Violents par nature

Par Kamel Moulfi – La nature foncièrement violente de l’islamisme est confirmée par ce qui se passe en Egypte en ce moment. Les Frères musulmans rejetés par une grande majorité de la population n’ont pas accepté l’arbitrage de l’institution militaire et ont refusé de participer au dialogue que l’armée a proposé à toutes les forces politiques du pays. Les islamistes ont versé immédiatement dans la violence non seulement contre les opposants à leur leader Morsi destitué mais contre l’armée, qu’ils considèrent comme l’obstacle majeur à leur tentative d’imposer leur hégémonie sur toute la société. Les Frères musulmans ont lancé un appel au «soulèvement» contre l’armée. Aux paroles conciliantes du nouveau président Adly Mansour qui a annoncé que les Frères musulmans seraient autorisés à participer aux prochaines élections, y compris au scrutin présidentiel, les islamistes répondent par la violence cherchant à pousser l’Egypte vers la guerre civile. Dans la nuit de dimanche à lundi, un groupe terroriste islamiste a essayé de prendre d'assaut la caserne de la Garde républicaine, à l'ouest de la capitale égyptienne. Cette action contre la caserne où est détenu le président déchu Morsi n’avait pas seulement une valeur symbolique, elle devait sans doute servir à tester les capacités de riposte de l’armée et avait aussi pour objectif de s’emparer des armes. L’armée ne s’est pas laissée faire et a ouvert le feu pour repousser les assaillants faisant une quarantaine de morts parmi eux. Un officier a été tué et 40 militaires ont été blessés dans cette attaque. Le peuple égyptien saura isoler les groupes terroristes islamistes et les combattre comme l’a fait le peuple algérien confronté à une situation à peu près similaire, il y a plus de vingt et ans. Mais l’armée sera contrainte de dissoudre les formations politiques se réclamant de la religion et d’imposer que les candidats aux élections ne fassent pas référence à la doctrine des Frères musulmans ni à celle des salafistes.
K. M.
 

Comment (8)

    Anonyme
    9 juillet 2013 - 10 h 53 min

    ILS SONT VIOLENT,SALES et
    ILS SONT VIOLENT,SALES et BÊTES. je suis entierement d’accord [email protected] Mohamad el Maadi, le post du 9juillet-0:41. mais! [email protected] l’Anonyme du 9 juillet- 14:50, alias le pédagogue de service, pffff!!!,sans commentaire, je te laisse comme tu est…




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    8 juillet 2013 - 23 h 41 min

    Dans la société algérienne,
    Dans la société algérienne, cela été le cas et nous devons nous poser la question de savoir pourquoi cette idéologie meurtrière violente a eu cours ou plutôt a eu prise sur la conscience nationale. Où avons-nous fauter ? Et comment l’Algérien normalement structuré et sain de nature a peut se rendre coupable de cette aliénation ?! Tant que nous ne reposons pas les bases d’un nationalisme Algérien » pur » dans sa forme idéologique, cela nous reviendra comme un boomerang en plein visage
    Le peuple Algérien doit se détacher et nous devons les y aider de cette ignominie visqueuse qu’est l’instrumentalisation de la religion musulmane. Nous devons puiser dans notre histoire et revivifier la nation algérienne par une idéologie qui transcenderait tout le peuple quitte a maté les plus récalcitrants et commencer un programme de Réinitialisation de la pensée nationale et socialiste dans une perspective de revivifier le sang Algérien et de trouver le terreau ou germerais cette nouvelle expérience. Ce que je crois et cela n’engage que moi, nous devons prélever sur le peuple algérien les meilleurs et leur permettre de se reproduire dans un cadre qui favoriserait leur croissance. Seul un échantillon voir une population pilote régénérer par une dynamique vivace et structurante pourrais nous donner les premiers fruits et cette expérimentation pourra être soumise à l’ensemble du peuple algérien. Nous devons limiter les mariages extras territoriaux et limiter « stratégiquement » le flux incessant des réfugies dans ce pays… C’est un projet révolutionnaire porteur d’espérance et qui dessineras l’algérien de demain… C’est très violent ce que je vais dire, mais les enfants atteint de malformation devront servir la science et les attardés mentaux devrons faire l’objet de mesure d’éloignement de la base sociétal que nous préparerons. Nous devons faire le Grand nettoyage et c’est inévitable si l’algérien veut restez « pure » et créer de la Puissance … On ne fait rien avec de la faiblesse comme on ne fait pas du neuf avec du vieux.Il faut repensez le pays..




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    8 juillet 2013 - 21 h 27 min

    [email protected]
    Les fumiers se sont

    [email protected]

    Les fumiers se sont ceux qui dénaturent la religion musulmane et en tirent un profit mercantile et cherchent avec l’instrumentalisation de l’islam a détruire les peuples et se faisant se mettre sous la botte de l’oligarchie apatride tueuse de nation et d’espérance pour les hommes.
    Les vrai ceux que la nature a élevés au » Rang d’Homme « ont compris la manigance et cherche a sauvé l’islam culturel de nos peuples, mais lutte contre la mainmise sociétale et bourgeoise d’une clic véreuse et sans scrupules.




    0



    0
    00213
    8 juillet 2013 - 18 h 41 min

    SVP ne parlez plus
    SVP ne parlez plus d’islamiste, d’islamisme ou même de parti islamique.
    Vous devriez plutôt parlez de croyants égarés, mais en aucun cas vous devriez associé le mot islam à ces ignorants.
    .
    Vous êtes entrain de tomber dans le piège des rusés qui tirent les ficelles de ce monde.
    Ils essayent de vous inoculé le virus de la haine de l’islam.
    Et c’est un plan préparé depuis l’époque de Kissinger.
    .
    Vous savez, les occidentaux parlent des Ahmadistes comme étant des musulmans parmi d’autres.(et je n’ai aucune haine envers eux)
    Alors que les fondement de ce courant s’apparente plus à Raël ou la Scientologie qu’à l’islam.
    Peut on alors acquiescer quand ces occidentaux parlent d’eux comme étant des islamistes, alors que cette secte est en contradiction totale avec les principaux piliers de la foi musulmane ?
    .
    A travers cet article (et bien d’autres en ce moment sur le web) je ressent le même dérapage.
    Il suffit que quelqu’un se déclare représentant de l’islam, et on le prend tel quel sans aucun esprit critique ?
    Peut être la conséquence du manque flagrant de connaissances sur le «  »vrai dine » »…




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    8 juillet 2013 - 16 h 32 min

    l’événement que nous
    l’événement que nous attendons : l’instauration en Afrique du Nord d’un national-socialisme qui nous permette de naître et de mourir dignement, sans ces magisters qui nous cognent les doigts de leurs règles d’acier.




    0



    0
    salim
    8 juillet 2013 - 14 h 33 min

    Faites la part des choses
    Faites la part des choses svp. L’islam n’est ps violent, les individus le sont.Par faiblesse, manque de discernement, ils transposent leurs problèmes à travers l’islam. Car c’est cette union qui s’est faite dans l’islam, et avec l’islam qui leur a permis d’avoir une force, une union pour s’exprimer et réclamer leurs droits.
    Les partis politiques et autres syndicats, des pions des régimes en place n’ont pas cette faculté de revendication et de remise en cause.
    La faiblesse et la lâcheté de certains a fait que c’est l’Islam qui encaisse pour eux.
    Tout est là.




    0



    0
    Anonyme
    8 juillet 2013 - 13 h 50 min

    Non je rêve un tel article
    Non je rêve un tel article d’absurdités je veux dire. Alors monsieur le journaliste en dirait que tu es sur place pour identifier tous les auteurs de la violence pour les qualifier d’islamistes. Drôle si un tel article aurait été écrit par en occidentale on l’aurait traité d’islamophobe mais par un K.M????????????Désolant et navrant que le journalisme soit tombé si bas pour satisfaire je ne sais quel désir partisan. Car si l’intention est de lutter contre l’islam je conseillerais vivement la lecture ou re-lecture de Cervantes et les moulins à vent :Don Quichot.




    0



    0
    Antisioniste
    8 juillet 2013 - 13 h 45 min

    les fondateurs et leaders de
    les fondateurs et leaders de la mouvance djihadiste salafiste en Égypte ont était les premiers à dénoncé le partis des frères musulmans, et cela depuis le referendum sur la constitution une des preuves de se que j’avance est dans cette vidéo

    http://www.youtube.com/watch?v=Hb6v37W9aMs

    Donc il serait injuste et antidémocratique de rejeter l’ensemble des partis politique de tendance religieuse surtout s’ils sont contre la violence, même s’ils en sont plus capable que les frères musulmans eux même dans se domaine.

    Le vrais problème est dans cette international FM, on sait tous quand et qui l’a fondé. Mais se que beaucoup ignore, particulièrement ceux qui font partie de cette international, c’est pour qui elle roule?

    La majorité de ceux avec qui j’ai eu l’occasion de discuté sur cette question et qui font partie de cette mouvance crois dure comme fer que l’objectif est l’élévation de la parole d’Allah (i3la kalimatou Allah) il faut avouer que cette mouvance à fait un travail de titan en l’espace de moins d’un siècle sur le plan de la lobotomisation graduelle au début avec les écrits de said hawa qui a était plus futé plus insidieux dans ses discours que sayed kotb qui est sa référence.

    les événements dont on discute actuellement sont de nature transitoire, se qu’il faut pour contrer cette idéologie fasciste c’est de la mettre à nu devant l’opinion publique de l’ensemble des musulmans afin de mettre un terme définitive à leur recrue. Bien entendu il serait inutile que des intellectuels ou des politiques se charge de ca. Car ils seront très vite accusé d’appartenir à satan. Se rôle la doit être joué par des imams et des savants musulmans qui n’ont aucun lien avec la politique et les partis, c’est l’unique méthode d’endiguer se mal attribué injustement à l’islam et aux musulmans.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.