Chiche, démissionnez !

Par Karim Bouali – Les journalistes égyptiens d'Al Jazeera ont-ils plus de dignité que les Algériens qui y déversent leur fiel et nous gavent de mensonges dans un média ennemi de l'Algérie ? Plusieurs travailleurs de cette chaîne au Caire ont rendu le tablier pour marquer leur opposition à la manipulation criante des événements d'Egypte par la télévision d'Al-Thani, bien que ces mêmes journalistes n'aient pas bougé le petit doigt pour dénoncer la même manipulation s'agissant de la guerre civile en Syrie. Mais, au moins, dès qu'il s'est agi de leur pays, ils ont claqué la porte, contrairement aux nôtres. Comme le rapporte l’article d’Algeriepatriotique mis en Une aujourd’hui (9 juillet), les journalistes égyptiens ont pris sur eux de faire taire cette chaîne du mensonge et de la haine. Non seulement ceux qui y travaillent ont démissionné mais, au Caire, ce sont les journalistes égyptiens, tous médias confondus, qui ont chassé leurs confrères d'Al Jazeera de la salle où se tenait la conférence de presse des membres de l’état-major de l'armée, au siège de la Garde républicaine. On s’attendait à ce que la fierté d’appartenir à l’Algérie incite nos journalistes qui sont à Al Jazeera à quitter une chaîne dont, par ailleurs, la chute en audience auprès de la population algérienne, et dans d’autres pays arabes, est relevée par tous les observateurs honnêtes. Il n’est plus besoin d’insister sur les preuves qui montrent que la chaîne qatarie travaille contre notre pays. Alors qu’attendent les nôtres pour quitter Al Jazeera? N’ont-ils plus de «nif», cette combinaison de dignité et d’orgueil, typiquement de chez nous, que leurs compatriotes conservent jalousement même quand ils ont tout perdu ? Le salaire mirobolant que donne Al Jazeera serait donc la contrepartie à l’indignité des journalistes algériens, eux qui, faut-il le leur rappeler, viennent d’un pays dont l’évocation du seul nom force le respect dans toute la région ?
K. B.
 

Comment (20)

    Nasser
    10 juillet 2013 - 20 h 53 min

    Ils ne sont pas sincères! Ce
    Ils ne sont pas sincères! Ce sont des opportunistes. Ils savent que tout est mensonge depuis le début. C’est parce qu’ils sentent la mort prochaine de la chaine; ils veulent se recaser simplement. Ils ont pris leur décision une fois que les forces de sécurité ont débarqué chez eux dimanche dernier et ordonné la fermeture de cette agence de propagande et de subversion. Ces journalistes n’avaient pas d’autre choix, sinon c’était la haute trahison pour propagation de germes de la guerre civile. Allez savoir si leur conduite n’est pas dictée par les autorités sinon c’était l’expulsion au Qatar et la déchéance de leur nationalité.




    0



    0
    Damoiselle
    10 juillet 2013 - 12 h 29 min

    kadija Bengenna cette
    kadija Bengenna cette ignorante qui se croit sortie de la cuisse de Jupiter ,imbue de sa personne, iL y a six mois, elle déclarait : « J’espère que mon pays va se révolter et rejoindre le train du printemps arabe ». cette pseudo journaliste a deux balle persiste encore ds son ignorance et défend Hitler sur sa page de faceBook,alors que ce dernier était le cofondateur de rzrael en 1933. manipulée par ces maîtres ,elle ignore quelle est juste un agent vulgaire de porpagande . Vs me dites peut être que tout le monde peut se tromper, mais persister dans l´erreur devient diabolique!




    0



    0
    Damoiselle
    10 juillet 2013 - 11 h 17 min

    La Chaîne du Mensonge et du
    La Chaîne du Mensonge et du Crime Al Jazeera: propagande, mensonges, désinformations, trucages, faux- témoignages, mises en scènes et reportages bidons filmés dans ses studios .Dès sa création, Al Jazeera était une chaîne de propagande « islamiste » : elle prend ouvertement parti pour les extrémistes algériens .Outre la désinformation et l’instrumentalisation de l’opposition islamiste dans les pays visés, la chaîne dispose d’un imam de service, un wahhabite notoire, un théoricien de la fitna.




    0



    0
    Damoiselle
    10 juillet 2013 - 10 h 51 min

    tant qu´il aurait des:
    tant qu´il aurait des: “putrescibles,partials, cupides, menteurs, hypocrites, faux, non ponctuels, paresseux, absentéistes, sans paroles, impolis, indélicats, agressifs, , inciviques, bruyants, polluants, irresponsables, parlant à haute voix en public, n’admettant pas ses fautes , on trouvera tjrs quelqu´un pr les suppléer.genre Ben Gana.




    0



    0
    louisette
    10 juillet 2013 - 8 h 08 min

    Avant de s’en aller faire la
    Avant de s’en aller faire la guerre à l’odieuse chaine quatarie, interessons nous aux « Une » du journal Ech-chourouk.Ceux sont autant d’appel au sang,à la désobéissance, à l’anarchie..aux extrémismes les plus « extr^mes ».
    Cela me choque infiniment parce que ce journal fait le lit du jidahisme, de la haine..Il provoque insidieusement- et sûrement – une scission au sein de la société algérienne.
    Liberté de presse? non. Assurémment non, pour des journaux de propagande islamistes, jihadistes.
    Alors le procureur général qui a trouvé des griefs contre le directeur de Mon journal – qui,ce dernier, disons le ,n’a pas fauté grave – pourra trouver aisémment des motifs de suspension de ce brulot.
    Il s’agit d’une mission de salubrité publique.




    0



    0
    Momo
    10 juillet 2013 - 4 h 41 min

    J’aimerais juste dire que la
    J’aimerais juste dire que la plupart des Algériens travaillant à cette chaîne ont été obligés de quitter le pays car ils ont refusés d’être corrompus comme la majorités de ceux restés au bled.
    Ils ont souffert du terrorisme plus que n’importe qui et pour démissionner il faudrait d’abord avoir un pays dont on pourrait est fier.
    Azul.




    0



    0
    fatah
    9 juillet 2013 - 21 h 13 min

    Ils ne peuvent pas
    Ils ne peuvent pas demissionner car ils ont ete formaté par le fln de l’article 120 il ne faut pas leur en vouloir donc, d’ailleurs il faut plutot s’interresser à ceux de l’unique qui continuent à nous servir la soupe nord coreenne. Les autres sont irrecuperables.




    0



    0
    salim
    9 juillet 2013 - 18 h 29 min

    Leur dignité c ‘est la poche
    Leur dignité c ‘est la poche d’abord.
    Leur dignité c’est le ventre bien plein,
    Leur dignité c’est un compte en banque bien alimenté,
    Leur dignité, ils n’ont aucune car c’est tout au début qu’il fallait réagir.Quand le pays était la cible de cet Émir du Qatar vendu aux sioniste.
    Les journalistes étaient complices, ils participent à charcuter leur pays et se taisent.Les libanais et palestiniens d’Al khanzira qui ont démissionné il y a plus d’un an de cela ont plus de dignité que les nôtres.
    Maintenant rien ne sert de prendre le train en marche.
    Démissionner maintenant c’est qu’ils sont obligés car la chaine est en perte d’audience et le bateau prend l’eau, alors tous les rat s’enfuient.




    0



    0
    nourdine
    9 juillet 2013 - 16 h 27 min

    Un mot pour les tirelires (en
    Un mot pour les tirelires (en termes intimes prostitués), un soldat français d’origine de chez nous a refusé de jouer contre l’équipe nationale militaire sachant tous les tracas que cela induirait pour sa carrière. Ce n’est qu’un match de foot et pourtant il a du nif comme tous ceux qui respecte la mère patrie.

    Il viendra un moment oû les harkas des temps modernes rejoindront les harkas du temps jadis dans notre mémoire collective.

    Je demande aux journalistes de constituer un tribunal d’honneur et de « juger » ces journalistes d’abord pour qu’ils mesurent le mal qu’ils nous font et tout le mal que nous pensons d’eux. Chiche qu’ils viennent nous dire qu’ils sont dignes de nous.




    0



    0
    nourdine
    9 juillet 2013 - 16 h 09 min

    des mercenaires, il n’y a pas
    des mercenaires, il n’y a pas d’autre qualificatif. Ils servaient de seringues à venin tandis que leurs confrères voire anciens collaborateurs se faisaient assassinés les uns après les autres. Ceux ne sont pas des journalistes au sens nobles du terme, ceux justes des tirelires.




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    9 juillet 2013 - 15 h 38 min

    De quel Algérien, on parle ?
    De quel Algérien, on parle ? Il y en n’a pas beaucoup. Cela me donne encore l’envie de redire qu’il faut repensez l’idéal national ? Soyons sérieux avez-vous vu tous ces algériens gerbés sur leur pays sur les chaines Française, et même étrangère ? Une honte.
    Personne ne me parle de mal d’Algérie en face, car j’ai toujours fait que cela ne se produise pas. Le nationalisme Algérien est né hors d’Algérie, car ils sont sus par une formidable capacité d’adaptabilité a lié le monde Européen Maghrebin et Arabe et d’en faire une synthèse noble … Il faut comprendre le mouvement national dans sa profondeur et sortir du patelin du patriotisme médiocre et mercantile. On est plusieurs à y penser, car nous somme algérien de France les héritiers du nationalisme algérien sans sa version la plus neuve et si vous saviez la honte qu’on à appartenir a ces ceux-là ? Vous avez salopé ce que l’on a construit pendant des années, servit sur un plateau d’argent, mais comme les ânes, vous préférez bouffer l’herbe et vous prendre des coups de pied dans le derrière …
    J’ai assisté à une scène inimaginable il y a quelque années de cela
    Deux étudiants, un Algérien du pays et un Marocain de Casablanca, le Marocain se faisait porter et oui porté ses affaires par l’étudiant Algérien !!
    Les gens du pays sont des crapules concernant la dignité qu’ils doivent apportées en toute circonstance a l’Algérie




    0



    0
    raselkhit
    9 juillet 2013 - 14 h 54 min

    Encore que cette fierté et
    Encore que cette fierté et cette dignité d’ALGERIEN n’est pas donné à quiconque elle se mérite et se gagne.Il est vrai que certain esclaves de la nouvelle religion qu’est devenu le Dieu Dollar il est trés difficile d’en sortir et cette apostasie ne peut être que un sursaut intellectuel auquel il ne peuvent y avoir accés étant trop loin .




    0



    0
    Mahdi
    9 juillet 2013 - 13 h 05 min

    le problème c’est que dans
    le problème c’est que dans « ce méditer » ils trouveront toujours des remplaçants même algériens ! du moment que tu peux juste les acheter avec un téléphone portable ! Miiiinables tous comme il sont les vendus ! qui se sente morveuxn se mouchera !




    0



    0
    Adel
    9 juillet 2013 - 12 h 54 min

    Ce qui est plus grave, c’est
    Ce qui est plus grave, c’est que les mêmes scribouillards qu’ils soient journaleux, ou commentateurs se pressent pour vider leur puanteur sur se qui se passe chez nous, ils n’ont aucune dignité, sans doute pour quelques dollars, ils dégueulent sur l’algérie, ils donnentune certaines crédibilité, puisque ils sont les harkis des temps modernes
    Je demande l’indulgence pour notre icône, Madame Khdidja Bengana, c’est comme Brigite Bardot, elle peut dire n’importe quoi elle reste un symbole pour les français.
    Pour nous Khdidja, tu es le produit de l’école algérienne, nous t’aimons, même si ton intelligeance et ta clarté ont été mise au service d’un état vérue machiavélique, et d’une chaine de voyou.




    0



    0
    S.S.A
    9 juillet 2013 - 12 h 51 min

    Salam Alikoum
    Non, Mr Bouali,

    Salam Alikoum

    Non, Mr Bouali, ces Faux Algériens travaillent pour leurs poches, ils n’ont aucun Nif.
    J’ai jamais regardé cette chaine, je préfère El Alam.

    Salam Alikoum.




    0



    0
    Anonyme
    9 juillet 2013 - 12 h 44 min

    hé! moi je vous dis..chiche
    hé! moi je vous dis..chiche faite une enquête sur ces salariés de la honte, et sur leurs vrais origines 😉 par exemple..le nom de famille? lieu de naissances?,de leurs grands parents?,arrieres grands parents??




    0



    0
    harki-out
    9 juillet 2013 - 12 h 37 min

    faut-il compter sur les Hafid
    faut-il compter sur les Hafid Derradji, dont la dignité aurait commandé qu’il arrête déjà de nous saturer avec ses chroniques scolaires sur Tout SAUF l’Algérie? Faut-il vraiment compter sur Khadidja Bengana qui a mis le voile parce qu’on lui a demandé et qui est toute contente de prendre le thé a Doha avec sa copine Moza? je crains bien qu’il ne faut pas compter sur une dignité depuis le début absente chez ces « journalistes » algériens du moment que quand Al Jazeera avait fait un sondage tout aussi indigne sur les attentats du palais du gouvernement algérien en 2007 (rappelez vous la question nauséabonde : étés-vous pour ou contre ces attentats?), aucun d’eux qui palpe les dollars n’avait, alors, jeté le tablier. qu’ils restent avec Abassi Madani et qu’ils rendent leurs passeports algériens




    0



    0
    Anonyme
    9 juillet 2013 - 12 h 35 min

    S’ils n’avaient pas eu ce
    S’ils n’avaient pas eu ce sursaut de dignité quand les bébés algériens se faisaient égorger, il n’y a rien à attendre d’eux aujourd’hui.
    Je pense qu’on doit une bonne fois pour toutes reconnaitre que nous sommes encore loin de du niveau de l’Égypte, peuple et élote.




    0



    0
    KSEL
    9 juillet 2013 - 11 h 44 min

    OUI,CHICHE….PROUVEZ QUE
    OUI,CHICHE….PROUVEZ QUE VOUS ÊTES DIGNES DU PAYS DE VOS ANCÊTRES,QUI VOUS A VU NAÎTRE,QUI VOUS INSTRUIT ET FORME.IL N’EST JAMAIS TROP TARD DE QUITTER LE RANG DE L’INDIGNITÉ ET DE LA TRAHISON….RAMADHAN KARIM.




    0



    0
    Bazbouza
    9 juillet 2013 - 11 h 38 min

    Chiche !!!
    Chiche !!!




    0



    0

Les commentaires sont fermés.