Les Marocains expulsés d’Algérie vont déposer plainte

Selon un site d’information marocain, l’Association pour la défense des Marocains expulsés d’Algérie en 1975 s’apprête à déposer plainte contre l’Etat algérien, à sa tête le président Bouteflika et son ministre de l’Intérieur, Dahou Ould Kablia. «Nous comptons déposer une plainte en Espagne, à l’Audience nationale de Madrid, contre certains responsables algériens», a déclaré Mohamed El-Harouachi, le président d’Adema. «Notre représentant en Espagne, Ahmed Yahyaoui, a déjà commencé les premières négociations avec un avocat connu. Nous allons demander à notre Conseil national de participer à cet effort. Nous comptons également frapper à la porte du ministère de la Communauté marocaine de l’étranger», a précisé au même site Mohamed El-Harouachi qui attend un chèque de 30 000 dirhams (3 000 euros) du palais royal pour les frais du dossier. Le président de l’Adema explique le choix de l’Espagne par le statut de juridiction internationale acquis par le tribunal. «Le principe de la juridiction universelle prime sur l'existence ou non d'intérêts nationaux», souligne-t-il. «Une opportunité qui s’offre à nous et que nous devons saisir, sachant que la justice espagnole a déjà accepté d’instruire une plainte déposée par des partisans du Polisario contre des responsables marocains pour crime de guerre», a ajouté El-Harouachi. Il y a fort à parier que cette association a été actionnée par le Makhzen qui multiplie ses attaques contre l’Algérie. Cette dernière pourrait, dans ce cas-là, recourir à des juridictions internationales, pour exiger de l’Etat marocain réparation et dédommagement aux milliers d’Algériens spoliés et expulsés du royaume chérifien en 1995. Mais l’Algérie tient encore à la nécessité de régler ce contentieux et bien d’autres dans un cadre bilatéral.
Sonia B.
 

Comment (27)

    patriote
    13 juillet 2013 - 20 h 30 min

    Le nettoyage,c’est comme
    Le nettoyage,c’est comme balayer les escaliers,il faut toujours commencer par en haut sinon ça ne sert à rien,et si on commençait par expulser ceux qui sont au sommet de l’état,l’algérie se portera mieux,et laissons ces simples citoyens chassés par la misére gagner quelques dinars à la sueur de leur front et de leurs efforts,pour pouvoir nourrir leurs enfants.




    0



    0
    citoyen
    12 juillet 2013 - 21 h 23 min

    je croyais qu’il y avais des
    je croyais qu’il y avais des intelligents marrocains mais à lire ce qu’ils écrivent je m’aperçois que je me trompte. daba et dabba c’est les memes. bonne journée




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.