Les travailleurs de Champion Post : «Le PDG refuse d’aligner nos salaires sur ceux d’Algérie Poste»

Les travailleurs de Champion Post, filiale d’Algérie Poste, spécialisée dans le courrier rapide, se sont rassemblés, aujourd'hui jeudi, au niveau du boulevard Mohammed V, à Alger-Centre, pour protester contre le refus du PDG, Noureddine Boufenara, d’aligner leur grille de salaires sur celle des employés d’Algérie Poste. Approché par Algeriepatriotique, le représentant des travailleurs, Abdelkrim Aoudia, s’est demandé : «Quelle convention nous est appliquée si nous ne sommes pas concernés par celle d’Algérie Poste ?» «Nous avions la même convention collective avec les travailleurs d’Algérie Poste, mais pour cette nouvelle grille de salaire, le PDG refuse de s’y aligner et dit que nous ne sommes pas concernés», fustige-t-il en indiquant qu’une assemblée générale aura lieu ce dimanche au même endroit, bien décidé à en démordre. Dans un article du 5 avril, Algeriepatriotique a rapporté que les employés de cette filiale ont dénoncé la gestion de leur PDG en lui reprochant d’avoir fermé la porte du dialogue et tourné le dos à leurs revendications qualifiées de «raisonnables» et surtout de «légitimes». Les travailleurs ont exprimé, dans une lettre de doléances adressée à la fois au directeur général d’Algérie Poste et au ministre de la Poste et des TIC, leur mécontentement quant à la gestion de cette filiale. Ils ont dénoncé, également, énergiquement, le comportement du PDG, assimilé à un «tyran» et un «despote» qui «ne cesse de martyriser les employés, de les marginaliser et de les rabaisser avec ses propos infamants et ses actes intolérables». «Par son attitude et son comportement méprisables, ce PDG refuse catégoriquement d'ouvrir le dialogue, malgré nos différentes requêtes dans ce sens, nos problèmes socioprofessionnels sont légion, connus de tous, maintes fois exprimés, malheureusement, et après deux années de gestion désastreuse, aucune solution à l'horizon», ont-ils relevé dans leur lettre. Parmi leurs revendications, il y a l’application des termes de l’accord signé récemment entre le syndicat national d’Algérie Poste et la tutelle concernant les augmentations et les positionnements, le paiement des frais de mission et les horaires supplémentaires pour les agents ayant exercé dans l’acheminement du courrier, le règlement du problème des paiements Cnas pour les travailleurs, la réhabilitation des agents écartés et ayant l’expérience dans l’exploitation. Ils réclament également la perception des primes de nuit pour les agents qui travaillent jusqu’à des heures tardives.
Mohamed El-Ghazi
  

Comment (4)

    merbat
    12 juillet 2013 - 18 h 03 min

    inta hekare les postes ATI
    inta hekare les postes ATI les grades les voleurs
    tu va le payer dans la vie et lakhra inchalah
    ILA MTASTAHI FFAL MACHAT




    0



    0
    ziane
    12 juillet 2013 - 17 h 59 min

    la faire DHL Mr BOUFFENRA
    la faire DHL Mr BOUFFENRA AYEB ALIK




    0



    0
    Med El Mokh
    12 juillet 2013 - 17 h 56 min

    BOFFENARA dégage
    depuis votre

    BOFFENARA dégage
    depuis votre arrivée rien ne change pour le EMS ni pour les travailleurs se dégrade plus en plus.
    mais par contre vous construire une villa a Blida depuis une anne de votre arrives comme P-DG a le EMS TAHYA TZAIER KIM TKOUL NTA
    EMS CHAMPION POST (MACHI TA BABEK) ya kedab




    0



    0
    Anonyme
    11 juillet 2013 - 15 h 37 min

    Je suis désole m le
    Je suis désole m le directeur général mais votre entreprise étant une filiale d algerie poste la convention collective de la maison mère s adresse également à toutes ses filiales consulter la convention d algerie télécomm
    Laquelle est appliquée à toutes ses filiales la loi c est la loi vous ne pouvez pas tricher cher monsieur




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.