L’Europe ne reconnaîtra plus les territoires palestiniens occupés comme faisant partie d’Israël

Bientôt, la Commission européenne ne va plus reconnaître les territoires palestiniens occupés comme faisant partie intégrante d’Israël. Les nouvelles règles fixées pour tout projet de coopération avec des organismes israéliens à partir du 1er janvier 2014 ont déjà soulevé l’ire de Netanyahou et du cabinet israélien, et ont été qualifiées de véritable «tremblement de terre». Ainsi, selon cette nouvelle conception européenne, les territoires occupés depuis 1967, à El-Qods, dans le reste de la Cisjordanie ou dans le Golan syrien, ne peuvent en aucun cas être considérés comme israéliens. Première conséquence de ces mesures : aucun organisme israélien ne pourra plus bénéficier des aides de l’Union européenne pour une activité se déroulant partiellement ou totalement dans les territoires occupés par Israël. Il va sans dire que les prêts ne pourront être accordés qu’aux entités n’ayant aucune activité dans les territoires occupés. La Commission rappelle également les conclusions du Conseil européen de décembre 2012, selon lesquelles tous les accords entre l’UE et Israël doivent indiquer de manière explicite qu’ils ne sont pas applicables aux territoires palestiniens occupés. Politiquement, cette décision peut avoir des répercussions importantes sur le statut de la Palestine en tant qu’Etat indépendant. Après avoir difficilement arraché le statut de membre observateur aux Nations unies, l’Autorité palestinienne plaide toujours pour son indépendance totale. Cette décision coïncide avec de nouvelles démarches internationales conduites par le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, pour amorcer un nouveau cycle de négociations. Les mesures annoncées par la Commission européenne ont été saluées par l’association France Palestine Solidarité qui les considère comme «un premier pas pour mettre les discours en conformité avec les actes» et, aussi «le fruit de toutes les interventions d’associations, d’élus, de partis politiques exigeant de faire respecter le droit international pour sauver les possibilités de paix, de paix par le droit». Elle appelle l’Union européenne, dans un communiqué, à ne pas «céder aux pressions et aux insupportables chantages du gouvernement israélien qui manifeste au quotidien son refus d’une paix juste et durable».
R. Mahmoudi
 

Comment (11)

    Israel
    23 juillet 2013 - 23 h 24 min

    Qui vous a dit que les
    Qui vous a dit que les territoires étaient palestiniens?
    La guerre de 67 c est contre la Jordanie !
    La Jordanie a laissé ses ressortissants chez nous alors que l on a gagné la guerre.
    Si je suis votre logique, il faudrait tuer les civils pour qu ils ne s inventent pas une nouvelle identité (purement médiatique), sauf que ce n est pas la logique juive.
    Les arabes laissé en judée Samarie vont rentrer chez eux et jamais il n y aura de Palestine.
    La Palestine n a jamais été un Etat et cet Etat n a jamais abrité de peuple.
    Arafat est né au Caire et Leila Chahid a Berouth. La Palestine est un corps diplomatique arabe.
    Assumez vos defaites. Ce n est pas parce que vous tenez les c… des européens depuis le choc pétrolier que le droit international de la guerre ne s applique plus.




    0



    0
    schedir
    22 juillet 2013 - 6 h 15 min

    quelle joie à la lecture de
    quelle joie à la lecture de cet article, meme s’il a fallu plus de 40 ans pour l’elaborer!

    quand donc libereront-ils la syrie aussi?




    0



    0
    Isaam
    19 juillet 2013 - 15 h 48 min

    Les sionistes irons jusqu’au
    Les sionistes irons jusqu’au bout de leur délires religieux.

    http://www.youtube.com/watch?v=BHmRODUqoEw#at=2865




    0



    0
    hmnonyme
    19 juillet 2013 - 13 h 34 min

    le sioniste c est comme un
    le sioniste c est comme un poux si tu lui fait du bien il te mord tout a fait d accord avec le commantaire de h2
    mais attendons pour voir les occidentaux qui sont sous la botte des sionistes qui les manipule depuis des lustres…vue tous les evenements qui se chamboule du moyen orient en egypte et en syrie cela pourais etre une autre arnaque comme les pourparles de paix a la tozzzzzzzzzz et je reste polis on est en plein de moi de ramadan ou saha ftorkoum




    0



    0
    raselkhit
    19 juillet 2013 - 9 h 39 min

    Le poid du lobby sioniste est
    Le poid du lobby sioniste est tel que toute la classe dirigeante en Occident baisse l’échine devant ces lobyistes et personne n’ose élever le moindre son contre l’entité sioniste Dans tous les médias occidentaux aujourd’hui on entend que ces les Palestiniens qui refusent d’aller aux négociations et que les gentils israéliens sont tout prét à négocier .Allons nous nous faire encore une fois berner par de véritables fausses déclarations.Les sionistes mènent une politique de désinformation et d’intox depuis 1948 alors aujourd »hui ils ne vont pas se mettre à divulguer leurs intentions et leurs plans comment exterminer le peuple Palestinien




    0



    0
    inspektor Tahar
    19 juillet 2013 - 9 h 10 min

    L’Europe ne reconnaîtra plus
    L’Europe ne reconnaîtra plus les territoires palestiniens occupés comme faisant partie d’Israël… vaut mieux tard que jamais…maintenant faut voir la suite pratique de ce processus. Est ce que les USA vont particper..? Le lobby israélien est le plus fort au monde dans ce pays et l argent ne manque pas et ne fait pas défaut.




    0



    0
    h2 so4
    19 juillet 2013 - 3 h 07 min

    le prix d or donc va chuter

    le prix d or donc va chuter en principe ca va faire mal … les juifs n aiment pas perdre ils adorent le centime .




    0



    0
    chawi pure laine
    18 juillet 2013 - 23 h 05 min

    Israël fait peur juste aux
    Israël fait peur juste aux arabes si non c’est du pipo, si l’UE a décidé cela il faut reconnaitre que c’est une décision courageuse, ce pays terroriste doit cesser de prendre les gens pour des cons ainsi que les lobbys sionistes criminels c’est eux qui sont derrière tous les troubles de la planète et ils savent très bien interpréter le rôle de la victime.
    RABI YERHAM L’UNION EUROPEENE WALA YERHAM EL JAMIA EL ATABIYA




    0



    0
    salim
    18 juillet 2013 - 22 h 18 min

    Pour la première fois que
    Pour la première fois que nous entendons parler de l’Europe, ou de l’UE ou de la CEE, nous voyons un geste qui est de bon sens pour aller vers un dénouement et vers la paix, surtout vers la récupération des droits et des biens immobiliers des palestiniens.

    Pour la première fois que nous voyons une Europe qui tient tête à Israël pour un imposer un point de vue légitime et logique qui va dans le sens des analyses internationales sur le comportement scandaleux d’impunité totale d’Israël.

    Attendons pour voir la suite.




    0



    0
    h2 so4
    18 juillet 2013 - 22 h 18 min

    la culture de la race élue
    la culture de la race élue :
    tu lui donne la main ,il t arrache le bras .




    0



    0
    Anonyme
    18 juillet 2013 - 21 h 53 min

    On s’en fout de ce conflit,
    On s’en fout de ce conflit, on lui a consacré déjà beaucoup de trop de temps, il faut penser à avoir plus de solidarité avec les peuples qui souffrent et restent pacifiques. des peuples comme ça y en parmis nos voisins on a pas besoin d’aller les chercher sur d’autres continens.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.