Un journal dangereux

Par M. Aït Amara – L’éthique et la déontologie, dans notre métier comme dans tous les autres, s’arrête là où commence le danger pour le pays. Quand un journal à grand tirage, dont nous tairons le nom pour le moment mais qui se reconnaîtra, devient l’organe central de la secte des Frères musulmans égyptiens en Algérie, cela ne peut pas être passé sous silence, sous prétexte que nous ne devons pas égratigner un confrère. Est-il normal, en effet, qu’un média confectionné, imprimé et diffusé en Algérie consacre chaque jour trois à quatre articles pour décrier le renversement du président d’un pays étranger et s’attaquer de manière frontale et violente aux artisans de ce changement politique dans cet Etat souverain ? Est-il normal que les colonnes de ce quotidien soient constamment ouvertes aux représentants du courant salafiste égyptien pour y tenir un discours revanchard violent destiné au lecteur algérien ? N’y a-t-il pas dans cette manière de faire une volonté d’orienter l’opinion publique algérienne dans le sens d’une condamnation d’un acte politique hors de ses frontières, en faisant s’insinuer sournoisement des similitudes avec l’Algérie ? Avec le recul, nous comprenons, aujourd’hui, pourquoi et comment ce même journal a, un certain 14 novembre 2009, inventé 17 morts algériens en Egypte, suite au caillassage du bus transportant les joueurs de l’équipe nationale algérienne de football au Caire. Si, à l’époque, nous croyions à quelque précipitation due à une course effrénée au scoop, il n’est pas exclu, désormais, que cet organe de propagande islamiste ait pu agir sur «recommandation» des Frères musulmans pour pousser les Algériens à s’insurger contre l’Egypte de la «dynastie des Moubarak» et les Egyptiens contre l’Algérie des «généraux liberticides». La liberté de la presse a des limites.
M. A.-A.
 

Comment (23)

    Lots
    18 novembre 2013 - 1 h 36 min

    Je vous remercie vraiment
    Je vous remercie vraiment pour cette incroyable source d info.
    Lots http://www.methodeargent.net/




    0



    0
    Anonyme
    20 juillet 2013 - 13 h 25 min

    raselkhit, tout le monde sais
    raselkhit, tout le monde sais à quoi ça sert un centre culturel étranger, tu dois être l’un des fonctionnaires d’une institution algérienne de Paris ayant peur de perdre ses privilèges et des futures commissions d’enquêtes..




    0



    0
    louisette
    20 juillet 2013 - 12 h 41 min

    les journalistes algériens –
    les journalistes algériens – mais surtout les patrons de presse – ont oublié le ba ba du journalisme : donner l’information, ensuite la commenter.
    Aussi bien ech-chourouk que El-watan ont oublié cette régle de base. Ces deux journaux ont aussi en commun l’absence d’objectivité et une volonté malsaine de monter les algériens les uns contre les autres..En lisant les commentaires des internautes je réalise, avec bonheur, que peu de lecteurs se sont laissés dupés par les quasi appels au sang ou à l’ingérance étrangère.
    S’agissant de Ech-chourouk j’avais déjà écrit qu’il visait le même objectif que El-djazira : la fitna.
    Mais si par malheur, et pour des raisons de « salubrité publique » le pouvoir venait à interdir la parution de El-Watan, toutes les chancelleries occidentales et les ONG internationales crieraient au scandale. Et El-watan joue sur cela..
    heureusement qu’il nous reste de belles plumes au quotidien d’oran , la tribune, le soir ‘algérie, el-fedjr..




    0



    0
    raselkhit
    20 juillet 2013 - 10 h 56 min

    De toute évidence Notre ami
    De toute évidence Notre ami selecto lui qui d’habitude sait tout .ne sait pas à quoi sert une bibliothèque à moins que sa définition rejoigne celle de ceux qui refuse l’étude du passé sousz couvert d’être taxé de « Négationiste »Comment connaitre la pensée de l’ennemi si on ne peut la lire et étudier ses « oeuvres »Il est vrai aussi que les wahabistes refusent au commun des mortels toute étude en dehors de leurs écrits .On ne doit lire que ce que nous permettons Ce type d’obscurantisme on voit ce qu’il donne A vouloir continuer de régler ses problèmes personnels on pollue tout débat et toute discussion quitte à se discréditer




    0



    0
    Walho
    20 juillet 2013 - 6 h 19 min

    Il y a quand même une
    Il y a quand même une autorité dans ce pays capable de mettre les points sur les – i – . Aussi bien à Ech Chourouk , El Watan , et surtout pour – Le Matin – . Si Abboud l’a appris à ses dépens , pourquoi pas les autres ? . Dans tous ses articles – Le Matin – appelle au soulèvement . Il aimerait bien voir l ‘Algérie à feu et à sang , et surtout , surtout complètement détruite , juste pour assouvir une haine implacable contre Boutef .




    0



    0
    selecto
    20 juillet 2013 - 6 h 00 min

    @Dakichia, en lisant votre
    @Dakichia, en lisant votre remarquable post, je me suis rappelé d’avoir vu les mémoires du sioniste Shimon Peres à la bibliothèque du centre culturel algérien, je vous donne le code barré et la cote du livre, vous pouvez consulter la base de données de la bibliothèque en ligne sur le site du centre culturel algérien.
    Faites entrer dans la case recheche les terme » Shimon » ou « Peres », cette bibliothèque est devenue tout simplement un formidable centre de propagande au profit des sionistes, le makhzen, les harkis, les criminels de guerres français
    faites une recheche avec les termes suivants pour vous rendre compte de vous même qu’il se passe des choses dans ce centre:
    juifs, Maroc, Harkis, Salan, Aussares, Bigeard etc.

    Code barré :14972
    Cote: 956.94 PER




    0



    0
    ansar
    20 juillet 2013 - 2 h 56 min

    le journaliste digne ne fait
    le journaliste digne ne fait pas de commentaire favorable à l un ou l autre il apporte et fait de l investigation




    0



    0
    Dakichia
    20 juillet 2013 - 2 h 18 min

    http://youtu.be/DiOdXrW98yY
    L

    http://youtu.be/DiOdXrW98yY
    Lors de la rencontre décidée par le chef de l’armée égyptienne, le jeune générale nommé SISI remplaçant le Maréchal Tantawi, en retraite, avec l’ex Président Md Morsi Al 3ayat déchue depuis, de cette fonction de chef suprême des armées égyptiennes, au terme du délais accordé par l’armée nationale de répondre à la demande massive du peuple toujours présent sur place, dans les rues sur tout le territoire d’Egypte, et également au centre du Caire, place « Tahrir », et également entourant étroitement le casernement de la garde républicaine à l’intérieur duquel il s’était barricadé avec ses ministres et proches collaborateurs, pour lui demander sa démission . La question de Morsi el 3ayat au chef militaire, Ministre de la défense: quelle est la position de l’armée pour cette question ? Va-t-elle se tenir ainsi et regarder sans agir, alors qu’elle se doit de défendre la légitimité présidentielle issue du vote du peuple égyptien que je représente. La réponse du Ministre militaire fut, de quelle légitimité vous faite allusion, l’armée toute entière est avec la volonté du peuple, et d’après des rapports contrôlés et certifiés, le peuple ne veut plus de vous. La réponse de Md Morsi, est que ses partisans sont nombreux et qu’ils ne vont pas se taire, ou laisser faire. Sisi le général chef des armées Ministre de la défense lui répond que les forces armées ne laisseront personne faire le désordre ou détruire le pays si cela arrive. Morsi répond, je ne veux pas céder le pouvoir. Sisi lui répond que le sujet est clos et qu’il n’est plus de son pouvoir de décider quoi que ce soi, et ensuite lui dit-il : tâchez de vous comporter avec dignité, et demandez à ceux que vous estimez, vos alliés de rejoindre leurs domiciles, évitant ainsi toute confrontation, pour ne pas susciter plus de haine par le peuple égyptien. Md Morsi, s’exclama, et dit ceci: cela devient donc un coup d’Etat militaire, et l’Amérique ne va pas vous laisser faire, SISI, lui répond que nous sommes concerné par le peuple et pas par l’Amérique, et maintenant que vous parlez ainsi, je vais être plus claire, nous avons des preuves qui vous inculpent, et inculpent vos collaborateurs et proches et qui révèlent que vos agissements ont porté atteinte à la sureté nationale d’Egypte, et la justice, sureté de l’Etat prendra position et jugera les preuves fournies publiquement. Md Morsi, sans doute vous allez m’excuser de passer un nombre de communications téléphoniques, et par la suite décider quoi faire. Sisi lui répond qu’il ne vous sera pas permis de téléphoner nulle part, que seulement à votre famille au sens restreint uniquement…..suite…. http://youtu.be/mldY3taIxz8




    0



    0
    selecto
    20 juillet 2013 - 1 h 51 min

    Mes chers compatriotes,
    Mes chers compatriotes, permettez moi de faire une remarque même si elle un peut hors sujet car je n’ai pas à qui m’adresser sauf à vous, j’ai remarqué que lors des manifestations organisées à l’occasion du 5 juillet ou le premier novembre par les consulats ou l’ambassade d’Algérie en France les invitations sont sélectives décidées par les secrétaires et surtout l’absence de la diffusion de Kassaman ou même la minute de silence à la mémoire de nos chouhada.
    La même chose commence à se produire en Algérie où lors de la diffusion de Kassaman de nombreuses personnes refusent de se lever par respect à la mémoire collective comme si elle ne se reconnaissait pas dans paroles de Mufdi Zakaria..




    0



    0
    X man
    20 juillet 2013 - 1 h 25 min

    @ mohand oukaci
    En apparence

    @ mohand oukaci

    En apparence ,pour les naïfs , ces journaux semblent être sponsoriser par l État.
    Mais la réalité est toute autre .Ils sont encadrés par la banque BNP-Paribas ,elle meme sous la coupe des fils de Lucifer.

    La liberté d’expression avancée en alibi leur sert de subterfuge, car ils sont en réalité embarqués dans la subversion criminelle qui a pour cadre le monde de l’information, un champ de bataille où les armes silencieuses ont pour cible l’esprit des lecteurs. La diffusion de l’information tricotée, contrôlée, puis vulgarisée par les talmudipèdes est un outil essentielle de l’ingénierie sociale. Son contenu est façonné de manière à causer le maximum de destruction dans l’opinion en encourageant la déstabilisation, les révoltes, la sape sociale, les tendances politiques néfastes, la désinformation, l’aliénation culturelle, et la dégénération dans les rangs des Goyim. La situation en Libye, Tunisie, Syrie, Égypte atteste de la nocivité du message diffusé par la propagande des média dominants et des agents locaux, complices du stratagème mondialiste de domination planétaire.
    Que le naïf lecteur de la presse « indépendante », se réveille car l’enjeu est de taille : on veut se saisir de son esprit pour mieux rompre son âme et ruiner sa paisible existence !
    Qu’ils sachent que les causes « sacrées » défendues par ces chevaux de Troie, le perpétuel battage médiatique, voir la lutte contre la corruption, les élections démocratiques, les libertés, et le bla-bla politique ne sont des dérobades sous les rennes des centres de contrôle juifs. Que tous les gens qui ruminent une colère ou une frustration quelconque apprennent à se méfier des conseilleurs qui ne payeront jamais les frais des dérives dans lesquelles ils tentent de les entraîner. Leurs journalistes se sont désignés avocats de nos intérêts sans nous consulter. La majorité d’entres eux sont des bi-nationaux dont la résidence principale borde la Seine ou la Tamise, d’autres les rivages de Dubaï ou du Qatar, ou occupe un lieu sûr à Montréal. Les enfants de Satan qui les ont recrutés sont les maîtres d’œuvre de la subversion latente, de la diffusion de rumeurs qui visent à pourrir l’opinion, à démoraliser la population, à démobiliser les forces vives de la nation, à saigner le capital humain de sa matière grise (exode des cadres brisés par l’intox des syndromes surdimensionnés de « la mauvaise vie », « du stress », des » mauvaises conditions de travail », et autres discordances sociales et humaines).Les média indépendants accourus à notre rescousse pour nous informer, nous instruire, et faire de nous des démocrates, sont démasqués, complices de l’omerta entourant le Nouvel Ordre Mondial et ses répercussions majeures sur le présent et l’avenir de notre existence. La crise internationale financière et économique sans précédent est occultée par peur de démolir l’idole élevée à la gloire de l’Occident, la terre promise de nos Harragas et de notre matière grise enchantée par le mirage de la réussite.
    – De quelle réussite s’agit-il que celle décernée par les esclavagistes juifs qui contrôlent la recherche, l’université, les sociétés commerciales, la finance, les média ? Pire ils travaillent d’arrache-pied à corrompre les fondements moraux et spirituels de la nation.

    «L’intérêt personnel parle toutes les langues et joue tous les rôles, même celui d’altruiste.»
    François de la Rochefoucauld




    0



    0
    Anonyme
    19 juillet 2013 - 21 h 57 min

    Si! je gagne à l’Euromillion,
    Si! je gagne à l’Euromillion, Inchallah! je le jure devant Dieu le tout puissant, que je vais investir la moitié de cette somme, a AP, pour la création d’une chaîne de télévision satilite 100% Nationaliste, pour traquer…les espions ? et leur officines?, les traîtres,les islamistes et leur résidus?, les parasites?, les ong?,les voleurs de milliard $/€/£/, les faux algeriens?…etc..




    0



    0
    NASSER
    19 juillet 2013 - 21 h 05 min

    @ MOHAMED ZOUGA DZ
    ___
    A la

    @ MOHAMED ZOUGA DZ
    ___

    A la lecture de certains de vos ‘posts’ on peut déduire que vous avez une bien curieuse façon de voir les choses. Curieuse dans le sens où vous refusez aux autres ce que vous vous permettez !
    Vous êtes prompt à reprocher aux autres de critiquer par exemple certains journaux et sites dont on ne partage pas le point de vue – en les taxant d’attenter à la liberté d’expression – en nous demandant de ne pas juger par exemple ELWATAN et Echourouk d’anti-nationaux ou de laisser les gens avoir leur propre opinion au même moment où vous défendez ces journaux et autorisez à critiquer le « système politique pour influer sur les décision ». N’est- elle pas drôle votre conception sectaire qui juge « licite » pour soi ce qui est « illicite » pour les autres ? C’est purement la vue des islamo-intégristes d’ici et d’ailleurs. Nous les connaissons car nous les côtoyons tous les jours. Vous n’avez rien à nous apprendre de plus sur eux. Vous feignez les critiquer alors que vous les défendez. Vous pataugez bien dans leurs mensonges ; vous relayez leur propagande.


    Voici un exemple de preuve qui étaye mes affirmations à votre sujet.
    .
    Suite à un de mes commentaires où j’avais tiré à boulets rouges sur ces journaux et sites, nous avons eu un échange de réponses que voici :
    .
    (Copier-coller)
    .
    « @NASSER. ton commentaire « Sites anti Algériens dont-il faut se méfier » laisse a desirer. je ne comprends pas qu’en 2014 et avec la revolution globale de l’internet vous faite le travail du dictateur de l’information et vous oser meme dire que ELWATAN et Echourouk sont anti-nationaux juste parce qu’il ne sont pas a ton gout. as-tu comparer tes dires a ceux de certains radicaux islamistes qui parlaient de banir des libertés d’expression. nous avons assez de prophetes moralisateurs au 21em siecle et les gens sont assez intelligents pour deceller eux memes les informations et juger de leurs credibilité et assez de se prendre pour le juge supreme de ceu qui est « anti-algerie » en plus tu n’a meme pas definit ca veux dire quoi anti-algerie, critiquer le systeme politique et son fonctionnement n’est pas de l’anti-nationalisme mais plustot du pure devoir nationaliste pour influer sur les decisions et sauver notre nation de sa propre destruction.
    pour te dire que ceux qui critiquer le gouvernement de l’algerie francaise en 1947 par messali l hadj etait tout de suite considerées comme des anti-algerie.
    en conclusion, les pays se developpent et progresse par la contradiction politique et pacifique et non par la négation des opignions opposants, l’avancement du savoir en entier est toujours basé et sur doute et sur la propre remise en cause. »

    MA REPONSE ETAIT celle-ci :
    .
    « @ MOHAMED ZOUGA DZ. Vous voulez donc que l’on ne dise rien, que l’on ne critique pas, qu’on la « ferme » et laisser les gens (comme vous le dites) « déceler eux-mêmes les informations et juger de leurs crédibilité ». Sinon on est « dictateur de l’information ». Vous avez une bien curieuse façon de présenter les choses et d’accuser.
    Quand vous jugez alors les islamistes ainsi « as-tu comparer tes dires a ceux de certains radicaux islamistes qui parlaient de banir des libertés d’expression. nous avons assez de prophetes moralisateurs au 21em siecle », peut-on dire alors chose sur vous ?
    Selon vous on ne doit pas critiquer ces médias parce que « nous avons assez d’ « islamistes radicaux », « prophètes moralisateurs du 21 siecle qui parlaient de banir des libertés d’expression » sinon on serait comme eux !
    Pour l’expression « anti-algérien » je vous invite à consulter ces sites, d’apprécier leurs écrits pour voir qu’« anti algérien » est utilisé contre ceux qui poussent à la « révolte », à un « printemps algérien » après avoir soutenu un «printemps arabe » comme l’occident et les sionistes, contre ceux qui fustigent l’armée et ses cadres dont le DRS etc. Si ce n’est pas anti-algérien c’est donc pro-occidental-sioniste-arabo monarchique. El Watan et Echourouk que vous semblez ne pas connaitre sont de ceux-là. Ils ont soutenu l’agression contre la Libye et contre la Syrie ; il fallait lire leur articles et analyses. Ils servaient de relais. Dites-nous qui leur donne des « prix » ?
    Je ne suis pas du tout contre l’alternance au pouvoir qui doit se faire avec une opposition forte et patriote. Je ne suis pas au pouvoir, je ne suis d’aucun clan comme on dit.
    Ce qui me donne de sérieux doutes c’est que ces médias critiquent, fustigent le pouvoir algériens et ses institutions en usant des mêmes concepts, mêmes qualificatif, mêmes tactiques que les médias dits « mainstream » dont-ils servent de relais. Ils ne font que cela sans donner la parole à l’autre son de cloche. En somme ils se cachent dans « c’est eux qui le disent ». Je connais ces médias que je dénonce pour les avoir « expérimenté ». Je vous l’assure c’est toujours « censure ! » pour tout ce qui est contraire à leur ligne qui pousse au chaos ! Bien-sûr qu’il y a chez eux des tactiques, des diversions, des sournoiseries pour mieux tromper et faire passer les messages !
    Enfin vous dites; « les pays se developpent et progresse par la contradiction politique et pacifique et non par la négation des opignions opposants ». Pour moi non ! Les contradictions créent des conflits sur lesquelles sautent les forces opportunistes pour faire passer leurs projets souvent hégémoniques en se servant de forces intérieures et par la corruption. On progresse par la confrontation des idées qui ne peut s’assurer que par une opposition patriote et non une « opposition » vassale à ces forces extérieures.
    De votre côté vous ne nous dites pas en quoi et comment ces médias que je fustige (Quotidien d’Algérie’’, ’’KalimaDZ’’ou ‘’lanationdz’’, « soleil d’Algérie », Siwel, Kabylie.net, Rachad TV, Al Magharibia, Ennsar TV, « Activiste Dz ») sont pour l’intérêt des algériens et de l’Algérie.
    .
    Vos réaction ressemblent, à s’y méprendre, à celles d’un certains F. Mnebhi ( un coutisan marocain qui est publié par ‘‘le Quotidien d’Algérie’’, ‘’Kabylie.net’’) qui veut le désordre en Algérie pour le bien du « peuple algérien frère » dit-il. Lui soutient aussi ces sites et journaux que je fustige. Je ne dis pas que vous êtes la même personne, mais vous adoptez la même démarche. »




    0



    0
    selecto
    19 juillet 2013 - 19 h 27 min

    Malheureusement comme l’a dit
    Malheureusement comme l’a dit quelqu’un avant moi, en Algérie il n y a que des journaux Français, Marocains et Moyen Orientaux.




    0



    0
    Anonyme
    19 juillet 2013 - 19 h 16 min

    Vous venez de mettre les
    Vous venez de mettre les points sur les « i ». Ils sentent la terre se
    dérober sous leurs pieds. Comme leurs maitres à penser en Occident,
    ils veulent nous imposer un système de valeurs qui nous renvoie dans
    les profondeurs du Moyen-Âge, sous couvert d’islam et de démocratie.
    L’islam ce n’est pas ça, encore moins la démocratie. Ce sont soit des
    idiots utiles, soit des pions d’une stratégie qui les dépasse, une
    stratégie d’avilissement de nos Etats souverains.
    Il ne faut pas les laisser diffuser leur poison sans réagir. Votre
    site le fait magistralement bien. Avec panache et courage.




    0



    0
    Rachida
    19 juillet 2013 - 18 h 40 min

    il y a qu une seule solution
    il y a qu une seule solution pour régler définitivement le problème qui vous fait peur  » LES ISLAMISTES »

    La corruption, rendre aux Algériens leur dignité , ne pas laisser certains voler l argent du pétrole, je ne citerais pas les noms des voleurs sinon vous allez refuser de publier mon commentaire.
    Saha Ramdankom




    0



    0
    X man
    19 juillet 2013 - 17 h 28 min

    @ MOHAMED ZOUGA DZ (non
    @ MOHAMED ZOUGA DZ (non vérifié) |

    =Le musulman ne ment jamais != Hadith du Prophète .SSSL

    Non Monsieur !Quand une presse dite libre rapporte des informations mensongères ….ah la subversion !
    Ils ont même menti a Dieu et son Messager , alors je ne sais pas pourquoi ils le feront pas avec les êtres.

    Algeriepatriotique devra enqueter et informer le peuple algerien sur le quotidien El Watan et son dernier sondage:

    le sondage dévoile des dessous sulfureux, est lorsqu’on découvre le sous traitant de ce sondage : http://surveys.automatesurvey.com/, car la 1ère page du sondage pointe vers ce lien. On a de la peine à croire qu’El-Watan ait les capacités d’accomplir une telle analyse, n’ayant comme majeure vertu que le copier-coller des dépêches AFP ou des études frauduleuses produites par des experts de service rompus au travail de sape et de propagande offerts par les cursus de management et d’études commerciales que les universités occidentales (Canada, France, États Unis) leurs distillent dans l’esprit jusqu’à en faire des singes imitateurs.
    Surprenante au premier abord la découverte du sous traitant « AutomateSurvey », un service d’enquête en ligne géré par le groupe Toluna
    http://eu.toluna-group.com/fr/
    http://eu.toluna-group.com/fr/sampling-surveys/specialist-panels/consumer/
    http://www.toluna-group.com/diy-surveys/survey-scripting/

    Nous pénétrons dans le monde du brassage de l’information à l’échelle planétaire. Des moindres fantaisies individuelles de 48 millions de membres actifs de cette communauté autorisés à soumettre une question d’enquête à l’avis des internautes (grâce au logiciel interactif offert gratuitement sur le site Toluna), jusqu’aux mastodontes du monde financier et du commerce.

    Au vue du questionnaire et de l’étendue des détails présents dans chaque page du sondage, c’est une étude exhaustive et approfondie de la presse algérienne qui effectuée.
    L’exploitation déclarée de ces données par El Watan est clairement suspecte.

    Est-il déontologiquement et juridiquement légal pour un quotidien de s’ingèrer dans les performances d’autre organes et de livrer des données les concernant à une entreprise juive ?
    – Juive ?
    – L’examen des personnels activant au sein de « Toluna » le confirmera :

    http://www.toluna-group.com/toluna-difference/our-people/

    J ajouterai ‘Dan Ariely ,vaughn mordecai, eliyahu m. goldratt fut membre aussi .

    Etc, etc…..
    La tribu y règne en maître !
    Des questions demeurent sans réponse. El Watan pourrait nous éclairer sur les points obscurs de cette énigme
    – Pécule ($$$) versé par « Toluna » à O.Belhouchet pour effectuer ce sondage ?
    – Quelle utilisation malveillante souhaite-t-on faire de ces statistiques ?
    – Quels sont les risques encourus par le domaine sensible de l’information si ces données, une fois accumulées et devenues pertinentes, tombaient dans les mains de forces malveillantes (MOSSAD par ex.) ?
    – quels sont les conséquences de cette incursion talmude distante dans le paysage médiatique local ?




    0



    0
    Anonyme
    19 juillet 2013 - 16 h 49 min

    font apologie des frérots
    font apologie des frérots avec l’argent public de l’ANEP . l’etat qui finance l’obscurantisme et la subversion.!!!???
    mettre un stop immediatement.




    0



    0
    mohand oukaci
    19 juillet 2013 - 16 h 37 min

    Ce journal que vous dénoncez
    Ce journal que vous dénoncez est sponsorisé par le régime; non? malgré ses milliards, il ne règle pas sa dette d’impression auprès d’une société publique alors qu’il est arrosé de pub. Il est bien récompensé d’avoir soutenu les salafistes algériens avant ceux du Nil.




    0



    0
    Anonyme
    19 juillet 2013 - 15 h 41 min

    je connais pas les journaux
    je connais pas les journaux en arabe. Mais! EL-OTAN, comme la dit si bien>@harki-out< moi si j'étais président ou responsable sécurité?, tous ces andouilles , leur rédacteurs en chefs et leur perroquets, anti Républicain. dorénavant on peut dire...ces ex ..journalistes et leur??? ont etaient appelés~~à d'autres fonctions??.bref, pour ceux qui aiment vraiment l'Algerie..alors voila! »Pétitions24-net« Non à l'ouverture de la frontiere Algero-marocaine.




    0



    0
    MOHAMED ZOUGA DZ
    19 juillet 2013 - 14 h 05 min

    Bonjour a tous !
    Le dangereux

    Bonjour a tous !
    Le dangereux c’est le titre de votre article.
    Vous dites «  » L’éthique et la déontologie, dans notre métier comme dans tous les autres, s’arrête là où commence le danger pour le pays. «  » non M. Ait Amara, le vrai danger pour le pays ce n’est pas la liberté d’expression et c’est très inquiétant que ca viendra de la bouche d’un journaliste, le vrai danger c’est quand on censure des opinions pour n’importe quelle prétexte ca c’est le vrai danger pour les pays. et même si echourouk ou autre analyse les événement en Égypte du même point de vue que celui des partisans de Morsi, c’est quoi le problème , c’est le point de vue d’une grande partie de l’Égypte qui est conte le coups d’état militaire ou bien vous voulez que les éditoriaux suivent une seule ligne éditoriale que vous adopter la ca sera un journal pas dangereux pour le pays selon vous. et des journaux comme ca il y’en a beaucoup en Algérie et Égypte et c’est quoi qui te dérange en tant que journaliste est la diversité d’opinions ou bien le fait que ce qu’il dit n’est pas ta ligne éditoriale.
    en conclusion ca montre que vous n’êtes pas un véritable démocrate. parce que l’être c’est de lutter pour que tes adversaires aurons aussi la liberté totale de dire ceux qu’ils pense comme a dit un grand philosophe français.

    Saha Ftourkoum.




    0



    0
    harki-out
    19 juillet 2013 - 13 h 20 min

    je vous soulage d’un poids.
    je vous soulage d’un poids. si vous voulez parler d’ECHOUROUK, il n’est pas le seul. les journaux arabophones dans l’ensemble font apologie des frérots avec l’argent public de l’ANEP d’ailleurs !! mais il y a plus pernicieux. des journaux francophones qui sont subjugué par l’islamisme au point d’en faire « l’alternative » comme El Watan alias El-OTAN, qui suit scrupuleusement l’agenda du Quai d’Orsay.le drame est que la majorité des quotidiens algériens ont cessés d’être algériens. ils sont français, Qataris, marocains ou américains et défendent l’intérêt des puissances avant ceux de leur patrie.




    0



    0
    Dr. Benfodil
    19 juillet 2013 - 11 h 16 min

    Les F.M sont un groupe
    Les F.M sont un groupe dangereux! La composante de leur tête pensante et ses objectifs est mise à jour chez les Qataris et autres puissances.. Hamdoullah les Algériens ont compris il y a belle lurette, pour au moins une bonne majorité d’entre eux mais il ne faut pas lever la garde.

    En Algérie un travail doit être fait dans ce sens par le ministère de l’éducation, de la communication et du DRS, car la spécialité de cette mouvance est la manipulation dangereuse et maligne par la religion. Et comme nous aimons tous notre religion, qu’ils salissent malheureusement par leur conduite, leur sabotage et leurs méfaits. Le devoir est donc de les en éloigner!

    En Égypte la combine dure depuis leur création.. Avec une majorité analphabète et inculte ayant le cerveau complétement programmé par leur instance dirigeante avec l’aide de certains dajjalistes..

    A mon avis il faudrait créer une agence spéciale, avec des hommes intelligents, ayant une culture importante, une foi Musulmane et un patriotisme acharné, pour une vraie éradication de ce fléau satanique.




    0



    0
    Anonyme
    19 juillet 2013 - 9 h 46 min

    Bien heureux qu’un organe de
    Bien heureux qu’un organe de presse algérien prenne conscience de toutes ces manipulations et autres intoxication médiatiques allant toutes vers une désinformation des lecteurs.Jes reste convaincu que ce quotidien n’est pas seul suffit d’écouter certaines radios ou même un certain canal TV qui même étant une radio ou un canal d’état distille et diffuse une véritable information anti algérienne je ne parlerais pas de certaines émissions TV qui ouvertement apellent à l’insurection et en particulier « au printemps arabe »qui n’arrive toujours pas à arriver à Alger.Il a du perdre son chemin ou plus simplement le peuple Algérien n’en veut pas




    0



    0

Les commentaires sont fermés.