La justice doit trancher

Par Kamel Moulfi – Le débat sur la peine de mort en Algérie lancé par l’odieuse affaire criminelle de l'enlèvement à Ali-Mendjeli (Constantine), le 9 mars dernier, des deux enfants Haroun et Ibrahim, âgés de 9 et 10 ans, retrouvés morts, trois jours après, resurgit dans l’actualité, à la faveur du procès des assassins ouvert aujourd’hui. Il ne s’agit pas du verdict seulement, la peine capitale n’ayant pas été abolie dans notre pays, mais de sa mise en application. On sait que depuis 1993, plus aucun condamné à mort, la plupart pour des actes de terrorisme, n’a été exécuté, comme s’ils avaient été graciés. Les deux assassins de Haroun et Brahim bénéficieront-ils de la même clémence ? Ils sont déjà condamnés à la peine capitale par la population choquée par ce crime particulièrement odieux. Nous en avions rendu compte sur le site d’Algeriepatriotique (15 mars 2013) : «à la question de savoir s’ils sont pour ou contre le rétablissement de la peine capitale (gelée depuis 1993) dans les cas d'agressions sexuelles, d’enlèvements et d'assassinats, nos lecteurs étaient très nombreux à répondre par un «oui» catégorique». Pas de pitié pour les assassins d’enfants, c’est ce qu’ont exigé les gens qui sont sortis dans la rue le 17 mars à Constantine pour crier «à mort !». C’est dire le climat dans lequel va se dérouler le procès. Les avocats eux-mêmes ont donné le «la». Ceux d’entre eux qui se sont exprimés n’ont pas réussi à éviter l’emprise de l’émotion populaire et ne cachent pas qu’ils sont favorables non seulement à la prononciation de la peine de mort mais à sa mise à exécution. Farouk Ksentini, président de la Commission des droits de l’Homme, pourtant partisan déclaré de l’abolition de la peine de mort, a dérogé à son principe pour admettre que dans certains cas jugés exceptionnels, elle soit prononcée à l’encontre des kidnappeurs et tueurs d’enfants. Mais, la question de la peine de mort peut elle être laissée à l’appréciation de l’opinion publique, sous le coup de l’émotion ? C’est à la justice que doit revenir le dernier mot.
K. M.
 

Comment (4)

    Mahdi
    22 juillet 2013 - 0 h 06 min

    Très bonne conclusion ;M.
    Très bonne conclusion ;M. moulfi. Si on laisse l’affaire à l’appréciation de la populace sur le sort de ces criminels, y a pas photo. Il faut que la justice soit rendue point barre. C’est une question de souveraineté. Seulement, et je rejoins Mohamed el maidi, que cette justice coupe la tête des criminels qui ont voulu détruire le pays et tué des centaines d’enfants innocents, des femmes… Je le dis et je le redis chaab haggar. Alors que tous les tangos vaquent à leur occupation, sirotant café et thé, nargant et humiliant même cette pseudo « population », bénéficiant même d’une protection suprenante, voilà qu’on s’acharent sur seulement deux criminels, certes ils doivent payer de leur vie leur actes. Que justice soit rendue à l’encontre d’un autre genre de criminels, tueurs de jeunes par procuration, qui « charrient » des tonnes de drogue via le maroc avec une complicité là aussi surprenant bien que nos frontières soient fermées. Quant à ksentini, qu’il soit clair sur la question de l’abolition ou pas de la peine de mort et qu’il nous évite « son langage » en 3D.

    Mohamad el Maadi.
    21 juillet 2013 - 21 h 19 min

    C’est une question délicate,
    C’est une question délicate, le populisme dans ce genre d’affaire peut être dégradant pour l’image de l’Algérie.
    Pour moi la peine de mort doit être exécutif avec ceux qui trahissent la patrie et ceux qui défient l’État algérien et son armée. Au départ j’étais un partisan mais sur le coup de l’émotion et maintenant je n’en ai pas envie d’aller hurler à les loups et j’ai encore le souvenir de la lever du chahid Zabana au petit matin le 19 juin 1956, dans la prison de Barberousse à Alger et puis entre nous vous n’avez pas liquidé tous les barbus tueurs d’enfant et violeurs de femmes . Alors ne comptez pas sur moi, je ressens un vrai malaise et puis s’acharner sur deux types certes qui ont tué des enfants, alors que les égorgeurs des patriotes sirotent le thé et on commerce sur rue … J’ai envie de crier également, venger mes frères algériens nationalistes et on connait leur auteur … Justice, je crie ton nom

    Antisioniste
    21 juillet 2013 - 18 h 43 min

    saha ba3d el ftour
    La justice

    saha ba3d el ftour

    La justice a trancher Mr Kamel Moulfi la peine capital a était prononcé.

    Benzaim BOUKAHIL
    21 juillet 2013 - 18 h 11 min

    AVERTISSEMENT: AP, auriez
    AVERTISSEMENT: AP, auriez vous l’extrême amabilité de publier ma réponse ici également (ou mémé mieux en guise de contribution dans la section concerné de votre site), cela compte vraiment beaucoup pour moi pour clarifier certains points a l’égard de certaines personnes qui postent en tant qu’anonyme sur votre site, contrairement a moi qui n’a pas peur depuis le 4/01/2013 de braver tous les dangers en postant a visage découvert.

    Je vous en remercie d’avance sincèrement!

    Cette contribution fait suite à une remarque désobligeante qui ma beaucoup touché puisque j’ai pris la peine d’y répondre, et je souhaite que l’auteur de celle ci lise avec la plus grande attention ma réponse qui vaut également pour toutes les personnes nouvelles sur ce forum qui ne me connaîtrait pas encore moi et mon « histoire »!

    J’intitule cette contribution: « De l’Algérie à deux vitesse à l’algérien à double face: QUEL AVENIR EN ALGÉRIE POUR LES BINATIONAUX ALGÉRIEN ».

    Cette modeste contribution fait donc suite à cette article publié sur votre site: http://www.algeriepatriotique.com/article/les-services-de-securite-s-attaquent-aux-lieux-de-culte-clandestins

    Et elle fait suite à cette remarque en particulier :
    « C’est fou comme a la faveur la crise économique européenne, certaines personnes deviennent algériennes par dépit de ne pas pouvoir s’intégrer ailleurs.Ces gens la devrait passer du temps a apprendre l’Algérie, au lieu de prétendre nous donner des leçons sur le fonctionnement de notre pays. »

    Ma contribution AP:

    Voyez vous, je ne me formaliserait pas outre mesure malgré le caractère désobligeant de votre remarque,NE VOUS INQUIÉTEZ PAS, LE DOCTEUR PATRIOTIS CAUSA QUE JE SUIS A L’HABITUDE DEPUIS LE 4/01/2013 D’AFFRONTER DES PERSONNES DE VOTRE GABARIT, CE GENRE D’ENERGUMAINE DONT LA VUE EST ÉBLOUI JUSQU’À L’AVEUGLEMENT chaque fois qu’ils tombent en face d’algérien digne qui resteront debout même face à la mort, avec le sourire d’un Ben Mhidi face a ses bourreaux! Lisez ce qui va suivre, et ENJOY!

    Contrairement a ce que vous insinuez monsieur (et ce que certains algérien de votre espèce serait également tenté de penser à la vue de mon histoire et suite à la lecture de mes écrits) je ne suis pas devenu algérien comme par enchantement et par dépits, du jour au lendemain, a la suite de la crise économique qui frappa de plein fouet l’Europe en 2007, année ou je réussissait ma troisième année de licence en DROIT avec mention Bien aux deux semestres, par la seule force de mon intellect algérien et sans tricher contrairement à certains bacheliers algérien tout récemment….

    Je ne le suis pas plus devenu du fait du prétendu échec de ma pseudo non intégration au pays des droits de l’homme…

    Monsieur le « jeune fêlée » en attente d’un visa pour FAFA : Vous devez comprendre que quant on squate COMME MOI A L’EPOQUE le plus haut niveau de l’excellence académique en France, et qu’on se fait détruire par une université qui humilie dans le même temps votre pays a travers un ambassadeur dont on ne sait plus au final si oui ou non il a été effectivement limogé le 18 juin dernier, et que l’on organise une riposte patriotique de haut niveau un 29 décembre 2011 en plein froid d’hivers après 14 ans d’absence au pays des moudjahidin, on ne peut légitimement pas parler de processus spontané d’algérianisation (comme pour certains officiels algérien exerçant les plus hautes fonctions de l’état a l’heure actuelle) , mais belle et bien D’algérianité d’origine pure et simple SANS CONTESTE!

    Il est impossible pour un algérien d’origine de père et de mère, sortit des cuisses d’une algérienne de père et de mère, et de la graine d’un algérien de père et de mère, avec 3 moujahidines dans la famille paternel, Il est impossible pour cet algérien qui est qui plus est, née non pas né a oujda au Maroc, mais à Marseille cette 49 eme wilaya algérienne, de dire que cette algérien n’ est devenu algérien que par dépit…tantôt faute à un manque de croissance économique…tantôt suite à un défaut d’intégration!

    Non monsieur j’ai le regret de vous affirmer que contrairement à ceux que vous défendez implicitement dans votre message, moi, je suis algérien d’origine, je n’ai pas acquis la nationalité algérienne par naturalisation, je ne suis pas encore citoyen américain comme khelil, je ne suis pas naturalisé suisse comme un ex ministre des finances qui veut se présenter aux présidentielles de 2014.

    Mon seul défaut je vous l’accorde est celui d’être née en FRANCE COMME L’ACTUEL MINISTRE DES FINANCES MONSIEUR DJOUDI, né a momptelier le 19/09/1958 en France. Mon seul défaut je vous l’accorde est d’être née comme lui au pays du parjure, mais surtout contrairement à lui, de ne pas avoir eu un père AMBASSADEUR, originaire de TLEMCEN…

    Mon seul défaut je vous l’accorde est celui d’être une véritable élite intellectuelle au service de l’Algérie depuis le 16/09/2011 et plus encore depuis ce bras d’honneur outrancier jeté a la figure de la seule chose qu’il me reste depuis le 30/11/2012: ALGERIA…

    Mon seul défaut est celui de ne pas être l’équivalent algérien de JEAN SARKOZY contrairement à votre ministre actuelle des finances, le sieur DJOUDI, qui a eu comme le précité une licence a 22-23 ans?…Je le reconnais C’EST UN TRÈS GROS DÉFAUT PAR LES TEMPS QUI COURS PUISQUE LE PAYS EST ENCORE GÉRÉ PAR LA RÉGENCE DE TLEMCEN, mais c’est un défaut que j’assume pleinement avec fierté, force et honneur, et vous le constaterez par vous même en lisant mes travaux « d’intellectuels algérien d’origine non naturalisé », sortit des cuisse d’une algérienne « d’origine » dans la 49 eme wilaya algérienne …

    Il est vrai que la crise économique exacerbe les tensions en Europe, mais en ce qui concerne mon cas particulier, je vous invite a retirer vos insinuations diffamatoire, je n’ai pas faillit a mon intégration, j’étais en réalité comme toute cette jeunesse d’origine maghrébine, dans l’impossibilité pure et simple de m’intégrer, ET POURQUOI?

    Car comme l’a dit monsieur Phillipe SEGUIN DANS UN RAPPORT ANNUEL DE 2004 SUR L’ETAT DE L’intégration en France (que vous retrouverez dans le document intitulé riposte d’outre tombe sur mon profile linked in) , IL N’YA JAMAIS EU DE MISE EN OEUVRE D’UN MODEL FRANCAIS D’INTÉGRATION VOILA TOUT, lui a eu le mérite de le reconnaître, mais il ne s’appelait pas « jeune algérien féllée » , c’était juste un vieux français honnête…au soir de sa vie!

    Je ne suis pas choqué par tant de perfidie dans vos propos, comme je l’ai dit récemment ici a un avocat issue de l’immigration ici ( http://www.algeriepatriotique.com/article/non-maitre-moundji-maoui-vous-ne-pouvez-pas-m-aider ) dans ma démarche depuis le 29/12/2011, je m’attendais à faire face à une opposition de ceux que je combat depuis le 16/09/2011, et je suis prêt a y faire face jusqu’à ce que l’on me rende justice contre eux, si nécessaire au péril de ma vie, la mort ne me fait plus peur, je suis mort une première fois le 30/11/2012, et de manière officiel le 4/07/2013….

    Cela ne me choque pas donc, car les algériens de votre espece nous ont habitué depuis 1999 à la mauvaise foi…prenant exemple en ce sens sur leur homologues parjurés de GAULE… que j’ai exposé grâce a SUN TZU LE 1/11/2012.

    Pour juger de mon algérianité, je vous invite a consulter mon profile linked in au plus vite et télécharger tous les documents que vous y trouverez:
    http://dz.linkedin.com/pub/benzaim-boukahil/70/9b6/9b2/

    Vous y trouverez tous les documents nécessaire pour vous faire une petite idée de mon algérianité d’origine sans conteste et j’en suis sure, vous vous rendrez très vite compte que comme pour mon intelligence, celle ci n’est pas feinte, SUN TZU EN EST MEME GARANT…ET CHATEAUBRIAND AUSSI!

    Je dois ensuite avouer qu’il est encore plus fou de voir des ambassadeur diplômé au rabais S’ACCROCHEZ PAR SOLIDARITÉ RÉGIONALE A LEUR POSTE A PARIS ET « CASSER LE FTOUR » A L’ÉLYSÉE 4 jours a peines après que l’annexe journalistique des services secrets français ait jeté à la figure des musulmans de France, un petit : « LE CORAN C’EST DE LA MERDE » le 1 er jour du mois de ramadan!

    IL EST ENCORE PLUS FOU DE VOIR UN PRÉSIDENT EN EXERCICE PASSER UN 5 JUILLET AUX INVALIDES AVEC LA PHOTO DU PRÉSIDENT FRANÇAIS AU DESSUS DE SA TÊTE, et qui plus est, EN ETANT TÉMOIN LE PREMIER JOUR DU RAMADAN DE L’INSULTE PURE ET SIMPLE FAITE A SON LIVRE SACRÉE PAR LE PAYS QUI L’ACCEUILLE POUR DES SOINS, par journal satirique interposé!

    LE CORAN CE N’EST PAS « DE LA MERDE », et je m’excuse d’avance pour la joute verbale en approche auprès d’Algérie patriotique, la MERDE CE SONT LES JEUNES ALGÉRIENS DE VOTRE ESPÈCE QUE J’AI CROISE LE 4/07/2013 A HYDRA ET QUI ATTENDAIENT COMME DES CHIENS DEVANT LA PORTE DU CONSULAT DE L’ANCIEN COLON POUR DEMANDER UN VISA AFIN UNE FOIS LEUR PAYS ABANDONNÉE, DE DEVENIR COMME PAR ENCHANTEMENT DES « FRANCAIS », PAR DÉPIT D’AVOIR RÉUSSI A SE BÂTIR UNE VIE ICI EN ALGÉRIE….

    C’est un algérien AYANT BAC PLUS 7 EN DROIT français qui vit avec moins de 8000 dinars par mois a MESKIANA DEPUIS LE 30/11/2012 QUI PARLE LA!

    Enfin concernant la fin de votre crise de démense MEMORABLE que voici:
    « Ces gens la devrait passer du temps a apprendre l’Algérie, au lieu de prétendre nous donner des leçons sur le fonctionnement de notre pays. »

    Vous devez finir par comprendre que votre pays c’est aussi le miens monsieur, « passeport vert » à l’appui par abandon de nationalité française interposé le 4/07/2013, consultez à ce titre ma lettre de demande de déchéance remise a l’ambassadeur français le 4/07/2013, vous constaterez encore que mon algérianité n’est pas feinte!

    Quant à mes « connaissances sur l’Algérie » monsieur; vous feriez mieux de consulter mon « curriculum vitae politique » au plus vite (dispo sur linkied in), je suis sure que vous y découvrirai des noms de personnages algérien que vous ne connaissiez même pas malgré le fait que vous soyez née sur la terre de ma mère et de mon père : LA KAHINA et le grand AGUELID MASSINISSA!

    Je me permet de donnez des leçons à BOUTEFLIKA COMME à Missoum Sbih, pour la simple et bonne raison que comme eux, vous semblez oubliez que QUAND ON EST un fils de la nation du premier novembre 1954, son honneur on ne le tire pas d’un vulgaire doctorat honoris causa mais justement du 1/11/1954 et du 5/07/1962 et même plus du 24/02/1971. On ne passe pas le 5/07/2013 aux invalides après avoir vu le pays auquel vous ouvrez votre ciel mettre le votre en danger à in AMENAS!

    Benzaim BOUKAHIL, Docteur Patriotis Causa 29/12/2011.
    Auteur de la magistrale « riposte d’outre tombe du 1/11/2012 ». Algérien « d’origine » de père et de mère, non naturalisé », et exclusivement algérien depuis le 5/07/2013 contrairement a KHELIL ET DJOUDI!

Les commentaires sont fermés.