Le sanctuaire des requins

Par M. Aït-Amra – Quand El Watan n’a rien à se mettre sous la dent, il fait dans la récup’. Et de manière gauche. Ce journal arrogant, qui ose qualifier ses confrères de «journaux inscrits au filet social» cependant qu'il émarge au RMI, a sauté sur le sujet du limogeage du colonel Fawzi et du scandale de l’Anep révélés par Algeriepatriotique, comme un ours affamé se jette sur une proie après une trop longue attente confortablement caché derrière un buisson. Agrémentée de phrases apposées, du style «Algeriepatriotique lui-même financé par les pontes du système» ou encore «le site du fils du général Khaled Nezzar», la série d’articles publiés suite à nos révélations empeste l’instrumentalisation à des fins de règlement de comptes. L’article d’Algeriepatriotique est clair, pourtant, et ne souffre aucun ambage : dans l’affaire Anep, il est question d’abus et de comportements immoraux dont se sont rendus coupables des personnes responsables de gérer une manne publicitaire publique. Or, ce que suggère El Watan, outre se faire servir cette cagnotte sur un plateau d’argent, parce que labellisé par l’OJD, c’est de jeter le bébé avec l’eau du bain. En France, pays de prédilection de ce journal dont le bas de la première page est estampillé au losange tout au long de l’année, l’Etat a débloqué plusieurs milliards d’euros pour venir en aide à des journaux en quasi-faillite, en raison d’une chute drastique de leurs ventes. Là-bas, tout le monde a applaudi ce sauvetage. Ici, les requins montrent leurs crocs pour mordre. Si Algeriepatriotiue n’a cité que les cas flagrants d’El Adjoua et de Mon Journal, cela ne veut aucunement dire que ce sont là les seules entorses à la loi et à l’éthique. Les services de sécurité devront, dans une seconde phase, chercher à comprendre comment l’Anep continue de financer Echorouk, c’est-à-dire l'outil de propagande par excellence de la secte des Frères musulmans égyptiens, avec l’argent du contribuable algérien ; comment le président d’un club sportif à Oran, le MCO, se retrouve patron de presse et ouvre droit à la publicité publique ; comment des patrons de journaux multiplient les acquisitions de biens immobiliers alors que leur dette ne cesse d’enfler auprès des imprimeries de l’Etat… 
M. A.-A.
 

Comment (31)

    Aggur
    4 août 2013 - 13 h 16 min

    Les racines de la guerre dans
    Les racines de la guerre dans la quelle se lance El-Watan sont profondes. M. belhouchat aurait lancé un long soupir, à l’occasion. Lui aussi aurait aimé être un intouchable, bénéficier d’une rente publicitaire. Après toute cete attente, El-Watan va devenir sage, il critiquera moins, car cette-fois ci il aura sa par du gâteau entière et sans retouches.




    0



    0
    NASSER
    28 juillet 2013 - 10 h 04 min

    SOYONS REALISTE ET
    SOYONS REALISTE ET LOGIQUE
    ___________

    SI VRAIMENT CE SITE « ALGÉRIE PATRIOTIQUE » EST L’OEUVRE DES NEZZAR ET MEDIENE ALORS CHAPEAU POUR LA QUALITE ET LE DEGRE D’ENGAGEMENT PATRIOTIQUE!

    EN COMPARAISON AVEC D’AUTRES SITES DITS ALGERIENS LE CHOIX EST VITE FAIT POUR CE QUI ME CONCERNE ET POUR BEAUCOUP JE PENSE.

    JE DÉDUIS QUE TOUTES LES ATTAQUES, CRITIQUES, GRIEFS, INCRIMINATIONS, REPROCHES VOIRE REQUISITOIRES FAITS SUR EUX NE SONT QUE MENSONGES ET CALOMNIES.

    CE SITE CORRESPOND A MES CONVICTIONS ET ENGAGEMENTS.

    A « ALGÉRIE PATRIOTIQUE » : GARDEZ QUAND MEME LE SECRET DE LA PATERNITE MEME S’IL APPARTIENT A …….ALI BELHADJ




    0



    0
    NASSER
    27 juillet 2013 - 22 h 57 min

    AUCUN JOURNAL NE PEUT EXISTER
    AUCUN JOURNAL NE PEUT EXISTER s’il ne dispose pas du nerf de la guerre! Surtout les journaux papiers.
    ____
    Qui dit argent dit ligne éditoriale. La ligne éditoriale détermine la tendance voire le clan. Chacun choisi la tendance ou le clan qui correspondent à ses idées.
    .
    « El Watan » ou « Echourouk », puisque c’est de ces deux journaux que l’on parle, ne correspondent pas à mes convictions. Pour moi l’un et l’autre roulent pour des forces antinomiques aux intérêts de l’Algérie. Il suffit d’observer leurs positions sur ce qui appelé « Printemps Arabe » – cette stratégie américano-sioniste qui est une phase du « Grand Moyen-Orient » auquel est greffé le plan sioniste « Yinon » qui doit permettre de réduire les arabo-musulmans – pour déduire qu’ils soutiennent les thèses de l’Otan ou de ce qui est baptisé « communauté internationale », c’est-à dire le camp « occidentalo-arabo-sioniste ». Leurs articles renferment les mêmes arrière-pensées et objectifs suivants les mêmes démarches et les mêmes tactiques des maitres penseurs Otanesque. En plus, ils font le relai de leurs propagandes et mensonges en mettant en avant toujours, par exemple, les infos que leur débite l’OSDH alors que le mode sait que c’est une officine de la CIA ou leurs médias dits «mainstrean » ! Ils croient aussi à la Ligue arabe.
    Nos journaux les prennent toujours, idiotement, comme référence. Nous avons bien suivi leurs articles depuis l’agression de la Libye par l’Otan. Ils étaient bien pro-Otan donc pro Sarkozy, pro Cameron, pro Obama, pro Qatar, pro Arabie Saoudite dans l’entreprise anti Kadhafi. Ils avaient bien appuyé ceux qu’ils affublent de «thouars»(révolutionnaires). Ils étaient bien, subséquemment, avec ce que fomentait ce sinistre Franco-israélien, philosophe du Mal Bernard-Henry Lévy. Ils reprenaient comme des perroquets, par tendance, revanche, incompétence ou félonie, les informations des « agences internationales ». La plupart de ces analystes avaient une tendance « islamistes » des choses sans se rendre compte qu’ils suivaient la stratégie américano-sioniste.
    Certains de nos « intellectuels » et de nos médias ont pris fait et cause pour les thèses Occidentales dans la déstabilisation de certains États arabes soit faute de vision politique lucide ou vassalité soit par corruption ou fourberie.
    Ce sont eux les tarés pas nous qui avons d’autres sources. Ils étaient pour la destruction de la Libye et maintenant pour celle de la Syrie tout en souhaitant le même sort à leur pays! Bien sûr qu’ils le font de façon subtile, mais leur manipulation est mise à nue!
    .
    NOTRE CHOIX EST CLAIR ET SIMPLE qui obéit à cette anecdote:
    Discussion entre un vieux sage fellah algérien avec son fils qui n’avait pas saisi cette «crise syrienne» d’autant qu’il n’entend que «dictateur Bachar», «répression du régime», «massacre de civils par l’armée» etc…
    Le vieux questionne : Qui est clairement contre la Syrie ?
    Le fils répond : l’Amérique, l’Angleterre, la France, Israël, la Turquie, l’Arabie Saoudite, le Qatar, le….
    Le vieux : Qui est clairement pour la Syrie ?
    Le fils répond : la Russie, la Chine, l’Iran, l’Irak, le Venezuela, le Hezbollah, le…
    Le vieux l’arrête net en lui lançant «Eh bien les choses claires et le choix du camp est évident, non ? Rappelle-toi la Libye!»
    Nous, nous sommes contre « l’Amérique, l’Angleterre, la France, Israël, la Turquie, l’Arabie Saoudite et le Qatar » contrairement à eux qui sont pour ces pays, mais ils sont trop hypocrites et trop félons pour le dire clairement.




    0



    0
    Jeune Algerien
    27 juillet 2013 - 13 h 32 min

    Ya boukahil:
    Quelqu’un que je

    Ya boukahil:

    Quelqu’un que je connais m’a dit un jour:
    La différence entre un bon gestionnaire et un mauvais gestionnaire c’est que le bon gestionnaire recrute toujours des gens qui sont meilleurs que lui. C’est un conseil que je respecte beaucoup.

    Quand je te parle de te soigner , il ne faut pas prendre cela négativement. Il est facile de constater que n’ai pas répondu a tes attaques verbales répétées par l’injure, c’est juste un conseil pour te rendre service. La névrose, ça se soigne.

    Quand a ma position sur la bi- nationalité elle est simple: que chacun choisisse en toute liberté. Mais on ne peut pas continuer avec des ministres, des patrons de journaux, des dirigeants de société, etc, qui ont plusieurs allégeances.
    Comme chaque citoyen est égal devant la loi, on ne peut pas discriminer entre les algériens une fois que la nationalité est acquise. Donc la seule solution c’est de donner a chacun la possibilité de se déterminer librement. Ceux qui choisirons de rester français ou américains ou allemands pourront continuer a aider l’Algérie, mais le feront par amour pour le pays, pas pour obtenir de privilèges en retour. Les autres conserveront la nationalité algérienne a l’exclusion de tout autre, avec les droits et les devoirs y afférant.

    Dans un pays comme les USA, le principe de préférence nationale est appliqué avec rigueur, et inscrit dans la loi.
    Pourquoi pas en Algérie?

    Tu as le droit d’avoir une opinion différente de la mienne, mais tu dois apprendre a l’exprimer sans injurier les gens.
    Dans la culture algérienne on ne peut débattre en insultant les autres, sinon ça finit mal.




    0



    0
    Anonyme
    27 juillet 2013 - 11 h 44 min

    @Fatah>CURIEUSE NEUSE…
    @Fatah>CURIEUSE NEUSE… @Sid Ahmed> Oh! tiens qui est lá.. c’est monsieur la fouine en personne qui vient nous rendre visite!!, comment allez vous mr la fouine !




    0



    0
    S.S.A
    27 juillet 2013 - 11 h 26 min

    Salam Alikoum
    Saha

    Salam Alikoum

    Saha Ftourkoum

    A Par AL (non vérifié) | 26. juillet 2013 – 23:59

    Je sens beaucoup d’amertume en vous mon ami, ne désespérez pas, et je vous donne raison sur beaucoup de points.
    Je voudrais vous dire que c’est la minorité dont nous faisons tous partie,(le fait que vous parlez enfin sur ce site révèle votre Amour et votre Patriotisme pour notre Pays-et ce ne sont pas que des mots- )qui ont gardé leurs dignité, qui changeront les choses mais vous avez raison le travail est fastidieux.

    Au niveau de l’intérieur, nous sommes tous des NULS, c’est clair et nous n’avons aucune reconnaissance pour les Ridjals qui se morfondent.
    Mais ca va changer, Inschallah, le D.A.L.M ne peut pas durer éternellement et nos responsables politiques en sont bien conscients, s’il ne change pas radicalement d’orientation, nos Ennemis de l’extérieur n’attendent que çà pour les changer. Et ils comptent sur notre patriotisme pour repousser les agresseurs, D’ACCORD, c’est notre DEVOIR, et le leur c’est de faire en sorte que chaque Algérien vive décemment. Et çà ne peut se faire que par une refonte totale du système, une opération Mains Propres du plus petit au plus grand avec des procès fleuve en justice pour tous ceux qui ont abusé.
    Je sais c’est utopique à dire, mais il y a encore des Ridjals qui ont les moyens de batir une Algérie de Droit sans passe-droits, une Algérie au Mérite.
    En gros, il nous faut un nouveau prophète.

    Allah I Jibb Al Khirr ya Si Al.

    Salam Alikoum.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.