Sofiane Djilali appelle à une élection présidentielle anticipée

Interpellé par la situation de blocage des institutions due à l’incapacité du président Bouteflika à assumer pleinement ses fonctions et devant les graves dangers qui guettent le pays, le président de Jil Jadid, Sofiane Djilali, a lancé, aujourd'hui samedi, une «Initiative pour une sortie de crise» dans laquelle il plaide pour l’organisation d’une élection présidentielle anticipée en décembre 2013. Pour Sofiane Djilali, cette solution est «une issue conforme à la Constitution et prenant en compte les contraintes objectives et les nécessités d’une mise en sécurité de l’Etat algérien doit être un objectif stratégique». Le président de Jil Jadid prend ainsi ses distances avec les partisans d’une application stricte de l’article 88 de la Constitution qui évoque la déclaration de la vacance du poste de président de la République, en raison, explique-t-il, de l’impossibilité d’appliquer cette disposition de la loi fondamentale du pays. «Durant trois mandats, le président Bouteflika a vidé de leur substance toutes les institutions. Il a concentré l’ensemble des leviers de la décision politique. Aujourd’hui, comble du paradoxe, il n’y a plus que lui-même qui puisse se faire appliquer l’article 88, qui était prévu pour justement parer à l’indisponibilité du premier magistrat», estime M. Djilali. Ce dernier pointe surtout le fonctionnement des institutions qui ne sont pas à même d’assumer leur responsabilité dans une période aussi grave pour le pays. «L’article 88 devient inapplicable car l’institution qui en est responsable ne peut l’assumer, mais également parce que le pays ne peut affronter immédiatement une élection aussi cruciale pour son avenir», explique-t-il. Et si le président de Jil Jadid met en exergue l’impossibilité d’appliquer la solution de l’«empêchement», il n’en demeure pas moins que, pour lui, organiser la présidentielle à son échéance connue, c’est-à-dire, en avril 2014, reste «une solution dangereuse». C’est pour toutes ces raisons que M. Djilali défend l’option d’une élection présidentielle anticipée avant la fin de l’année en cours. Pour lui, le délai imparti «permettrait une préparation convenable tant des organisateurs que des futurs participants et, par ailleurs, éviterait une trop longue vacance en gagnant quatre mois sur le terme du mandat». Par conséquent, Jil Jadid interpelle le président de la République pour qu’il annonce «de son propre chef» l’organisation d’élections anticipées dès la fin de cette année.
Amine Sadek
 

Comment (37)

    abdelkader wahrani
    30 juillet 2013 - 22 h 24 min

    il faut abolir, le
    il faut abolir, le multipartisme sauvage pour sauver le pays de l´anarchie, ce multipartisme c´est une malédiction pour la nation. vive la dictature de fer, vive el h´rawa. vive la junte militaire? vive el-qazoul. jetez un coup et regardez la démocratie criminelle irakienne,libyenne,syrienne, tunisienne…ect. vous voulez la démocratie de l´empire satanique? qui vivra verra.

    +

    Mohamad el Maadi.
    29 juillet 2013 - 23 h 31 min

    Hommage au gendarme tué par
    Hommage au gendarme tué par les salauds fasciste.
    Vive l’ANP et la gendarmerie et les terroristes ne vous plaignez plus qu’on vous arrache les dents avec des pinces !! J’ai la Haine…Cousin Youssef je te soutiens meme si je ne suis pas au pays Vive les hommes

    Mohamad el Maadi.
    29 juillet 2013 - 23 h 11 min

    Les événements actuels et en
    Les événements actuels et en Tunisie (neuf militaires Tunisiens égorgés a l’arme blanche) ne fait que renforcer mon sentiment que l’armée Algérienne est la seul à nous protéger.À tire personnelle il faut s’engager auprès des Tunisiens et fortement( j’ai vu la Vidéo dégueulasse ce que l’on a fait a ces pauvres militaires )
    Vive l’ANP

    Anonyme
    29 juillet 2013 - 15 h 43 min

    le peuple algérien n’est pas
    le peuple algérien n’est pas prêt pour vivre une démocratie ni une liberté sinon sa sera une catastrophe, dans ma tête je ne peut pas comprendre les partis ou les mouvement qui parle au nom de la démocratie et au même temps travaillent pour marginalisé une autre partie appartienne a cette société.

    Anonyme
    29 juillet 2013 - 15 h 36 min

    c koi tt ca
    c koi tt ca

    PATRIOTE
    29 juillet 2013 - 12 h 15 min

    Il faut que nos aînés les
    Il faut que nos aînés les généraux qui ont sauvé l’algérie des islamistes doivent se rendre compte que de vrais démocrates qui aiment leur pays existent.
    Bouteflika et son clan doivent arrêter de nuire par la corruption,la hogra et la non gouvernance.
    Des centaines de milliers d’algériens patriotes,intellectuels et démocrates ,honnêtes,compétents et surtout aimant l’algérie ,en exil et à l’interieur peuvent être les pilliers d’une vraie démocratie à l’algérienne.
    Les généraux doivent juste comprendre que les démocrates ne sont pas leurs ennemis et que l’algérie a besoin de gens honnêtes qui veulent sa prospérité et non pas de cet espéce de clan corrompu ,qui les a trompés,et dont le chef bouteflika est revenu pour se venger de l’algérie qui lui avait préfér chadli.

    abdelkader wahrani
    29 juillet 2013 - 4 h 37 min

    vive la primauté militaire
    vive la primauté militaire sur le civil, et l´intérieur sur l´extérieur. comme a la guerre révolutionnaire, comme a la guerre? pour sauver l´algerie de la congolisation. 50 partis politiques ya adjaba, koul tayir yalgha belghah, fawda l´anarchie. dans les pays de la vraie démocratie 4-5 ou 6 partis politiques au maximum pas plus. chez nous 50 partis politique plus les organisations,les mouvement les zawiya, eldjil el jadid, el jil el-bali, khalota…ect c´est quoi cette tebahdila. c´est l´anarchie totale. nous sommes trés loin de la démocratie. vive la dictature.

    Mohamad el Maadi.
    29 juillet 2013 - 2 h 10 min

    GHEDIA [email protected]
    Ce que je dis

    GHEDIA [email protected]

    Ce que je dis cela n’engage que moi, mais expliquer moi comment allez-vous faire avec le « Gang de Kaboul » ? Les affidés de la » révolution » Libyenne, Tunisienne et Syriennes Il y a un os dans le pâté..
    Croyez-vous qu’une fois au pouvoir, ils vous feront des cadeaux ? Rappelez vous, c’est la société civile qui a fait appel à l’armée dans les années 90 ? Et qu’on fait les militaires réticents au départ pour sauver la patrie ? Tout le Monde a appelé l armée pour sauver la république et Non la famille révolutionnaire ? Il faut aussi avoir la mémoire du sacrifice et l ‘Algérie que vous cherchez vous les civils a remodelé à payer le prix du sang, une dette que vous ne pourrez jamais payer … Je ne suis pas ingrat et rendons à César ce qui appartient à César

    GHEDIA Aziz
    29 juillet 2013 - 1 h 18 min

    A Mohamede el moaadi
    Mon

    A Mohamede el moaadi

    Mon opinion reflète celle de Jl jadid. Quant aux arguments que vous invoquez pour justifier la primauté du militaire sur le civil, elle est dépassée actuellement. De plus, en parlant ainsi, vous contribuez, sans le vouloir peut-être, à alimenter le moulin de ceux qui continuent à croire que le pouvoir doit rester toujours aux mains de « la famille révolutionnaire ». Or, cinquante ans après l’indépendance, je crois que c’est indécent d’user toujours de cet argument.

    Mohamad el Maadi.
    28 juillet 2013 - 23 h 58 min

    [email protected]
    « Non au

    [email protected]

    « Non au Franco-Algérien nés en France ! »

    Tu fait une erreur ,car on n’est capable de te pourrir la vie meme de France !alors tes réactions de barbus tu les gardes pour tes copains qui glande en attendant que le ciel déverse sur eux des lingots d’or …

    Mohamad el Maadi.
    28 juillet 2013 - 23 h 53 min

    GHEDIA [email protected]
    Je respecte

    GHEDIA [email protected]

    Je respecte profondément votre opinion qui n’est pas la mienne, car l’Algérien ne craint pas le civil, mais seulement l’uniforme et l’ANP est l’héritière de l’ALN, un héritage lourd a porté, car dans la musette il y a un million et demi de morts.
    Un cas de conscience difficile pour tout homme imprégner de sentiment patriotique et qui se remémore le Moudjahidin tombé les armes à la main pour ce pays … Le militaire Algérien est tombé dans beaucoup de théâtre d’opérations a travers le Monde, car la menace extérieure existe.
    l’algérien est profondément rebelle et ils aiment mesurez sa force au Monde et l’histoire en témoigne (brigade internationales en 36 en Espagne ,rizière du Viêt Nam en 68 etc.) ils aiment les hommes a poignes,c’est ancré au plus profond de lui

    GHEDIA Aziz
    28 juillet 2013 - 22 h 54 min

    A Mohamed el maadi.
    Nous

    A Mohamed el maadi.

    Nous sommes tous reconnaissants envers notre glorieuse armée. Elle a rendu d’inestimables services à la République en combattant le terrorisme islamiste. Elle continue d’ailleurs à le faire avec autant d’esprit de sacrifice que lors de la décennie noire, mais, en matière de politique, il est temps, nous semble-t-il, d’accorder la primauté au civil. Le rôle de l’armée devrait être la défense du pays et donc des citoyens algériens de toute menace extérieure.

    Mohamad el Maadi.
    28 juillet 2013 - 22 h 34 min

    abdelkader [email protected]
    De rien

    abdelkader [email protected]

    De rien ,mais l’armée Algérienne en fait des éléments de la gendarmerie m’ont un soir exfiltré alors que j’étais encerclé par des jeunes a Tipaza un soir d’été ,escorté et monté en voiture et ramenez à l hôtel illico presto et les jeunes cela les a refroidit ,car les gendarmes était des gaillards d’un mètre 80 musclé et prêt a faire le coup-de-poing .. Merci a Hassan officier de la gendarmerie de Tipaza. J’ai toujours leur numéro de téléphone en cas de soucis si je repasse dans la région et c’est rassurant croyez moi…Je sais et je ne dirais pas ou que l’armée le soir surtout des parachutistes Algérien traque le Terro et croyez moi il faut en n’avoir dans la culotte pour faire ce métier … L’avenir de l’Algérie ? Le béret vert …

    abdelkader wahrani
    28 juillet 2013 - 22 h 07 min

    @ monsieur Mohamed El Maadi,
    @ monsieur Mohamed El Maadi, merci pour ta franchise, je suis entiérement d´accord avec toi. vive l´armée. sans l´armée il n´y a pas de pouvoir assez sur pour proteger le pays de ces traitres qu´ils veulent brader le pays. vive la dictature militaire, pas besoin de la mocratie satanique.

    abdelkader wahrani
    28 juillet 2013 - 20 h 55 min

    @ Patriote salam, une nuit
    @ Patriote salam, une nuit d´anarchie vaut des années de dictature? les assoiffés de pouvoir sément la division pour régner est ce une raison pour les citoyens de tomber dans leurs piéges? que certains médias fascistes et racistes les soutiennent dans leur manoeuvre est ce la raison de les croires? les assoiffés de pouvoir ils ont que le mot peuple, ils veulent profiter, et même sont prét a brader la souveraineté nationale? donc il nous faut un général président honnête,intégre et digne mais dictateur, avec un pouvoir sans partage et une dictature de fer?. pour briser et chatier les bandes de criminels financiers et corrompus. comme a l´époque (el marhoum) de Houari Boumediene, les criminels au col blanc vécurent sous la surveillance déterminante des services spéciaux. les féodaux,les faux opposants, les brebi galeuses,les déviants, voire les simple renâcleurs, furent traqué et mis au pas par la toute-puissante sécurité militaire. une nuit d´anarchie vaut des années de dictature.

    GHEDIA Aziz
    28 juillet 2013 - 20 h 31 min

    A Zyriab.
    Vous vous trompez,

    A Zyriab.

    Vous vous trompez, mon cher. Le parti de Soufiane Djilli a obtenu, lors des dernières élections communales et wilayales plus de voix que ce que vous pensez et annoncez sur ce site et gère actuellement pas moins de 5 communes au centre, à l’est et à l’ouest du pays. Par ailleurs, il faut reconnaitre que Jil Jadid est l’un sinon le seul parti politique nouvellement agrées qui occupe de façon merveilleuse l’espace médiatique. Il ne laisse aucune occasion passer sans réagir. C’est ce qui fait que la presse nationale dont AP s’intéresse à lui et couvre ses conférences de presse.

    abdelkader wahrani
    28 juillet 2013 - 20 h 23 min

    pourquoi tu es contre la
    pourquoi tu es contre la langue, langue officielle du pays? tu veut être sous la botte des colons et des harki, tu veut la langue des colonialistes francais ou la langue de Rodriguez. on voit toujours (réunie) dans la personne d´un vainqueur, celui-ci passe pour parfait, soit sous l´influence du respect qu´on lui porte, soit parce que ses inférieurs pensent a tort, que leur défaite est due a la perfection au vainqueur cette erreur de jugement devient un acte de fois, le vaincu adopte alors les usages du vainqueur et s´assimile a lui, c´est de l´imitation pure et simple, on observe toujours que le vaincu s´assimile au vainqueur, dont il copie les vêtements, la culture,la réligion…ect. la dignité de l´homme n´a pas de prix???.

    abdelkader wahrani
    28 juillet 2013 - 18 h 51 min

    ces pseudo partis boulitik,
    ces pseudo partis boulitik, comme les anragés? le multiplicité des partis politique hypocrites et voyous, en algerie ne donne pas une démocratie, mais plutôt un enssemble de corrompus, voleurs et assoiffés de pouvoir. le peuple algerien a beaucoup souffert de vos distractions politique, bandes de voyous paresseux aller aux travail?

    Amcum
    28 juillet 2013 - 17 h 30 min

    @ Mohamad el Maadi. (non
    @ Mohamad el Maadi. (non vérifié) | 27. juillet 2013 – 22:02.
    Entierement d’accord avec vous sur le principe. Les moyens et modalites de mise en oeuvre doivent par contre etre en harmonie de l’Algerie de 2013 et du monde dans lequel on vit. On l’occurrence un monde ou les facades sont toujours clean !

    oussaid
    28 juillet 2013 - 17 h 00 min

    boutef part au nom de dieu tu
    boutef part au nom de dieu tu as gangréné le pays

    lucide
    28 juillet 2013 - 13 h 06 min

    @mohamed el maadi , tu veux
    @mohamed el maadi , tu veux encore qu’on soit sous la tutelle des militaires ? un militaire ne doit pas gouverner mais doit défendre le pays contre l’ennemie exterieur, en 2013 notre président se fait soigné chez l’ancien colonisateur , meme pas un hopital digne de ce nom , il y’a pas d’hommes politiques capables d’assurer les hautes responsablilité aujourd’hui,laissez l’émérgence de compétences aptes aujourd’hui a prendre des responsabilité ,

    Anonyme
    28 juillet 2013 - 12 h 36 min

    @Mohamad el Maadi
    Je vous

    @Mohamad el Maadi
    Je vous conseille d’aller vite consulter un psych et vous faire soigner.
    J’ai pitié pour toi!

    Karim
    28 juillet 2013 - 11 h 58 min

    il s’agit de Bouguetaya du
    il s’agit de Bouguetaya du FLN, pour le reste je ne vois pas l’opportunité d’élections présidentielles anticipées de 04 mois ou est le gain ? Il ne faut pas précipiter les choses les structures de l’état fonctionnent convenablement jusqu’à present

    Karim
    28 juillet 2013 - 11 h 50 min

    Sofiane djilali je l’ai vu
    Sofiane djilali je l’ai vu lors d’un face a face d’une emission televisee avec l’opportuniste Bouguaya du FLN il s’est fait ridiculiser par ce dernier !

    Anonyme
    28 juillet 2013 - 11 h 24 min

    Ah bon Cet individu de (.)
    Ah bon Cet individu de (.) lui aussi veut devenir president de la republique :-D, hé! pour faire quoi au juste??, eh ben vraiment c’est bien dommage que le ridicule ne tue pas

    zyriab
    28 juillet 2013 - 9 h 04 min

    Bien regretable que AP
    Bien regretable que AP accorde autant d’importance à un être aussi insignifiant .Aux dernières élections ,si ma mèmoir ne m’abuse ce parti n’a récolté que quelques voix à l’échelle nationale et à peine dans deux ou trois Wilayas Donc parti complètement et totalement inexistant Le programme politique de ce parti selon le peu de publications se limite à « faire les 5 prières et rien d’autre.Que nous propose M.Djilali? absolument juste il veut le pouvoir et aprés on verra?Les aventuriers l’Algérie en a soupé on veut des hommes de stature politique avec des programmes politiques économiques et surtout sociaux.LE PRINTEMPS ARABE N’A PAS DE PLACE CHEZ NOUS

    patriote
    28 juillet 2013 - 1 h 43 min

    nous sombrons dans une
    nous sombrons dans une anarchie terrible , une décadence qui touche quasiment tout les secteurs , et le seul fautif c’est boutef car durant sa période nous avons touts les moyens à notre disposition pour émerger !! il n’a aucune excuse à la situation actuelle

    jusqu’au jour d’aujourd’hui il n’y a que l’armée qui est au top niveau , c’est la seule institution dans ce bled qui reste debout
    mais bon sang que le commandement militaire prenne ses responsabilités et dirige ce pays d’une main de fer sans partage
    une dictature militaire pur et dure est 1000000000 de fois meilleur que la voyoucratie actuel

    je fait un appel à la glorieuse ANP pour nous débarrasser des terroristes financiers comme elle nous à débarrasser des terroristes intégristes

    c’est notre seule pays et l’ANP doit nous protéger des ennemies internes et externes

    Abdel
    28 juillet 2013 - 1 h 29 min

    Oui !!!
    Oui à de nouvelles

    Oui !!!
    Oui à de nouvelles élections présidentielles en décembre!!!
    .
    Non à Abdelaziz Bouteflika !
    Non à Saïd Bouteflika !
    Non à Sellal !
    Non à Ouyahia !
    Non aux Algéro-marocain !
    Non aux Franco-Algéro-Marocain !
    Non au Franco-Algérien nés en France !
    Non aux Dinosaures !
    Non à F. Hollande !
    Non aux (Val de Grâce)!
    Non aux Débiles à la Ben Ali, Moubarak etc..

    AL
    27 juillet 2013 - 23 h 23 min

    60 % = 973 é…lecteurs de AP
    60 % = 973 é…lecteurs de AP trouvent que Mr.SELLAL assure bien la gestion des affaires courantes en l’absence (et mémé en Présence )du Président de la république..

    La pratique, c’est quand ça marche mais que l’on ne comprend pas.
    La théorie, c’est quand on comprend mais que ça ne marche pas.

    Mohamad el Maadi.
    27 juillet 2013 - 21 h 02 min

    L’Algérie ne peut pas être
    L’Algérie ne peut pas être une démocratie et ce pays ne peut pas être donné, a, n’importe qui ? Oui, il y a des choses a changé surtout mettre la priorité sur la jeunesse Algérienne et seul l’Armée algérienne a fait un pas dans ce sens en annonçant que cette été qu’elle reprendrait des jeunes sans diplôme dans les casernes, il me semble. C’est l’armée qui fait tout dans ce pays merde, vous êtes incapable sans eux de diriger ce pays oui exactement, car les hommes de l’Anp sont trempés dans l’acier, discipliné, patriote, vaillants.
    Je suis pour une dictature militaire, pour l’élimination des opposants, faire marcher tout le monde a grand coup de pied dans le derrière. Le peuple Algérien est à l’image de mon enfance. Dans le village de mes parents, ils avaient comme méthodes de saigner l’âne au cou et de laisser la blessure jusqu’à qu’elle devienne une croûte et quand il ne voulait pas avancer et puis on appuie là, appuyer là ou cela fait mal

    Si le peuple Algérien décide de laisser tomber l’institution militaire et bien qu’ils sachent que personne ne pourra les protéger quand la bête qui dans l’ombre attend son heure resurgiras pour les saigner et je ne verserais pas une seule larme ce sur peuple ingrat si ce jour arrive…

    GHEDIA Aziz
    27 juillet 2013 - 20 h 35 min

    C’est en homme politique
    C’est en homme politique avisé que Soufiane Djilali a su utiliser ls mots qu’il faut pour – d’une part permettre au parti Jiljadid de se mettre sous les feux de l’actualité en cette période de disette politique et d’autre part de ne pas se mettre à dos le pouvoir actuel. Cette initiative de jil jadid qui propose une sortie de crise dans les plus brefs délais va certainement relancer le débat au sein des partis politiques sur les élections présidentielles anticipées. Merci Soufiane.

    Amcum
    27 juillet 2013 - 18 h 51 min

    @ Par AMAR CHAOUI (non
    @ Par AMAR CHAOUI (non vérifié) | 27. juillet 2013 – 19:24
    Est-ce que vous vouler consolider l’herritage de nos ancetres parmi eux Massinissa en passant par Fadhma Ensoumer et l’Emir Abdelkader jusqu’aux chouhada de la revolution de novembre ? Ou plutot tu veux tout dementeler ???
    Avec un peu de bon sens, on deverait avoir honte de debiter ce genre de phrases !
    S’il ya des insuffisances, on doit tous travailler pour les combler, pas por tout casser ?

    Zoubir chounouf
    27 juillet 2013 - 18 h 48 min

    Lui au moins il est jeune et
    Lui au moins il est jeune et ce n’est pas un voleur!

    AMAR CHAOUI
    27 juillet 2013 - 18 h 24 min

    OUI A UNE REVISION QUI
    OUI A UNE REVISION QUI TIENDRAIT COMME POINTS A INSERER/
    1 TAMAZIGHT LANGUE OFFICIELLE DEVANT L ARABE LANGUE ETRANGERE DANS LES ZONES BERBERES
    2 UN SEUL MANDAT POUR LE PRESIDENT
    REGIME PARLEMENTAIRE
    3 SUPPRESSION ARTICLE ISLAM RELIGION DE L ETAT
    4 REGIONALISATION A LA MANIERE ESPAGNOLE
    5 RECONNAITRE LA LAICITE
    6 FLN RND AU MUSEE
    7BANNISSEMENT DES RESIDUS DU CLAN D OUDJDA
    8 LIBERTE POUR LA JUSTICE
    9 LIBERALISATION DE LA PRESSE OUVERTURE DES MEDIAS PRIVES
    10 SUPPRESSION DU MINISTERE DE L INFORMATION
    11 INCLURE LA CULTURE A L EDUCATION

    Lyes48
    27 juillet 2013 - 17 h 38 min

    C’est qui lui ???
    C’est qui lui ???

    Inspektor Tahar
    27 juillet 2013 - 17 h 30 min

    Sofiane Djilali appelle à une
    Sofiane Djilali appelle à une élection présidentielle anticipée….Sofiane Djilali vous vous inquietez pour rien pour le moment… ce n est pas le President qui gere le pays mais l armee et tous les ervice de securite…police, gendarmerie et douanes sans oublier les services de renseignements….a moins si Djilali que vous avez l intention de vous presenter pour le poste de president….!!!! Sellal et les ministres se promenent partout sur le territoire et verifient si les projets progressent, pendant le mois Ramadhan on dort le jour et la nuit on s amuse…apres le Ramadha on dormira moins et s amusera moins et tout ira tres bien….Tout va tres bienau bled…. madame la Marquise…tout va tres bien…Djoudi dit qu il y a assez d argent das le tresor de l Etat…alors dormez tranquillement sur vos deux oreilles

    fellan
    27 juillet 2013 - 17 h 29 min

    Vraiment du n’importe quoi ce
    Vraiment du n’importe quoi ce djillali!. D’une part, il révoque l’application de l’article 88 de la constitution parce que said lui-aurait tirer les oreilles et, d’autre part, il implore ce même président pour initier une présidentielle anticipée.

    Pour ma part et cela et mon point de vu, aucune option ni aucune initiative ne sera prise sauf, des fenerailles présidentielles puisque ainsi a été décidée la chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.