Le Premier ministre tunisien appelle les terroristes à se rendre

Le Premier ministre tunisien, Ali Larayedh, appelle les terroristes à déposer les armes et à se rendre aux services de sécurité. «Rendez les armes, rendez-vous à la police, et la société et la justice le prendra en considération», a-t-il dit aujourd’hui dans une déclaration à l’agence tunisienne TAP. Le premier responsable du gouvernement issu du parti islamiste Ennahda a annoncé l'arrestation d'un nouveau suspect dans l'assassinat en février de l'opposant Chokri Belaïd. Le Premier ministre n’a cependant pas précisé le rôle que ce nouveau suspect aurait joué dans le meurtre de Chokri Belaïd. Cet assassinat avait conduit à la chute du premier gouvernement dirigé par les islamistes d'Ennahda. Le tireur supposé est en fuite et l'identité du commanditaire n'a jamais été publiquement révélée, mais plusieurs complices ont été arrêtés ces derniers mois. Depuis quelques jours, les services de sécurité tunisiens multiplient les opérations contre des «extrémistes armés». Cette offensive contre les islamistes radicaux a été lancée après l'assassinat d'un député d'opposition, Mohamed Brahmi. Un assassinat qui fait plonger la Tunisie dans une nouvelle crise politique qui risque d’emporter le gouvernement actuel. L’appel du Premier ministre aux terroristes sonne également comme une manière de reconnaître que la Tunisie aussi a ses fanatiques religieux et ses terroristes capables de commettre des crimes abominables. C’est aussi une manière de mettre un terme définitif aux accusations mensongères de certains députés d’Ennahda et de journalistes proches de ce parti islamiste sur une prétendue implication de l’Algérie dans la détérioration de la situation sécuritaire dans ce pays voisin.
Sonia B.
 

Comment (8)

    hamaili
    5 octobre 2013 - 10 h 21 min

    Notes
    [1] Il est très

    Notes

    [1] Il est très intéressant de remarquer que les deux outils utilisés par les sionistes pour atteindre l’objectif majeur de la chute du califat ont été les wahhabites (créateurs du fondamentalisme islamique) et le mouvement des Jeunes Turcs (créateurs de la laïcité en terre d’Islam… et du premier génocide qualifié comme tel de l’humanité). Or ces deux mouvements sont tous les deux issus de la même secte sabbatéenne (http://www.geopolintel.fr/article526.html) :un mouvement juif messianique que même les juifs orthodoxes ont renié, tout comme le sionisme, également renié par les juifs orthodoxes. Un siècle plus tard, chaque musulman amoureux du Prophète (SAAS) constatera comme par hasard… que ces deux idéologies ayant la même racine sont encore et toujours les deux pires ennemis de l’Islam ; la première en cherchant à le transformer pour le détruire de l’intérieur, et la deuxième cherchant à le détruire de l’extérieur en réduisant à presque rien (le domaine privé et même moins…) sa sphère d’influence. Les promoteurs de ces deux idéologies sont également les alliés constants et indéfectibles de l’Empire depuis des décennies dans les pays arabes.




    0



    0
    Inspektor Tahar
    5 août 2013 - 20 h 57 min

    Le Premier ministre tunisien
    Le Premier ministre tunisien appelle les terroristes à se rendre…s adresser a des gens qui veulent mourir en martyrs durant le mois sacre de Ramadhan….peine perdue…la situation est allee trop loin pour faire marche arriere avec un support des islamistes du voisin Libyen…et peut etre de chez nous…! who knows..? Bref demandons a Dieu que tous les maghrebins retournent a l enseignement de notre religion tolerante par nos ancetres depuis plus d un millenaire… Oublions ce qui vient de l etranger et qu on veut nous imposer…Saha Ftourkoum…preparez une joyeuse celebration de l Aid




    0



    0
    patriote
    5 août 2013 - 7 h 59 min

    le terrorisme on sait le jour
    le terrorisme on sait le jour qu’il commence, mais on ne sait jamais la fin.la preuve en algerie 21ans apres et il y a toujours des résidus.




    0



    0
    Adel
    5 août 2013 - 7 h 29 min

    Ce type c’est vraiment un
    Ce type c’est vraiment un charlot, pauvre tunisie




    0



    0
    Lyes48
    4 août 2013 - 22 h 12 min

    C’est aussi simple que cela ?
    C’est aussi simple que cela ? Juste demander aux terroristes de se rendre ? alors que l’Algerie a passé plus de 10 ans a les combattre. Personne en Algerie n’a pense a leur demander de se rendre? Inoui !!




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    4 août 2013 - 22 h 05 min

    Le Premier ministre tunisien
    Le Premier ministre tunisien appelle les terroristes à se rendre ?

    C’est comme demandé à un aveugle d’allumer la lumière… Complètement déconnecté ces Tunisiens et il à faire à des bêtes de guerre et ces gaillards sont trop diabétiques pour accepter le sucre. Non-monsieur, il faut allez les chercher là ou il se trouve




    0



    0
    Macizel
    4 août 2013 - 21 h 19 min

    Monsieur le premier ministre,
    Monsieur le premier ministre, vous pouvez même les accueillir avec des Roses, et des sandwichs, quand on explique aux gens que l’extrémisme religieux déstabilise la cohésion sociale, ils nous répondent qu’on est des mécréants et des Kouffars, rien qu’a voir le nombre de morts musulmans durant le ramadhan, n’est ce pas la Fitna entre musulmans, Irak, Tunisie, Algérie, Egypte, Libye, Mali, ….

    L’erreur, il fallait séparé l’école républicaine, de l’école religieuse, le drame est là!

    et séparé le civil du militaire et protégé l’Etat de ces derviches religieux, l’islam ne comportera que mieux!

    Macizel




    0



    0
    feriel
    4 août 2013 - 21 h 03 min

    il ferait mieux de presenter
    il ferait mieux de presenter des excuses aux algeriens que des cadres de son parti ont accuse a tort d avoir alimente le terrorisme dans leur pays




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.