Une stèle en hommage à Saïd Mekbel à Béjaïa

Saïd Mekbel, le célèbre billettiste arraché à la vie par la horde intégriste islamiste un certain 3 décembre 1994 aura bel et bien sa stèle à Béjaïa. Les nombreux obstacles qui se sont dressés devant l’Association des journalistes de Béjaïa n’ont pas entamé la détermination de ses membres qui se sont battus jusqu’au bout pour concrétiser le projet pour lequel un budget de dix millions de dinars a été dégagé par l’APW. En fin de compte, c’est en présence des autorités, à leur tête le wali de Béjaïa, Hammou Ahmed Touhami, et le président de l’APW de Béjaïa, Mohamed Bettache, que la première pierre a été posée, aujourd'hui dimanche, à la mémoire de l’auteur du billet d’anthologie «Ce voleur qui…», mais aussi en hommage à toutes les victimes du terrorisme islamiste. Le buste du journaliste disparu sera réalisé par un artisan sculpteur de Tazmalt, Mokrane Chebbi en l’occurrence. Les journalistes et les membres de la société civile présents à la cérémonie de lancement des travaux étaient ravis de voir un tel édifice érigé pour rappeler à l’opinion le sacrifice de ceux qui ont résisté à la déferlante islamiste des années 90.
A. Sadek
 

Comment (18)

    S.S.A
    10 août 2013 - 16 h 42 min

    Assalam Oura3laykoum
    Aïdkoum

    Assalam Oura3laykoum
    Aïdkoum Moubarak

    A Par sofia (non vérifié) | 5. août 2013 – 2:30

    Désolé de vous dire ceci en retard(je travaillais et ne suis pas toujours scotché sur A.P bien que des fois j’aimerais bien).

    Je demande A Rahma pour votre Noble et Glorieux Père(Alla I Rahmo) ainsi qu’à tous les journalistes tombés sous les balles de l’islamo-fascisme tles que Saïd Mekbel, Tahar Djaout, Ismaël Yefsa et beaucoup d’autres. Nous avons tous perdu quelqu’un pendant notre Noble Guerre Saint(1954) et celle plus récemment contre les barbares, ces spécialistes du détournement de l’Islam.

    Allah I Rahame Gar A Chouhada.

    Tahyia Djazayirouna Wa Djichna.

    Assalam Oura3laykoum.




    0



    0
    AL
    5 août 2013 - 23 h 36 min

    A l’époque ,souvenez-vous
    A l’époque ,souvenez-vous ,des milliers de nervis excités par autre chose que la foi faisant semblant, lors d’une séance clownesque ridicule organisée dans un stade au centre d’Alger, capitale de l’Algérie, pays d’un million et demi de martyrs et d’une révolution glorieuse !
    A cette méme époque, cet immense patriote dont le courage était celui d’un valeureux moudjahid qui n’avait d’égal que sa modestie et son talent nous offrait quotidiennement son fameux billet qui était pour beaucoup un rayon de lumière d’une rare limpidité qui éclairait les esprits de ceux qui souffraient en silence pour ce pays que certains voulaient ramener à l’ère des ténèbres, et réchauffait nos cœurs qu’on avait au bord des lèvres !
    Des monstres sans âme on éteint cette lumière.ils ont lâchement assassiné ce noble et authentique Algérien sans défense bien que se sachant menacé -son dernier billet était prémonitoire et leurs coreligionnaires ont été absouts, d’un revers de la main…
    Mais échapperont-ils à la justice divine, tous autant qu’ils sont ?
    Paix à son âme et cette stèle rappellera que cet homme de paix a été victime d’une folle barbarie !




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    5 août 2013 - 18 h 50 min

    [email protected]
    De rien, vous savez,

    [email protected]

    De rien, vous savez, j’ai mal au bide et l’amour de ce pays m’empêche parfois de dormir, mon éducation nationaliste et patriotique a était le fruit d’un espoir, celui des parents qui m’ont appris à rendre coup pour coup et de marché sur leur cadavre pour élever le Nom de ce pays…Vive l’Algérie ÉTERNELLE




    0



    0
    sofia
    5 août 2013 - 17 h 32 min

    @ mohamed maad
    sous les

    @ mohamed maad
    sous les tenebres de la naïvetr,sous l’obscurite de mes pensées,Dieu lui a donné la vie en envoyant cet eclaire dore qui illumine la tristesse, votre petit mot m’as beaucoup toucher,enchanter semble adorer la lumiere qui vient dore d’une fleur qui s’epanouie. bon courage grand homme de mon pays.




    0



    0
    qil bill
    5 août 2013 - 16 h 47 min

    C’est quoi le salafisme
    C’est quoi le salafisme ???
    réponse:
    ali quel âge dit a une petite fille qu’il avait l’habitude de croiser dans son gourgi:
    – petite quel âge as tu ?
    La petite répond:
    – j’ai 12 ans.
    ali quel âge fait la moue et dépité lui répond: dommage si tu en avais eu 08 je t’aurais épousée.
    ;-;-;-;-;-;-;-;-;-;-;-;-;
    Une réponse aux barbus de service: ali quel âge organise un festin en mémoire des membres sanguinaires du GIA et de l’AIS mort au combat dans leur lutte du bien contre le mal.

    ali quel âge est allé avec son fils a 18 heures se pavaner a Tizi Ouzou après l’opération sandwich. A 18 heures lorsqu’il n’y avait plus personne et non pas au plus fort de l’évènement. Ils font preuve de beaucoup ces islamistes. Ils ont du courage a revendre lorsque les gens sont de dos, ou sont faibles, la nuit, de loin, plus petits, plus pauvres…

    Si ali quel âge le SNP et ses bâtards ont des couilles qu’ils annoncent par voie de presse un semaine tous leurs déplacements que ce soit dans l’oranais, l’Annaba, les aurès, la Kabylie, le Constantinois…. Si ils le font je ne donne pas chère de leur peau.

    le second point est le suivant: tout les forumistes nous bassinent avec notre courage légendaire, mais paradoxalement personne jusqu’à présent n’a eu le courage de nous débarrasser de ce minable et de toute sa famille qui soit dit en passant partagent les même idées que le SNP ali quel âge.

    En troisième lieu sous les injonctions d’ali quel âge les islamistes n’ont pas hésité un seul instant. Ils ont égorgé des journalistes, des écrivains ou de simples citoyens qui se mettaient au travers de leur chemin ou qui s’opposaient à leur idéologie nauséabonde.

    Je ne dis pas que tuer est courageux. Mais que tuer est un acte lâche et que les islamistes de tout bord sont des lâches, puisqu’ils ont mis l’Algérie à feu et à sang sans distinction aucune.
    Quant à ceux qui emploient l’argument fallacieux du « qui tue qui ? « , je leur recommanderai de manifester avec les familles des pervers disparus, disparus certes mais ne nous y trompons il s’agit des familles des islamistes disparus.

    En revanche les milliers d’algériens disparus du fait des islamiste personnes ne se préoccupe d’eux. Comme quoi la famille des disparus islamiste est égoïste, car elle fait du sectarisme en ne se préoccupant que de leurs disparus qui ont pour caractéristique principale d’être des individus des sous hommes déshumanisés. Les islamistes sont des égoïstes, des égocentriques et des fourbes. Les égyptiens et les tunisiens l’ont compris, tard et à leur dépend.

    Aussi rendons hommage à Saïd Mekbel et à tous les anonymes qui sont morts sous les lames effilées des islamistes.




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    5 août 2013 - 16 h 07 min

    [email protected]
    Je ne veux pas

    [email protected]

    Je ne veux pas polémiquer et je suis fatigué aujourd’hui .

    JE DÉCLARE MON PROFOND RESPECT A Saïd Mekbel..




    0



    0
    louisette
    5 août 2013 - 12 h 24 min

    Rendons hommage à TOUS les
    Rendons hommage à TOUS les journalistes assassinés par la horde islamiste. Il y a des journalistes connus, d’autres moins mais tous méritent notre respect. Notre respect pour avoir continué à pratiquer le journalisme alors qu’ils étaient les cibles privilégiés de la horde sanguinaire et qu’ils le savaient, respect aussi à tous les artistes disparus durant cette décennie noire.




    0



    0
    Mansour
    5 août 2013 - 9 h 50 min

    @Mohamad el Maadi
    Le brave

    @Mohamad el Maadi
    Le brave Saïd Mekbel était un intellectuel engagé certes mais ce n’était pas un guerrier.C’était un homme pacifique et sans arme que les islamistes du FIDA ont lâchement assassiné.A moins que vous considérez sa plume comme une arme guerre comme disaient ces zombies pour justifier leurs crimes abjects.




    0



    0
    nasr
    5 août 2013 - 9 h 14 min

    mesmar djeha que dieu l
    mesmar djeha que dieu l accueille dans son vaste paradis .un personnage hors paire , perspicace et tres fin dans ses billets.l algerie a perdu une grande plume




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    5 août 2013 - 2 h 25 min

    sofia @
    Touchant votre

    sofia @

    Touchant votre témoignage et je prie pour le repos du guerrier qu’était votre papa et je n’en dirais pas plus ,ce site est devenu un couvent de bonnes sœurs ou chaque mot est pesé surtout les miens ,mais je comprends que je suis un serial killer de la plume et quand il faut saigner je le fait avec l’espoir que la bête se vide de sang..Bon courage jeune fille de mon pays .




    0



    0
    sofia
    5 août 2013 - 1 h 30 min

    ces toujours les meilleurs
    ces toujours les meilleurs qui meurt.
    si je peut me permettre une pensees a mon papa adoree Rabi yarhmou jour decede se meme jour du 05 aout 2013 un homme brave qui a contribuer a la liberation de se pays son jamais rien demander meme pas le titre d ancien moudjahide que Dieu l’acceuil dans son vaste paradis. merci.




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    4 août 2013 - 22 h 25 min

    Une stèle en hommage à Saïd
    Une stèle en hommage à Saïd Mekbel à Béjaïa

    C’est bon pour le rappel .En faite qui pense a lui encore aujourd’hui ? personne, vous avez tous baissez les bras devant une bande d’escrocs venue d’Afghanistan et qui saigner vos femme et vos enfant en écoutant les cris des pleurs de notre peuple




    0



    0
    Anonyme
    4 août 2013 - 21 h 48 min

    A ce lucide de 18h.28,
    Said,

    A ce lucide de 18h.28,
    Said, que Dieu ait son âme, fait partie d’une liste de 100 journalistes (je dis bien cent). Toutes ces personnes ont-elles été toutes tuées, comme vous dites, par ceux qui nous gouvernent? Non, con….d. Elles ont été bel et bien lâchement assassinés par les hordes barbares intégristes, comme l’ont été aussi, ces intellectuels, ces artistes et bien d’autres. Ces charognards s’en sont pris à l’élite algérienne toute entière et à l’Algérie. Chacun de ces artistes et intellectuels ont d’abord été condamnés puis exécutés et leurs crimes revendiqués par leurs exécuteurs. Qu’ils dorment en Paix.




    0



    0
    ayoub
    4 août 2013 - 19 h 51 min

    ce lucide est bizarre,il va
    ce lucide est bizarre,il va même jusqu’à promouvoir les théories de nos ennemis notamment celle du qui tue qui.
    et pour revenir au sujet,quelle perte pour nous la mort de Said .Jamais nous oublierons nos frères et sœurs emportés par l’intolérance et le mépris des wahhabites.Babay




    0



    0
    Mansour
    4 août 2013 - 18 h 17 min

    @lucide
    Saïd Mekbel que Dieu

    @lucide
    Saïd Mekbel que Dieu ait son âme victime des hordes islamistes qui voulaient nous imposer leur idéologie macabre et leur dictature d’un autre âge.Le problème est là car vous semblez les disculper de tous leurs crimes revendiqués et signés comme l’a toujours fait la célèbre secte des « qui-tue-qui » et autres Haddam et Dhina dont les plans ont été neutralisés.




    0



    0
    AnonymeHamid
    4 août 2013 - 18 h 00 min

    Juste une question : Qui dit
    Juste une question : Qui dit que ce sont les intégristes islamistes qui l’ont assassiné ? Pourtant, dans ses dernières déclarations, le défunt a annoncé autre chose !!




    0



    0
    Tolier
    4 août 2013 - 17 h 39 min

    tu resteras toujours vivant
    tu resteras toujours vivant dans nos cœurs said, vive la démocratie et vive Tamazight et vive la laicité et vive le nif…merci pour les initiateurs de cette statue.




    0



    0
    lucide
    4 août 2013 - 17 h 28 min

    il a avoué à la journaliste
    il a avoué à la journaliste allemande qui l’interviewer quelques jours avant sa mort , qu’il s’est finalement rendu compte que le combat qu’il menait lui serait fatal, il dérangait par ses engagements et ses écrits les R’BOB qui en 2013 et ou le mali organise des éléctions démocratiques et transparentes nous choisissent encore ceux qui doivent nous gouverner et nous dominer et mener le pays à la déchéance. SAID MOKBAL , BOUDIAF , MATOUB , SAIDI FOUDIL ………., meme combat , meme sort à la sicilienne.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.