Affaire Khelil : le président du MCAF chez le procureur italien

Le président du Mouvement citoyen algérien en France (MCAF), Omar Aït Mokhtar, a été entendu par les magistrats italiens en charge de l’affaire ENI-Sonatrach. Dans un communiqué adressé à Algeriepatriotique, à partir de Milan où il est allé dans le cadre de l’enquête préliminaire dans le scandale financier ENI-Sonatrach qui a éclaté dans cette ville d’Italie, pour être auditionné par le procureur de la République, Fabio De Pasquale, M. Aït Mokhtar fait savoir que la première rencontre s’est déroulée dans le bureau du procureur, jeudi 8 août à 11h, en présence des officiers de la police financière et d’un interprète. La deuxième rencontre s’est déroulée le lendemain en présence de deux officiers de police et d’une femme interprète. L’audience a duré 2h30. Un procès-verbal a été signé par les cinq personnes présentes et versé au dossier. Le coordinateur du MCAF a révélé qu’une enquête préliminaire était ouverte par la justice française à Paris. Le dossier de l’affaire comprend d’ailleurs quelques pièces transmises par le Parquet parisien. Le MCAF étant partie civile, un rendez-vous avec le juge d’instruction Alfonsa Ferraro sera fixé dans les prochaines semaines, conformément à la procédure en vigueur, apprend-on. «Le seul commentaire et un avis personnel que je peux exprimer, c’est que la seule victime dans cette affaire est l’entreprise publique Sonatrach», souligne le président du MCAF, ajoutant qu’«ENI et sa filiale Saipem ont non seulement fait des affaires, mais elles ont acheté de l’or au prix de l’argent», souligne Omar Aït Mokhtar qui «recommande vivement» à Chakib Khelil et à Farid Bedjaoui de rentrer en Algérie et se mettre à la disposition de la justice de leur pays. «Inutile d’attendre l’exécution de l’avis de recherche lancé par les pays étrangers, il s’agit de la souveraineté de notre pays», écrit-il.
Lina S.
 

Comment (6)

    h2so4
    12 août 2013 - 16 h 01 min

    LA NATIONALISATION DES BIENS
    LA NATIONALISATION DES BIENS S’IMPOSE .. IL Y AURA DU BOULOT A GOGO ..Ca FAIT 50 ANS
    IL FAUT LES REMETTRE À NU SI CE N EST PAS LA PENDAISON AUTANT QU ILS SONT ET SANS PITIÉ SVP .




    0



    0
    selecto
    12 août 2013 - 13 h 33 min

    La justice italienne a
    La justice italienne a demandé l’extradition de Farid Bedjaoui à Dubai où il vit actuellement, terré comme un rat qui n’ose même pas de sortir de peur d’être reconnu, il doit vivre l’enfer avant l’enfer.
    Bravo Omar !




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    12 août 2013 - 12 h 07 min

    « Omar Aït Mokhtar qui
    « Omar Aït Mokhtar qui «recommande vivement» à Chakib Khelil et à Farid Bedjaoui de rentrer en Algérie »

    Ils ne rentreront jamais a moins bien sur que ce pays se réveille demain avec une nouvelle équipe qui n’aura pas froid aux yeux et voudra récupérez les bijoux de famille de la nation algérienne et tous les bijoux. L’occasion leur est encore faite de se présenter et de ne pas finir sur un jeu de cartes comme Saddam Hussein et ses collègues !!!

    Le problème dans ce pays, c’est que tout le monde politique algérien est mouillé jusqu’à la moelle dans des sales magouilles, tout le monde est véreux, orgueilleux, cynique ,imbécile et surtout un désintéressement totale pour l’Algérie et son peuple …

    C’est à vous algérien né en Algérie ou vivant a l’étranger de vous occuper des ces lascars et de les trainer devant la justice Algérienne ou de récupérer du moins une partie du Magot.

    Car deux milliards de Dollars voir plus, ce n’est plus du vol, mais un braquage sans cagoule a la face de l’Algérie




    0



    0
    TALABI
    12 août 2013 - 10 h 49 min

    Mais dans tout cela et depuis
    Mais dans tout cela et depuis 2005 une multitudes de cadres de la Sonatrach ont été malmenés par justice sur la base d’affaires < > dans le seul but d’atteindre le ministre qui reste intouchable.Ils ont par la suite dans leur majorité été acquittés.Y a t il un mot d excuse pour ces victimes?




    0



    0
    hafsi
    12 août 2013 - 10 h 45 min

    un grand bravo pour
    un grand bravo pour M.C.A.F.pour avoir oser , chez nous il existe une association similaire qui fait d’énormes efforts pour lutter contre les fléaux sociaux,mais souvent persécuter par les services de sécurités.l’amicale algérienne de lutte contre les fléaux sociaux, aide les services de sécurité , elle leurs donnes des informations sur les détournements , ainsi que les actes de corruptions ,malgré que plusieurs membres de l’amicale sont souvent trainés devant la justice par les services de sécurité ,pour des raisons obscures , heureusement qu’il ont toujours eu gains de cause . cette association fait un travail unique au monde , elle fournis des informations précises avec preuves a l’appuie, sans aucune contre-partie , alors que dans d’autres pays ces informations valent de l’or.




    0



    0
    elhadj
    12 août 2013 - 10 h 43 min

    voila un patriote qui défend
    voila un patriote qui défend les intérêts de son pays victime d’un hold up faute d’institutions de contrôle internes et d’une justice impartiale.pas de cour de compte, IGF, police économique,organes de vérification du sénat et de l’assemblée dans une république démocratique et populaire entre les mains d’un clan.ce mouvement citoyen doit être soutenu pour une réussite de cette opération d’assainissement et des sanctions rigoureuses.celui qui est en 1962 est âgé actuellement de plus de 50 ans ce qui implique un renouvellement d’hommes par des citoyens intègres compétents,capables et propres.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.