Alexandre Douguine : «Musulmans et chrétiens doivent s’unir contre l’idéologie libérale totalitaire» (II)

Alexandre Douguine. D. R.

Algeriepatriotique : Vous avez rencontré, le mois dernier, Cheikh Imran Hosein dans le cadre de «l’établissement d’un nouveau dialogue interreligieux entre chrétiens orthodoxes et musulmans contre le sionisme». Quelles ont été les conclusions de cette rencontre ?

Alexandre Douguine : Nous considérons ce dialogue dans un contexte plus large et pas uniquement dans le cadre de la lutte contre le sionisme. Ce dialogue est établi pour organiser le monde multipolaire, où les identités essentielles devront être religieuses. Il faut commencer par l’entente entre musulmans et chrétiens parce que nous luttons pour un monde multipolaire contre le monde unipolaire, avec l’aide des identités religieuses différentes qui peuvent coexister harmonieusement contre l’idéologie libérale totalitaire. Le sionisme est une force locale très négative au niveau de la géopolitique parce qu’il suit les ordres de Washington. En même temps, il y a d’autres collaborateurs de Washington dans la région, certains pays et tendances islamiques qui sont dans la même situation qu’Israël. Israël participe aux côtés de beaucoup de pays musulmans dans l’attaque contre la Syrie. Je crois que le sionisme est en quelque sorte le petit Chaïtan, alors que les Etats-Unis avec leur manie de vouloir contrôler le monde sont le grand Chaïtan. C’est ce qu’on peut appeler dans la terminologie musulmane le grand Dajjal et le petit Dajjal. Nous, chrétiens orthodoxes, Cheikh Imran Hosein et les autres représentants de l’islam traditionnel voulons créer le front contre ce que nous appelons Antéchrist (Dajjal pour les musulmans), car nous identifions le principe du mal dans la volonté des Etats-Unis à vouloir créer le monde unipolaire avec l’Otan et l’Occident comme force unique et absolue. Nous contestons cette volonté et nous pensons que la stratégie de notre ennemi commun consiste à nous séparer et nous mettre dans une position de haine mutuelle, c’est-à-dire musulmans contre orthodoxes et orthodoxes contre musulmans. Nous comprenons bien cette ruse et nous voulons organiser le front commun de musulmans et de chrétiens qui luttent pour leur identité, un front commun contre un ennemi commun. C’est l’idée que partage le vénérable Cheikh Imran et je crois que les forces patriotiques de la Russie, entre autres notre président, pensent dans le même sens.

Dans l’eschatologie islamique, il est dit que les musulmans feront une alliance avec les Rums (chrétiens orthodoxes) pour lutter contre un seul et commun ennemi : le sionisme. Est-il mentionné dans l’eschatologie chrétienne pareille alliance ?

Non, cette alliance est propre à l’eschatologie islamique. Une alliance avec les Rums – l’apparition de Jésus-Christ à Damas, vers la fin du monde comme disent les hadiths – n’est pas citée dans l’eschatologie chrétienne traditionnelle, parce que tout simplement l’islam n’y est pas mentionné explicitement. Il n’y avait pas les autorités qui affirmaient cette alliance. Ce qu’il y a, par contre, c’est l’idée qu’en Occident apparaîtra l’Antéchrist que les chrétiens devront combattre avec les autres peuples qui refuseront son royaume. On peut interpréter cela dans le sens de notre alliance avec les musulmans. En revanche, il y a une indication particulièrement précise comme dans l’eschatologie musulmane qui nous concerne en tant que chrétiens et d’autres données assez claires qui nous aident à identifier l’Antéchrist dans le monde unipolaire que sont les Etats-Unis et l’Otan.

Pensez-vous que l’alliance des trois religions monothéistes est possible ?

Je crois qu’il y a un noyau traditionnel dans les religions abrahamiques qui est contre toutes les formes de déformation. Parmi les autres confessions chrétiennes, l’Église orthodoxe est la plus traditionnelle, la plus antimoderne et la plus conservatrice de toutes. Nous pouvons nous entendre avec les représentants de l’islam traditionnel basé sur l’autorité coranique et je crois que les chrétiens traditionalistes peuvent s’entendre avec les musulmans traditionalistes. Il ne s’agit pas d’une alliance des religions, mais plutôt entre les forces traditionalistes au sein de l’islam et au sein de l’orthodoxie chrétienne. Dans ce cas précis, la vision du Cheikh Imran Hosein correspond à ce que pense la majorité des chrétiens orthodoxes russes. Chose intéressante de la part d’un musulman qui expose des idées proches de ce que nous pensons. Nous étions merveilleusement surpris de découvrir qu’un représentant de l’autorité musulmane à l’image de Cheikh Imran, respecté dans le monde musulman, possède la même vision eschatologique que nous. Il y a aussi d’autres cercles religieux juifs, comme les Neturei Karta qui refusent l’Etat d’Israël et la politique impérialiste du sionisme ainsi que la puissance globale des Etats-Unis, malheureusement, ils sont minoritaires. J’ai même essayé d’instaurer le contact avec les juifs traditionalistes d’Israël, mais c’était un échec parce qu’ils n’acceptaient le dialogue qu’à condition d’appuyer leur politique sioniste. Il y a beaucoup de difficultés à développer le dialogue amical avec le cercle juif traditionaliste. Avec quelques cercles traditionnels tels que les Neturei Karta, hostiles au sionisme, le dialogue est possible. Donc, théoriquement, c’est possible, mais pas avec les orthodoxes israéliens qui considèrent qu’Israël et les juifs sont le centre du monde.

Vous avez développé une quatrième théorie politique après que les trois précédentes – le capitalisme, le communisme et le fascisme – ont failli. Peut-on considérer cette théorie comme étant une alternative à l’hégémonie du pôle occidental libéral ?

C’est précisément de cette théorie politique dont nous avons besoin. Mon livre intitulé Quatrième théorie politique a été traduit en plusieurs langues dont le perse. L’idée est quand on commence à faire de la politique, on se met toujours dans la situation de répéter l’expérience occidentale, parce que tous les partis politiques et idées politiques sont modernes et européens. Les trois idéologies politiques modernes – le capitalisme, le communisme et le fascisme – sont occidentales, européennes et modernes en même temps. Et si nous voulons sortir des limites idéologiques modernistes et occidentalistes, nous devrons dépasser la politique imposée par l’Occident. Si nous refusons le libéralisme, nous ferons appel au communisme ou au nationalisme, c’est, en quelque sorte, faire appel à une impasse idéologique également. Nous devons rejeter en bloc les trois idéologies politiques et imaginer une quatrième qui ne sera ni moderne ni occidentaliste. Nous les Russes, nous avons notre propre histoire, notre propre système de valeurs qui n’est ni nationaliste, de par notre société polyethnique, ni libéral, car nous ne sommes pas individualistes ni communistes, puisque le communisme a été rejeté par notre société. Nous ne voyons pas notre politique future dans le cadre des trois idéologies proposées par l’Occident. Je crois qu’il y a la même situation en Iran. Ce dernier n’est ni libéral, ni nationaliste, ni fasciste, ni communiste. Pour le monde arabe, la seule solution est d’élaborer la version arabe de la quatrième théorie politique parce que tous les clivages entre gauche et droite, libéraux, communistes et nationalistes se trouvent dans le contexte de la manipulation de l’Occident. Il faut aller au-delà. Et il ne s’agit pas de prendre quelques exemples déjà prêts. Il faut imaginer et construire une quatrième théorie politique pour chaque société. Pour nous, ça sera une théorie politique basée sur les principes chrétiens orthodoxes. Pour le monde arabe, je crois que ça devra être la quatrième théorie politique fondée sur l’identité arabe et les valeurs musulmanes traditionnelles. Mais cela reste à faire, car ce n’est pas une chose qui existe. Ma théorie n’est qu’une invitation à imaginer quelque chose d’autre au-delà de la modernité politique pour être libre et brave.

Vous prônez un néo-eurasisme dont l’objectif est de créer un monde multipolaire de différentes civilisations pour lutter contre l’impérialisme. Mais pour qu’une pareille alliance soit possible, vous insistez sur l’intégration de l’espace post-soviétique. Pouvez-vous être plus explicite ?

Dans le monde actuel, l’Etat national n’est pas assez suffisant pour être un pôle indépendant et souverain. Nous avons d’autres critères pour la souveraineté. Nous ne pouvons pas être un Etat national et souverain en même temps. Seulement un grand espace intégré peut être un pôle souverain dans le monde multipolaire. Il aura une quantité de pôles beaucoup moindres que la quantité des Etats nationaux existants. Pour créer un pôle avec une certaine indépendance, il faut intégrer le grand espace. L’Allemagne, la France ou l’Italie d’aujourd’hui ne peuvent plus être souverains. C’est uniquement l’Europe tout entière qui peut l’être. La Russie, également, ne peut pas être vraiment souveraine sans l’intégration de l’Union eurasienne. Prenons l’exemple de l’Algérie, qui n’est pas, aussi, un pays souverain. Mais le monde arabe, tout un ensemble, peut devenir souverain. Par contre, la Chine peut être souveraine grâce à sa démographie et au grand espace, mais aussi en faisant l’intégration avec Taïwan et les autres pays qui partagent la culture chinoise. L’idée du monde multipolaire présuppose l’intégration régionale et non globale. L’Union eurasienne est l’idée que nous avons formulée, nous les eurasistes, et que Poutine a acceptée, en déclarant le développement de notre pays par la création de l’Union eurasienne ; cette idée est la seule qui garantit les bases pour la multipolarité véritable. C’est seulement avec l’intégration de grands espaces que nous pouvons avoir l’espoir de créer le monde multipolaire. Il s’agit pour nous d’être un pôle de ce monde, car la Russie seule ne peut pas l’être. Et pour ce faire, nous avons besoin de l’intégration des autres pays qui sont culturellement et historiquement proches de nous. La même chose peut se faire pour le monde arabe. Si les Arabes veulent être libres dans le monde multipolaire – dans une autre version du monde, ils ne seront jamais libres parce qu’ils seront toujours dirigés et manipulés par les Américains –, ils doivent aussi s’intégrer. Cela ne veut pas dire qu’il doit s’agir d’un Etat national panarabe. Il pourrait s’agir d’une confédération d’Etats partageant la même stratégie civilisationnelle et géopolitique. Quelque chose comme l’Union eurasienne, mais pour l’union arabe nord-africaine.

Cette vision que vous donnez de l’eurasisme n’est-elle pas utopique ?

Oui, mais par les utopies, le monde pose toujours les buts qui sont très difficiles à atteindre, mais qu’il peut par la suite réaliser. Un exemple : je crois que dans le cas du prophète Mohamed, il était utopique de songer au grand monde musulman, mais malgré cela, lui et ses khalifats ont créé ce monde. Gengis khan, également, lui qui était un chef d’une petite tribu faible et qui a commencé seul. A sa jeunesse, il était propriétaire d’un petit cheptel, vers la fin de sa vie, il avait établi le plus grand empire de toute l’Histoire. Vous voyez, c’est très bien d’être utopique. Il faut créer les grands objectifs tout en s’appuyant sur notre foi en Dieu, parce que pour Dieu tout est possible. Si on agit en harmonie avec la providence pour le bien-être des peuples et la défense de notre identité, rien n’est impossible.

Interview réalisée par Mohamed El-Ghazi

Lire aussi : «Les forces radicales dans l’islam servent les intérêts des Américains»

Comment (14)

    Horizon
    13 août 2013 - 20 h 52 min

    Salem alikoum mon frère
    Salem alikoum mon frère Mohamad el maadi

    Sache que pour ma pars , j’ai également les mêmes impressions positives.
    Certain des commentateurs n’aiment pas que tu dise les choses sur un ton cru et sans détour et ménagement.
    Alors que d’autres préfèrent une vérité qui fait mal à entendre ,qu’un compliment qui n’est que mensonge .
    Cependant sur un point je te corrige .
    Je suis parfaitement prés a combattre les criminels et sanguinaires sans la moindre hésitation et avec acharnement si cela se passerait devant moi ou non loin de moi.
    Je fais référence aux takfiristes dans le style de ces rebelles syriens financés et envoyer par les qatarie et les saouds du royaume satanique.
    Mais je m’assurerais tout d’abord qu’ils ont font réellement partie.
    Je ne ferais rien dans le doute….
    Ce que je dis par la grâce d’Allah ne restera que des mots et n’arrivera pas chez nous et plus jamais ailleurs BI INE ILLAH.
    Qu’Allah te guide vers lui tout au long de ta vie ainsi que tous ceux que tu aime.
    La fibre qui jaillie de toi est forte et sincère.
    Pour celui qui a pris ton ancien pseudonyme , soit il ne la pas fait volontairement , soit tu la inspiré et qu’il reprend la relevé refusant que tu t’efface comme cela…..
    La vrai raison !!!
    Salem Alikoum mon frère




    0



    0
    Crimo
    13 août 2013 - 13 h 43 min

    Mr Alexandre Douguine avec
    Mr Alexandre Douguine avec tout le respect que je vous dois, je ne suis pas d’accord avec votre façon de penser à savoir : associer les religions pour abattre l’ennemi commun qui est le système ultra libéral capitaliste. Saviez-vous Mr que c’est la religion chrétienne qui est à l’origine de cet ultra libéralisme et ce système capitaliste sauvage esclavagiste, je peux vous fournir des preuves crédibles à ce sujet. Justement les religions sont sources de problème de toute l’humanité, parce qu’elles sont intégrées dans toutes les sauces : politique, économique, sociale et j’en passe, elles sont l’arme que les ennemis (impérialo sionistes) de l’humanité, utilisent pour nous détruire. Les religions mr doivent rester dans la sphère privée, il faut les préserver des manipulations de toutes sortes, et il faut encourager cela au lieu de la sortir comme une arme pour contrer l’ennemi. Après votre méconnaissance de l’identité millénaires algérienne que vous associez naturellement au monde arabe, alors que celui-ci n’existait pas, son existence est relativement récente, vous nous sortez une bourde tout aussi grosse avec votre argumentaire sur les religions.




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    12 août 2013 - 21 h 52 min

    [email protected]
    Par respect, car je

    [email protected]
    Par respect, car je me souviens que tu m’as soutenue contre tout le monde à un certain moment, je m’abstiens de répondre très sèchement. Tu m’as l’air d’être un brave gars éduqué et très sensible, alors sauve ton âme et les saloperies, je le ferais à ta place, on arrive à une époque ou si tu es trop bon le monde va te saigner et moi, je ne mourrais pas sur la Croix pour les Péché du monde et je ne tendrais pas la joue en cas de difficulté …
    Bon courage.

    Je ne sais pas pourquoi le nom de bilal reviens sur ma page? désolé




    0



    0
    bilal
    12 août 2013 - 20 h 03 min

    [email protected]
    Par respect, car je

    [email protected]

    Par respect, car je me souviens que tu m’as soutenue contre tout le monde à un certain moment, je m’abstiens de répondre très sèchement. Tu m’as l’air d’être un brave gars éduqué et très sensible, alors sauve ton âme et les saloperies, je le ferais à ta place, on arrive à une époque ou si tu es trop bon le monde va te saigner et moi, je ne mourrais pas sur la Croix pour les Péché du monde et je ne tendrais pas la joue en cas de difficulté …

    Bon courage.




    0



    0
    Horizon
    12 août 2013 - 19 h 21 min

    @ Mohamad el Maadi
    Salem

    @ Mohamad el Maadi

    Salem Alikoum mon frère

    Je place les hommes et femmes comme une valeur ici bas au dessus de tout .
    L’espèce humaine est à mes yeux la première merveille du monde.
    Tu retire l’humain de la surface de la terre .
    La terre certes restera belle avec une nature libre et sauvage.
    Et après !!!
    Allah ne jugera que les humains et les djinns .
    Si tu ne crois pas aux limites incommensurables des humains c’est que tu ne crois pas a tes capacités en tant que tel.
    Tu crois peut être a l’argent et aux bien de ce bas monde !!!
    Si c’est le cas eh bien tu n’est pas le seul et donc je te plaint mais je ne t’envie pas du tout.
    Certes les hommes sont des monstres sanguinaires et matérialistes .
    Mais ce n’est pas une raison pour généralisé et perdre espoir .
    Ne la t-il pas été notre prophète Mohammed ( paix et salue en son âme ainsi qu’a tous les prophètes qui l’ont précédés.)
    Et il y ait parvenue.
    Et les hommes aujourd’hui doivent se souvenir de lui et ceux qui l’ont précédés et ne jamais perdre espoir ensemble d’aboutir a nos rêves les plus forts.
    Salem Alikoum mon frère




    0



    0
    SiZineddine
    12 août 2013 - 17 h 09 min

    Pour les égyptiens qui
    Pour les égyptiens qui meurent pour Morsi, ils ont tord car cet homme est un imposteur. Il prétend être docteur es sciences alors qu’il parait avoir un niveau très médiocre.
    En vérité Morsi est un espion américain à qui on a fabriqué un parcours universitaire. Il est l’homme des américains comme tant d’autres partout dans le monde arabe.




    0



    0
    Securitatea
    12 août 2013 - 15 h 09 min

    L’église catholique romaine
    L’église catholique romaine est soumise à l’ordre mondialiste sioniste. Il ne reste en effet plus que l’Eglise slave orthodoxe, certains pays arabes, et la Chine comme vecteurs anti-occidentaux. Ces aires civilisationnelles partagent des valeurs universelles que Rome n’est plus en mesure de défendre. Il devient nécessaire de former une alliance: la Russie a beaucoup donné aux peuples arabes qui ne lui ont jamais rendu la pareille. Tout au contraire, les Russes « ne se réveillent pas » comme j’ai pu le lire ici, mais ne peuvent faire le travail des Arabes à leur place; si les états arabes se trahissent et s’entre-tuent, il ne faut pas s’attendre à ce que d’autres nations fassent l’unité à notre place. Maintenant recréer un Monde Islamique au delà des clivages ethniques, berbères, arabes, kurdes, turcs…relèverait de l’exploit à court terme tellement les forces sionistes sont profondément installées dans ces nations.

    Securitatea




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    12 août 2013 - 15 h 01 min

    Ce que propose Douguine des
    Ce que propose Douguine des Algériens l’on proposer il y a plus de 60 ans et on payer le prix et puis plus rien dans la mémoire National . Je suis pessimiste au regard d’un tel projet, car les sociétés  » arabes » sont profondément corrompues intellectuellement et leur élite de leur pays sont amorphe, véreux et surtout, ils ont gardé une mentalité de coloniser

    Il faut apprendre à se défaire de son maitre, ne pas être complexé et être fier de ce que l’on est réellement.
    Il n’y a pas que la religion, certes qui peut servir, mais l’idéologie et les convictions fortes et sincères sont également très importantes.

    Si un tel projets se met en place il y a aura des réticent et on n’en fait quoi ? On ne revient toujours au même pour contrer l’idéologie libérale totalitaire, il faut l’être un peu également totalitaire et « éliminer « tout celui qui feront barrage à cet ensemble que Douguine nous dit être le meilleur remède et on ne le fera pas avec des humanistes soyez en sur…




    0



    0
    Horizon
    12 août 2013 - 13 h 23 min

    La fin de l’interview est
    La fin de l’interview est incontestablement convaincant et plausible sans l’ombre d’un doute.
    Si bien et clairement dit.
    J’adhère à 100% l’un n’empêche pas l’autre.
    Chacun sa religion est Allah jugera entre nous tous .
    Mais contre un MAL commun qui veut notre destruction a tous.
    L’union des opprimés contre les opprimeurs doit avoir lieu pour les mettre hors d’état de nuire a l’espèce humaine.




    0



    0
    Antisioniste
    12 août 2013 - 12 h 25 min

    salamou 3alkoum
    A titre

    salamou 3alkoum

    A titre d’information, les chrétiens orthodoxes sont différent des catholiques, tout comme le sont les musulmans sunnites et les chiites.




    0



    0
    G13envie
    12 août 2013 - 12 h 12 min

    Un prince saoudien pour
    Un prince saoudien pour « Russia Today »: l’injustice progresse en Arabie Saoudite.

    le Prince Khalid Bin Farhan Al-Saud denonce l’injustice dans le Royaume wahabite d’Arabie Saoudite en souligant dans une interview exclusive avec la chaîne « Russia Today » la corruption financière , administrative et politique qui atteignent leur paroxysme dans le Royaume .Il dénonce aussi le manque de liberté d’opinion et d’expression en Arabie Saoudite, en ajoutant que les droits des citoyens sont régies par la corruption malgré les réformes imposées par les USA .Il critique ces réformes qui selon lui n´existent et n´ ont jamais existé pas mais juste pour mater les sujets saoudiens . http://arabic.rt.com/news/623840/ :روسيا اليوم




    0



    0
    AnonymeKELAM
    12 août 2013 - 11 h 56 min

    prendre un thé est faire
    prendre un thé est faire avancé le point nodale ,mieux que philosopher autour d’un verre de whisky.
    l’avenir est aux grandes idées:il est vraie que le sionisme pénètre les idées pour les étouffées ;par conséquent faire bouger le cocotier c’est bon.




    0



    0
    ayoub
    12 août 2013 - 11 h 36 min

    à chark
    je suis de votre

    à chark
    je suis de votre avis,c’est bien beau de vouloir vendre l’entente entre chrétiens et nous autres mais faudrait qui nous propose un échantillon de bonne volonté.pour l’instant j’ai rien vu.babay




    0



    0
    chark
    12 août 2013 - 10 h 17 min

    De quel chrétiens parle t-il
    De quel chrétiens parle t-il m Douguine ?? , est-ce qu’il sait que même le vatican à été infiltrés par les sionistes ? il n’y à qu’à voir comment tous les papes qui se sont succédé , n’ont jamais condamnées les croisades occidentales contres les pays arabo-musulmans  » non dociles  » !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.