Enfant tué par le neveu d’une députée : le procureur rejette le verdict

Le procureur général près la cour d'Alger, Belkacem Zeghmati, a annoncé, hier lundi, à Alger, qu'il a été décidé de faire appel du jugement prononcé à l'encontre du jeune impliqué dans l'accident de la circulation ayant causé la mort d'un enfant à Chevalley, sur les hauteurs d'Alger, et dont l’auteur n’est autre que le neveu de l’ex-épouse du prédicateur égyptien Youssef Al-Qardawi, Asma Benkada. Le jeune accusé, qui roulait à bord d’un véhicule de service appartenant à l’APN, avait été présenté devant la justice pour avoir causé la mort d'un enfant suite à un accident de la circulation mortel avant de prendre la fuite. Il a été condamné à deux années de prison avec sursis. Le parquet général près la cour d'Alger a décidé de «faire appel du jugement prononcé contre l'accusé dans cette affaire qui sera réexaminée dans les prochains jours», a précisé M. Zeghmati à l'agence officielle APS. Le parquet général avait pris une «position ferme» lors du procès et requis quatre années de prison ferme, a-t-il rappelé. M. Zeghmati a, par ailleurs, relevé que le juge qui avait présidé le procès avait «tranché dans cette affaire en toute liberté et indépendance», tentant ainsi de démentir toute interférence politique dans ce procès, sachant les relations privilégiées de cette députée avec certains cercles de décision qui l’ont propulsée à l’Assemblée au point de présider une commission.
Lina S./Agence
 

Comment (45)

    rafik
    17 août 2013 - 21 h 41 min

    normalement la veuve de
    normalement la veuve de karadaoui doit etre poursuivie au meme titre que son neveu:le vehicule de service ne devait pas etre conduit par un jeune de 20 ans meme s’il est le neveu de la deputée.mais on melange tout quand on est aux responsabilités.l’apn devrait se constituer partie civile dans cette affaire,le conducteur n’est pas employé par l’apn ni par la deputée mais helas! mille fois helas.on melange tout!donc la responsabilité de la deputée est engagée et elle doit etre poursuivi pour avoir donné le vehicule non pas personnel mais de l’apn pour tuer un enfant!c’est terrible à dire mais c’est ça la verité…le parquet en cassant le jugement en 1ere instance est conforme à la loi qui doit etre appliquée dans toute sa rigueur et servira de leçon pour les arrivistes ..aux responsablités….




    0



    0
    Ryad S
    15 août 2013 - 16 h 25 min

    Asma Benkada qui s’est donnée
    Asma Benkada qui s’est donnée « corps et âme » ,des années durant, à l’islamiste-jouisseur-hypocrite Youcef El Qardaoui, se retrouve députée, présidente de la commission éducation de l’APN.
    Ecoeurant ! honteux ! indigne !




    0



    0
    lagrinche
    14 août 2013 - 23 h 22 min

    Voyez jusqu’où va la perfidie
    Voyez jusqu’où va la perfidie ! Nos hommes politiques et nos responsables sont incapables de refuser quoi que ce soit à leurs rejetons, leurs femmes ou leurs proches, même au risque de se voir couverts de ridicule. Mais comme chez nous, le ridicule ne tue pas, pourquoi voulez vous qu’ils se privent de gâter leurs progénitures avec le bien de la collectivité ! Méditer ces deux exemples dont vous avez certainement entendu parler. Le premier concerne un ministre allemande qui dans le cadre de son activité se déplace en voiture de service jusqu’en Espagne pour rencontrer son homologue Espagnole, son congé (de quelques jours) intervenant juste après cette rencontre, il garde la voiture durant ce court congé. Les foudres du ciel se sont abattues sur lui.
    Le deuxième exemple concerne le fils d’un président bien connu, auquel on a volé le scooteur (pas un bolide qui coûte les yeux de la tête, un simple scooter !) La police a retrouvé le lendemain le scooter et identifié le ou les voleurs. Toute la presse en a parlé, non du vol, mais de la soudaine efficacité de la police ! Pleure oh pays bien aimé !




    0



    0
    slimo
    14 août 2013 - 18 h 20 min

    tout est magouille dans notre
    tout est magouille dans notre pays ce qui est désolant c’est de voir des responsables incompétents avec une haine viscérale pour détruire ce beau pays et prétendre ensuite être des vrais révolutionnaires (faux moudjahidines ou moudjahidines de la 25 heures)




    0



    0
    selecto
    14 août 2013 - 15 h 07 min

    @Atia, on avait un wali à
    @Atia, on avait un wali à Biskra marié à une juge qui était la terreur des simples citoyens, les corrompus de la wilaya étaient sous sa protection, ainsi va l’Algérie.




    0



    0
    Anonyme
    14 août 2013 - 14 h 39 min

    C’est un pion comme tant
    C’est un pion comme tant d’autres,il fait ce qu’on lui dit,sinon on appuie sur la manette GAME OVER




    0



    0
    Atia
    14 août 2013 - 13 h 31 min

    A lire attentivement
    1- Le

    A lire attentivement
    1- Le procureur général près la cour d’Alger, Belkacem Zeghmati, a annoncé, hier lundi, à Alger, qu’il a été décidé de faire appel du jugement prononcé à l’encontre du jeune impliqué dans l’accident de la circulation ayant causé la mort d’un enfant à Chevalley,

    2- L’annonce lundi par le procureur de la république, M.Belkacem Zeghmati d’un mandat d’arrêt international contre Chakib Khelil est « peu crédible », « tardive » et « mal faite » avec des « informations incomplètes et contradictoires », estime l’Association algérienne de lutte contre la corruption (AACC).

    3- « Le même procureur général d’Alger annonce aussi que le mandat d’arrêt à l’encontre de Chakib Khelil notamment a pris effet depuis deux semaines, c’est à dire depuis le 29 juillet 2013 ! Là aussi, pourquoi l’annoncer uniquement aujourd’hui ? ».
    4- L’Association algérienne de lutte contre la corruption fait part de ses nombreuses interrogations autour de l’annonce jetant le doute sur le sérieux et la crédibilité de la démarche de ce procureur

    5- M. Zeghmati, vous procureur qui était dans la wilaya de médéa ( avant la décennie noire se comportait comme un Pharaon en emprisonnant de simples citoyens pour un rien alors que si chakib au vu de la gravité des faits, lorsqu’il était présent en Algérie, n’a pas été interdit de sortie du territoire, comme mesure conservatoire ? ».
    La justice algérienne –justice de nuit- doit laisser faire la justice italienne.




    0



    0
    Anonyme
    14 août 2013 - 12 h 24 min

    a quand la fin de
    a quand la fin de l’impunité????????????????




    0



    0
    Anonyme
    14 août 2013 - 10 h 40 min

    Ce n’est pas grave.Les
    Ce n’est pas grave.Les démunis sont là pour payer à sa place.La loi a été faite pour eux.Le juge ne fera certainement pas de cadeaux aux pauvres.




    0



    0
    S.S.A
    13 août 2013 - 22 h 30 min

    Assalam Oura3laykoum
    Justice

    Assalam Oura3laykoum

    Justice taar Miki, c’est pas cher la vie d’un enfant Algérien. Enfoiré de justice. Merci Mr le Procureur d’avoir fait appel et il doit surement lire A.P et savoir que nous représentons un échantillon non négligeable de la tendance patriotique que désire une justice saine et implacable. Demain, je peux écraser un enfant, le tuer et aller me saouler tranquillement alors?

    Ya Khi 3addala .

    Assalam Oura3laykoum.




    0



    0
    dino
    13 août 2013 - 18 h 47 min

    c la p(…) de la
    c la p(…) de la republique islamique celle qui au nom de dieu plutot de son mari amateur des femmes et qui nous empeste notre vie avec ces fetwas a la merde pensent vraiment cacher la verite concernant cette affaire et ben toz a elle et a tous le regime de bouteflika




    0



    0
    dino
    13 août 2013 - 18 h 39 min

    heuresment qu il ya la
    heuresment qu il ya la mort et dieu le seule juge alors ces vampires des temps modernes vont se dirent ya laitini contou touraba




    0



    0
    SiZineddine
    13 août 2013 - 18 h 37 min

    @NASSER
    Je ne suis ni

    @NASSER
    Je ne suis ni islamiste ni le reste. La justice divine existe ou si vous ne croyez pas en l’existence de Dieu, appelez ça comme vous voulez. Il y a bien une force supérieure qui peut être une volonté de tous que justice soit rendu, que justice passe quand les hommes par lâcheté ne la rendent pas.
    Le peuple syrien me fait de la peine, beaucoup de peine. Mais toutes les personnes impliquées dans cette histoire ont été très sévèrement punies. La punition qui aurait fallut faire c’est de destituer ce juge qui a touché un gros magot, fermer le journal de caniveaux et destituer ces gens là de leur nationalité pour intelligence avec ennemi. Sachez que ces gens là du moyen orient comptent parmi eux des proches d’Israël.
    Mais l’erreur a été commise en 1962. Au lieu d’expulser les autres harkis et non pas seulement les petit mais aussi ceux qui travaillaient avec la légion étrangères, rien de tout ça ne serait arrivé.
    Il faut travailler à informatiser l’administration car si on avait recoupé les données avec les autres pays, on aurait su que cette famille de sionistes qui est en train de détruire l’Algérie, que cette famille œuvre pour la mère patrie Israël et que dans l’administration française, il sont considéré comme juifs, portant des noms européens une fois installés en France…
    Si l’on avait des gens compétents et que l’on a pu recouper les information avec les états civile, cette histoire ne serait jamais arrivé et cette famille de sionistes ne serait jamais algérienne.
    Il y a beaucoup à faire…
    Pour le peuple syrien, je pense qu’il nous a parfois envoyé les plus mauvais pions qui l’on mal représenté ailleurs et qui ont œuvré avec le sionisme pour détruire l’Algérie.
    Les escrocs, il y en a partout.




    0



    0
    NASSER
    13 août 2013 - 17 h 27 min

    SiZineddine
    .
    Vous êtes sur

    SiZineddine
    .
    Vous êtes sur une mauvaise piste !
    .
    Difficile de vous suivre dans une 1ère lecture.
    Enfin, on peut être d’accord avec vous et vous suivre, mais pourquoi vous liez cette histoire algérienne ou ce tourment d’une famille algérienne à ce que subit tout le peuple syrien actuellement?
    Le peuple syrien est victime d’un complot américano-arabo-sioniste qui veut lui détruire sa civilisation.
    Selon vous ce qu’a fait ce syrien peut avoir eu pour conséquence la sanction divine du peuple syrien. C’est ce que nous avons lu.
    Tout ce qui peut nous arriver comme malheur (accident de voiture, vol, maladie etc) ne peut être qu’une sanction de divine. Dans ce cas pourquoi sanctionner les auteurs? Pourquoi les lois, pourquoi Dieu nous demande de sanctionner pourquoi et pourquoi…
    Si c’est cela pourquoi vous plaignez-vous sur cette famille victime qui selon votre raisonnement ne peut qu’avoir subit une sanction divine pour des faits condamnables antérieurs.
    Votre raisonnement est typiquement wahabo-takfiro-salafiste!




    0



    0
    mouradbenkalfate
    13 août 2013 - 16 h 47 min

    Deux ans de prison et de
    Deux ans de prison et de surcroît avec sursis. Un dénie de justice pour lequel le juge doit être immédiatement révoqué et traduit devant le tribunal pénal. Quant à la députée, elle aussi devrait faire l’objet de poursuites pour avoir autorisé son neveu à conduire un véhicule de service. Sa responsabilité étant pleine et entière dans ce tragique accident, elle devrait également être révoquée de l’A.P.N dans un premier temps puis poursuivie devant les tribunaux compétents sans bénéfice d’aucune circonstance car il y’a mort d’homme.




    0



    0
    TARIK - BAB EL OUED -
    13 août 2013 - 16 h 18 min

    MÉMOIRES………….!!!!!!!

    MÉMOIRES………….!!!!!!!

    DANS SON DISCOURS D’OUVERTURE D’UNE ANTÉRIEURE ANNÉE JUDICIAIRE ,LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE A PRONONCER UNE PHRASE BLIZZARD:
     » ARROSE POUR QUE CA ROULE  »
    CA VEUT DOIT QUOI ? EST-CE UN PROVERBE?




    0



    0
    Karim
    13 août 2013 - 15 h 22 min

    Be(…) a du intervenir
    Be(…) a du intervenir auprès de ce juge qui a condamné ce chauffard à deux années de prison avec sursis sachant la relation privilégiée qu’il a avec cette ancienne maîtresse de l’imam khra daoui;n’oublons pas que be(…) a toujours ces relais dans tous les secteurs stratégiques de l’état il a même la prétention de devenir notre président quel cauchemar !!




    0



    0
    SiZineddine
    13 août 2013 - 14 h 56 min

    J’ai entendu dire qu’un juge
    J’ai entendu dire qu’un juge à Oran a relaché un riche syrien violeur d’une gamine de 14 ans, avant la révolution.
    Le juge a été corrompu certainement. En plus des proches du violeur, des algeriens d’origine juive qui ont fait semblant d’être musulman, des personnes dont le grand pere était harki(garde forestier à Bel Abbes pendant la révolution et qui avait montré tous les reperes des moudjahidine à la légion etrangeres), ces pseudo algerien avaient payé un journal locale pour salir la famille de la victime.
    Enfin c’est crapuleux et compliqué. Parfois, je me dis si le peuple syrien ne paye pas cette cabale dressé par ses juifs algériens qui font semblant d’être musulmans et qui sont resté juifs dans leur actes et leur confession. Ils ont poussé ce syrien à violer cette adolescente et se sont précipités à payer un journal de caniveaux pour rendre l’affaire publique. La jeune fille a fait ne tentative de suicide. Sa mère aussi.
    L’histoire a fini par un mariage de cette jeune fille par quelqu’un de la belle famille de la famille, un cousin par alliance. C’est un kabyle qui l’a épousé. Elle est aujourd’hui mère de 2 enfants. Le frère qui travaillait dans le sud est venu pour tuer le syrien violeur que les parents ont dépêché en Suisse.
    Le fils des algériens ou pseudo algeriens dont le grand père est harki a traité une partie des ageriens de juifs apres la mort accidentelle de son frere. Mais cette mort pour moi est la justice divine car les instigateurs de cette histoire sont les membres de cette famille pseudo-algerienne qui en réalité est juive et se comporte comme ennemi à la nation.
    Le peuple syrien paye peut être cette cabale dressée contre une adolescente et son père.
    En résumé, un juge n’a pas condamné le viol d’une jeune fille par un riche syrien.
    Ce syrien est un proche d’une famille de juifs harkis qui ont fait semblant d’être algériens apres l’independance.
    Cette famille harkis a payé un journal de caniveaux pour rendre l’affaire publique.
    Le violeur a été épargné par la justice algerienne corrompue.
    La famille juive qui est encore installé en Algerie et en France avec ses réseau et dont certains membres ont des nom de famille français ou plutot la plupart avec la nationalité française consideré comme juifs d’Algérie et qui ont pu regagner la France, se sont servi des bien vacant aprs l’independance en faussant des bien foncier par dizaine. Se sont enrichis en volant le patrimoine algerien.
    La derniere sorti, le fils aidé en France par le sionisme a traité une certaine frange des algerien comme juif.
    En résumé, l’Algérie et l’administration algérienne ne fait pas son boulot. Elle a laissé des gens venir tuer l’a^me de l’Algérie, la salir, la voler, la violer avec la bénédiction de nos juge.
    Quand je reviendrai en Algerie, je pense diriger cette famille victime de ces harkis juif et ce syrien violeur vers des associations pour denationaliser cette famille de prédateur et faire justice à la famille. La famille syrienne ne mérite pas l’asile en Algérie.
    Je connais assez d’élément pour que ces gens là perdent leur nationalité algérienne obtenue par erreur et par l’incompétence de nos services.
    Oui, les juges sont corrompu au point de vendre le pays à Israël. Ce juge sera mis devant ses responsabilités pour intelligence avec ennemis. Le journal pour avoir sali une honnête famille et privilégié des harkis juifs.
    Ici en France cette famille porte un nom français. Elle est proche même très proche de la communauté sioniste etc…
    Malheureusement j’ai découvert ça tres tard, mais mieux vaut tard que jamais. Je comprend certains algériens quand ils disent qu’ils n’y aura jamais de pardon au harkis. Oui un harkis reste un harki. Si ce harki avait été jeté à la mer, jamais cette histoire ne serait arrivée.




    0



    0
    Anonyme
    13 août 2013 - 14 h 49 min

    Quelle honte.
    Quelle honte.




    0



    0
    AL
    13 août 2013 - 14 h 09 min

    la mentalité de ceux qui ont
    la mentalité de ceux qui ont rendu ce jugement est-elle différente – mais à un échelle epsilon – de celle qui a de gracier un pédophile étranger les mêmes mentalités rétrogrades engendrent les mêmes maux et nuisances et ce qui est ignoble c’est que dans les deux cas il s’agit de la vie d’enfants !

    Si elle est devenue Députée  »hacha » l’institution qui est Algérienne » ce serait dit-on grâce à je ne sais qui , elle aurait du se faire désigner sénatrice comme un certain député d’Oran qui a préférée dédaigner les voix qui lui ont été généreusement accordées par les citoyens pour être désigné sénateur et accéder,ensuite,à la présidence !
    – il parait aussi que celle-ci résiderait dans la principauté de Zéralda?
    – que fait le président de l’APN ou la justice ou le ministre de l’intérieur si ce rejeton conduisait un véhicule de la république sans y avoir droit ?
    Pauvre pays quels outrages te fait-on subir jour aprés jour et on dit qu’il y a des décideurs ?
    conclusion :La liberté d’écrire et de parler impunément … on ne permet de dire qu’à celui qui ne peut rien. ( Diderot )




    0



    0
    hafsi
    13 août 2013 - 13 h 57 min

    je me demande quelle est la
    je me demande quelle est la réaction de ce juge maintenant , est ce qu’il ce regarde le matin dans la glace ?




    0



    0
    SiZineddine
    13 août 2013 - 13 h 55 min

    Il faut virer cette député de
    Il faut virer cette député de l’APN et le juge qui a rendu la justice inutile dans notre pays. En plus l’ex femme d’Alkardawi l’ennemi de l’Algerie. Elle devrait être virée de l’APN. Ce procureur mériterait d’être prézident. S’il se présente je voterai pour lui.




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    13 août 2013 - 13 h 32 min

    Pour ma part, je prends du
    Pour ma part, je prends du repos à partir de demain et j’ai passé du temps sur Algérie patriotique. Je pars demain sur Paris Rue de la pompe (c’est mon argent et pas celui du peuple que je vais claquer, une fierté )et si je vois un responsable de ce pays, je ne vais pas me gêner pour lui dire mes quatre vérités. Je vais décompresser et me lâchez, ce pays, parfois, me rend dingue tellement bizarre dans son fonctionnement. Enfin…




    0



    0
    Avocat du peuple
    13 août 2013 - 13 h 25 min

    la cassation est une
    la cassation est une procedure normale dans TOUTES les affaires et meme s’il avait ecopé de 20 ans elle aurait eu lieu donc tout ça est du pipot pour amuser la galerie malheureusement notre pays s’enfonce et le peuple est demoralisé meme pas revolté et c’est pire




    0



    0
    NASSER
    13 août 2013 - 13 h 23 min

    Si le procureur dit que le

    Si le procureur dit que le juge a “tranché dans cette affaire en toute liberté et indépendance” c’est que ça ne l’est pas!
    Son appréciation à propos du juge vient inopportunément . En sa qualité de procureur il n’a pas à apprécier le travail du juge . S’il l’a fait sur cette affaire c’est qu’il y a doute.

    Nos salutations quand même à ce procureur pour l’appel.




    0



    0
    Mehacir
    13 août 2013 - 12 h 55 min

    Deux ans avec sursis est une
    Deux ans avec sursis est une sentence plutôt sévère à l’encontre de la victime, le juge ayant prononcé cette peine doit rendre compte de sa décision au conseil supérieur de la magistrature car il a failli aux dispositions du code pénal; sinon comment blanchir un criminel qui s’est enfui après son forfait sinon on peut prétendre à une justice à deux vitesses, celle des nantis et pistonnés et celle de l’homme lambda alors que j’ai toujours cru à la justice algérienne.




    0



    0
    el hadj
    13 août 2013 - 12 h 54 min

    un verdict de la honte qui
    un verdict de la honte qui salit la justice algérienne à moins que cheikh el kardaoui,l’époux de la députée ait prononcée une fetwa dans ce sens.notre justice est sinistrée rien qu’à voir les affaires en instance depuis dees années :khalifa et les responsables ayant reconnu leurs fautes pour avoir établi des faux documents;les autres ayant affirmé leur incompétence;d’autres leurs implications etc, BCIA.tonic,DJEZZY.orascom,SNS MITTAL? PNDA,MARINE MARCHANDE?ETC .merci monsieur le procureur général de faire rejuger cette affaire avec toute la rigueur que cela implique y compris cette députée qui est co responsable pour le détournement et l’utilisation d’un véhicule bien du peuple à d’autres fins ayant conduit à la mort d’une innocente victime .le peuple a soif d’une justice impartiale,juste et efficace pour rétablir la confiance citoyenne dans ce pays livré à lui même




    0



    0
    kader
    13 août 2013 - 12 h 42 min

    c’est une insulte au peuple
    c’est une insulte au peuple algerien tout entier.ça peut arriver a n’importe qui.EXIGEONS que justice soit faite et sans possibilité de grace




    0



    0
    NASSER
    13 août 2013 - 12 h 27 min

    D’ACCORD que l’on critique le
    D’ACCORD que l’on critique le Maroc pour ce qui relève de ses actes injustes ! Que l’on rappelle l’épisode d’avoir relâcher le pédophile espagnol (qui a violé 11 enfants) après 18 mois de détention alors qu’il est condamné à…30 ans de prison!
    MAIS nous avons-nous aussi, malheureusement, nos insuffisances
    .
    (Salutations au Procureur qui a rejeté le verdict en faisant appel)




    0



    0
    algerois
    13 août 2013 - 11 h 49 min

    Il serait bon de vérifier
    Il serait bon de vérifier qu’elle peine ont écopés ,pour les memes délits les simples chauffards.Justice dites-vous?




    0



    0
    Ahmed
    13 août 2013 - 11 h 00 min

    C’est parce que l’enfant mort
    C’est parce que l’enfant mort appartient à la plèbe.




    0



    0
    VRIROUCHE
    13 août 2013 - 10 h 29 min

    Le juge doit être révoqué et
    Le juge doit être révoqué et mis en taule !




    0



    0
    NASSER
    13 août 2013 - 10 h 27 min

    « deux années de prison avec
    « deux années de prison avec sursis » pour un tel acte relève de la justice à deux vitesses. Ce n’est pas possible qu’il n’y a pas eu une interférence de la politique.
    C’est une injustice!
    Les 4 années requise par le procureur nous semble correct (accident ayant entrainée la mort + délit de fuite), mais son appréciation sur le juge est superflue voire incongrue




    0



    0
    VRIROUCHE
    13 août 2013 - 9 h 36 min

    Cette « dé putée » est
    Cette « dé putée » est algérienne ou CHARKIYA ? Porte-t-elle la
    tenue des « orientales » , hidjab, robe longue et string ?
    Présidente de quelle commission ? Belkhadem existe encore ?
    Où sommes-nous, en Afrique du Nord ou au pays de Koreiche, Billal, Oussama, Okba et consors ? Avec ça , il faut supporter les « condamnations » du Haut Conseil Intoxicant qui OSE faire des reproches à d’AUTHENTIQUES ALGERIENS DE SOUCHE !!!!!!!!




    0



    0
    Mahdi
    13 août 2013 - 9 h 32 min

    ceci prouve amplement que
    ceci prouve amplement que cette justice est à deux vitesses ! si ce n’était pas par intêrets politique, médiatique pour « l’in-famme » d’el qaradaoui, ce procureur n’aurait rien fait !




    0



    0
    Algerois
    13 août 2013 - 9 h 30 min

    Vous avez maintenant la
    Vous avez maintenant la certitude comment le pouvoir a un regard méprisant sur les enfants de notre patrie.Double nationalité,mariage mixte,originaire de je ne sais d’ou?Ce sont des ennemis de l’Algérie.Tous ces politiques sont illégitime.Meme les quatres ans requis sont insuffisant,avec les remises de peines et les graces,il aura juste 1 mois.Il prend moins que pour des personnes qui se disputent dans la rue.Tout est a revoir sinon il n’y a plus d’espoir.




    0



    0
    Anonyme
    13 août 2013 - 9 h 23 min

    Entre les 18 mois de prison
    Entre les 18 mois de prison (sur 30 années)que le pédophile espagnol a passé au Maroc et les 2 années de sursis à un chauffard algérien, je dirais que la justice du Roi a été plus équitable. Alors à quand une manifestation pour exiger une justice face à la mort du jeune de Chevalley ?




    0



    0
    Antisioniste
    13 août 2013 - 9 h 19 min

    Salamou 3alikoum
    Deux années

    Salamou 3alikoum

    Deux années de prison avec sursis pour la mort d’un enfant, c’est tout bonnement du n’importe quoi comme verdict »dit de justice ». Dans se cas chakib n’a pas à se faire de bile il n’a tuer personne, il aura juste dix ans avec sursis, pourquoi pas.

    Monsieur Belkacem Zeghmati, je respecte vraiment votre décision de rejeter se verdict qui pue à mille lieux l’intervention de coulisse, mais pire encore remet en question l’ensemble de la justice dans notre pays. Je vous prie d’être aussi intraitable tout comme vous avez était honnête et éclairer contre cette injustice flagrante. Appliquer la loi telle qu’elle est sans prendre en compte les aspects interventionniste qui semble se dessiner derrière cette affaire dont on ne devait même pas en parler normalement.

    La justice est le pilier de tout état de droit, n’ouvrez pas et ne laisser pas à d’autres ouvrir une brèche qui fera effondrer tout se qui a était fait jusqu’ici, surtout dans cette période très délicate.




    0



    0
    karim
    13 août 2013 - 8 h 54 min

    Et si c’était le fils de ce
    Et si c’était le fils de ce juge qui a été tué ? Aurait t’il prononcé la meme peine? Dieu et le peuple te jugeront un jour.




    0



    0
    Anonyme
    13 août 2013 - 8 h 44 min

    non ce vrerdict n’est pas une
    non ce vrerdict n’est pas une insulte à la famille mais c’est la dignité de tout un pays qui est pietinée.c’est cela que l’on pourrait qualifier à juste titre d’atteinte à la dignité de l’etat algerie et traiter en tant que tel.




    0



    0
    selecto
    13 août 2013 - 8 h 26 min

    C’est la protégée de Cheikha
    C’est la protégée de Cheikha Maouza la femme de l’ex émir du Qatar et c’est elle qui l’avait proposée à Bouteflika qui avait chargé Belkhadem de la caser comme députée.
    Comme beaucoup de députés, cette femme n’est pas fiable.




    0



    0
    AIT MOKHTAR
    13 août 2013 - 7 h 59 min

    Cette députée doit être virée
    Cette députée doit être virée sur le champ de l’APN !!! Ce parti, FLN qui couvre cette danseuse du Caire!!! Il y a mort d’un enfant, putain! 2 ans avec sursis !!! c’est le fils d’un citoyen modeste! c’est ça! Que fais le président de l’APN ? J’ai honte à votre place!!! Il faut dire que dans cette APN, il y a aussi certaines députées divorcées de français ou d’étrangers en général comme prédateur El Karadaoui… Un vrai souk !!! Il y a pas mal qui sont de nationalités étrangères…Elle feront un jour comme Chakib Khelil…




    0



    0
    Mansour
    13 août 2013 - 7 h 24 min

    Rouler avec un véhicule de
    Rouler avec un véhicule de service de l’APN mis à sa disposition par sa tante députée et présidente de commission de l’APN,provoquer un accident mortel d’un enfant et prendre la fuite après l’accident.Tous ces délits ne valent que 2 ridicules années de prison avec sursis et la députée lavée de tout soupçon après un jugement express et en catimini.Avec tout ça il ne faut pas s’étonner que Chakib Khellil et Béjaoui s’en tirent avec des non-lieux et des indemnisations conséquentes.Un grand bravo et longue vie à ce courageux procureur général qui sauve la face de la justice algérienne durement malmenée par les mafieux et corrompus de la nomenklatura du pouvoir qui se croit tout permis.Attendons pour voir.




    0



    0
    louisette
    13 août 2013 - 6 h 50 min

    Cela dit, 2 ans avec sursis,
    Cela dit, 2 ans avec sursis, c’est une insulte au défunt, à sa famille, et à l’ensemble du corps de la magistrature. C’est un déni de justice et, contrairement au procureur, je me pose la question sur l’honnêteté et la motivation du magistrat.
    Si la famille du chauffard a de la peine pour lui – ce que je comprend du reste – la députée n’a qu’à endosser la responsabilité de l’acte et accepter d’aller en prison en lieu et place du neveu (qu’elle a corropu en lui donnant les clefs du véhicule).




    0



    0
    louisette
    13 août 2013 - 6 h 44 min

    Monsieur le procureur général
    Monsieur le procureur général , j’aurai aimé vous voir réagir sur d’autres affaires non médiatisées mais qui touchent à la crédibilité de la Cour d’alger..notamment quand ces affaires ont pour protagonistes des personnalités connues et pour lesquelles les juges jouent le rôle d’avocat et de juge en meme temps.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.