Le niveau a baissé, ya kho !

Le scandale de la dernière cession du baccalauréat a braqué les projecteurs sur la tricherie aux examens. Par la suite, il a été révélé que ces tricheries se faisaient depuis bien longtemps et pas seulement au baccalauréat. Il a été révélé également que 30% au moins des étudiants trichent aux examens. C’est un chiffre effarant et l’on se demande quelles espèces d’avocats, d’architectes, d’ingénieurs ou de médecins notre pays possède ou possédera. On le voit tous les jours dans les prétoires des tribunaux, dans la qualité des constructions ou dans les hôpitaux. J’imagine cette scène dans 10 ans. Un malade entre dans le cabinet d’un médecin.
– Docteur, j’ai mal à la gorge.
Le médecin jette un coup d’œil furtif sur sa manche et lit : Paralgan, gargarisme, repos.
Il feint d’ausculter le malade et lui dit :
– Prenez du Paralgan, faites des gargarismes et reposez-vous.
Ainsi seront nos scientifiques et les hommes de l’art si on n’y prend pas garde en laissant la morale aller à la dérive !
Et à propos de morale, je vous livre cette pensée d’El-Khawarizmi (*), le père de l’algèbre :
– un homme de morale = 1
– un homme qui est beau = 10
– un homme riche = 100
– un homme de pouvoir = 1 000.
Cependant, si on enlève le 1 au 10, cela donne 0, si on enlève le 1 au 100 et au 1 000 ça donne toujours zéro. Moralité : l'homme sans morale = 0. Ce qui montre que la morale est ce qu'a l'homme de plus précieux faute de quoi il perd son côté humain et devient une bête féroce sans foi ni loi ni règle de conduite.
Abderrahmane Zakad, urbaniste
* El-Khawarizmi (783-850) est le père de l’algèbre et des mathématiques modernes. (Source : Wikipedia)
 

Comment (5)

    jamal
    20 août 2013 - 7 h 18 min

    Benbouzid l’â… algérien
    Benbouzid l’â… algérien nourri au biberon russe et le pistonné qui a sapé notre système éducatif avec la complicité de beaucoup de responsables pour garder les fauteuil .
    Il faut que les parents exige un changement de ce système il s’agit de nos enfants et non des leurs ! ces derniers sont formés ailleurs ya kho ! alors osons !




    0



    0
    Benzaim BOUKAHIL
    17 août 2013 - 18 h 35 min

    Un malade entre dans le
    Un malade entre dans le cabinet d’un médecin.
    – Docteur, j’ai mal à la gorge.
    Le médecin jette un coup d’œil furtif sur sa manche et lit : Paralgan, gargarisme, repos.
    Il feint d’ausculter le malade et lui dit :
    – Prenez du Paralgan, faites des gargarismes et reposez-vous.
    Ainsi seront nos scientifiques et les hommes de l’art si on n’y prend pas garde en laissant la morale aller à la dérive !

    Ne riez pas, cela m’est arrivé récemment à moi à Meskiana en plein mois de ramadan!

    J’ai chopé une otite, j’avais mal a la gorge et aux oreilles donc! Je vais aux urgences (si on peut réellement appeler ça comme cela) de Meskiana. J’entre dans le cabinet de « la toubiba ».

    J’explique ou j’ai mal: madame ne m’ausculte ni les oreilles ni le reste du corps pour un chek up global!

    Un petit battonet, ouvrez la bouche, je m’exécute, elle jette rapidement le battonet, s’assoit, gribouille un truc sur un papier et au final je m’aperçois que c’était mon ordonnance.

    Doliprane, et deux autres médicament que je ne connaissais pas, vu qu’elle ne m’a pas examiné, j’ai pas pris le risque de les acheter!
    J’ai passé la fin du ramadan avec mon otite, une semaine de souffrance, je ne me suis pas soigné, elle est parti toute seul comme 95 pourcent des otites .

    Conclusion: n’attendez pas dix ans monsieur, on y est déja, pour moi en tout cas!




    0



    0
    citoyen
    16 août 2013 - 20 h 59 min

    l’école algérienne à partir
    l’école algérienne à partir de 1980, a commencé à former des ali benhadj avec professeur abassi madani. des nullards qui forment des ignards.




    0



    0
    Amcum
    16 août 2013 - 13 h 41 min

    C’est peut etre l’ancein
    C’est peut etre l’ancein systeme qui a donné ce que nous avons entre les mains en ce moment ! Mes freres, nous sommes tous complice, que ce soit par les actes ou encore notre silence.
    Sommes nous capable de demander des examens suplémentaires pour les diplomés de la periode Benbouzid ?




    0



    0
    Anonyme
    16 août 2013 - 11 h 25 min

    pourquoi ne pas revenir en
    pourquoi ne pas revenir en arrière puisque ça na pas marché il faut pas avoir honte c t un échec moi je dit vive l ancienne methode




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.