Des écrivains algériens sur une liste noire pour avoir salué la destitution de Morsi

L’évolution de la situation en Egypte ne laisse pas les Algériens indifférents. Cela ressuscite chez eux un vieux débat qui a, jadis, opposé les faiseurs d’opinion entre légalistes et légitimistes, entre «éradicateurs» et «réconciliateurs». Et dans un cas comme dans l’autre, les militants islamistes font toujours preuve d’activisme à tous crins, en investissant tous les espaces et forums de débat. C’est le cas présentement en Algérie, où, sous couvert d’un observatoire médiatique sur Facebook, qui se nomme «Réseau Rasd», un groupe d’activistes algériens se livre à une campagne acharnée contre le pouvoir égyptien et, par ricochet, contre tous les régimes arabes qui résistent encore à l’offensive islamo-fasciste. Ainsi, dernière innovation de cet observatoire virtuel, une liste noire d’écrivains et de journalistes algériens soutenant le «coup d’Etat» en Egypte, appelée «liste de la honte», est affichée, avec leurs portraits, sur tous les murs. Une liste qui contient une vingtaine de noms, mais qui reste ouverte. Y figurent des noms connus tels que le romancier Waciny Laredj, son épouse, Zineb Laouedj, l’écrivain Rachid Boudjedra, le poète Abdallah El-Hamel, le poète et polémiste iconoclaste Adel Sayyad, de jeunes romanciers comme Khier Chouar, des journalistes tels que Saâd Bouaâkba. Des noms jetés à la vindicte et montrés comme des «apostats» à lapider ou à excommunier. Au lendemain de la destitution du président islamiste égyptien Mohamed Morsi, des activistes algériens se présentant comme des «intellectuels», proches des thèses islamistes, avaient fait circuler une pétition pour dénoncer le «coup d’Etat contre la légitimité démocratique», et avaient même tenté d’organiser des rassemblements de soutien à l’insurrection des Frères musulmans devant l’ambassade d’Egypte à Alger, mais leur initiative n’a pas réussi à mobiliser beaucoup de monde.
Lina S.
 

Comment (25)

    veritas
    27 août 2013 - 5 h 17 min

    la situation qui prevaut
    la situation qui prevaut actuelllement en egypte n’est en aucun cas similaire à la situation algerienne en 1991, les militaires algeriens avaient eu raison de stopper l’ascension du FIS et de le dissoudre car il consideré la democratie comme kofre et juré de changer les habitudes vestimentaires et traditionneles du peuple algerien et ne cachait pas ses ambitions de rester au pouvoir eternelement, par contre en egypte c’est un coup d’etat en bon et du forme sous pretexte d’une guerre contre le terrorisme que personne n’a vu sauf eux, soyons logique quelle decisions contraire à la constitution ou aux habitudes des egyptiens a pris le president ELU morsi pour qu’il soit taxé d’extremiste terroriste.
    j’ai combattu le terrorisme je sais ce que c’est l’extremisme religieux mais rien actuellement en egypte n’excuse une telle prise de decision qui ne fait qu’agraver la situation economique de ce pays vous savez les wahabistes saoudiens sont derriere tout ce foutoir et si les militaires egyptiens croient qu’ils pourront eternelement compter sur cet allié opportuniste ils se fourrent le doigt dans le nez et tou cela n’arrange que le voisin israelien.




    0



    0
    Kimpa Mazigh
    25 août 2013 - 17 h 30 min

    Dans les années 50 et 60 :
    Dans les années 50 et 60 : Ben M’Hidi, Abane, Amirouche, Feraoun,Khider, Chabaani, Mecili, Zighoud, ben boulaïd

    Il y a 35 BOUKHAROUBA alias Boumedienne. Il y a 21 ans BOUDIAF…

    Mouloud Mammeri et Kateb Yacine, il y a 24 ans. Tahar Djaout, il y a 20 ans. Rachid MIMOUNI, il y a 18 ans.

    90 % de cette petite part de l’élite algérienne morte assassinée. Je ne cite même les cerveaux et les cadres disparus.

    Sans compter tous les autres non cités ici, des artistes, des journalistes, des politiques assassinés.

    Imaginez juste un instant si seulement 50 % de cette élite depuis 1954 avait pu apporter sa contribution à notre très chère Algérie.

    Et aujourd’hui, ces chèvres de l’arabo-islamisme veulent encore ajouter des morts à leur sinistre chapelet.

    « Si tu te tais tu meurs ! si tu parles tu meurs ! Alors parle et meurt ».

    Sauf que maintenant qu’ils ont parlé et qu’ils sont morts, nous on a entendu ce qu’ils ont dit. Et on ne compte pas mourir. On va parler et vivre dans notre pays comme on l’entend. N’en déplaise aux chèvres suscitées, votre combat pour les intérêts étrangers notamment américain est perdu !

    MORSI voulait vendre l’Egypte aux américains. Chakib KHELIL (encore un chakib)a voulu leur vendre la terre de nos ancêtres. Faqou ! on a compris ! Alors mille fois le DRS et l’armée que ces chèvres.

    L’Algérie fait naître des hommes et des femmes patriotes qui vont gouverner ce pays main dans la main : oranais, algerois, constantinois, chaouis, kabyles, mozab et saharaouis algériens…..Tous patriotes et touts unis sans arabisme, islamisme ou berbérisme.




    0



    0
    kebch bounetah
    23 août 2013 - 12 h 50 min

    mon commentaire ne tenait pas
    mon commentaire ne tenait pas compte de mon précédent commentaire




    0



    0
    kebch bourtah
    23 août 2013 - 12 h 23 min

    premier commentaire et
    premier commentaire et premier refus




    0



    0
    kebch bourtah
    23 août 2013 - 9 h 03 min

    ces barbus ne croient pas en
    ces barbus ne croient pas en dieu car il veulent juger et appliquer la sentence selon leurs propre lois a quoi sert dieu dans tout ça pourquoi croire en dieu nous devrions avoir peur que de ces barbus




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    22 août 2013 - 23 h 41 min

    le Front islamique amazigh et
    le Front islamique amazigh et l’arabisme guerrier et cretins des Saoudiens et Qataris deux saloperie a foutre dans le meme sac et a crever en premier lieu!!




    0



    0
    Anonyme
    22 août 2013 - 23 h 20 min

    Car l’homme algérien en
    Car l’homme algérien en générale et l’écrivain en particulier représente l’homme de demain ,c’est a dire celui qui met sa pensée au service d’autrui et dans le sacrifice ultime donne le meilleur de lui même.Quand a la milice qui veut nous tuer je citerais une phrase de Jean Cocteau qui disait ceci « Le drame de notre temps, c’est que la bêtise se soit mise à penser. »




    0



    0
    vrai musulman
    22 août 2013 - 20 h 45 min

    l’Egypte est un pays pauvre,
    l’Egypte est un pays pauvre, pourtant lorsqu’on regarde les images des frères musulmans à la télévision ,ils sont tous gras et gros et comme dit le dicton la graisse ne peut rentrer que par la bouche, dailleurs même la majorité de nos frères en Algérie, ils sont gras ,ils sont gros, ne travaillent pas ,tout ça juste pour dire qu’il y’a une main nourricière derrière tout ça en échange de la propagation de cette idéologie rétrograde.




    0



    0
    Karim
    22 août 2013 - 18 h 39 min

    La démocratie ne veut pas
    La démocratie ne veut pas dire un vote une voix dans des pays comme le notre ou le développement intellectuel est absent même chez nos pseudo universitaires qui n’ont pas de jugement cartésien ou rationnel ;on les a vu pour certains dont les diplômes n’en manquent pas lors d’un rassemblement du FIS au stade du 5 juillet ; ils ont chialer comme des femmes a la vue d’un écriteau sacré fait au laser dans le ciel par les fourbes que sont abassi madani et ali belhadj .Dans tous les pays du monde c’est l’élite intellectuelle minoritaire qui gouverne la majorité . On ne peut pas donner le volant d’un bus a un aveugle pour transporter du monde le résultat, il va droit au mur !donc le vote systématique ne peut pas être la voix salutaire comme le cesse de le recommander nos voisins occidentaux il peut au contraire conduire au malheur. Ce démocratisme qu’on a vu s’appliquer en Egypte et en Tunisie on a vu ce que ça a pondu de la désolation et de la misère ,ils vont quémander de l’argent auprès d’autres pays pour compenser leur déficit financier dans le secteur touristique parce que le tourisme est incompatible avec le régime islamique




    0



    0
    amine
    22 août 2013 - 17 h 20 min

    Vive l’algerie
    Vive l’algerie patriotique.vivee algerie patriotique garder la dragée haute on finira par mettre nos enemis a terre a commencer par le mekhzene ou plutot le mekhneze .vive houari vive tout les chourafas d’Algérie. Les autres jetez les aux chiottes et tirez la chasse l’algerie se portera mieux a commencer par chourouk




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    22 août 2013 - 17 h 12 min

    Des écrivains algériens sur
    Des écrivains algériens sur une liste noire pour avoir salué la destitution de Morsi

    Décidément, cela ne finira jamais. Revenue de Paris hier, j’ai passé la semaine au champ Élysée avec une amie Algérienne, nous étions habillées très classiquement et mon amie les cheveux a l’air et vêtue très légèrement.Et Puis les regards surtout de ces fumiers de Saoudiens et autre en golfé désapprobateur . Sur le trottoir, un Koweïtien voulait que ma copine se pousse et le laisse passer lui et sa femme, j »ais dit à mon amie reste sur le trottoir et de le fixer dans les yeux et de ne pas s’inquiéter car j’étais là. Il a tracé son chemin et j’ai dit à ma copine « nous, on est algérien et on ne baissera pas la tête devant eux  » je n’ai pas peur d’eux et nous autre Algérien, on ne se laissera pas marcher dessus

    Les islamistes du monde arabe veulent casser de l’Algérien, c’est une certitude, ils veulent nous voir ramper et être à leur botte, qu’ils aillent se faire foutre




    0



    0
    Anonyme
    22 août 2013 - 17 h 10 min

    CES GENS LA DEVANT
    CES GENS LA DEVANT L’AMBASSADE EGYPTIENNE ,IL FALLAIT LES (…) au sud. bien sur




    0



    0
    Nedroma
    22 août 2013 - 15 h 54 min

    Rasrd ce ne serait pas les
    Rasrd ce ne serait pas les service secrets marocains derriere ca?




    0



    0
    Anonyme
    22 août 2013 - 13 h 36 min

    Les salafo-sionistes
    Les salafo-sionistes utilisent les même techniques que leurs amis sionistes pour arriver au pouvoir ou pour si maintenir,c’est a dire la manipulation des masses, le mensonge, faire des listes noire d’opposants et menacer de mort tous ceux qui ne pli pas l’échine et refuse leurs dictats quitte a en tuer un ou deux pour dissuader tous les autres de se battre contre leurs idéologie mortifère.




    0



    0
    Nenuphar
    22 août 2013 - 13 h 22 min

    Comme dans tous les autres
    Comme dans tous les autres domaines, le pouvoir algérien est très faible et pour ainsi dire inexistant.
    De fait, il laisse les islamistes de tout poil investir les rues et manifester pour un pays étranger sur le sol algérien alors même que ces étrangers ont sous d’autres cieux, l’interdiction de la faire. Des égyptiens à Alger, sont aidés et encouragés par leurs crétins algériens islamistes, type Ali Belhadj à occuper la rue par leurs manifestations de soutien ainsi que leurs appels, à peine déguisés, à faire le boxon en Algérie.
    La faiblesse des autorités qui laissent ainsi faire y compris des étrangers dénotent de leur part un total mépris de ce qui peut arriver au pays qui a déjà connu ces islamistes et leur caractère sanguinaire. Et pourtant, force est de constater qu’ils pavanent comme au bon « vieux temps » défiant et les citoyens et l’autorité de l’état qui n’existe plus.
    Le vaste Sahara est pourtant là pour accueillir cette vermine anti algérienne. Il suffit de la volonté des peureux qui gouvernent le pays de prendre la décision de les y mener manu militari et qu’ils y restent pour la fin de leurs jours. Ce ne serait que justice, mais là, c’est une autre paire de manche, tant cette justice est inexistante sauf pour les petites frappes qui ne portent pourtant pas à la sécurité de l’état et des citoyens.
    Après la « réconciliation » tirée aux forceps, que pourrait-on encore attendre d’autre d’un hémiplégique ?




    0



    0
    salim
    22 août 2013 - 13 h 10 min

    Si vous dénoncez cet article
    Si vous dénoncez cet article pourquoi mettre les nom.
    N’est-ce pas une façon comme une autre d’aider ceux qui sont à l’origine de ce lynchage.
    Quand il s’agissait de mettre des noms vous ne l’avez jamais fait, et maintenant vous ne ratez pas de mentionner ces noms d’écrivains.
    Par le passé il y eut des occasions ou dans vos articles des personnes sont nommées anonymement, ou des journaux sont cités sans plus de détails, ou de noms de personnes impliqués dans des affaires ou il y a un flou maintenu.

    Soyez clair svp, dans vos écrit.




    0



    0
    selecto
    22 août 2013 - 13 h 01 min

    Je suis très surpris de
    Je suis très surpris de constater l’engouement de la presse algérienne à ce qui passe en Egypte comme si les militaires de ce pays sont meilleurs que les islamistes, les Égyptiens ont tout temps comploter contre notre pays dans les coulisses, leurs intellectuels ont insulté nos chouhada, qu’ils crèvent jusqu’au dernier ! Ce qui se passe aujourd’hui chez eux c’est la malédiction de nos chouhada car leur sang est sacré.

    Pour revenir à cette liste d’écrivains, même en France il y a une liste noir qui ne dit pas son nom d’écrivains Algériens pour d’autres raisons, comme Malek Haddad depuis qu’il avait déclaré que « La langue française est mon exil » ou Rachid Boudjedra depuis qu’il a commencé à dénoncer l’algérophobie en France ou des femmes comme Latifa Benmansour depuis les années 80 où elle a refusé de participé à une émission télévisée avec d’autres femmes Algériennes pour pleurer sur la condition de la femme algérienne en Algérie.




    0



    0
    Loundja
    22 août 2013 - 11 h 38 min

    On sera tranquille, le jour
    On sera tranquille, le jour où il n’y aura plus de religion, plus de voyance, plus de communication avec le second monde assoiffé de sang. Tous ces adeptes des entités qui leur donnent le droit de tuer pour assouvir leur besoin en énergie humaine et en sang. je pense que l’humain a atteint un niveau de vie où il a compris que la communication avec ces mondes astraux nous apportent plus de mal que de bien. Nos lois, nos justices, nos règles suffisent pour gérer notre vie tout en vénérant notre Dieu créateur, le Dieu de tous les habitants de la terre et de tout l’univers. Amen!




    0



    0
    Anonyme
    22 août 2013 - 11 h 10 min

    je ne comprend pas pourquoi
    je ne comprend pas pourquoi vous participé à leurs macabre projet en mettant le nom de certaine personne viser .un peu de professionnalisme madame ou mademoiselle




    0



    0
    S.S.A
    22 août 2013 - 11 h 05 min

    Assalam Oura3laykoum
    Faire

    Assalam Oura3laykoum

    Faire une liste de ces apostats islamo-fascistes, de ces terroristes et les placarder sur toutes les portes d’entrée des commissariats, des Brigades du Dark El Watani, des Douanes Algériennes ainsi que sur toutes les portes d’entrée des casernes afin que tout le monde sache qui sont ces Kharrijites de l’Islam et susciter des réactions d’éradication à leur encontre. Pour ceux qui passeront à l’acte fou, nous fermerons les yeux et les internerons en centre de psychiatrie n’excédant pas 6 mois et seront relâchés jusqu’à la prochaine récidive.
    L’Algérie Sincère et Authentique ne veut pas éradiquer l’Islam mais les islamistes de tous bord en les déislamisant de leurs fascisme sectaire. Ils sont un problème à éliminer par la force et une fois qu’ils n’existeront plus, il n’y aura plus jamais de problèmes. Il faut une loi pour interdire le port du Kamis étranger et autoriser la Ar3baya traditionnelle Algérienne, interdire le port de la barbe dépassant 0,5cm(5mm) et une lourde amende de 15 000 à 1 000 000 de dinars et 160 h de travaux d’intérêts National.
    Pour ceux qui manifestent en faveur des islamo-fascistes et qui divulguent l’identité des Patriotes chargés de la défense de la Patrie par la plume ou par les armes, la sanction doit être la même.
    Nous sommes des Amazighs Algériens Musulmans et nous n’avons pas peur de votre Dieu qui n’est pas le Notre.
    Si Notre Dawwla nous avait donné carte blanche, nous vous aurions fini depuis longtemps même vous les prétendus repentis et ne seriez plus qu’un mauvais souvenir Algérien.
    L’Armée Egyptienne n’a pas fait dans le détail et les a massacré en les manipulant et cela a été la bonne tactique, maintenant ils ferment leurs gueules et pissent sur leurs frocs et ne parlent plus de manifester. Quant à leur leader, il ne la ramène plus maintenant, hier tu rigolais, maintenant ta mère(si elle est vivante) va pleurer et nous nous en réjouissons car nous on SAIT si vous passez c’est la mort de tous les Peuples. Qu’Allah continue de vous humilier, El Hamdoullah. Allah I Dallkoum Ma Chiet.

    Tahyia Djazayirouna Wa Djichna.
    Assalam Oura3laykoum.




    0



    0
    Anonyme
    22 août 2013 - 11 h 04 min

    je ne comprend pas pourquoi
    je ne comprend pas pourquoi vous participé à leurs macabre projet en mettant le nom de certaine personne viser .un peu de professionnalisme madame ou mademoiselle




    0



    0
    Inspektor Tahar
    22 août 2013 - 10 h 48 min

    Des écrivains algériens sur
    Des écrivains algériens sur une liste noire pour avoir salué la destitution de Morsi….Algeriens restez chez vous nous ne sommes pas des moyens orientaux et mettez vous ca dans la tete….je repete mon pere disait  » li khalet fil kh…..ichem rihtou….and that’s it…Nous avons tout ce dont nous avons besoin en Algerie….




    0



    0
    Yac19
    22 août 2013 - 10 h 30 min

    Vos articles sont pertinents
    Vos articles sont pertinents mais ne trouvez vous pas que parfois vous exagérez un peu Ya Algerie Patriotique?




    0



    0
    malik94
    22 août 2013 - 10 h 28 min

    Comme on dit, la caravane
    Comme on dit, la caravane passe , les chiens aboyent…
    Bravo a nos compatriotes: ctoyens, artistes, militaires… nous soutenons toute initiative qui va contre l’imperialisme et par extension contre le sionisme…
    Aujourd’hui c’est bas les masques: les FM sont les poulins de l’occident, voyez a qui ils demandent de l’aide… qui condamne l’armee populaire egyptienne et qui la soutien…
    Bientot, si Allah continue a faire echouer les complots de l’occident il y aura une redistribution des roles au moyen orient: un axe algerie egypte d un coté et iran syrie de l autre … des regimes nationalistes capables de ressuciter le panarabisme disparu depuis des decenies et la soumission de l egypte a l’epoque…
    De plus cela desserre l etau dans lequel l algerie se trouuve l algerie depuis la chute du chahid el Kaddafi…
    Salem




    0



    0
    Barchi
    22 août 2013 - 10 h 18 min

    Il faut trouver ces
    Il faut trouver ces cannibales, les juger, en leur donnant ou le choix de la prison à vie ou l’expulsion en Égypte ou au Qatar! Rassa el Morra ce sont eux les Khamadjinns el Islam!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.