Le FFS boycotte l’ouverture de la session d’automne du Parlement

Le Front des Forces socialistes (FFS) n’a pas pris part à la cérémonie d’ouverture de la session d’automne du Parlement. Le plus vieux parti de l’opposition, qui compte 27 députés au sein de l’Assemblée nationale populaire (APN), explique cette décision par «l’immobilisme, les dysfonctionnements et le diktat du fait majoritaire au niveau du Parlement». Cela, ajoute-t-on dans une déclaration remise aux journalistes à l’APN, au moment où «la crise institutionnelle larvée et l’affaiblissement de l’Etat font courir un vrai danger à l’intégrité territoriale et à l’indépendance nationale avec le risque de vivre les mêmes évènements tragiques que les pays de la région». Les députés du FFS rappellent les raisons qui ont poussé leur parti à prendre part aux dernières élections législatives de mai 2012. Une participation qui a d’ailleurs divisé cette formation politique et qui l’a fait plonger dans une crise interne qui a duré plusieurs mois. Cette participation, affirme-t-on dans cette déclaration signée par le président du groupe parlementaire, Chafaâ Bouaïche, «était dictée par le contexte régional instable». «Elle visait, poursuit la déclaration, à remobiliser le parti et la société mais aussi à consolider l’Etat algérien et en aucune façon le régime». Le FFS insiste sur le fait que son objectif était de sortir du statu quo tant au niveau du pays qu’à l’intérieur des Assemblées. «Ceci impliquait de nouvelles règles de fonctionnement et l’abandon de la dictature d’une majorité supposée», précise-t-on. Chose qui n’a pas été faite. Les parlementaires du FFS dénoncent, entre autres, leur exclusion de toute participation aux organisations internationales regroupant les parlementaires. Ils disent également avoir regretté l’absence de débat ou d’information de la part du gouvernement sur des questions qui engageaient la sécurité et l’avenir du pays. Ils déplorent aussi la restriction des compétences législatives, budgétaires et fiscales des Assemblées. Les parlementaires de cette formation qualifient la situation de l’Algérie de préoccupante. «Les différents pouvoirs ne fonctionnent pas normalement. Les pressions sécuritaires à ses frontières se renforcent», relèvent-ils. «Pour faire face au danger immédiat et construire ensemble l’avenir, il est de l’intérêt national de ne pas se résoudre à une transition réglée dans la continuité du régime actuel et de s’atteler à la reconstruction d’un consensus national pour une alternative démocratique», conclut la déclaration du FFS.
Sonia B.
 

Comment (14)

    Amcum
    4 septembre 2013 - 19 h 21 min

    @ zarzor (non vérifié) | 3.
    @ zarzor (non vérifié) | 3. septembre 2013 – 15:11
    On peut accepter d’être interviewé par des médias étrangers (amis ou ennemis). C’est une tribune externe pour faire valoir ses idées et défendre son pays.
    L’immaturité politique pour ne pas dire autres choses, c’est d’aller insulter son pays via des médias étrangers ! C’est ce qu’a fait Karim Tabou dans cette vidéo. C’est un manque flagrant de nationalisme. Sur un référenciel absolu, il n’y a strictement pas entre celui qui prend les armes contre son armée et celui qui l’insulte via les medias étrangers. Les deux ce sont des mercenaires. Le premiers est un mercenaire terroriste l’autre est un mercenaire politique.




    0



    0
    laiid baiid
    4 septembre 2013 - 7 h 55 min

    FFS!!!
    Il faut montrer qu’il

    FFS!!!
    Il faut montrer qu’il y a des opposants à l’APN , et faire du tintamare…
    Il faut mériter sa place dans le prochain gouvernement qu’on dira,d’union Nationale,alors on s’y prépare…Les ministres ont déjà été choisis.qu’attendent ils pour commencer à en parler??




    0



    0
    Anonyme
    3 septembre 2013 - 18 h 55 min

    Les salaires de l’APN ils ne
    Les salaires de l’APN ils ne les boycottent pas. 22 fois le SNMG!!




    0



    0
    zarzor
    3 septembre 2013 - 14 h 11 min

    @ancum
    je vous ai répondu

    @ancum

    je vous ai répondu dans le commentaire sans faire attention á mon pseudo .

    Par Anonyme (non vérifié) | 3. septembre 2013 – 13:25

    zarzor, cordiallement.




    0



    0
    Mahdi
    3 septembre 2013 - 12 h 59 min

    comme toujours !
    comme toujours !




    0



    0
    Anonyme
    3 septembre 2013 - 12 h 25 min

    l’ennemi reste un ennemi!!
    le

    l’ennemi reste un ennemi!!
    le principe reste principe !!
    @AMCUM en voilá une video ,et quel votre avis?
    http://www.youtube.com/watch?v=A3a57EWGZJ4




    0



    0
    RABHIA
    3 septembre 2013 - 6 h 30 min

    JE SOUHAITE QU’ILS BOYCOTENT
    JE SOUHAITE QU’ILS BOYCOTENT AUSSI LES SALAIRES
    MINABLES MINABLES MINABLES
    VOUS ETES PIRE QUE LE FLN HAMAS ET LE RND REUNIS
    VOUS ETES INDIGNES DE REPRESENTER LE FFS




    0



    0
    Amcum
    3 septembre 2013 - 0 h 53 min

    @ zarzor (non vérifié) | 2.
    @ zarzor (non vérifié) | 2. septembre 2013 – 22:26
    Je n’ai pas cette information ! Pouvez-vous SVP nous dire ici qui au juste de la bande de D’Alho qui a fait cela !
    Merci




    0



    0
    zarzor
    2 septembre 2013 - 21 h 26 min

    un point de vue .
    un membre

    un point de vue .
    un membre qui se laisse faire interviewé par une chaine marocaine .avec les circonstances actuelles ,démentre son immaturité politique encore moins á son idiologie socialiste .
    a savoir que le maroc n a que son nom le reste est sioniste á l extreme .donc ce parti pour moi , mort et enterré




    0



    0
    Bezza
    2 septembre 2013 - 21 h 03 min

    c’est bien de boycotter.
    c’est bien de boycotter. c’est aussi une forme de se démarquer de ce qui va se faire ces jours ci mais en parallèle vous êtes payé à ne rien faire aussi. en tout les cas vous êtes connu tous un par un par vos actes (sales besognes)en attendant la locomotive FFs arrive à bon port « le gouvernement » le ministre de la santé est connu. son cousin s’est placé à l’APN puis c’est la fin du parti « the end » la famille a prie place.




    0



    0
    MUSTAPHA
    2 septembre 2013 - 20 h 11 min

    LES DEPUTES DU VENTRE ET DES
    LES DEPUTES DU VENTRE ET DES BENI OUI -OUI ,ARRETER VOTRE CINEMA , OUBLIEZ LES HABITUDES DE HOUHOUCHE QUI NE POUVAIT FAIRE QUE D’ANNONCER LE BOYCOTT ,VOUS PRENEZ LES CITOYENS POUR DES CONS AVEC VOTRE HYPOCRISIE ET VOTRE MANQUE DE COURAGE DE SERIEUX ,VOUS ETES DES VENDUS COMME LOUISA ET LES AUTRES, EL KARCH AVANT TOUT.




    0



    0
    MACIZEL
    2 septembre 2013 - 19 h 37 min

    Mais au moins allez y
    Mais au moins allez y rencontrer vos électeurs et électrices, allez y rendre visite aux malades dans les hôpitaux, faites un tour dans les quartiers, les favelas, les villages, expliquez aux gens le pourquoi de ce statut Bouddhiste qui ne bouge pas, vous êtes payez à ne rien faire, faites un tour dans les universités, sensibilisez le citoyen, pas pour casser ou autre mais pour manifester son désir à chanter en ayant les pieds dans la mer,….




    0



    0
    el hayer
    2 septembre 2013 - 18 h 42 min

    se démarquer pour être mieux
    se démarquer pour être mieux aperçu




    0



    0
    NASSER
    2 septembre 2013 - 17 h 42 min

    C’est tout ce qu’ils savent
    C’est tout ce qu’ils savent faire. C’est leur niveau!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.