Agitation de désespérés

Par Djamel Gaïa – Attention au retour de manivelle ! Tout le tapage entretenu depuis la désignation du secrétaire général du FLN, jusqu'au remaniement ministériel, relève plus de l'agitation de désespérés dont le déclin est inéluctable. Ejecter par vengeance les ministres qui n'ont pas voulu se compromettre avec la mascarade de la désignation d’Amar Saïdani au FLN, cela ne surprend pas grand monde eu égard aux pratiques mercenaires qui ont prévalu dans cette mouvance. Placer les hommes de sa région aux postes sensibles pour se donner les moyens d'agir sur le déroulement et le résultat de la prochaine élection relève de calculs grossiers et de courte vue. Croire diviser l'ANP en modifiant des attributions au sein de cette institution pour assurer une sécurité illusoire au clan relève de l'impudence et cache la manœuvre cynique d'une tentative d'instrumentalisation de ses chefs. L'histoire nous a appris que l'armée est et demeure un bloc monolithique, qui a su se mettre à l'écart des calculs politiciens – d’où qu’ils viennent – qui ne sont pas de sa culture et a permis à notre pays sa stabilité actuelle. Il ne peut y avoir de fidélité qu'envers la nation.
Dj. G.
 

Comment (21)

    NASSER
    14 septembre 2013 - 16 h 53 min

    A « Securitatea »
    __
    Vous

    A « Securitatea »
    __

    Vous n’avez pas lu ma réponse à votre commentaire. Oui, quand on est coincé on change de sujet. Vous, vous rééditer vos anciens commentaires !
    .
    LA VOICI
    « Combien te payent-on pour remettre Boutef en selle? » me dites-vous?
    .
    Vous me l’avez déjà dit avec un autre.
    Une des techniques des manipulateurs et des menteurs quand on les met à nu est de répliquer de façon à mettre l’adversaire dans la gêne en le culpabilisant.
    Moi, au moins je suis payé par les miens pour « défendre » mon pays.
    Inversons.
    Et vous, vous êtes payé combien pour taper et dénigrer votre pays comme un félon? Généralement par des étranger càd par ceux qui veulent le désordre. Je vous rappelle un article d’AP sur ce sujet qui parle d’algériens recrutés pour cette mission dans les forums.
    La différence est grande dans notre « degré patriotique »




    0



    0
    SiZineddine
    14 septembre 2013 - 15 h 59 min

    @Wassila H.B (non vérifié) |
    @Wassila H.B (non vérifié) | 14. septembre 2013 – 14:26
    Tout ce que vous dites est vrai. J’ai travaillé à numeriser ces archive outer-mer à Nantes voila quelques années. Nous avons conçu un framwork proprietaire pour classer dans une bases de données. Ils sont tous nés au Maroc. A Oujda, à Fes-Mekenes, Tetouan et Agadir. Ce sont là les ville qui reviennent le plus sur leur acte de naissance et celui de leur parent. Ils ont construit une aristocratie noire. Entre 1962 et 1965, leur nombre depassa les 300 000 marocain arrivés fraichement du royaume. Ils ont conquis toutes les administration, les places stratégiques, les commerces stratégiques. Boumedienne avait besoin d’eux pour regner. Parmi ces gens, pas plus d’une centaine d’Algerien et pas plus de mille algeriens refugiés apres les persecutions de l’armée française. Plus de 300 000 marocains sont arrivés et ont pris les meilleures places, les meilleures commerces, les meilleures situations. Ma mere me disait qu’ils sot arrivés dans des camions derrière Boumedienne, sans compter l’armée des frontiere qui comptait plus de 10 000 hommes entrainée à prendre le pouvoir et à dégommer les vrais moudjahidines, tous assassinés, exilés, réduits en comparse.




    0



    0
    Wassila H.B
    14 septembre 2013 - 13 h 26 min

    Le Maroc n’a pas besoin de
    Le Maroc n’a pas besoin de nous faire la guerre avec toutes ces sectes de malheurs, ces clans d’adorateurs de je ne sais quoi d’autres qu’ils ont implanté dans l’ouest de notre pays sous l’impuissance de nous autres vrais natifs. Ce n’est pas du racisme. Personne n’aiment les gens destructeurs! Vous savez quand on demande un logement, l’achat d’un lot de terrain, ou une bourse d’études ou une aide quelconque; que ce soit à Tlemcen, Oran, Sidi Bel Abbes ou Mostaganem, ce sont toujours les mêmes qui sont avantagés, ceux de parents Marocains depuis 1962 ou venus en 1962, ils contrôlent tout, je dis bien tout. Nous les autochtones nous avons rien du tout nous sommes du simple ghachi. Malheureusement pour eux toute l’Algérie est au courant et n’importe qui peut consulter les archives numérisés, qu’ils ne veulent pour rien au monde montrer.
    *
    Wassila Hamlaoui Bey – professeur- au chômage- sans avenir

    Vraie Algérienne –




    0



    0
    SiZineddine
    14 septembre 2013 - 12 h 58 min

    Je m’attendais à qlq chose de
    Je m’attendais à qlq chose de ce genre car la compagne électorale commence debut octobre. Bouteflika a pris les devant et a manié le gouvernement pour ne citer que son clan, que ses proche de Tlemcen ou plutôt du Maroc.




    0



    0
    NASSER
    14 septembre 2013 - 10 h 00 min

    Précipitation
    La réponse à

    Précipitation
    La réponse à « Securitatea » est de NASSER




    0



    0
    Anonyme
    14 septembre 2013 - 9 h 58 min

    A « Securitatea »
    __
    « Combien

    A « Securitatea »
    __

    « Combien te payent-on pour remettre Boutef en selle? » me dites-vous?
    .
    Vous me l’avez déjà dit avec un autre.

    Une des technique des manipulateurs et des menteurs quand on les met à nu est de répliquer de façon à mettre l’adversaire dans la gêne en le culpabilisant.
    Moi, au moins je suis payé par les miens pour « défendre » mon pays.
    Inversons.
    Et vous êtes payé combien pour taper et dénigrer votre pays comme un félon? Généralement par étranger càd par ceux qui veulent le désordre. Je vous rappelle un article d’AP sur ce sujet qui parle d’algériens recrutés pour cette mission dans les forums.

    La différence est grande dans notre « degré patriotique »




    0



    0
    lyes
    14 septembre 2013 - 9 h 25 min

    @ syriano et nasser
    La

    @ syriano et nasser

    La division, la complotite c’est le dada de votre nain.
    c’est lui qui fait courir un grave danger à la nation pour des intérêts claniques et maffieux.
    c’est lui qui a permis le pillage du secteur pétrolier, a ouvert nos frontières aux container et tué l’investissement productif, c’est lui qui a instauré le clanisme/régionalisme au pouvoir et a permis à des barons de l’import/import et de la drogue de squatter les rouages de l’état,et aujourd’hui pour perpétuer ce système et protéger sa cosa-nostra joue avec la stabilité de l’armée.
    Je dit cela non pas à cause des changement opérés et des hommes évincés,le peuple s’en contre-fiche, mais de ses motivations qui n’échappent à personne et du moment choisi.D’ailleurs, le parachutage du drabki voyou au FLN était un prélude.




    0



    0
    louisette
    14 septembre 2013 - 4 h 49 min

    Cet article est axé autour de
    Cet article est axé autour de vérités apparemment trop dures pour certains qui préfèrent croire encore un clan qui a pris en otage l’Algérie. il ne faut pas avoir peur des mots.
    Une expérience personnelle me permet d’entrevoir que le citoyen lambda va être écrasé totalement..et plus aucun recours ne lui est laissé à part le suicide ,peut être.
    Jusqu’à maintenant , en dehors des affaires personnelles sur lesquelles je reviendrai un jour, nous avions au moins l’assurance que grâce au DRS l’innommable ne serait pas commis et que l’Algérie serai protégé..
    Aujourd’hui j’ai froid dans le dos .




    0



    0
    Mére-patrie
    13 septembre 2013 - 15 h 31 min

    Voilà une occasion inespérée
    Voilà une occasion inespérée pour les forces du mal d’économiser leurs moyens et leurs efforts pour entamer la déstabilisation de l’Algérie ; par ses propres fils ; si les pendules algériennes, proprement dites, ne seront pas remises rapidement à l’heure.
    Maintenant que les choses se décantent en Syrie, les canons-fourrés des Forces du mal ne risquent-ils pas d’être dirigés vers l’Afrique du nord et d’entrer en action. Les milliers de terroristes et mercenaires de plus de 80 pas, encore en vie au Sham, vont-ils vraiment chômés ou chargés d’une autre mission nord-africaine ?
    Il faut que leurs manipulateurs anglo-saxons sionistes leur trouvent d’autres chairs humaines à mettre sous la dent sinon ils risquent de se retourner contre eux. Un avant-goût de terrorisme tunisien sonne ces derniers temps comme un avertissement sérieux. Sans parler de la fragilité des autres frontières.
    Tout cela vient s’ajouter à la situation sécuritaire interne apparemment pérenne, aux incertitudes socio-politiques intramuros ainsi qu’aux tentatives inlassables- à titre d’exemple – de certains renégats « sans laisse », dans l’éducation nationale, de vouloir à tout prix dorer le blason du colonialisme français.
    La nouvelle cible : Les élèves des écoles auxquels on veut inculquer le fait qu’il faut récompenser les bourreaux de l’Algérie, et que ceux qui sont morts pour la liberté et l’indépendance ne sont pas en réalité des chouhadas (sic). Combien faut-il laisser de quantité d’eau couler sous les ponts pour réagir ?
    On vous dira que c’est de l’alarmisme, et que la situation est bien maitrisée. Que tous les évènements déstabilisateurs sont derrière nous. Il semble que les appels de pied à plus d’attention, de prudence, de prévention et de sensibilisation ne sont pas semble-t-il écoutés. Comme disait vulgairement un commentateur : « On sent la grosse merde arrivée et les vieux ont le nez bouché »
    Si tout le monde, par contre, est « dans la poche », et qu’aucun n’est plus en mesure de pouvoir manipuler le remontoir bloqué de l’horloge algérienne, il faut alors se résigner à attendre que le pays paie encore le prix d’une nouvelle expédition coloniale.
    Qu’elle soit par conséquent recolonisée dans l’espoir que dans un autre siècle, peut-être d’autres algériens, « qui croient encore au père noël » reprendront de nouveau le flambeau d’un certain autre 1er novembre…pour libérer, derechef au profit d’autrui, l’Algérie d’un autre joug colonial. Comme le disait un jour un ancien Moudjahid : (جبناها وداوها لوخرين).
    La raison pour laquelle cette situation donne froid dans le dos c’est par ce que les gens que la révolution de novembre 54 a produit dominent au lieu et place de ceux qui ont eux-mêmes créé cette formidable révolution de novembre 1954.
    Messieurs il n’y a plus rien à dire, plus rien à commenter… Mère patrie se retire, prend son billet de spectacle, s’assoie sur un strapontin par manque de place, et continue de voir, résigné comme tout le monde, la scène intitulée : « Comment l’Algérie va-t-elle sombrer ».
    Souhaitons seulement pour le bien de tous et surtout celui du pays que les acteurs de la pièce imprudente n’iront pas jusqu’à leur dernier acte et finiront par se rendre compte de la gravité de la situation et comprendront que l’enjeu est énorme et trop risqué pour être aussi facilement et séparément maitrisé.
    L’Algérie est un gros morceau messieurs pour qu’elle soit épargnée. Les dissensions et les divisions ne profitent qu’aux détracteurs du pays. Seules l’harmonie, l’intelligence, la responsabilité, le droit et la justice sociale, permettront à chaque algérien quel que soit son rang social de garantir pour lui et sa famille une vie digne, honorable, stable et sûre, ainsi que pour ses enfants et petits-enfants soit dit les générations futures de l’Algérie.
    لكل نفس وان كانت على وجلٍ من المَنِيَّةِ آمالٌ تقويها
    المرء يبسطها والدهر يقبضُها والنفس تنشرها والموت يطويها
    إنما المكارم أخلاقٌ مطهرةٌ الدين أولها والعقل ثانيها
    والعلم ثالثها والحلم رابعها والجود خامسها والفضل سادسها
    والبر سابعها والشكر ثامنها والصبر تاسعها واللين باقيها
    واعمل لدار ٍغداً رضوانُ خازنها والجار احمد والرحمن ناشيها
    قصورها ذهب والمسك طينتها والزعفران حشيشٌ نابتٌ فيها
    أنهارها لبنٌ محضٌ ومن عسل والخمر يجري رحيقاً في مجاريها




    0



    0
    Anonyme
    13 septembre 2013 - 14 h 23 min

    c’est une première réponse de
    c’est une première réponse de l’ANP hèritière de l’ALN à la tentative de « division » de ses rangs par des novices ignares de la chose sacrée;
    diviser pour régner est une règle qui a été appliquée depuis longtemps mais remettre en cause la solidarité militaire quand il s’agit des intérêts supérieurs du peuple est irresponsable ;




    0



    0
    RACHID
    13 septembre 2013 - 13 h 49 min

    cet article est une menace
    cet article est une menace ?
    éclairez moi
    j’espere que vous allez publier ce mail sinon vous êtes comme tout les manipulateurs




    0



    0
    syriano
    13 septembre 2013 - 13 h 20 min

    Monter le gouvernement contre
    Monter le gouvernement contre l’Armée est le début de la fin.
    Au lien que AP diffuse des articles qui prône l’Union,
    vous nous faite le contraire.
    Bientôt ira-t-on chercher des articles venant de sites marocain sionisé?
    Nous sommes en période de guerre et l’Algerie figure bien dans les plans des américano sionistes.
    L’Heure est a l’Union,non a la division.
    (On peut critiquer mais il y a des manières de critiquer,il ya les critiques constructives et les critiques déstructives).
    La division ne profite qu’a l’empire.




    0



    0
    Securitatea
    13 septembre 2013 - 10 h 30 min

    @NASSER
    Les algériens de

    @NASSER

    Les algériens de souche ne sont pas dupes, ils ont vu de leurs propres yeux ce que les Boutef et Khelil and Co ont fait à leur pays. Un pays qui se gouverne par l’arbitraire et le clainisme est voué à disparaître un jour, c’est une loi d’airain de la politique et même de la religion.
    Combien te payent-on pour remettre Boutef en selle?

    Securitatea




    0



    0
    11-SEPTEMBRE-sur-l'ALGERIE ?
    13 septembre 2013 - 10 h 21 min

    Si votre article est
    Si votre article est réellement à prendre pour une CONTRE -INTOX de ce qui s’écrit depuis 48 heures sur le WEB et le PAPIER , on se donne R-D-V dans le courant de cette 2.ème moitié de Septembre pour vérifier les commérages des uns et des autres….Chiche !




    0



    0
    Nassima
    13 septembre 2013 - 9 h 57 min

    CE PETIT ARTICLE fait dans la
    CE PETIT ARTICLE fait dans la diversion et la tromperie Par NASSER (non vérifié) | 12. septembre 2013 – 23:28

    c´est pour cela que le journaliste a mis que ses initiales!Dj. G.




    0



    0
    Numidie
    13 septembre 2013 - 9 h 09 min

    Le clan bien précis veut
    Le clan bien précis veut s’assurer une immunité, une fois Bouteflika mort. Il vient de proceder à un remaniement pour s’assurer la victoire d’un candidat aux ordre du dit clan d’Oujda(des marocains qui se font passer pour des tlemceneens afin que s’il y a vaindicte civile ce sont les enfant de Tlemcen qui en prendraient plein la gueule, tandisque les membres du clan, les marocain se casseraient avec la caisse comme l’a fait Chakib Khalil et Bejoui).
    Le clan veut nommer un candidat soumis au ordres, sans carrisme, l’enfermer par des pions et des agents appartenant au clan. Ce président est Sellal. Il n’a aucun carisme, ne sait pas parler, ne sait pas raisonner. Le candidat idéal pour que le clan continue son business à vider et brader le sous-sol Algerien. Aujourd’hui même les tunisien veulent leur part dans cette Algérie anoblie par le sans de nos martyres.
    Les éléction ne seront donc qu’une plaisanterie. Que vous votiez ou pas, votre voix ne comptera jamais tant que ce clan tient les reine du pouvoir.
    Le candidat est tout designé, tenu, serré et aux ordre du clan marocain.




    0



    0
    NASSER
    12 septembre 2013 - 22 h 28 min

    CE PETIT ARTICLE fait dans la
    CE PETIT ARTICLE fait dans la diversion et la tromperie. Les liens de causes à effets qu’il fait ne sont que des supputations tendancieuses et partisanes qui sont loin de la logique et de la réalité




    0



    0
    00213
    12 septembre 2013 - 19 h 53 min

    On est entrain de mettre les
    On est entrain de mettre les capacités militaires entre les mains d’un groupe bien précis.
    Peut être un signe que le gouvernement redoute l’embrasement générale ?
    Les défections autour d’Assad ont du leurs servir de leçon…




    0



    0
    Anonyme
    12 septembre 2013 - 18 h 02 min

    cette manoeuvre comme vous
    cette manoeuvre comme vous dite grossiere revele non seulement de l’agitation et de l’imprudence, mais aussi de l’irresponsabilité vouloir ainsi destabilisé notre capacité militaire et notre systeme immunitaire dans ces moments de defi securitaire c’est de l’autaritarisme pure et dure, notre chef d »etat montre dans ces instants d’incapacité physique une declinaison vis a vis la notion de l’etat et se comporte en chef de meute aux instincts greguere de survie, c’est lamentable qu’on soit arrivé a ce stade de délèquescence de l’etat, ou n’arrive plus a separe entre les interets etroit et sordides des soi disant clans et celle de l’etat,l’application de l’article 88 est non seulement maintenant obligatoire mais salvateur pour l’avenir de la nation et la perénité de l’etat




    0



    0
    KrimoAnonyme
    12 septembre 2013 - 17 h 05 min

    C’est le premier article,
    C’est le premier article, depuis très longtemps, qui me remonte le moral. Je n »arrive pas à croire qu’il n’y a plus d’hommes ni de femmes qui laissent faire ce sinistre individu:
    L’Algérie mérite mieux que ce qu’elle est entrain de vivre.




    0



    0
    KSEL
    12 septembre 2013 - 16 h 23 min

    ANP. Algérie.Nation.Peuple
    ANP. Algérie.Nation.Peuple sont les termes de l’équation.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.