Le ministre tunisien de l’Intérieur révèle : «Une même Tunisienne a parfois eu des rapports avec 100 terroristes en Syrie»

Des Tunisiennes sont parties en Syrie pour «accomplir le djihad du sexe» en assouvissant les désirs sexuels des terroristes islamistes, a indiqué le ministre de l'Intérieur tunisien, Lotfi Ben Jeddou, lors d'une audition devant les députés, retransmise en direct à la télévision. «Elles ont eu des relations sexuelles avec 20, 30, 100» terroristes, a-t-il déclaré à la tribune de l'Assemblée nationale constituante (ANC). «Après ces rapports sexuels qu'elles ont eu au nom du djihad al-nikah, elles reviennent enceintes, sans que nous disions quoi que ce soit», a-t-il ajouté, sans dire non plus combien de Tunisiennes étaient rentrées de Syrie dans cet état et dans quelles conditions elles avaient été prises en charge. Le djihad al-nikah, permettant des rapports sexuels hors mariage avec des partenaires multiples, est considéré par certains prédicateurs salafistes pervers comme une forme légitime de guerre sainte. Le ministre n'a pas précisé le nombre de jeunes femmes qui sont ou ont été en Syrie à cette fin, alors que la presse évoque des centaines de cas de ce type, tout comme des centaines d'hommes sont partis combattre aux côtés des groupes salafistes armés liés à Al-Qaïda et soutenus par l’Occident et des pays du Golfe. Ben Jeddou a, cependant, estimé que depuis sa prise de fonction en mars, «6 000 de nos jeunes ont été empêchés d'aller là-bas et 86 arrêtés, soupçonnés de constituer des réseaux de recrutement de combattants». Le ministère a ajouté : «Nous avons été surpris par l’attitude de certaines ONG qui s’offusquaient du fait que l’Etat ait empêché le transfert» de ces jeunes recrues. Selon les médias tunisiens, des milliers de Tunisiens ont rejoint, via la Turquie ou la Libye, les rangs de djihadistes ces quinze dernières années à travers le monde, en Afghanistan, en Irak et désormais en Syrie. Certaines enquêtes ont mis en lumière un réseau de recrutement de jeunes filles pour les groupes islamistes armées dans le djebel Chaâmbi. Le 19 avril dernier, l’ex-mufti de la République, Cheikh Othmane Batikh, avait jeté un pavé dans la mare en révélant que seize jeunes filles tunisiennes avaient été enrôlées dans cette filière du djihad al-nikah. Ce grand imam, qui a été entretemps limogé, a qualifié cette pratique de «prostitution» et d’acte «immoral».
Karim Bouali

Comment (49)

    Hakim
    24 septembre 2013 - 23 h 55 min

    Pour qu’un ministre sonne
    Pour qu’un ministre sonne l’alarme et qu’il prenne un tel risque à le faire, notre devoir premier est de condamner et faire le nécessaire pour que ces muftis soient condamnés et emprisonnés. Pour que de tels pratiques ne se reproduisent pas. Car les premiers responsables de ces actes sont ces muftis. Puis une fois emprisonnés, faire des enquêtes pour savoir la suite et condamner et emprisonner les autres coupables.

    Jamila
    23 septembre 2013 - 12 h 10 min

    Le réseau de prostitution
    Le réseau de prostitution tunisien existait bien avant la révolution. Des pseudo-cadre dans les grandes entreprises ramenent leurs compatriotes pour servir sur le front de la guerre de l’emploi en Europe de l’ouest, là où il y a à manger pour eux. Les grandes entreprises ont toujours un reservoir de filles de joie pour decoincer du monde. On croit toujours qu’elles sont salarié, mais elles ont une autres utilité. Leur services sont en nature et espionner la vie privée des salarié honnêtes qui sont là pour travailler uniquement. Ainsi le réseau peut integrer des bras cassés d’autres candidat grace à son cota de fille de joies comme salriées.
    Enfin, ces tristes sire, ne sont rien d’autres que les proxenetes de leurs propres compatriotes à l’étranger.
    S’il y a contrôle, le travail est fait grâce à un autre complice de la même origine qui fait celui de la prostitué déguisée en salarié. A ce complice on assure un poste bien que ses compétences sont approximatives. La filles de joie quant à elle n’en a pas de compétences à part les compétences en nature et l’espionnage pour rapporter tout ce qui releve de la vie d’un tel et d’un tel ainsi que ses penchant alimentaire, vestimentaire, familiaux et autres du domaine du privé.
    Les marocains ont une prostitution qui touche la classe la plus pauvre. Les tunisien ont une prostitution plus élaborée organisé en réseau et avec des proxénètes qui ont l’air d’être d’honnêtes gens travailleurs et dont la place est assuré grâce à l’approvisionnement d’un marché qui ne dit pas son nom mais qui existe bien. Bien sûr nos tristes sir proxenetes dans l’entreprise prennent 20% au moins en cash de la paye de la fausse salariée chaque mois. Cela fait de l’argent au noir et l’assurance de pouvoir être dans les petits papiers des chefs qui entretiennent des relations dangereuses et détruisentl’entreprise. Au lieu de gérer l’entreprise suivant les compétences, ils la gerent suivant les connaissances et les accointances avec des salairé tantôt proxenetes, tantôt trafiquant, tantôt salariés. Et tout va bien pour eux jusqu’au jour où ils se retrouveront en prison.
    D’ailleurs l’épouse d’un prof à l’université de Versailles a deja sonné l’alarme quand elle a appris cela. Elle a dit que de son temps les étudiantes avaient leur examens grâce à leur bachotage et non pas après avoir passé un week-end avec un prof et les salariés des entreprises ne prenaient pas en stages des étudiantes sans convention car on l’université où elles ont été chassées pour fraudes aux examens et interdites pendant 5 ans de s’inscrire dans tout établissement public.
    Et ceci n’est n’est que la partie découverte de l’eiceberg car à cela s’ajoutent des trafic de papiers et de diplômes tunisiens, de fraudes pour avoir remplacé des candidat contre rémunération etc…
    Cela peut sembler invraisemblables mais ça existe et un réseau de plusieurs dizaines de personnes qui sévit au moins dans un pays comme la France sera peut être bientôt démantelé.
    Alors ne vous étonnez pas de voir ces djihadistes creer aussi leur réseau. Pourquoi ne le feraient-ils pas puisque les laïcs le font depuis des années sans être dérangés.
    Les complicités sont à tous les étages.
    Moi je dis aux progressistes tunisiens honnêtes que pour un petit pays, il devrait être mieux géré que ça. Exporte des prostitués pour assouvir les salariés des grandes entreprises et les fonts en Syrie fait de votre pays, l’autre miroir déformé de la Tunisie. Alors à vous de retrouver l’image que voulait donner feu Président Bourguiba à la femme tunisienne et pas celle que l’on a découvert ces 5 dernières années, une image ternie et qui fait de la femme une esclaves des pourceaux et des déviants de ce monde.
    Découvrir tout ça n’est acceptable que par les polices des meurs car c’est tellement sale, tellement hideux, tellement bas. Mais comme on dit, l’argent n’a pas d’odeur. Et vous vous aimez trop l’argent, même quand il vient de ces réseaux illicites.

    Nassima
    23 septembre 2013 - 10 h 18 min

    Je ne vois pas de rapport
    Je ne vois pas de rapport entre notre armée et l´article !a moins que nos commentaires gènent certains qui veulent changer de Sujet pour faire déviation!

    Mohamed el Maadi
    22 septembre 2013 - 23 h 38 min

    Anonyme @
    Un officier de

    Anonyme @

    Un officier de l’armée algérienne ? donne nous ton nom pour qu’on vérifie? Sinon tais-toi !!

    SiZineddine
    22 septembre 2013 - 16 h 27 min

    @Anonyme (non vérifié) | 22.
    @Anonyme (non vérifié) | 22. septembre 2013 – 1:23
    Que voulez-vous dire? Que la colonisation est quelque chose de positif et qu’on enseigne ça dans les écoles, lycées?
    Vous voulez dire comme Sarkozy que la colonisation c’est quelque chose de bien?
    La colonisation, c’est le peuple qui creve de faim, le peuple indigene et indigent. La colonisation, c’est l’inégalité des race et des classes. La colonisation c’est l’étranger qui vient chez toi pour te transformer en esclave etprendre les meilleures terres, les meilleures postes. Un peu comme le clan d’Oujda qui est arrivé avec 10 000 marocain pour confisquer l’independance et s’installer en colon en assassinant Krim Belkacem, Elhaouas, Khider, Khemisti etc.

    Mohamed el Maadi
    22 septembre 2013 - 15 h 47 min

    SiZineddine@
    Je salis l’armée

    SiZineddine@

    Je salis l’armée algérienne dans mes commentaires ?!
    relisez mes commentaires ou achetez-vous des lunettes mon vieux!

    Anonyme
    22 septembre 2013 - 0 h 23 min

    ceux qui retournent sans
    ceux qui retournent sans arrêt sur la colonisation …. nous les connaissons ! du pipeau ! je suis Kabyle et je sais ou cette guerre s’est faite d’une façon effective ! ce n’est certainement pas là ou on n’arrête jamais de l’évoquer.
    Le parti du FLN n’a rien laissé il a sali le FLN historique désormais des millions d’algérien sont allergique à tout propos sur la guerre d’Algérie !

    SiZineddine
    21 septembre 2013 - 22 h 58 min

    @Mohamed el Maadi
    Mon père

    @Mohamed el Maadi
    Mon père était officier de l’ALN puis officier dans notre grande armée qui a payé un lourd tribu pour garder cette nation si cherement acquise. Je pense que nos militaire sont le contraire de ce que vous dites là. Au contraire, à des femmes legeres, ils ont donné une vie digne et familiale.
    Nous moudjahidines(les vrais, ceux qui sont monté au djebel à l’age de 17ans avant 1958) ont obligé certains aventuriers qui ont déshonoré des jeunes filles en les obligeant à épouser ces derniere ou ça sera la mort. Ces femmes là ont créé des familles avec des enfant dans la réussite. Notre armée compte de braves élément et est aux antipodes ce que ces barbus ont fait faire à ces femmes là.
    Notre digne armée est l’une des plus admirable au monde point de vue éthique.
    Alors ne salisse pas notre armée.
    Les BMC ont été créé dans certaine villes où il y avait la légions étrangère pendant la colonisation.
    Et c’est pour cette raison là qu’il y eu la révolution qui a rendu son honneur à notre pays que l’on a voulu dénaturer et déshonorer.
    Gloire à notre armée qui s’avère l’une des plus professionnelle avec un code éthique digne de nos martyres qui n’ont pas pu voir notre pays libre et souverain.

    Anonyme
    21 septembre 2013 - 21 h 57 min

    Je ne suis pas Marocain !
    Je ne suis pas Marocain ! mieux j’étais un officier dans l’armée Algérienne et je suis encore aujourd’hui fier de l’avoir été. Je ne m’attaque pas à l’armée algérienne mais au système qui a fait de l’algérienne fragile qui a eu un accident dans sa vie une proie.
    Moi je n’ai que faire de votre Syrie ! je suis algérien de souche et mille fois plus algérien que tout ces ces mecs qui viennent nous casser les oreilles sur leur syrie et le pseudo antisionisme. je préfère mille fois le Maroc berbère que mille Syries et tous les pays du moyens orients réunis. Vous pleurez votre Syrie vous nous saouler avec votre Palestine c’est votre problème en ce qui nous concerne nous, vos aurez compris, nous les berbères ! il est hors de question qu’on vous laisse vous attaquer aux berbères là ou ils sont à commencer par le Maroc !

    Anonyme
    21 septembre 2013 - 18 h 46 min

    bled la tereure
    bled la tereure yalatif

    https://www.youtube.com/watch?v=6DE_JAWDRig

    Anonyme
    21 septembre 2013 - 15 h 09 min

    Anonyme (non vérifié) | 20.
    Anonyme (non vérifié) | 20. septembre 2013 – 19:46
    Qui insulte notre armée, c’est un maroki qui ne balaie pas dans cour le Maroc (…). Les FAR les souris marocaines sont investis dans la drogue la prostitution, la colonisation du Sahara Occidental, dans la répression envers les pauvres et les faibles au Maroc, ils ont ont servi comme mercenaires pour l’armée française contre l’Algérie. Tandis que l’armée algérienne est professionnelle, digne, qui est prête à n’importe qu’elle combat pour défendre la partie, elle est l’héritière de la noble ALN qui a combattu les mercenaires marocains au service de la France, et chassé les marocains de notre pays quand ils nous ont attaqué lâchement à notre indépendance, une attaque coordonnée par Paris chassé du territoire algérien.

    Anonyme
    21 septembre 2013 - 8 h 38 min

    INTÉRESSANT L´ARTICLE!!! TROS
    INTÉRESSANT L´ARTICLE!!! TROS DEMBROUILLE QUI DIT VRAIS????? C LA LA QUESTION

    Mohamed el Maadi
    20 septembre 2013 - 22 h 14 min

    Anonyme@
    qu’est-ce que ses

    Anonyme@

    qu’est-ce que ses salades ? Les militaires Algériens sont certainement la crème du respect concernant la gente féminine et nos soldats sont disciplinés.
    Le délire complet comparer les nobles soldats de l’ANP A DES VULGAIRES VOLEUR DE POULE ET VIOLEUR DE SURCROIT honteux.

    SiZineddine
    20 septembre 2013 - 19 h 32 min

    Mais ce qui est hypocrite,
    Mais ce qui est hypocrite, c’est que des hommes tunisiens nous ont apporté des prostitués unisiennes dans notre entreprise et en plus ces tristes sires tiennent la chandelle. Oullah que c’est vrai. Je sais que vous ne me croyez pas. Mais moi j’ai vu el3jeb de la part de ces messieurs. Ou est elrejla.

    moumkyn
    20 septembre 2013 - 19 h 00 min

    ce ne sont que des
    ce ne sont que des prostituées!!…dans une guerre « normale », les combattants violent et agressent les femmes du camp adverse, là les décideurs et penseurs de cette guerre ont pensé à la logistique du sexe pour répondre aux « besoins » du combattant!!!

    Anonyme
    20 septembre 2013 - 18 h 46 min

    Que font ces dizaines de
    Que font ces dizaines de bordels qu’on trouve dans les villes Algériennes et qui abritent des casernes ? vous pensez que ces Algériennes que le régime a réduit en esclaves sexuelles seulement parce qu’elles ont eu un accident dans leur vie vous pensez qu’elles méritent ce châtiment ?
    Bien-sûr on va me venir me dire qu’en Algérie l’état ne fait jamais …. patata patati … moi ce que je vois c’est le résultat dans chacune des villes qui abritent des casernes on trouve des Bordels et des filles souvent très jeunes par centaines : pourquoi ?!
    Quelle différence y a t-il entre ces tunisiennes qui partent en Syrie en temps de guerre et ces Algériennes réduites à des esclaves sexuelles même en temps de paix ? ! Qu’est ce que ça serait si une guerre venait à se déclarer comme en Syrie avec un soutien étranger massifs des combattants venant des 4 coins du monde ?

    Amcum
    20 septembre 2013 - 18 h 40 min

    Je les aime ces Tunisiennes.
    Je les aime ces Tunisiennes. Elles passent de l’extrême seins-nues à l’entrecuisse libre service. Des signes qui ne trompent et qui informent sur une société malade.

    Mohamed el Maadi
    20 septembre 2013 - 18 h 35 min

    Au commentateur sur ce site,
    Au commentateur sur ce site, si vous avez des filles et bien l’ordre patriotique vous recommande de vous mêler de ses affaires et de savoir qui elle fréquente en ce moment ! en fouillant dans son sac, récupérant son portable, voir son PC en négligeant ceci vous vos faites complices et agissait contre les intérêts supérieurs de la nation
    Moi je n’ai pas de fille, mais le fumier « algérien » qui laisse sortir leur fille du pays sans avoir ou elle va ce n’est pas un homme et on s’imagine déjà que ce n’est pas lui qui commande dans sa maison . Merci

    SiZineddine
    20 septembre 2013 - 17 h 58 min

    Les hommes unisiens doivent
    Les hommes unisiens doivent revoir leur rojla car j’ai vu dans mon entreprise l’un d’eux a ramené une femme qui est passé par 5gaouris tous mariés avec des enfants. En plus parfois elle monte sur le bureau dans une position sans pudeur tirant à elle un gaouri et lui à coté qui tient la chandelle. J’ai compris que le djihad elnikah n’est que l’islamisation de ce que font ces employés unisiens qui nous ramenent des femmes dans l’enreprise, des femmes interdite de s’inscrire dans l’enseignement français pour fraude aux examens et à qui il donnent un job pour des service en natures avec des responsable. Enfin c’est que l’on appelle des proxenete. Chose condanable pénalement. Je sais que vous me trouve mauvaise langue, mais j’ai vu n fois el3jeb. Après quand on a commencé à parler de ce problème j’ai fait alors la relation entre ce que j’ai vu et ce que ces tunisiens font en ramenant des femmes de mauvaises vie aux gaouris. Des proxenetes!! Je ne comprend pas pourquoi ce phénomènes existe en Tunisie.

    Nassima
    20 septembre 2013 - 17 h 43 min

    SiZineddine (non vérifié) |
    SiZineddine (non vérifié) | 20. septembre 2013 – 18:13

    http://www.youtube.com/watch?v=-a6M4oDJg90

    sur cette Video ce même mufti wahabbite salafiste saoudien qui parle sur le vin mais écoutez bien ce qu´il dit sur prophete Mouhamed sala alaou alehi oua salem a la fin de la Video.

    SiZineddine
    20 septembre 2013 - 17 h 13 min

    La fatwa d’ElArifi et
    La fatwa d’ElArifi et d’Elkardawi permet aux homme de ramener la mere de leur enfants pour servir au front dans le jihad elnikah. Des epoux pretent leur femmes pour travailler dans les BMC. Incroyable mais vrai. C’est ça ces monarchies du golf qui ont detruit toute societé humaine. Si un religieux rend la drogue licite et la prostitution licite, alors elles le seront. Il suffit de psalmodier quelques prieres.

    Anonyme
    20 septembre 2013 - 17 h 07 min

    Même si une idiote de
    Même si une idiote de nationalité algérienne a épousé un chef terroriste notoire, en l’occurence El Qaradaoui, ce ne sont pas des centaines d’algériennes qui ont été se prostituer à des terroristes islamistes en Syrie et ailleurs, des mercenaires de service qui ont détruit la Syrie. Nous savions que les marocaines sont des professionnelles du sexe, elles sont les plus grandes prositutées au monde, elles innondent, le monde, le Moyen Orient y compris Israël, mais j’ignorai que les tunisiennes étaient aussi des prostituées qui se vendent aux terroristes islamistes qui déstruisent la Syrie. Il faut oublier tout idée de l’UMA avec ce voisinage qui n’a rien à voir avec nous malgré ce qu’ils prétendent faussement, UMA n’est qu’une supercherie qui consistent à faire ouvrir notre pays aux voisins pour s’y installer, nous ne sommes pas comme nos voisins, notre histoire est différente, et l’UMA est une idée des impérialo sioniste en vu d’envahir l’Algérie et nous faire envahir par des marocains et les tunisiens, des juifs sépharades, des voisins qui n’ont pas tiré une seule balle pour se libérer du colonialisme au contraire ils s’en accomodaient très bien.

    Anonyme
    20 septembre 2013 - 16 h 06 min

    el kharadhaoui , islam arabe
    el kharadhaoui , islam arabe ,femme, djihad, charia , le monde arabe est la risée de la planète ; pourtant le prophète a prévenu :le croyant qui respecte « Coran et Sunna » ne déviera pas de la bonne direction; c’est à croire que le problème se situe chez les « interprètes « ;

    Nassima
    20 septembre 2013 - 16 h 03 min

    Il a fallu attendre ces
    Il a fallu attendre ces troubles dans le monde arabe pour (re)-découvrir certains phénomènes à peine croyables du jihadisme salafiste wahhabites, tel que le  » Jihad du Nikah » et les houris ou hours ou houriates aux yeux noirs du du paradis promises aux martyres dans tout cela? la haoula wa la kouata ila bilah .
    Quelle Orgie sexuelle continue ! ou est la spiritualité dans tout ce?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.