Luis Martinez, directeur de recherches au CNRS : «Bouteflika pourrait être président jusqu’à la fin de 2015»

Luis Martinez, directeur de recherches au Centre d'études et de recherches internationales (CERI) dépendant du CNRS français, a jugé probable, dans un entretien accordé au magazine français Les Echos, la thèse selon laquelle le président Bouteflika serait tenté plutôt par une prolongation de son mandat de deux années que par l’organisation d’une présidentielle proprement dite en 2014. «De toute évidence, il est difficile aujourd'hui pour le Président de briguer un nouveau mandat. En revanche, la prolongation de deux ans de son mandat par une modification de la Constitution ne pose pas de problème», a-t-il répondu à une question du magazine spécialisé en économie à propos de l’éventualité d’une non-tenue de l’élection présidentielle en Algérie dans les échéances imparties. Son analyse rejoint celle de l’ancien ministre de la Communication, Abdelaziz Rahabi, qui, lors du Forum de Liberté, la semaine passée, a livré à l’opinion publique ce qu’il considérait comme le scénario le plus probable que le cercle présidentiel s’apprêtait à mettre en œuvre en vue de prolonger son règne à la tête de l’Etat algérien. «S'il s'agit du schéma retenu, on peut penser qu'Abdelaziz Bouteflika pourrait être président jusqu'à la fin de 2015», pense le chercheur. Mais que pourrait apporter une telle option pour le pouvoir en place ? «Cette période supplémentaire de deux ans peut arranger tout le monde. Quant au président Bouteflika, cela va lui permettre d'achever ce qu'il a mis en place, comme la mise sous tutelle des services de renseignement. Et peut-être aussi de préparer sa succession. Elle est aujourd'hui d'autant moins ouverte qu'il n'a pas de dauphin. Il n'y a que des outsiders traditionnels qui attendent leur heure», analyse Luis Martinez. Interrogé sur la situation générale du pays, le chercheur ne manque pas de faire le lien entre cette fin de règne de Bouteflika et celle de Boumediene à la fin des années 70. «Le pays se trouve dans la même situation que sous Houari Boumediene dans les années 1980, avec des finances gonflées par la rente pétrolière et une population finalement peu satisfaite», indique-t-il, brossant un bilan peu reluisant de la situation économique du pays. «Bouteflika n'a pas cherché à diversifier l'économie, comme l'a fait par exemple l'Indonésie, un autre pays pétrolier. Il n'a pas non plus tenté de rassurer les investisseurs étrangers. Le gaz est le principal produit d'exportation. Mais que se passera-t-il si le gaz de schiste se développe ailleurs ?» s’est-il interrogé, tout en se demandant «ce que va être l'Algérie de l'après-Bouteflika» car, indique-t-il, «l'armée lui trouvera toujours un successeur». Quid du dernier remaniement ministériel ? «En procédant à ce changement, Abdelaziz Bouteflika rappelle qu'il est rentré et qu'il remet de l'ordre dans la maison. C'est son territoire qu'il marque à nouveau», estime encore le directeur de recherches au CERI, tout en faisant le lien entre les décisions annoncées par le président Bouteflika et la divulgation des affaires de corruption touchant des personnes très proches du chef de l’Etat.
Amine Sadek

Comment (24)

    RAHMANI
    2 janvier 2014 - 21 h 00 min

    Bonjour à tous
    On doit

    Bonjour à tous

    On doit apprendre à ne pas insulter et respecter les autres – les préceptes de l’islam –

    merci,salutations, et meilleurs voeux
    RAHMANI Feth-ennour
    Alger, ALGERIE




    0



    0
    Sid Ahmed
    23 septembre 2013 - 14 h 59 min

    @ Antisioniste
    Tes références

    @ Antisioniste
    Tes références sont invariablement liées au monde animal. C’est pourquoi j’avais évoqué ton amour invétéré pour la ménagerie qui nous gouverne. Je constate que je ne mes suis pas trompé…
    Garde le sourire quand même ! Pour ma part, je ris toujours un bon coup quand je lis ton pseudo: Antisioniste… Un vrai lion de Jérusalem !




    0



    0
    Sid Ahmed
    23 septembre 2013 - 14 h 48 min

    Tes références sont
    Tes références sont invariablement liées au monde animal… C’est pour cela que j’avais parlé de ton amour invétéré pour la ménagerie qui nous gouverne. Je constate que je ne me suis pas trompé.




    0



    0
    Amrane
    23 septembre 2013 - 13 h 38 min

    Luis Martinez n’est pas son
    Luis Martinez n’est pas son vrais nom. C’est un fils d’un sinistre harki algérien qui se cache derrière ce pseudo. On peut deviner ces motivations.Juste que les lecteurs le sache et chacun pourra le vérifier de lui même.




    0



    0
    Antisioniste
    23 septembre 2013 - 4 h 20 min

    @ Sid Ahmed, vous n’avez rien
    @ Sid Ahmed, vous n’avez rien d’un lion

    « Mieux vaut un lion féroce devant soi qu’un chien traîte derrière. »

    Proverbe irlandais




    0



    0
    Sid Ahmed
    22 septembre 2013 - 20 h 33 min

    @ Antisioniste
    Continue à

    @ Antisioniste
    Continue à faire la claque pour ce sytème grabataire et continue encore à fétichiser Bouteflika et sa tribu qui en sont, pour toi et les tiens, l’incarnation totémique.
    Accroche-toi donc, n’abandonne pas et, surtout, n’écoute pas ceux qui te disent que tes idées sont chétives et ton raisonnement indigent.
    Reste bien accroupi sous les balcons de la ménagerie à n’arrête pas de secouer bruyamment les plumes et les pompons. Ne crains rien, tu ne te feras pas faisander, parole de Sidi Tlemcen el Oujdi.
    Assure-toi seulement de garder la bouche bien entrebaillée. La miséricorde de Dieu étant infinie, quelques miettes de leurs zerdas finiront bien par y tomber.




    0



    0
    Antisioniste
    22 septembre 2013 - 18 h 02 min

    Salamou 3alikoum
    « Un

    Salamou 3alikoum

    « Un mensonge répété dix fois reste un mensonge; répété dix mille fois il devient une vérité. » (Adolf Hitler)




    0



    0
    SiZineddine
    22 septembre 2013 - 16 h 35 min

    S’il n’y a pas une
    S’il n’y a pas une organisation pour degager le clan de Oujda et ses khobzistes, il n’y aura aucun changement. Le malade aphasique, impostent hémiplegique continuerait à nous gouverner de son palais et son frere prendrait le relais. Sans organisation, pas de changement. Ces gens là savent que rien ne pourrait les deboulonner sans insurrection organisée.
    De toutes les façons, bien des mecontentement contre des infamies ont été étouffés dans l’oeuf car les mécontent n’étaient pas organidés. La supercherie et l’infamie a vaincu la justice et la verité car les porteur de cette verité ne s’étaient pas organisés. Sans organisation, pas même un debut de changement, pas d’insurrection, pas de changement.




    0



    0
    Anonyme
    22 septembre 2013 - 14 h 16 min

    L’été prochain pourrait être
    L’été prochain pourrait être pluvieux.
    Monsieur Martinez vous êtes comme moi vous supputez.
    Le pire c’est que vous êtes payé pour raconter n’importe quoi, comme moi quand j’annoce la pluie pour l’été 2014 mais je le fais gratos




    0



    0
    Antisioniste
    22 septembre 2013 - 4 h 19 min

    Salamou 3alikoum
    Comme à mon

    Salamou 3alikoum

    Comme à mon habitude je fais abstraction des insultes inhustifier et de l’infantilisme de certains qui faute d’éducation démontre toujours leur incapacité à argumenté comme des être humain, normal ces des chainon manquant que les darwinistes devrait étudier pour étayer et confirmer leurs hypothèses et théories.

    Par contre je je m’adresse à Par Anonyme (non vérifié) | 21. septembre 2013 – 19:26, Cher (E) monsieur ou madame, je suis tout à fait disposé a vous croire, mais donné moi ses preuves qui vous font dire tout cela, et vous serez surpris de mon changement d’attitude vis à vis de cette personne. Le problème est que je ne suis pas tombé de la dernière pluie, et se n’est pas avec des SI et des allégations concocté dans des cafés ou des salons un verre de cognac a la main par des personnes plus que douteuses, voire complétement pourri de l’intérieur que je vais vendre mes convictions pour leurs élucubrations.




    0



    0
    SiZineddine
    21 septembre 2013 - 23 h 08 min

    Hier, au Mali pendant
    Hier, au Mali pendant l’investiture du chef de l’état malien, Bouteflika était absent. Le roi du Maroc profitant de cette carence et cette vacance de l’état algérien représenté par Sellal sans carisme, de faconde, permit au roi du Maroc dans sa laideur d’arriver avec plus de 300 personnes. soit une vraie occupation d’un pays que l’on a toujours aidé, toujours nourri.
    Pourquoi ce clan d’Oujda nous oblige à garder un président hémiplégique incapable d’occuper ses fonctions et d’assister à de de grand évenements.




    0



    0
    Kika
    21 septembre 2013 - 21 h 04 min

    Mr boutef mets l’intérêt
    Mr boutef mets l’intérêt perso au-dessus de l’intérêt de l’état c’est pas normal de la part d’un chef d’état.
    C’est bizarre qu’on le laisse faire ? Ou il va comme ça avec ses limogeages ? Je pense qu’il va commettre l’irréparable ? Rabi satar que DIEU PROTÈGE L’Algérie inchaAllah .




    0



    0
    Mehacir
    21 septembre 2013 - 20 h 12 min

    La sincérité politique
    La sincérité politique n’existe plus de nos temps, plutôt nos politicards se placent dans l’opportunisme en faisant la course à qui reviendrait le meilleur morceau du gâteau. Seule la société civile consciente de son avenir peut limiter les dégâts car enfin de compte chaque personne ne se soucie que des bénéfices qu’il peut avoir de son rang social qu’il occupe du moment que les valeurs sociales et l’honneur ont fait place à l’instinct matérialiste de ce bas monde.




    0



    0
    Arezki
    21 septembre 2013 - 19 h 16 min

    Vous donnez la parole a
    Vous donnez la parole a n’importe qui …
    Parfaitement parfait aitisioniste




    0



    0
    Mahdi
    21 septembre 2013 - 19 h 11 min

    c’est la « bonne méthode » des
    c’est la « bonne méthode » des « selon le spécialiste X ou Y » !




    0



    0
    Anonyme
    21 septembre 2013 - 18 h 26 min

    anti sioniste tu te trompes
    anti sioniste tu te trompes sur toute la ligne, Bouteflika est un danger pour l’Algérie, il est entrain de vendre le pays aux sionistes, aux impérialistes, aux traitres de la péninsule arabique. Bouteflika est un marocain au service de l’impérialisme et du sionisme, il est le pire de tous les présidents que l’Algérie ait eu, c’est un (…) reconnu comme tel par la cour des compte d’Alger, un voleur gracié par Chadli. Tous les membres de son clan son marocain comme lui, il faut libérer notre pays de ces imposteurs (…) L’Algérie doit être gouvernée par des patriotes purement algérien et non pas par des (…) marocains qui détruisent notre pays. Les critiques envers ce clan de voleurs, de criminels d’origine d’OUjda sont fondées, il faut les prendre au sérieux pour libérer notre pays de clan marocain (…)




    0



    0
    Anonyme
    21 septembre 2013 - 18 h 07 min

    Il a été payé combien ce
    Il a été payé combien ce type, ses prévisions sont cahotiques pour le pays, c’est ce que la France recherche, à travers ses agents comme ce type, de faire accepter Bouteflika au peuple algérien comme une sorte de fatalité. Bouteflika sert beaucoup les intérêts de ses maitres français, il se fait soigner en France, attribue à la France des contrats juteux, reçoit Hollande le juifs sioniste comme un roi, il l’a accueilli à Tlemcen, pour montrer au monde que ce oujdiste marocain fils de (…) est de Tlemcen la célèbre ville construit par les berbères zianides. Un fils de (…) comme Boutef n’est et ne sera jamais algérien même dans ses rêves, il est (…), il ne peut pas diriger l’Algérie qu’il ne peut même pas diriger en étant en poste. La fin du clan d’Oujda signera la fin de la récréation pour la France, les marocains, les corrompus, les voleurs, les imposteurs, les traitres, la fin de la présence marocaine sur notre territoire sacré, celui de plusieurs millions de martyrset j’en passe.




    0



    0
    Qu'importe
    21 septembre 2013 - 17 h 59 min

    Encore un spécialiste,qui se
    Encore un spécialiste,qui se contente de lire (…) et en tire des scénarios bien loin de la réalité de l’Algérie populaire qui leur réserve encore bien des déceptions quant à leur désidératas toujours démentis par les faits .




    0



    0
    Anonyme
    21 septembre 2013 - 17 h 53 min

    Je ne pense pas que ce soit
    Je ne pense pas que ce soit Bouteflia qui prône un nouveau mandat je crois plutôt que c est un groupe d opportunistes qui s en servent pour laver leurs erreurs incompétences et détournements des deniers de l état ..
    À qui sert le laissez aller qui sévit actuellement dans tous les services de l état n est géré que le présent. Et puis à la fin on collera tout cela à Président impotent …… Incroyable mais vrai même sa propre famille est dans le complot.
    Que dira un l histoire ?N




    0



    0
    Sid Ahmed
    21 septembre 2013 - 17 h 44 min

    Voilà que le pseudo – dans
    Voilà que le pseudo – dans les diverses acceptions du terme – Antisoiniste nous sert encore sa bouillabaisse.

    Peu importe à la limite qu’il étale férocement son obséquiosité pathologique à applaudir le bilan catastrophique d’un président qui s’est approprié l’Algérie et ses richesses au profit exclusif de sa famille et de sa tribu et à se prosterner jusqu’à l’extase devant eux pour faire luire leurs babouches,

    Son inculture est telle qu’il s’imagine qu’un universitaire —particulièrement
    en sciences sociales — est non pas un analyste mais un cartomancien qui transporte en bandoulière une boule de cristal qui lui permet non seulement de décortiquer l’actualité en temps réel mais aussi et surtout de prédire l’avenir .

    Son ignorance s’exprime aussi par son empressement jubilatoire à nous faire part de sa grande prouesse d’avoir découvert sur le web que Luis Martinez exerce à l’université de Rabat, preuve irréfragable, selon la logique primitive de notre expert maison, que cet universitaire est au service de plans conspirationnistes du Makhzen. Pourtant, cet universitaire a également exercé, dans le cadre d’un post-doc ou à titre de professeur invité, aux États-Unis, au Canada et en France, comme c’est de tradition dans le monde universitaire.

    Alors, faisons l’éducation de cet Antisioniste de poche. Luis Martinez n’est pas français et encore moins marocain. Luis Martinez est Algérien et son véritable nom est Azeddine Rakkah.

    Maintenant, Antisioniste et consorts, biberonnés à la complotite maroco-US-sioniste et cheerleaders d’un pouvoir de prédateurs tribaux et corrompus, continuez encore à débusquer les complots contre votre bien-aimé président. Avec des individus de votre engeance, l’Algérie est assurée de poursuivre sa folle course vers la déliquescence jusqu’à sa faillite totale.




    0



    0
    Antisioniste
    21 septembre 2013 - 16 h 27 min

    Salamou 3alikoum
    J’etait à

    Salamou 3alikoum

    J’etait à des milliers d’années lumières de pensé qu’un jour je me retrouverai/surprendrai à défendre bouteflika pour lequel je n’ai pas voté (d’ailleurs je n’ai pas voté du tout, ni pour lui ni pour un autre)mais force est de constater que cet acharnement contre se vieux bonhomme que certains accuse (à tort ou à raison ca c’est leur problème)tandis que d’autre semble le vénérer. Je disais que cet acharnement contre cet homme de la part de certains qui faisait partie du système ou de son cercle sans oublier certains intervenants sur se site, m’a obliger à me posé des questions. Concernant ceux/celles que je considère/suppose être mes compatriotes (car tout le monde est pratiquement anonyme même moi)j’ai essayer de comprendre et parfois de rectifier autant que faire se peut leur commentaires souvent fondé sur des suppositions et non des preuves. Mais quoiqu’il en soi j’acceptai cela, car c’est cela (plus ou moins) la liberté d’expression. Mais quant un Luis Martinez, directeur de recherches au CNRS, s’exprime sur se sujet, la je me suis dis waw! il doit avoir des preuves qui vont écarté tout les doutes que j’avais sur se sujet, mais non il n’a que des « scénarios » en fait il est un peu comme nous autres, à quelque chose prés. Car en survolant son profil voila se que j’ai trouvé sur se monsieur sur la page d’accueil de son site

    « Politiste et spécialiste du Maghreb et du Moyen-Orient, directeur de recherche au CERI depuis 2005, Luis Martinez a obtenu un doctorat en sciences politiques à Sciences Po Paris en 1996. Il a été professeur invité à la School of International and Public Affairs à Columbia University, New York (2000-2001) puis à l’Université de Montréal (2007-2008). «  »En 2010-2011, Luis Martinez a été détaché à l’Ecole de la gouvernance et d’économie de Rabat. En janvier 2012, il a rejoint le département des sciences politiques de l’Université internationale de Rabat (UIR) » »

    Après avoir lu ca je me suis demandé, quel est l’intérêt du Maroc et du makhzen plus précisément, à vouloir la peau de celui que certains disent être le parrain de se qu’ils appelle le clan de oujda???????????




    0



    0
    citoyen karim
    21 septembre 2013 - 16 h 10 min

    Info APS :
    « M. Sellal a

    Info APS :

    « M. Sellal a rencontré [le 20/09], en marge des festivités [cérémonie d’investiture officielle du nouveau président de la République malienne] le président de la République française, François Hollande, avec lequel il a évoqué la situation au Mali et dans la région du Sahel.

    Le Premier ministre Sellal et le président Hollande ont, à cette occasion, abordé les relations bilatérales en perspective de la tenue de la première session du comité intergouvernemental mixte dont la mise sur pied a été décidée lors de la dernière visite de M. Hollande à Alger. »

    http://www.aps.dz/Abdelmalek-Sellal-acheve-une.html




    0



    0
    Amcum
    21 septembre 2013 - 16 h 04 min

    Ce qui suit sont des insultes
    Ce qui suit sont des insultes que j’ai moi-meme sensurees

    %##%@&^%*&^*@#$%!#%
    @#$%^&&*()&$%^#$%^




    0



    0
    Oulbrahim M
    21 septembre 2013 - 15 h 58 min

    Ceci est de la fumée. les
    Ceci est de la fumée. les choses sont très graves. Il faut virer ce clan mafieux Oudjiste. Et concrétiser le calendrier avec des élections libres et démocratiques.

    l’armée est garante de cela. Et ne doit en aucun cas se laisser acheter par les marocains Bouteflika and co. Si l’ANP ne trahi pas son peuple et la nation. Tout continuera dans l’ordre. Si elle choisi le camp des Marocains, alors Le chaos sera pire qu’en Syrie! Moi dans ce cas je prônerais directement l’indépendance de ma région pour la protéger des hordes de marocains et de terroristes qui attendent que Bouteflika (…) et son clan prenne le pouvoir à vie en Algérie!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.