Belayat : «Si Bouteflika se représente, je le soutiendrai»

Abderrahmane Belayat n’a pas la langue dans la poche. Lors de son passage aujourd’hui au forum de Liberté, le désormais ex-coordinateur du bureau politique du FLN a dénoncé, une fois de plus, la «mainmise» du pouvoir de l’argent sur ce parti historique. Pour lui, l’intronisation d’Amar Saïdani à la tête du parti est un signe fort de la déliquescence du FLN qui s’embourbe dans «l’affairisme et le clientélisme». Jamais, selon lui, le parti n’a été aussi fragile qu’aujourd’hui. Se voulant légaliste, Abderrahmane Belayat espère encore que le recours déposé auprès du Conseil d’Etat pour invalider la session extraordinaire tenue à la fin du mois d’août dernier va aboutir. Il estime que le Conseil d’Etat, qui a déjà déclaré illégale cette session, ne pourrait pas se déjuger. Sinon, c’est toute la crédibilité de la justice qui en prendra un coup. Belayat persiste et signe que cette session a été convoquée «indûment» et que l’un de ceux qui ont tout orchestré n’a même pas la qualité de membre du comité central. Profondément blessé par ce douloureux épisode de la crise du FLN, il affirme que le parti est bien divisé et qu’il risque de subir une fin plus humiliante que celle d’aller au musée. Il estime que le FLN n’a pas à s’allier avec d’autres petites formations politiques, descendant en flammes le projet d’Amar Saïdani de créer une nouvelle alliance présidentielle avec le parti d’Amar Ghoul et celui d’Amara Benyounès. Belayat refuse de lier le parachutage de Saïdani à la tête du FLN aux prochaines échéances électorales. Il assure qu’il n’y a aucun courant au sein du parti qui est opposé à un autre mandat pour Bouteflika. «S’il veut se représenter, je le soutiendrai», affirme-t-il. Il souligne néanmoins que la situation régionale est telle que «l’Algérie a besoin de décisions fortes et d’un président fort». Belayat ne juge pas nécessaire que le président Bouteflika soit présent sur le terrain, considérant que tout va bien» au sommet de l’Etat et que le pays fonctionne normalement. S’il n’a pas épargné Amar Saïdani, Belayat le rejoint sur certains points, notamment les «dangers» qui guettent l’Algérie qui fait l’objet de «convoitises étrangères».
Sonia B.

Comment (35)

    Anonyme
    3 octobre 2013 - 7 h 17 min

    Toutes les capacités
    Toutes les capacités physiques de Bouteflika se bornent à pouvoir porter une tasse de café à sa bouche. Quelle honte.




    0



    0
    AL
    2 octobre 2013 - 20 h 19 min

    1) Quand on ne sait pas ou
    1) Quand on ne sait pas ou l’on va, tous les chemins mènent nulle part (henry Kissinger)
    2)Si tout le monde ne le sait pas, c’est que personne ne le sait.
    3)Une sphère infinie dont le centre est partout, et la circonférence nulle part. (Pascal )
    4)Rien ne sert de courir si l’on va dans la mauvaise direction
    5)un responsable qui n’est pas cru, est donc… cuit




    0



    0
    citoyen
    2 octobre 2013 - 16 h 58 min

    non ya siZineddine, si vous
    non ya siZineddine, si vous etes né après 1962, soyer patriote. avant de dire quoi que ce soit référez vous aux documentations concernant notre algérie. les hommes que vous dénigrez ne sont pas vraiment ce que vous décrivez. ceux ne sont pas mes parents mais des algériens qui ont sacrifié ce que rares ont pu le faire et c’est pour cela qu’ils ont le STATUT de MOUDJAHED et on leur DOIENT RESPECT en tant que bons citoyens algériens. la question n’est pas de choisir mais de faire des propositions au lieu d’insulter ceux qui ont libéré la nation algérienne. Ceux ne sont pas des pétins ou des salans, ceux sont tous des amirouche et benboulaid. bonne journée.




    0



    0
    SiZineddine
    2 octobre 2013 - 12 h 37 min

    @citoyen (non vérifié) | 2.
    @citoyen (non vérifié) | 2. octobre 2013 – 11:21

    En sommes, d’après votre commentaire, on nous a placé comme responsable du FLN, un candidat tunisien qui a l’air d’un bagnard tant sa conscience est en off. On nous demande de choisir entre un marocain et un tunisien comme futur président en 2014. C’est le scenario de la présidentielle de 2001 en France où on proposait au français de choisir entre un candit Chirak et Lepen. C’est à dire entre la droite et l’extreme droite.
    En Algérie on nous demande de choisir entre un candidat d’origine marocaine et un candidat d’origine algerienne.
    Beau coup d’echec. A tout les coups, c’est le peuple algerien qui perd la partie quelque soit le candidat puisque seuls ces deux candidats sont à la tête d’un grand parti et donc potentiellement éligible.
    Beau coup de oujdistes…




    0



    0
    citoyen
    2 octobre 2013 - 10 h 30 min

    à tous les détracteurs comme
    à tous les détracteurs comme anonyme – el-wahrani – zaki et consors; c’est à vous d’avoir une peut de jugeote et bien réfléchir. sans ces hommes que seriez vous !!! ces hommes on libéré l’Algérie et son peuple ( dont vos parents ) qui, peut etre sont entrain de vous enseigner à hair ces hommes. je vous dirais tout simplement que ceux qui les haissent ne peuvent etre de vrains algériens. c’est imposibles. vous insultez ceux qui vous ont permis de vivre LIBRES. ahchouma car ce blog est lu meme au tchad et au lésoto. mais ne vous en faites pas, celui qui lira vos cochonneries il saura que vous ne pouvez pas etre des algériens. hissez un peut votre niveau de pensée. révisez un peut les livres interessants.




    0



    0
    citoyen
    2 octobre 2013 - 10 h 21 min

    L’Honnorable Moudjahed
    L’Honnorable Moudjahed BELAYAT est un patriote. celui qui le connait pour son franc parler vous dira que ce Grand Monsieur a toujour dit la stricte vérité. et ce qu’il avance ces jours-ci en ce qui concernet la candidature de Monsieur le Moudjahed BOUTEFLIKA est la pure logique. Monsieur BELAYAT je vous salut. Que Dieu le Tout Puissant accorde longue vie à Notre Président. Vive l’Algérie et son PETROLE ET son GAZ. Gloire aux Martyrs de la Révolution et du Devoir National. ECHENANA FY AADIANE EL-DJAZAIR EL-HABIBA.




    0



    0
    linefast
    1 octobre 2013 - 22 h 14 min

    Mr Belayat ne soutient pas la
    Mr Belayat ne soutient pas la candidature hypothétique de Bouteflika, il veut juste contrer le candidat du FLN…Saidani!!….pour Belayat un 4eme mandat vaut mieux que la victoire du candidat du FLN actuel.




    0



    0
    hite
    1 octobre 2013 - 13 h 14 min

    ouach c’est le marathon des
    ouach c’est le marathon des chiattes ou quoi quand je pense que la plupart des hommes ?qui veulent ou le soutiennent pour un autre mandat ( c’est des grands-péres c’est hilarant)




    0



    0
    staifi
    1 octobre 2013 - 9 h 16 min

    à ton age AHCHAM CHOUIA BARKA
    à ton age AHCHAM CHOUIA BARKA MEN CHITTA,tu fais honte aux setifiens




    0



    0
    samir
    1 octobre 2013 - 8 h 08 min

    Il n’y a pas de vent
    Il n’y a pas de vent favorable pour ceux qui ne savent pas où ils vont.




    0



    0
    SiZineddine
    1 octobre 2013 - 7 h 28 min

    Il ose parler de 4 eme mandat
    Il ose parler de 4 eme mandat alors que l’article 88 aurait dû être appliqué depuis plusieurs mois. On a osé en plus dimanche 29 septembre nous présenter un président fantôme, très réduit physiquement, ne pouvant ni se mettre debout ni parler.




    0



    0
    Inspektor Tahar
    1 octobre 2013 - 0 h 39 min

    Belayat : «Si Bouteflika se
    Belayat : «Si Bouteflika se représente, je le soutiendrai»..C est normal…qui s assemble se ressemble




    0



    0
    Algérois
    30 septembre 2013 - 23 h 14 min

    Entendez vouuuus dans nos
    Entendez vouuuus dans nos campagnes s’elevaient de feroces chiyatiiiiines!




    0



    0
    abdelkader wahrani
    30 septembre 2013 - 20 h 59 min

    ah… ya belayat le brave
    ah… ya belayat le brave soldat schvéik, ayb alik tedrob chita, chouia karama. darb chita c´est une honte?.




    0



    0
    zouba
    30 septembre 2013 - 17 h 33 min

    l’arroseur arrosé Mr Belayat
    l’arroseur arrosé Mr Belayat vous avez participé à un coup d’etat scientifique contre un grand monsieur : ABDELHAMID MEHRI vous voilà victime d’un DRABKI.




    0



    0
    Anonyme
    30 septembre 2013 - 16 h 34 min

    yakhi chayyatt yakhi!!! ayb
    yakhi chayyatt yakhi!!! ayb !! à ton âge ya belayat!!! c une honte!!!




    0



    0
    zinda
    30 septembre 2013 - 15 h 10 min

    quelle drole de guelle à son
    quelle drole de guelle à son age il continue à brosser,apres avoir brosser chadli,boudiaf et zeroual




    0



    0
    Abou Stroff
    30 septembre 2013 - 13 h 41 min

    «S’il veut se représenter, je
    «S’il veut se représenter, je le soutiendrai» dixit l’ex.je ne comprends pas pourquoi belayat n’est pas en train de cultiver des pistaches du côté de tebessa! quant à sortie, elle ne fait que confirmer une donnée immuable dans le théâtre algérie: tout le monde fait des courbette au distributeur en chef de la rente et bi si tou!




    0



    0
    Anonyme
    30 septembre 2013 - 12 h 55 min

    Vraiment, es ce une question
    Vraiment, es ce une question de générations ou de quoi. Je ne comprend pas. Ces gens là sont rassasié jusqu’à l’indigestion. Ils ont eu le pouvoir, l’argent et tout les privilèges possibles. Les seules choses qu’ils n’ont jamais eu c’est la compétence et l’honnêteté.
    Ces gens là sont asse âgés et presque tous très malades. Ils ont déjà un pieds dans la tombe et pourtant ils continuent à brosser les imposteurs qui ont ravi l’Algérie. Qu’attendent-ils ces gens là de la vie. Pensent-ils emporter dans la tombe tels des pharaons tout ce qu’ils ont volé ici bas. Les seules choses qu’on emporte là bas, c’est le bien que l’on a fait. Ors le bien ces gens là, ils n’en connaissent que le nom. Ils ont signé dans leur cabale un pacte avec le diable qui les a récompensé en prenant leur honnêteté et leur sensibilité envers autrui.
    Ces gens là sont vieux, malade et continuent comme un pharaon à brosser afin d’assister au festin qui devrait servir de nourriture au peuple et aux générations futures. Ils n’ont rien préparé pour le bien de tous et celui des générations futures.
    Ils ont enrichi tous leurs proches. On voit sortir des maisons des zones pavillonnaires leur proches. On voit les magasin de luxe franchisés tenus par leur neveux, leur nieces. Eux se sont payés des appart grand standing à Paris et villa en Bretagne et Normandie sans jamais avoir travailler. On mettra de vrai patriotes au pouvoir, d’honnêtes hommes dont le soucis n’est pas de remplir les banques suisses et acheter de l’immobilier place mont blanc à Genève.




    0



    0
    Anonyme
    30 septembre 2013 - 12 h 29 min

    Tous ces guignols sont à
    Tous ces guignols sont à chasser. Des imposteurs corrompus, incompétents que l’on est obligé de chasser.




    0



    0
    Anonyme
    30 septembre 2013 - 12 h 19 min

    TU SOUTIENS OU PAS .TU TE
    TU SOUTIENS OU PAS .TU TE CROIS QUELQU’UN D’IMPORTANT? TU PASSERAS TOUTE TA VIE AVEC TA CHITA ET TU N’AURAS RIEN A GAGNER.




    0



    0
    lenaif
    30 septembre 2013 - 10 h 26 min

    lorsque vs etiez aux
    lorsque vs etiez aux commandes vs auriez du prenser a batir un « etat de droit » et une justice « juste » pas celle qu’on covoque la nuit.alors ne te plains pas tu es de ceux qui ont detruis le pays




    0



    0
    Anonyme
    30 septembre 2013 - 8 h 52 min

    on plante ses griffes au
    on plante ses griffes au trône




    0



    0
    sadek lakbir
    30 septembre 2013 - 8 h 40 min

    c’est un éléphant de la
    c’est un éléphant de la politique ce lui la je l’ai entendu y’a déjà 30 ans si ma mémoire et bonne !!!!! il est vivant l’elephant!!




    0



    0
    Walho
    30 septembre 2013 - 5 h 46 min

    Ya Belayat , dans un Etat de
    Ya Belayat , dans un Etat de droit , vous et vos congénères seriez jugés pour vol commis au dépens du PEUPLE ALGERIEN . Vos tuteurs ont osé volé un symbole qui est le F.L.N , soit le Front de Libération Nationale , propriété exclusive et inaliénable de tout le peuple algérien . C’est sous sa bannière que le peuple s’est levé comme un seul homme pour bouter la france et son armada hors de ce pays. Pour que vive EL DJAZAIR horra moustaqilla, des personnes ont sacrifié ce qu’ils avaient comme bien suprême en ce bas-monde : la VIE . Allah yerhamhoum brahhamtoul wassaa . Alors qu’ Allah les a immortalisés dans la sourate – El Baqara – Wala taqoulou limène youqtalou fi sabilillahi emwaten bel ahya’ e wa lakine la techoouroune – vous , vous en avez fait des statues figées dans les villes et villages d’Algérie . Alors Raddoul hadachaab HAQQOU . Libérez-le de vos propres personnes . Rendez-lui ce qui lui appartient en propre . Au même titre que la GLORIEUSE ALN . Son accaparement à des fins strictement mercantiles par des bandits de grands chemins n’est en définitive qu’une confiscation d’un symbole sacré appartenant au PEUPLE ALGERIEN . Vous avez souillé un sigle planétairement connu pendant la glorieuse guerre de libération nationale qui faisait trembler sur leurs bases les forces de la France colonialiste et de l’OTAN , et qui était la fierté des peuples en lutte pour leur indépendance , en en faisant le Front du Luxe et du Népotisme . Créez un parti propre à vous et vous verrez que vous n’aurez pas plus de poids que n’en a un particulet . Vous verrez que vous n’aurez aucune stature nationale et que vous serez des moins que rien . Le RIEN aura plus de valeur que vous et tous vos protecteurs . Tout ce que le peuple algérien endure actuellement comme souffrance et misère est de votre faute . Vous qui gouvernez ce pays en fonction de vos intérêts . T’eiche l’Algérie pour vous et vos acolytes , car le système opaque que vous avez instauré vous arrange parfaitement pour le pillage en règle de ses richesses . Et vous n’avez de comptes à rendre à personne puisque l’impunité vous permet d’ écraser ce pays mais vous n’échapperez pas à la Justice Divine .




    0



    0
    Rachid
    30 septembre 2013 - 5 h 36 min

    Tous des chekamines honte à
    Tous des chekamines honte à vous, aucune dignité ni honneur




    0



    0
    zinda
    29 septembre 2013 - 23 h 07 min

    arrete de brosser,un peu de
    arrete de brosser,un peu de dignité qu ‘est qui te reste de vivre ya belghiate,retire toi du Fln,laisser ce patrimoine du peuple hors de vos magouilles,vous avez vous et vos semblables souiller la memoire de boudiaf,benm’hidi didouche et les vrais moudjahids




    0



    0
    abdelkader wahrani
    29 septembre 2013 - 22 h 14 min

    ah… piérrot trompétta,
    ah… piérrot trompétta, barkak men darb chita. ayb alik. ma3ndek mategratti.faqou bik… ah…piérrot trompétta.




    0



    0
    rafik
    29 septembre 2013 - 22 h 04 min

    votre gueule n’est pas plus
    votre gueule n’est pas plus sympathique que celle de saidani!au moins lui il declare servir boutef depuis 99 à aujourd’hui mais belayat fait la chitta à boutef pour sauver ses terres de negrine et sauver son fils recidiviste……belayat disparaissez des radars..du fln…vitre mamelle…




    0



    0
    Amcum
    29 septembre 2013 - 21 h 54 min

    J’ai écouté M. Belayat à
    J’ai écouté M. Belayat à plusieurs reprises. Je le trouve un fin politicien et surtout un homme qui sait quoi dire et comment le dire. Le fait de déclarer qu’il est prêt a soutenir le Président Bouteflika pour un 4 eime mandat n’a rien de bizarre. Cette affirmation vient appuyer que le forcing de Saidani n’a rien a voir avec l’entelle candidature de Bouteflika! D’ailleurs, personne en dehors du président lui-même ne sait si oui ou non il va se présenter. Bouteflika aime cultiver le mastère et ceci marche très bien en politique en ALGERIE. Observer un peu la même stratégie de Benflis qui s’est impose le silence pendant plus de 15 ans ! Il faut être fort pour réussir un exercice du genre !
    Pour ma part, je suis certain que Bouteflika a compris que son 3ieme mandat été une erreur. Je suis aussi plus que certain qu’il ne va pas se présenter pour un 4 ieme mandat.
    Pour revenir au couple Saidani-Belayat, la différence réside dans le fait que le dernier veut construire un parti fort, alors que le dernier, il est plus préoccupé par des questions conjoncturelles.
    Salam.




    0



    0
    zarzor
    29 septembre 2013 - 21 h 23 min

    allah ghalab , hada wach
    allah ghalab , hada wach halbat .
    walou farras koullach falkkaras .
    mbassah koullach feldjib .
    http://www.youtube.com/watch?v=NUmiZBchPcY




    0



    0
    Anonyme
    29 septembre 2013 - 20 h 45 min

    c’est le système qu’il
    c’est le système qu’il soutient et non le candidat ;
    espérer une suite au recours introduit au niveau du conseil d’État après le changement de ministre est impensable ;à moins que le conseil d’État soit réellement autonome ou qu’on ait décidé d’appliquer la loi dorénavant!




    0



    0
    zaki
    29 septembre 2013 - 19 h 51 min

    par respect aux lecteurs et
    par respect aux lecteurs et aux gestionnaires de ce site respectable,je m’abstient a ne pas déconner mais je souhaite le faire face a cet homme du Neandertal.ils me fout vraiment la maladie cet energumene.




    0



    0
    Anonyme
    29 septembre 2013 - 19 h 48 min

    Il n’est pas différend de
    Il n’est pas différend de l’autre tête de mafia le sieur Saïdani, ils brossent tous Boutef, nous assistons à un régime des des courtisans comme au Maroc, quelle horreur, boutef n’est que l’ombre de lui-même quel intérêt à soutenir cet handicapé mental et physique.




    0



    0
    P. Melkli
    29 septembre 2013 - 18 h 32 min

    Même au bord de la mort il
    Même au bord de la mort il continuera la brosse et la chita pour la mangeoire (..)




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.