Ghardaïa : des habitants de Metlili incendient le siège de la Sonelgaz

Le climat est électrique dans la ville millénaire de Metlili, dans la wilaya de Ghardaïa. Le non-rétablissement du courant électrique à l’heure prévue a mis le feu aux poudres. Des habitants en colère sont sortis protester dans la rue et l’irréparable a été commis. Le siège de l’agence commerciale de Sonelgaz ainsi qu’un de ses véhicules ont été incendiés par des manifestants qui se sont attaqués à d’autres infrastructures publiques. Ils disent vouloir «punir» la Sonelgaz qui aurait selon eux failli à ses engagements, à savoir qu’elle n’a pas respecté l’heure du rétablissement du courant fixée dans son préavis de coupure pour travaux annoncé sur les ondes de la radio locale et sur les affiches placardées dans les quartiers. La Sonelgaz avait annoncé, trois jours à l’avance, la coupure d’électricité pour travaux sur le réseau de transport le samedi 5 octobre entre 5h et 17h dans la région sud de Ghardaïa (Metlili et Mansourah). Les agents de la Sonelgaz n’ont pas pu achever les travaux à 17h, et les habitants outrés par le retard ont saccagé ses bureaux avant d’y mettre le feu. Leur colère est due en partie à cette coupure d'électricité qui les a privés des moyens de climatisation, de réfrigération et de ventilation alors que les températures dépassaient les 40°C. Il faut rappeler que les différentes régions de Ghardaïa vivent sous tension ces dernières années. Entre problèmes socioéconomiques persistants et conflits interethniques, les incidents sont de plus en plus récurrents. Le non-rétablissement du courant électrique à l’heure prévue n’est guère suffisant pour justifier cette réaction violente et démesurée des habitants. Le mal doit être bien profond.
Sonia B.
 

Comment (11)

    Anonyme
    7 octobre 2013 - 11 h 08 min

    RÉACTION STUPIDE de gens
    RÉACTION STUPIDE de gens ignorants et irresponsables.
    L’État doit arrêter ces voyous et leur faire payer leur acte ignoble.




    0



    0
    00213
    7 octobre 2013 - 10 h 20 min

    Réaction assez bête, dans le
    Réaction assez bête, dans le sens où en voulant punir la Sonelgaz et bien ils se punissent eux-mêmes.
    .
    Malheureusement à ceux qui viennent gémir et cibler uniquement le gouvernement, il faut préciser que les cadres et techniciens de cette agence sont des enfants de la région et même des voisins des incendiaires.
    .
    C’est juste l’histoire d’algériens qui pourrissent la vie d’autres algériens…
    .
    Cependant je comprends l’exaspération de mes concitoyens.
    Face à ces bonimenteurs qui ne savent que donner des délais qu’ils n’ont jamais respecté.
    Il y a ce qu’on appelle des « Responsables » d’agence qui touchent des salaires de « Responsables » et qui sont là pour assurer la responsabilité en cas de défaillance.
    Mais dans le cas présent (et comme d’habitude) ils s’empressent de défendre leurs droits sans s’acquitter de leurs devoirs.
    C’est là que sont censés intervenir les grosses têtes (bien vides) d’Alger pour jouer à leur tour leurs rôles de « Responsables » des « Responsables », en sanctionnant ces ânes (et en justifiant un peu leurs propres salaires).




    0



    0
    Adel
    7 octobre 2013 - 7 h 52 min

    L’administration les
    L’administration les entreprises d’état fonctionne grace aux citoyens agents de l’état, certains sont peut-être ici sur ce forum pour dire tout le mal sur l’algérie et ses dirigeants. Alors qu’ils sont en premières lignes et doivent assumer leur mission avec honnêteté.
    Ce n’est pas le premier paradoxe des algériens, qui veulent le beurre, l’argent du beurre et puis la fermière.




    0



    0
    soum
    7 octobre 2013 - 7 h 48 min

    Les sages se sont effacés et
    Les sages se sont effacés et les abrutis font la loi. L’école de Benbouzid a fabriqué une génération manquant de réflexion et d’intelligence qui ne sait rien faire sauf casser ce qui lui appartient. Quand dans un lycée d’Alger les élèves empêchent un prof. de parler de religion et de philosophie c’est grave. Ils se limitent à dieu a dit. On fait attribuer à dieu aujourd’hui toutes les interprétations d’ignorants qui polluent notre nation.




    0



    0
    chikhna
    6 octobre 2013 - 21 h 19 min

    C »est du à l’incompétence de
    C »est du à l’incompétence de nos responsables qui avancent des choses à l’emporte-pièces car une promesse doit être tenue quitte à se surpasser pour assoir une certaine crédibilité du service public..




    0



    0
    pourtous
    6 octobre 2013 - 19 h 07 min

    il faut mettre une fin a
    il faut mettre une fin a cette anarchie, celui qui a mal a la dent va couper la route et bruler des pneux. n’est il pas par exemple plus judicieux d’imposer a sonelgaz une remise de 200DA pour chaque abonne par jour de non-service. Car si on continue a ce rythme il n’y aura plus d’administaration ou forme de gouvernement et ca sera la grande pagaille et le pays sera ouvert aux quatre vents.




    0



    0
    Adel
    6 octobre 2013 - 16 h 04 min

    Arrêtez de vous faire peur,
    Arrêtez de vous faire peur, c’est la conséquence d’un société algérienne en pleine évolution, changement et développement, dans les années 70 en dehors du centre de gardaïa il n’y avait ni eau, ni electricité, ni gaz, personne ne sortait manifeter.
    aujourd’hui la jeunesse algérienne à tout ou presque et elle est exigeante, je trouve une grande évolution, les gens sortent à main nu ils cassent du matériel symbolique rien de grave, c’est le trop plein d’énergie qui s’exprime de la sorte. C’est plutôt positif.
    Il nous faudrait juste canaliser cette énergie, pour que les manipulateurs ne l’utilise pas




    0



    0
    selecto
    6 octobre 2013 - 15 h 52 min

    La patience des citoyens a
    La patience des citoyens a des limites.




    0



    0
    lyes bab el oued
    6 octobre 2013 - 15 h 46 min

    Entre manipulations,
    Entre manipulations, inculture, manque de civisme et état clochardisé et totalement incompétent (promotion benamisme, école sinistrée,…), c’est la porte ouverte à toutes les dérives. RABI YESTER !




    0



    0
    Leila Aitballah
    6 octobre 2013 - 15 h 07 min

    Ils ont en marre de
    Ils ont en marre de l’incompétence, et qu’on les nargue tous les jours. C’est une partie de la population qui n’existe pas, et qui est prise pour le dindon de la farce. Je me suis aperçu dernièrement que dans (leur) station régionale entv (la télévision que personne ne regarde) Même les techniciens étaient d’ailleurs (souvent des bricoleurs) Il faut faire attention changer vite la racaille illégitime et incompétente d’El Mouradia qui est en train de faire glisser le pays …




    0



    0
    Brahim Haddou
    6 octobre 2013 - 14 h 05 min

    c’est tout ce que ces voyous
    c’est tout ce que ces voyous savent faire. c’est grave. où va l’éducation?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.