Tripartite : pour un pacte économique et social de croissance

Commencée en milieu de matinée, la tripartite a pris fin, dans la même journée, en milieu d’après-midi, ce jeudi, par l’annonce de la mise en place de cinq groupes de travail qui auront à approfondir ses conclusions. Le premier groupe sera chargé de remettre dans trois mois une proposition de pacte économique et social de croissance, le deuxième a pour mission de proposer les modalités de contribution du Fonds national d’investissement (FNI) au financement de l’investissement public et privé, le troisième travaillera sur la protection de la production nationale à travers divers instruments, comme le crédit à la consommation de produits fabriqués en Algérie, le quatrième s’occupera de la question de l’encadrement des actes de gestion, enfin, le cinquième groupe planchera sur les modalités à même de faciliter l’intervention des entreprises nationales du secteur du bâtiment, travaux publics et hydraulique (BTPH), dans les projets nationaux d’équipement. Habituellement, la tripartite se terminait tard dans la nuit et parfois le lendemain. La nouvelle version présidée par Abdelmalek Sellal semble plus consensuelle et sans doute mieux préparée. Il faut souligner que les enjeux sautent aux yeux, avec la facture démesurée des importations qui fait ressortir de façon dramatique la faiblesse de la production nationale, malgré les incitations et les crédits qui sont accordés aux opérateurs, qu’ils soient publics ou privés.
Mohamed El-Ghazi

Comment (7)

    Nenuphar
    13 octobre 2013 - 19 h 13 min

    @ AP. Tiens donc, je croyais
    @ AP. Tiens donc, je croyais que vous aviez fait un rappel afin d’éviter les insultes de certains envers d’autres. Où sont donc vos belles paroles de morale ?

    .

    @horizon. Vous me faites rire mais alors là sérieusement. Voilà que vous êtes découvert à n’être qu’un fervent adepte de l’informel dans lequel vous devez certainement baigner chaque jour de votre vie et voilà que vous venez m’apprendre, moi, à me servir de l’internet. Mon pauvre si vous saviez. Des années lumières nous séparent, vous vivez encore au moyen âge. De là où je vous écrit, vous ne pouvez pas vous en douter. Ben si je vais vous le dire. Je vous écrit de l’Arizona et plus exactement de Tempe, vous connaissez c’est le sud de la Californie et pas comme vous le croyez de votre voisinage le Maroc, dont je ne suis pas le sujet.
    Vous êtes de cette espèce qui fanfaronne pour ne rien dire car votre cerveau est vide, il ne sait que plagier et faire la ara. Alors au lieu de me dire de rester chez M6, faites donc vos ablutions avant de me parler.

    .

    Sans salutation !




    0



    0
    Horizon
    13 octobre 2013 - 15 h 20 min

    @ nénuphar
    Le copier /

    @ nénuphar

    Le copier / coller est un outil parmi tant d’autres qui à été gracieusement mis à la disposition des internautes .
    Cet outil conçut pour rendre pratique les échanges d’informations via les internautes chacun pour ces raisons personnel .
    Les grand lecteurs que sont les internautes voyagent à travers le monde en quelque clics.
    Nous découvrons tant de chose que nous faisons partager à nos proches , nos amis , et internautes sur des forums de tchatches .
    Des informations qui échappe aux communs des mortel .
    Tu peux aussi télécharger des films , musique , livres , articles de presse , photos .
    Les raisons sont élémentaires .
    Elles permettent de profiter des recherches de chacun et les regrouper et en faire profiter dans les forum , les réseaux sociaux , et compléter l’information sur l’information déjà présente.
    C’est ce que font des grands journaux comme médiapar de l’investigation et obtiennent de l’information venant de vidéos , de bandes sonores , de courriers originaux ou copies , ou de voix anonyme ( indicateurs ) .
    Tout cela s’appelle prendre récolter pour donner informer ( copier /coller et une forme moderne électronique vaste de fournir de l’information intercontinentale chacun dans son coin et en faire pars à qui nous le souhaitons .
    La complémentarité dans l’instruction dans l’apprentissage dans le coopérativisme .
    A travers des forums journalistiques , forums de passionnés de mécaniques , de plongée sous-marine etc…etc…
    J’ai grâce à ces forum et mes recherches et copier /coller résolu tant de problème diverses et variés et économisé tant d’argent .
    Si tu m’avais demander mes sources ou poser la question je t’aurais répondu.
    Avec modestie , neuf fois sur dix mes commentaires sont de moi intégralement.
    Je me moque que tu me crois ou pas .
    Mon cerveau contrairement au tient je le met au travail tout les jour .
    Toi on ne peut pas en dire autant car tu es en admiration devant mes commentaires mes recherches car j’utilise comme tout le monde parfois le copier /coller.
    Sort de ton trou de ton village au fin fond de djébel et pénètre le cyberespace le monde très très vaste de l’informatique et cesse de rester médusé devant l’utilisation du copier coller.
    Les chiens aboies et la caravane passe .
    PS LES CORRECTEUR D’ORTHOGRAPHES GRATUITS SUR LE NET FONT DE TOI UN ALPHABET. CHAMPION DE LA LANGUE DE MOLIÈRE.
    Reste dans ton bled avec ton roitelet momo666 et lâche moi les basque tu ne m’intéresse nullement.
    Vive le copier /coller pauvre tâche que tu es.




    0



    0
    Nenuphar
    13 octobre 2013 - 12 h 11 min

    @horizon. Connaissant vos
    @horizon. Connaissant vos « commentaires » qui sont généralement mal bâtis et comportant d’énormes fautes de toutes sortes, je m’étais étonné de voir votre commentaire texte sur ce sujet, aussi limpide, clair et bien écrit.

    .

    Comme je suis curieux, parfois même trop lorsque je sens l’arnaque, j’ai recherché dans mes archives et j’ai retrouvé le texte original de votre commentaire. Il est paru sur CCR duquel vous n’avez fait que du copié-collé.

    .

    http://2ccr.unblog.fr/2013/01/11/ah-les-pauvres-riches/

    .

    A mais détrompez vous donc, je ne vous cherche pas des poux sur la tête mais trop c’est trop surtout lorsque votre commentaire sur le sujet « Le roi du Maroc panique et s’avoue esseulé » : Par Horizon (non vérifié) | 12. octobre 2013 – 23:36

    Salem alikoum

    Hassan II faisait danser…

    n’était repris par la même méthode du copié-collé des sites aussi bien marocains qu’algériens à l’exemple de :

    .

    http://www.lnr-dz.com/index.php?page=details&id=24291

    ou encore de : http://rami.tv/fr/alaouites/

    .

    Je ne pensais pas que l’informel avait atteint un tel degré mais je vous invite à faire plutôt travailler votre cerveau ainsi vous nous éviterez les méthodes de vos favoris de la « famille révolutionnaire » qui ne savent que radoter ce qui a été pensé et dit ailleurs.




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    13 octobre 2013 - 11 h 25 min

    Tripartite : pour un pacte
    Tripartite : pour un pacte économique et social de croissance…D après le Professeur d economie Ahmed Dahamni les ententes triparties sont souvent vouees a l echec car pour l entreprise  » Le salaire  » est une depense mais pour le travailleur il est son  » seul revenue « .




    0



    0
    Horizon
    12 octobre 2013 - 20 h 12 min

    Salem Alikoum
    Ces patrons en

    Salem Alikoum

    Ces patrons en Algérie ou en France c’est KIF KIF du pareille au même.

    AH, « LES PAUVRES RICHES »!

    N’avez-vous jamais entendu, dans votre entourage, cette injonction répétée comme un
    leitmotiv par des personnes qui ont souvent du mal à joindre les deux bouts : »arrêtez de
    taper sur les riches et les patrons, ce sont eux qui nous font travailler ». Et l’artisan ou le
    commerçant du coin, qui peine parfois à se payer un salaire, approuve. Il se sent solidaire,
    car il se considère comme un patron ! Et bien désolé de vous décevoir, lorsque l’on parle
    des riches et du patronat, vous n’en faites pas partie. Aux yeux de ceux dont on parle et qui
    représentent 1% de la population, vous n’êtes qu’une quantité négligeable comme le reste
    de la population.
    « Heureusement qu’il y a des riches pour nous faire travailler ! » : donc à l’aube de
    l’humanité, l’homme aurait-il dû se laisser mourir de faim, sous prétexte que personne ne
    lui donnait du travail ? Aurait-il dû renoncer à se construire un abri ou à se vêtir ? Aurait-il
    du renoncer a améliorer sa vie ? Aurait-il du renoncer à chasser et à cueillir des baies ?
    Non, l’homme avait trop de choses à faire pour lui et son clan, et il n’avait pas le temps de
    travailler pour une bande d’exploiteurs qui lui auraient confisqué le fruit de son travail.
    Cette notion de travail véhiculée par les « pauvres-riches » est la référence de ceux qui ne
    travaillent pas et encaissent les bénéfices, alors que le but de l’activité économique ne
    devrait pas être de créer de la richesse à tout prix, mais simplement de satisfaire les
    besoins de chaque membre de la communauté !
    Alors, va-t-on les plaindre ces « pauvres-riches » !! Ils sont une poignée, possèdent le
    monde et mettent les peuples en esclavage! Va-t-on plaindre Bettencourt, Dassault, Mittal,
    ou ceux du Medef …, les voyez-vous, attristés et malheureux ? Ici et ailleurs, des pauvres
    gens se battent désespérément pour survivre face à ces rapaces, face à ces requins. Souvent
    sans résultat malheureusement, car ces prédateurs sont soutenus par des pauvres d’esprit
    qui s’imaginent faire partie de leur monde parce qu’ils ont la villa, la télé et le lave
    vaisselle !
    Lorsque le gouvernement de monsieur Hollande, qui n’a rien de révolutionnaire, projette
    un temps soit peu de toucher à leurs avantages et leurs privilèges, ces vautours se
    déguisent en pigeons. La droite en profite pour faire son ram-dam, relayée par ses
    journaux et ses valets victimes du célèbre syndrome du larbin. Les « pauvres-riches »
    crient au scandale, et tous les moutons inconscients les acclament et reprennent en coeur
    leurs revendications. Alors que lorsque les patrons et les riches pleurent, le peuple devrait
    se réjouir. Par contre lorsqu’ils sont contents, le peuple depuis le temps devrait savoir qu’il
    va en payer l’addition !
    Les « pauvres-riches » ont déclaré la guerre des classes depuis bien longtemps et seuls
    leurs serviteurs abrutis de propagande télévisuelle le nient. Depuis des décennies nos
    impôts servent à financer le non paiement d’une partie de leurs cotisations et leurs
    exonération fiscales, et ceci sans aucun résultat convainquant sur le chômage. Faire
    confiance aux « pauvres-riches » pour lutter contre le chômage est d’une grande naïveté.
    C’est pourtant ce que ces rapaces voudraient nous faire croire, alors que pour eux, un
    niveau élevé de chômage reste leur meilleure arme pour lutter contre nos droits sociaux.
    Cette bande de requins se sert impunément de l’état comme courroie de transmission
    pour piller les populations. Mais savez-vous le plus drôle, ou le plus triste ? Je prends les
    paris que si l’UMP (l’Union des Moutons de Panurge) organise une manif, on va y
    voir aux cotés des « pauvres-riches », tout un tas de pauvres gens intoxiqués par la
    propagande en cours, tout heureux de taper sur eux-mêmes, c’est à dire sur le
    fonctionnaire, le pauvre, l’étranger, le travailleur, le salarié, le chômeur ou le précaire !




    0



    0
    Nenuphar
    10 octobre 2013 - 18 h 59 min

    Bla-bla-bla, que du
    Bla-bla-bla, que du bla-bla-bla cette tripatouille qui, comme toutes les promesses faites depuis l’indépendance, ne débouchera sur rien.

    .

    Comment se fait-il qu’après tant de temps à annoncer cette réunion que l’on dit d’elle importante, elle n’ait débouché que sur la mise en place de 5 groupes de travail qui ne rendront leurs conclusions que d’ici au moins un trimestre?

    .

    Alors que la situation est gravissime, on en est encore à discutailler du sexe des anges, genre qui est le leader, qui représente qui et à qui fera le plus de promesses à dormir debout.

    . On voit bien que cette réunion n’est que poudre aux yeux tant le gouvernement est plus accaparé par la prochaine échéance électorale que par autre chose de plus bénéfique pour le pays et ses citoyens.

    .

    La différence entre un homme politique et un homme d’État est la suivante : le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération. James Clarke




    0



    0
    00213
    10 octobre 2013 - 18 h 19 min

    Merci M. Sellal mais malgré
    Merci M. Sellal mais malgré votre bon vouloir, vous confirmez mes dires.
    A savoir que cette réunion est d’une extrême inutilité.
    .
    Rien de concret, sauf la création de groupes de travail supplémentaires qui seront à coup sure composés d’anciens ministres, députés, walis ou « fils de ».
    Avec évidemment les compensations financières qui vont avec.
    .
    Plutôt que de gesticuler sans rien faire avancer,
    Attaquez vous à vos collègues politiciens associés aux barons de l’import-import !
    Supprimez tous les lobbyistes bien placés qui roulent pour les multinationales !
    Investissez dans la recherche et l’enseignement !
    Anéantissez la corruption !
    Mettez en place des mécanismes de contrôle du travail effectué par les cadres de l’état et appliquez leurs des sanctions !
    Mettez en place un système de recrutement de la fonction publique basé sur les compétences et l’intégrité !
    Virez tous ces fainéants étatiques qui bloquent indirectement l’industrie, le tourisme et l’investissement !
    .
    Mais bon, pour l’instant ils ont dit qu’ils cherchent encore les conclusions.
    Apparemment ils savent toujours pas d’où vient le problème…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.