Un Algérien parmi les 10 meilleurs jeunes innovateurs arabes

Le jeune Algérien Mohamed Doumir vient d’être sélectionné parmi les dix meilleurs jeunes innovateurs arabes révélés à l’issue d’une rude compétition dans le cadre de l’émission de télévision Stars of Science, diffusée sur MBC4. Le dernier épisode de l’émission en question, consacré à l’étude du concept, a mis au défi seize candidats de valider scientifiquement leur idée et seuls dix d’entre eux sont passés à l’étape de l’ingénierie, dont Mohamed Doumir qui s’est même permis de se classer au 4e rang. Agé de 28 ans, ce jeune a concouru avec son invention liée à la mise au point de «bottes de diagnostic pour course de chameaux». Cependant, la prochaine étape ne sera pas de tout repos pour notre représentant face à la rude concurrence des candidats venus d’Egypte, d’Arabie Saoudite, du Qatar, de Tunisie, d’Irak, du Koweït et de Syrie. L’étape de l’ingénierie sera, en effet, l’un des défis des plus difficiles qu’auront à relever les dix jeunes innovateurs restants. Ils seront jugés sur la fonctionnalité de leur produit et son potentiel de commercialisation ainsi que sur leur ingéniosité et leur inventivité avant que six d’entre eux ne passent à l’étape du design. A noter que le jury est, notamment, composé de Dr Hayat Al-Sindi, fondatrice et présidente de l’Institut i2 basé en Arabie Saoudite, du Dr Mazen Hasna, vice-président et responsable académique de l’université du Qatar, et des membres permanents, Youssef Al-Salhi, directeur général du Centre de recherche et de technologie de Qatar Shell, et Dr Fouad Mrad, directeur exécutif du Centre régional de technologie des Nations unies.
Amine Sadek
 

Comment (16)

    FD
    19 octobre 2013 - 18 h 00 min

    le texte a été mal traduit il
    le texte a été mal traduit il a inventé des bottes de diagnostique pour les chameaux de course ,ce ci voudrai dire un outil de diagnostique médicale car le docteur doumir est vétérinaire, cet outil remplacera l’échographie et l’ultrason dans le diagnostique des boiterie chez le chameau et le cheval de course c’est très intelligent bravoo au docteur et bonne continuation




    0



    0
    Maysar
    14 octobre 2013 - 9 h 17 min

    « Bottes de diagnostic pour
    « Bottes de diagnostic pour course de chameaux »?
    Voilà une invention qui va révolutionner le monde de la science et de la technologie !
    Quel génie !!! Mais en quoi cette « invention » aidera t-elle l’Algérie , et par extension l’humanité ?
    Au pays de bédouins , les chamelles sont reines




    0



    0
    algerienmeskine
    14 octobre 2013 - 6 h 44 min

    Antisioniste (non vérifié) |
    Antisioniste (non vérifié) | 13. octobre 2013 – 15:16

    dx64????Des bottes de danse musulmanes anciennes???




    0



    0
    Anonyme
    13 octobre 2013 - 19 h 28 min

    Il a oublié d’inventer les
    Il a oublié d’inventer les bottes de diagnostic pour les enfants jockeys (esclaves) de ses chameaux ou dromadaires.

    Comme se sont des enfants jockeys (esclaves) qui sont sur les chameaux pendant les courses, peuvent-il au moins inventer à ses enfants jockeys des bottes et casques de diagnostic incluant en option un thermomètre électronique digital Wi-Fi, cela permettra à certains « émirs » vicelards de diagnostiquer à distance la températeurs de ses petits jockeys en plus de celles des chameaux pendant la course.




    0



    0
    Anonyme
    13 octobre 2013 - 18 h 51 min

    Malheuresement ce n est ni
    Malheuresement ce n est ni une invention ni une inovation .aux pays des aveugles le borne est roi




    0



    0
    Wahid
    13 octobre 2013 - 17 h 56 min

    Non, je pense qu’il y a 2
    Non, je pense qu’il y a 2 algériens dans le Top 10!!




    0



    0
    Rascasse
    13 octobre 2013 - 17 h 16 min

    Aucun commentaire à faire?
    Aucun commentaire à faire? Voilà nos immigrés n ont rien a dire sur l invention l innovation la recherche ça les intéressent pas de contribuer au débat ouvert tous ce qu il savent faire c est de dénigrer de descendre en flamme de calomnier et d appeler à la violence, sachez que l innovation c est le socle des nations modernes. En Algérie il n y’a pas même pas d association des inventeurs, en effet le PIB recherche il est de combien?




    0



    0
    Anonyme
    13 octobre 2013 - 16 h 30 min

    c’est trop mignon des bottes
    c’est trop mignon des bottes de diagnostic pour course de chameaux et on attend toujours le petit drone qui va surveiller les performances des chameaux pendant la course.




    0



    0
    algerienmeskine
    13 octobre 2013 - 15 h 38 min

    j’espere qu’il ne fera pas
    j’espere qu’il ne fera pas d’erreur de design car le camelidé du moyen orient est plutot un dromadaire (avec une seule bosse)!!!le chameaux est du ressort de l’extreme orient!!!!




    0



    0
    Anonyme
    13 octobre 2013 - 14 h 23 min

    «bottes de diagnostic pour
    «bottes de diagnostic pour course de chameaux»

    Bravo, quelle belle « innovation ». Certains idolâtrent leur chameaux au point de leur « inventer » des bottes « de diagnostic ».

    Les chameliers « fétichistes » ont de l’AVENIR dans les bottes high-tech et clinquantes pour chameaux.

    Bravo, quelle belle « innovation ».




    0



    0
    mahdi
    13 octobre 2013 - 14 h 22 min

    bien futé celui-là « des
    bien futé celui-là « des bottes de chameaux » (pour les bougandoura) pour ce concours, l’idée est vraiment originale il gagnera ça c’est sûr ! bon courage quand même !




    0



    0
    Antisioniste
    13 octobre 2013 - 14 h 21 min

    désoler faut lire dx7
    désoler faut lire dx7




    0



    0
    Anonyme
    13 octobre 2013 - 14 h 20 min

    «bottes de diagnostic pour
    «bottes de diagnostic pour course de chameaux»

    Bravo, quelle belle « innovation ». Certains idolâtrent leur chameaux au point de leur « inventer » des bottes « de diagnostic ».

    Les chameliers fétichismes ont de l’AVENIR dans les bottes high-tech et clinquantes pour chameaux.

    Bravo, quelle belle « innovation ».




    0



    0
    Abou Stroff
    13 octobre 2013 - 14 h 16 min

    « ce jeune a concouru avec son
    « ce jeune a concouru avec son invention liée à la mise au point de «bottes de diagnostic pour course de chameaux» » dixit A. S.. il est tout à fait clair qu’avec cette invention, les chameaux seront plus performants et les bottes pourraient servir, après quelques retouches à diagnostiquer, le mal ou les maux qui rongent les sociétés arabes dans leur globalité. en fait, cette invention pourrait-elle diagnostiquer, avant investiture, les gus qui voudraient transformer une république en monarchie?




    0



    0
    Antisioniste
    13 octobre 2013 - 14 h 16 min

    Salamou 3alikoum
    Félicitation

    Salamou 3alikoum

    Félicitation et bonne chance pour la suite à notre jeune Mohamed Doumir. Voila, c’est dans se genre de chose que je préconise d’investir à l’échelle national? au lieu de gaspiller des sommes colossale dans les chants et danses des festivals. Cela n’est pas une négation de l’art de ma part (j’ai un vieux dx 64 et beaucoup de mes amis son des artistes) mais je pense qu’il existe d’autre moyens pour financé l’art comme dans tous les autres pays.

    Encore une fois Félicitation à notre jeune Mohamed Doumir, et Aid el adha Mabrouk à tous les musulmans et musulmanes ou qu’ils/elles soient.




    0



    0
    Nenuphar
    13 octobre 2013 - 14 h 15 min

    Fort, trop fort !
    .
    A non,

    Fort, trop fort !

    .

    A non, pas « l’inventeur » mais bien les moyens orientaux qui ont réussi à manipuler même les cerveaux des algériens qui, et l’exemple de cet « inventeur » est explicite qui ne pensent plus que arabe et plus particulièrement Moyen Orient.

    .

    La belle affaire donc d’avoir « inventé » des « bottes de diagnostic pour course de chameaux ». Est-ce qu’en Algérie il y a ce type de course ? Non évidemment ! Ces courses sont organisées au Moyen Orient pour ces émirs et leurs familles oisifs qui n’ont pas d’autre distraction dans la chaleur de leur paysage.

    .

    Bon, bon ok, ce « jeune inventeur » va peut être vendre ces bottes au Moyen Orient et sortir si on peut dire de son milieu naturel qu’est l’Algérie mais mazette à quel prix !

    .

    Pourquoi diable s’est-il penché sur cette idée saugrenue alors qu’il y a d’infini domaine que le génie humain peut explorer ? Et pourquoi diable n’a-t-il pas pensé à œuvrer pour une invention qui fasse du bien à son pays d’origine au lieu de se pencher sur des amusements de de débiles profonds au sens où ces émirs, en dépit de leur colossale fortune n’ont rien trouvé ou inventé ni pour eux-mêmes et encore moins pour le reste du monde ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.