Les Américains forment les Algériens aux techniques de subversion

Les services américains maintiennent leur pression sur notre pays et ne cachent pas leur intention d’essayer d’influer sur son évolution en l’orientant vers les intérêts des grandes sociétés américaines, puisqu’au bout du compte c’est cet objectif qui est visé au détriment bien sûr des intérêts de l’Algérie. Les dirigeants des Etats-Unis ont réservé à nos jeunes compatriotes tout un programme appelé «Leaders for Democracy Fellowship de l’Initiative de partenariat au Moyen-Orient (MEPI)». Leurs porte-voix en Algérie ont été chargés d’en faire la promotion. Cette nouvelle «séance d'endoctrinement», on ne peut pas la qualifier autrement, se déroule aux Etats-Unis, «tous frais payés». La sélection des «candidats» se fait à partir d’un test qui doit montrer leurs prédispositions à agir pour provoquer des changements dans le pays «dans les dix prochaines années». C’est un secret de polichinelle : ce programme, comme les autres à destination de l’Algérie et des pays de la région, est concocté par la CIA et confié pour sa réalisation à des institutions universitaires, avec l’illusion que ce stratagème en masquerait l’origine. Si les Etats-Unis se préoccupaient véritablement de la citoyenneté et des droits de l’Homme dans nos pays et non pas de déstabilisation, les résultats en auraient été ressentis là où leurs agents ont déjà sévi et sévissent encore : Libye, Egypte, Tunisie, Syrie… Par ailleurs, le label «made in USA» accolé aux atteintes aux droits de l’Homme à Guantanamo et aux «dégâts collatéraux» qui tuent les enfants en Afghanistan, après l’avoir fait en Irak, peut paraître suffisamment éloquent. Mais on ne peut ne pas penser au roi de la prédation en Algérie, dont tout le monde connaît maintenant le nom au point où on se permet de ne pas le citer. Où a-t-il été formé et d’où est-il venu chez nous ? La réponse est connue de tous : des Etats-Unis. Et où est-il allé se réfugier après son crime ? La réponse est également évidente : aux Etats-Unis. Les promoteurs du MEPI seraient mieux inspirés en commençant par donner des cours de civisme d’abord à cet individu. Pour cela, ils n’auraient pas à solliciter le budget de l’Etat qui n’a pas été en mesure il y a quelques semaines de garantir la paie des fonctionnaires américains. Le roi de la prédation a suffisamment d’argent pour ne pas être pris en charge et il est déjà sur place.
Kamel Moulfi
 

Comment (30)

    Anonyme
    27 octobre 2013 - 18 h 19 min

    Cet article traite des
    Cet article traite des techniques de subversion américaines et non pas de transfert de technologie ou de développement, comme tentent de le faire croire certains ennemis qui infiltrent nos sites, mais il y en a aussi des imbécilies finis malveillants pour la plupart des infiltrés marocains, israéliens, qui nous insultent en faisant diversion sur le sujet très grave qui concerne la subversion américaine qui a poussé des idiots à la destruction de leur pays, on voit ce qui se passe en Egypte, en Tunisie, en Libye, des pays victimes de cette subversion américaine sur les cerveaux colonisés stupides qui sont tombés dans le piège de la subversion américaine et ont fait de leur pays respectifs des champs de bataille pour les terroristes financés par le Qatar et l’Arabie Saoudite, des pays dans lesquels la vie humaine n’a plus aucune valeur, c’est à ce jeu machiavélique que jouent les USA et leurs complices pour détruire des pays comme l’Algérie et bien sûr il y a des idots finis pour les défendre, parce qu’ils ont la haine de l’Algérie ils sont ses enemis jurés.

    Antisioniste
    27 octobre 2013 - 17 h 41 min

    Salamou 3alikoum
    @ Monsieur

    Salamou 3alikoum

    @ Monsieur citoyen

    j’ai lu votre commentaire et je suis d’accord avec vous sur la question de traiter avec les usa dans notre intérêts. Sauf que je me permet de vous faire remarquer que dans cet article il n’est pas question de traiter en quoi que se soi, mais de formation subversive, que j’aurais bien entendu applaudi, si cette formation était dans le domaine technique nanotechnologie etc…,et c’est exactement se qui fait toute la différence, et m’oblige à la rejeter car rien de bon dan notre interet n’en sortira, à mon humble avis.

    citoyen
    27 octobre 2013 - 16 h 04 min

    monsieur annonyme je n’ai pas
    monsieur annonyme je n’ai pas dis que les amerlok sont nos parents, non ! j’ai dis que les amérlok ne sont pas des menteurs comme les français. j’ai dis qu’ils traitent avec vous dans LEURS INTERETS stratégiques et à vous de traiter dans vos intérets stratégiques. je suis algérien de souche ounass ou khamssa ouaacherine. (…)

    Anonyme
    26 octobre 2013 - 19 h 03 min

    les citoyen, Djamel et
    les citoyen, Djamel et certains anonymes et cie sont des marocains au service des impérialo sionistes, et même des israéliens, ils sont là pour distiller la bonne parole capitaliste pour soumettre l’Algérie à l’ordre impérialo sioniste

    Anonyme
    26 octobre 2013 - 18 h 58 min

    Les français, les américains,
    Les français, les américains, les sionistes, les anglais, les impérialo sioniste en général, j’ajoueterai à ces ennemis de l’humanité et de la paix dans le monde, leurs valets de la péninsule arabique. Ceux qui postent sur ce site en faveur des américains, ne sont pas algériens, ce sont des infiltrés qui travaillent pour le comptes des ennemis de l’humanité. Si vous voulez savoir si les américains, les français, les impérialo sionistes en général sont bénéfique ou non regardez ce qu’ils ont fait de l’Irak, de la Libye, de la Syrie et bien d’autres pays qu’ils ont détruits. Les propagandistes impérialo sionistes qui sévissent sur ce sites devraient être interdits de poster sur ce site patriotique algérien. Nous devons nous développer sans les américains, les français, nous sommes un peuple millénaires et intelligent, et cessons de compter sur les prédateurs mondieux pour nous développer. Nos problèmes sont les gens qui nous dirigent et qui obéïssent aux ordonnances impérialo sionistes c’est ce qui explique notre sous développement. Les algériens qui participent à détruire leur pays auprès des américains, devraient déchu de la nationalité algérienne pour haute trahison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.