Les comptes bancaires de Chakib Khelil à l’étranger ne peuvent être ni saisis ni fermés

Aucune mesure de blocage ni de saisie des comptes de Chakib Khelil n'a été opérée aux Etats-Unis ou au Canada. Nous ne voulons pas, bien entendu, contrarier nos confrères, car sans modestie et respect point de journalisme comme on dit. Mais selon nos sources, les informations livrées à deux organes de presse algériens étaient complètement fausses. Ce qui est vraisemblable, c’est que Chakib Khelil et sa famille (sa femme surtout) disposent de comptes personnels à la banque Wells Fargo, à Rockville, Maryland. On cite aussi le cas de Bank of America, à Mclean, Virginia. Pour bloquer (block), geler un compte (froze) ou procéder à une saisie-arrêt (garnishee summons), la banque de domiciliation doit recevoir un ordre de la cour, ou de toute administration fédérale ou territoriale, à leur tête l’IRS (Internal revenue services). Même s'il l’infirme, Chakib Khelil comme sa famille sont des citoyens américains et toute mesure de ce genre devrait obéir à une décision du tribunal. L’ex-ministre de l’Energie qui prétend n'avoir que la nationalité algérienne verse incontestablement dans le mensonge, lui qui se trouvait déjà citoyen américain au début de 1970. Selon une information sûre, Chakib Khelil a des comptes à Panama City qui ne peuvent faire l'objet ni de saisie ni de fermeture. Il aurait même tenté d'ouvrir un business là-bas. En novembre 2012, Khelil a acheté un domaine internet en son nom www.chakibkhelil.com chez Enom INC Registrant Organization: Whoisguard, INC. Registrant Street: P.O. Box 0823-03411. Registrant City: Panama.
A Londres, Chakib Khelil posséderait des comptes commerciaux pour gérer sa compagnie Mantral Limited avec son associé Yomtov Jacobs. L’autre information importante réside dans le fait que Khelil était prêt à venir en Algérie dès le mois de septembre pour s'expliquer sur ces accusations qu'il considère comme une fabrication de journalistes obéissant à un clan hostile, le tribunal d'Alger aurait cédé puis agi sur la base de directives et d'ordres venant de ses «adversaires» alors qu’aucune preuve matérielle ne pouvait l'incriminer. Chakib Khelil, que certains considèrent comme un traître qui a donné le pétrole algérien aux Américains, avait peur pour sa sécurité s’il était mis en détention provisoire. La tension aurait, semble-t-il, monté entre le président (son porte-parole) et Chakib Khelil qui tarde à venir pour s'expliquer devant tout le monde sur une affaire qui pourrait tôt au tard provoquer l'effondrement du clan présidentiel. Si les actions engagées par la justice italienne ont ouvert une porte pour voir comment on opérait au sein de Sonatrach, Chakib Khelil mise encore et démesurément sur son innocence, mais en vérité sur l'inexistence de preuves suffisantes pour le déclarer coupable. Dans ce cas précis, il est tout à fait judicieux de souligner que la justice italienne est guidée aussi par le souci de récupérer des sommes qui ne lui appartiennent pas, de quoi arnaquer Sonatrach. De bonne guerre, oui, à la rigueur, ils défendent leur pays. Pour nous, aujourd'hui, nul ne peut occulter la catastrophe Khalifa Bank, les affaires dans le secteur de l'énergie, et plus grave encore, celle de l’autoroute Est-Ouest, lesquelles ont causé un préjudice de l’ordre du produit intérieur brut d’un pays comme Madagascar. Or, la question qui provoque des spéculations concerne le mandat d'arrêt international émis par l'Algérie et dont la responsabilité de l’appliquer revenait à Interpol, laquelle est habilitée à saisir les polices des pays membres. Selon Echorouk, un député de l’APN aurait demandé au ministre de la Justice d’établir un nouveau mandat d'arrêt par un tribunal supérieur, vu le statut ministériel de Chakib Khelil. Selon le même député, repris par le même journal, Interpol ne pouvait appliquer l'actuel mandat car il venait d'un tribunal inférieur. Le raisonnement de notre député est faux, même s’il jouit de beaucoup de crédit après ce qu’il a dit sur la manière de faire de la justice Louh. Pour Interpol, le statut de Chakib Khelil, ministre ou veilleur de nuit, ne l'intéresse pas. L'Algérie est membre d’Interpol et le canal policier de liaison pour la transmission des mandats a été respecté. Cependant, pour le cas de Chakib, Najat Khelil et leurs enfants, la chose paraissait un peu difficile à appliquer pour Interpol. Pourquoi ? Tout d'abord, il y a une culture américaine, surtout chez les sénateurs, qui qualifie la justice dans le monde arabe de rétrograde, incompétente, minée par la mainmise des régimes corrompus. Bien qu’il est interdit sur le territoire des Etats-Unis de procéder à des perquisitions et saisies déraisonnables et d’opérer tout mandat de recherche fondé sur des motifs peu probables, Interpol ne pouvait nullement ne pas tenir compte des avis du National Central Bureau (NCB) qui est là pour surveiller toute demande d'arrestation de citoyens américains. Une opposition d'application du mandat par Interpol serait la principale cause de l'inexistence de la red notice sur le site de la police internationale. Selon certains avis, le NCB aurait déjà considéré comme farfelu voir frivole le mandat algérien pour un dossier aussi complexe. L’autre chose qui cloche dans la démarche algérienne est que, selon de sources sûres, aucune commission rogatoire algérienne ne s’est rendue aux Etats-Unis avant que le mandat soit émis. Y en a-t-il eu ces derniers jours ? Rien ne l'indique. En tout cas, c’est un peu honteux de voir un procureur émettre, de manière populiste, un tel mandat, tout comme il serait amusant de voir quelqu'un demander à l'ambassade américaine de livrer Chakib Khelil.
L. Sedrati
Correspondance particulière des Etats-Unis


 

Comment (29)

    Horizon
    25 octobre 2013 - 17 h 53 min

    Salem alikoum
    Tôt ou tard il

    Salem alikoum

    Tôt ou tard il payera la note lui ou ses progénitures .
    Ils rembourseront les deniers publics Algériens aux Algériens.
    Sans compter le jour du jugement face à son créateur.
    Combien d’autres qui comme lui ont tous taper dans les caisses du trésor Algérien.




    0



    0
    zarzor
    25 octobre 2013 - 10 h 59 min

    « ils ont le droit de
    « ils ont le droit de s’enrichir »
    on combattu paul pour ovadhia quoi …. formidable !!




    0



    0
    dersi
    25 octobre 2013 - 7 h 53 min

    y a des moment ou regrette
    y a des moment ou regrette l’époque du surnomé EL KHAROUBI




    0



    0
    Anonyme
    25 octobre 2013 - 7 h 22 min

    Tant que le President est
    Tant que le President est encore President personne ne touchera Khelil, Ghoul, Zerhouni avec les millions de dollars qu’il a toucher pour le passport biometrique et j en passe.

    La justice? Quelle Justice? (…)




    0



    0
    samy el djazairi
    25 octobre 2013 - 2 h 33 min

    @Chakib Khelil, les
    @Chakib Khelil, les Bouteflika and Co

    Combien d’années pensez vous vivre encore?
    Combien de milliards avez vous besoin encore?
    Combien de mensonges voulez vous qu’on gobe encore…..?
    Dites nous franchement et on vous laissera tranquilles,
    mais sachez qu’il y a qu’une seule histoire, celle qui a fait de de Hassiba Ben Bouali,LAARBI BEN MHIDI, Mostefa Ben Boulaïd, Abane Ramdane, Mohamed Belouizdad, Zighout youcef, Amirouche Aït Hamouda, Didouche Mourad des martyres(Allah yarhamhoum) et c’est celle qui fera de vous ce que vous êtes!

    Samy el djazairi.




    0



    0
    Anonyme
    24 octobre 2013 - 17 h 23 min

    SI LA JUSTICE DES HOMMES
    SI LA JUSTICE DES HOMMES N’ARRIVE PAS A JUGER CHAKIB Khalil et Consorts, HEUREUSEMENT QU’IL Y A UNE JUSTICE DIVINE QUI LES PUNIRA SUR TERRE AVANT LEUR TREPAS. INCH ALLAH .AMIN




    0



    0
    Amine
    24 octobre 2013 - 15 h 51 min

    Contrairement à ce que Sellal
    Contrairement à ce que Sellal annonce ici et là, jamais la misère sociale, intellectuelle et morale de la grande majorité des Algériens n’a été aussi grande.

    Que cette association de malfaiteurs, venue du Maroc, dite « clan présidentiel », sache que jamais le peuple algérien n’acceptera qu’elle ira au delà d’Avril 2014.

    Sinon, il considérera leur maintien au pouvoir par la force de l’ANP et la fraude massive, comme une déclaration de guerre contre le peuple algérien, dont ces voyous et à leur tête le pensionnaire de Val de Grâce, auront à assumer toute les conséquences.

    Surtout, qu’ils ne se trompent pas sur la volonté et la détermination du peuple algérien.

    Ni Gaid Salah ni un autre ne pourront les sauver de la colère du peuple algérien longtemps méprisé et humilié.

    Vive l’Algérie débarrassée de la vermine, qui suce son sang depuis 1999 !




    0



    0
    SALIMA
    24 octobre 2013 - 15 h 43 min

    A ANONYME LE RENTIER DE
    A ANONYME LE RENTIER DE L’ECOLE HAMROUCHE

    Quand des journalistes algériens installés arrivent a apporter des informations plus étayées ,on essaye de les discréditer …de les saboter . L SEDRATI un grand journaliste reconnu même par le DEPARTEMENT D’ETAT et que j’ai connu a Montréal a RADIO CANADA lors de la remise des prix a Jamila Amzal pour son film berbère …qui est aussi LARBI ZOUAIMIA ESSEDRATII a donne’ des informations de taille surtout celle de Chakib au Panama , des comptes de Rockvilles et du NBC … Faites comme lui espèce de jaloux apportez le contraire . En tout cas certains journaux sont pire que le pouvoir aucun fair-play.i suffit que tu sois mieux qu’eux ils te brisent ou ils tentent de banaliser ce que tu apporte .Avant ils étaient les ennemis de Bouokba l’islamiste nationaliste arabiste baathiste maintenant Boaukba d’El Khabar est devenu démocrate . Avait raison Bourguiba lorsqu’il disait que nous les Algériens nous sommes difficiles .




    0



    0
    Anonyme
    24 octobre 2013 - 15 h 25 min

    Tout ces mecs du régime
    Tout ces mecs du régime FLNesque qui viennent ici taper sur Chakib Khellil, taper sur un homme à terre, ça, le FLN sait faire ! cet homme c’est le produit du régime pourri FLNesque ! c’est son système totalitaire hypocrite et violent qui a fait de l’Algérie le troisième pays le plus corrompu au monde, vous vous déchainez sur l’Ancien PDG de Khalifa ou sur Khellil mais vous ne proposez rien pour régler le problème à la racine c’est à dire : la destruction du régime qui a fait de l’Algérien un homme pestiféré que plus personne ne laisse entrer sur son territoire et ce malgré les richesses de sa terre et de son pays.




    0



    0
    Anonyme
    24 octobre 2013 - 13 h 45 min

    Dalila ce que vous dites
    Dalila ce que vous dites serait vrai, si il s’agissait en la personne de Chakib Khellil, de quelqu’un d’honorable, de digne, mais ce type là c’est un marocain d’origine né à Oujda qui s’est comporté en ennemi juré de l’Algérie, comme le sont les marocains en général (sujets, roitelet, mekzhène) Ce qu’il a fait c’est un acte de trahison de traitrise très graves envers toute l’Algérie son peuple ses martyrs, ces affaires de corruption provoqué par les membres du clan d’Oujda ont éclaboussé l’Algérie à la grandeur de la planète. L’Algérie est devenue la vache à la lait de la mafia mondiale et des traitres mafieux d’origine non algérienne placée aus plus hautes fonctions du régime de Bouteflika. Si Khellil tombe c’est le clan entier qui amènera dans sa chute.




    0



    0
    diabolo
    24 octobre 2013 - 13 h 45 min

    je ne sais pas pkoi personne
    je ne sais pas pkoi personne ne veut me croire.
    je vous dis que tout ce qui ce passe est du cinéma, il ne sera jamais dérangé et son argent ne sera jamais touché.
    je vous prédis même quelque chose, ce gars dans quelques années va revenir au pays, mais pas pour être jugé, mais comme président, nous allons tous être heureux de le voir, et les chiatine vont tous jubilés et se penché pour lui lécher les bottes.
    il va nous sortir l’histoire comme quoi il ne vient pas voler car il est déjà riche.
    je ne sais pas si ça vous rappel quelqu’un qui a été reconnu coupable d’avoir vider les caisses des ambassades, je pense que c’est même son ami.




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    24 octobre 2013 - 12 h 27 min

    Les comptes bancaires de
    Les comptes bancaires de Chakib Khelil à l’étranger ne peuvent être ni saisis ni fermés …Je pensai qu il travaillait a la Banque Mondiale avant d etre minister de l enrgie en Algerie. C est un grand home d affaires aux USA et nom un executive de la Banque Mondiale….Bref Khlat Khalota organisee et protégée par notre gouvernement…Le reigne du President Boutefika sera rememore comme le Viol de la caverne d Ali Baba au 21eme siècle…Un gouvernement sans dignite ou ma Ihecmouch de l opinion publique internationale




    0



    0
    dalila
    24 octobre 2013 - 11 h 42 min

    Chakib laakhla est rattrapé
    Chakib laakhla est rattrapé par ses frasques, quand on a perdu son honneur, sa dignité – s il l avait bien entendu- son nom, on devient une loque. Grandeur et decadence. la planete entiere sait que c est un escroc, que vouloir de plus pour lui, il est deja chatié et croyez-moi, j en jubile et c est tt a fait jouissif, tout le fric du monde ne pourra jamais retablir son honneur, walou, il va mourir mathloul. un vieux se fait attraper au soir de sa vie la main ds le chouary, il faut etre chakib le maudit. grand bien lui fasse avec ses comptes. Il est denudé, cela suffit a notre bonheur.il lui reste juste a se chercher une planete lointaine pour s y cacher, autrement le regard accusateur qu il rencontre a chacun de ses deplacements est un supplice, que du bonheur.




    0



    0
    ElMouateen
    24 octobre 2013 - 11 h 14 min

    Mandat d’arret appliqué ou
    Mandat d’arret appliqué ou NON, la fripouille Khelil et sa famille se cachent comme des RATS. Ils n’osent pas quitter les USA, ils doivent répondre de leur actes à la justice algérienne.
    YA M’SAFER TROH TAAYA WATWELI.




    0



    0
    Mahmoudi
    24 octobre 2013 - 10 h 57 min

    C’est normal puisque le clan
    C’est normal puisque le clan a annulé la demande adressé à Interpol par le Procureur de la République.




    0



    0
    maleh
    24 octobre 2013 - 9 h 32 min

    en Algérie, il y a, à mon
    en Algérie, il y a, à mon avis confusion entre incompétence, magouille et mauvaise foi.

    Chekib Khelil est poursuivi pour des faits qu’il est présumé avoir commis en tant que « haut fonctionnaire ». Or, la LOI stipule clairement que c’est la cour suprême qui doit instruire ce genre d’affaires ( idem pour les walis) et non un quelconque tribunal.

    Concernant le mandat d’interpol, de dernier organisme n’a pas daigné répondre à mon interrogation concernant la non-publication sur son site internet de la fiche de recherche.

    Trois possibilité s’offrent à mes yeux :

    1- Interpol constate le vice de procédure
    2- le tribunal d’Alger n’a jamais rien demandé à interpol
    3- une alternative qui me dépasse




    0



    0
    nano
    24 octobre 2013 - 9 h 24 min

    « Chakib Khelil et sa famille
    « Chakib Khelil et sa famille (sa femme surtout) ». Comme quoi épouser une native d’Algérie revêt toute son importance.




    0



    0
    Mansour
    24 octobre 2013 - 9 h 06 min

    Ceux qui ont intronisé Chakib
    Ceux qui ont intronisé Chakib Khellil ne savaient-il pas que c’est un citoyen américain lui et sa famille?Et malgré tout ils l’on nommé Ministre de l’énergie et des mines et même DG de Sonatrach.Aprés tous les détournements,les scandales financiers prouvés on a trouvé le moyen de le laisser filer par l’aéroport d’Oran pour ensuite lancer un mandat d’arrêt contre lui.De qui se moque-t-on?De toutes façon les lois chez nous ne sont pas appliquées pour les puissants et leurs protégés qui se sont toujours considérés au dessus des lois.




    0



    0
    memona
    24 octobre 2013 - 9 h 06 min

    dites moi comment les
    dites moi comment les américains bloquent les comptes de pays aussi vite que l’éclair (iran,kadafi,ben ali )parce que ceux là sont des voleurs et khalil non (lui aussi il a dilapidé l’argent du citoyen algérien et s’est servi comme ben ali moubarak et cie)




    0



    0
    samir
    24 octobre 2013 - 8 h 09 min

    Le manque de
    Le manque de professionnalisme des journalistes algériens est pour la nième fois démontré!




    0



    0
    Anonymedjamal
    24 octobre 2013 - 8 h 06 min

    Ou en est l affaire
    Ou en est l affaire Khalifa?Il faut le demander à Bouteflika qui a detruit ce groupe sur ordre de Paris!Vous n avez qu’ observer le traitement médiatique accordé à ces deux affaires, Khalifa, lynché médiatiquement depuis 12 ans Khellil et ses copains, ont empoché des milliards sans aucun retour de développement ou d’emploi pour le pays, ce ne sont pas du tout les mêmes affaires!




    0



    0
    salim
    24 octobre 2013 - 8 h 02 min

    En fin de compte ils sont en
    En fin de compte ils sont en train de nous emmerder jusque chez nous, sous nos fenêtres.

    Ils volent et sont impunis.!

    Ils détournent l’argent du pays et des banques aucune poursuite.!

    Ils ne peuvent faire l’objet de mandat d’arrêt.!

    Ils ne peuvent faire l’objet de saisi.!

    Leurs comptes bancaires ne peuvent être bloqués !

    Des société étrangères comme Lafarge qui agissent dans l’illégalité dans le cadre des facturations, et arnaques dans les quantité, voire des montants facturés réellement.

    Des sociétés étrangères qui agissent en toute impunité au Sud vis à vis des droits des nationaux algériens, et même de l’administration.

    Des sociétés comme Lavalin qui trempe dans des magouilles, aucune poursuite, et cette entreprise est de retour.

    Des sociétés Italiennes mêlées dans des malversations, au lieu de poursuites, elles reviennent en force.

    En fin de compter à quoi servent nos gestionnaires nos cadres et ministres.?

    A comptabiliser ces vols ?

    Y a t-il de la compétence et de l’honnêteté dans la maison, ou des gens qui savent juste bouffer, manger, mâcher, chier et se taire ?




    0



    0
    boualem
    24 octobre 2013 - 8 h 02 min

    personne je dis bien personne
    personne je dis bien personne ne croit dans la justice de « louh » ni les mandats internationaux delivres par interpol ce n est que de la poudre aux yeux , par contre il faut saluer le combat mene par le depute qui ne rate aucune occasion pour denoncer la justice du cirque « amar »




    0



    0
    Anonyme
    24 octobre 2013 - 7 h 54 min

    Votre source est anonyme
    Votre source est anonyme monsieur Sedrati. Et quelle légitimité à accorder à votre source anonyme et démentir celle des autres. Si source veut démentir une information elle ne se cache pas derrière l’anonymat. Sinon elle se tait. Celle des deux organes de presses déjà parue reste en sans état jusqu’à preuve du contraire émise par une source fiable d’information non anonyme.




    0



    0
    Anonyme
    24 octobre 2013 - 7 h 51 min

    un article plein
    un article plein d’approximations qui induisent le lecteur en erreur.




    0



    0
    marekchi
    24 octobre 2013 - 7 h 43 min

    Et boutef trouve ça amusant
    Et boutef trouve ça amusant pour se présenter à un autre mandat. Wallah, il ne considère même pas comme des êtres humains. Il dit que l’Algérie m’appartient. On verra se que tu diras devant ton créateur




    0



    0
    selecto
    23 octobre 2013 - 20 h 32 min

    Le mandat d’arrêt
    Le mandat d’arrêt international était bidon c’était juste pour se foutre des citoyens lambdas que nous sommes, en plus l’argent volé n’appartient pas à Khelil seul mais à d’autres aussi c’est pour cette raison qu’il ne sera jamais extradé.




    0



    0
    Mohamed EMaadi
    23 octobre 2013 - 16 h 00 min

    À titre personnel je pense
    À titre personnel je pense qu’il ne sera jamais inquiété j’espère me tromper mais le bonhomme a dû quand même anticiper sa situation et ne rendra jamais certainement l’argent.
    COMMENT UN AMÉRICAIN A PU VOUS GRUCHER DE LA SORTE?
    Cela en dit sur l’État de déliquescences qui a frappé ce pays depuis 10 ans … Non au quatrième mandat de l’artisan de ce scandale




    0



    0
    Abou Stroff
    23 octobre 2013 - 13 h 10 min

    supposons que le ou les
    supposons que le ou les comptes de khelil soient bloqués. question tout simple, pourquoi les comptes des gus qui semblent impliqués dans divers scandales (sonatrach, autoroute est-ouest, la dilapidation du foncier dans diverses wiloayas, etc.) ne sont pas bloqués alors que ces gus sont en algérie et que certains sont toujours ne poste en tant que ministres quand ils n’ont pas été récemment promus à des postes de ministres? le citoyen lambda que je suis, sait qu’il n’y a rien à attendre d’une justice aux ordres et que tant que la marabunta (avec à sa tête notre bienaimé fakhamatouhou national) qui nous gouverne prend l’algérie et les algériens pour sa propriété privée, la prédation continuera à représenter l’activité la plus prisée par nos augustes dirigeants. au fait, où en est l’affaire khalifa?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.