Béjaïa : un P/APC défie le wali

Des centaines de citoyens ont répondu, aujourd’hui mercredi, à l’appel du président démissionnaire de l’APC de Tinebdar pour manifester dans les rues de la ville de Sidi-Aïch, chef-lieu de daïra, contre des décisions prises par l’administration et avalisées par le wali. Détenant la majorité absolue (8 membres sur 15), la liste conduite par l’ex-maire, Braham Bennadji, avait démissionné mardi dernier, lors d’une rencontre avec la population, pour protester contre la décision prise par l’administration d’agréer une association religieuse, parallèle, chargée de la gestion de la zaouia de Sidi Moussa, qui est une des plus importantes de Kabylie. Les élus démissionnaires accusent le wali de Béjaïa de violer la loi en légalisant une association créée par un groupe de six personnes, qui, selon eux, bloque tout projet dans la commune de Tinebdar. Pour eux, cet «agrément préfabriqué risque de créer la fitna au sein de la commune». Cette zaouia constitue un double enjeu, financier et foncier, de par les revenus importants qu’elle engrange et les assiettes de terrains qu’elle renferme. L’ex-maire accuse le wali d’avoir bloqué un projet de construction de 80 logements sociaux au niveau de sa commune, dont les travaux sont à l’arrêt, et un centre d’enfouissement technique. Après plusieurs démarches entreprises auprès du wali, les élus ont décidé de démissionner et de solliciter l’arbitrage de la rue. Il restera à régler le problème causé par cette démission collective des élus de Tinebdar. Cette situation est un cas d’école, puisque l’Assemblée ne peut plus dégager une majorité après le retrait des 8 élus, contrairement à d’autres cas où des APC bloquées sont gérées, conformément à la dernière circulaire ministérielle, par des secrétaires généraux.
Rabah Aït Ali
 

Comment (8)

    RAIS
    31 octobre 2013 - 14 h 54 min

    Un grand MERCI A Anonyme DU |
    Un grand MERCI A Anonyme DU | 31. octobre 2013 – 2:52 .
    Je ne vous remercierai jamais assez de nous informer sur la réalité du problème,alors que c’est le travail du journal AP de faire son enquête et investigation avant de balancer des ragots .Je pense tout ce qui est proche(Wali, Ministre,conseillés….. du Président de la République est calomnié intentionnnellement.En dernière date la fameuse histoire du DRS? Certains agents renégats faisants partie ou qui ont fait partie de cette institution se sentant écarté à cause de leur imcompétence sont en train de faire feu de tout bois.Il était temps qu’il y eu remaniement et et saisie de leur organe ou ils faisaient chanter tout le monde.Je basta maintenant les services du DRS doivent s’impliquer davantage sur les infiltrations, et s’occuper des agents destabilisateurs venant et payés par les puissances étrangères.




    0



    0
    00213
    31 octobre 2013 - 8 h 00 min

    Notre administration est
    Notre administration est vraiment pourrie jusqu’à l’os !
    .
    Tout n’est pas claire dans cette affaire, de plus elle remonte au mois de Juin.
    L’appétit pour les projets tous azimuts de ce P/APC est suspect, d’autant plus qu’il entretien des relations très poussées avec les entrepreneurs de la région.
    Il s’est permis de réunir lors de sit-in de soutien des membres du MAK,du RND et du FFS pour donner une image pseudo-rebelle berbère à la sauce incorruptible.
    Et les badauds prêt à se réunir à la première invective contre le méchant gouvernement sont tombés dans le panneau.
    En gros : C’est le petit maire kabyle au service de la commune contre l’ogre de l’état.
    .
    Le problème c’est que son nom est sorti dans 2 ou 3 grosses affaires et que cette opération de communication sert à dire au ramification de son réseau à Alger que « si je tombe j’ai les moyens de vous éclabousser ».
    .
    Un peu d’investigation et quelques contact à Sidi Aïch vous permettront de confirmer mes dires…




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2013 - 1 h 52 min

    A l’article « Un P/APC défi
    A l’article « Un P/APC défi le Wali », quelques précisions s’imposent pour éclairer l’opinion publique ; cet article n’est rien d’autre qu’une reproduction d’un communiqué, transmis, par l’équipe du président de l’APC, BENNADJI Braham ; Mr Rabah AIT ALI, ne fait que servir de relais pour médiatiser cette marche, qui est un échec total.
    1-Le nombre de citoyens ayant participé à cette marche ne dépasse pas 80 personnes, ceci, après un appel, aux trois archs avoisinant (ATH OUGHLIS, ATH MANSOUR et ATH YEMAL) ; avouons que pour une assemblée élus avec 1571 voix, 80 personnes présentes, c’est insignifiant.
    2-La démission de l’assemblée a été rejetée, pour non-conformité au code communal, non avalisée, comme il a été reporté.
    3-L’association religieuse, qu’il dit avoir eu, un agrément falsifié, est de la pure fabulation, le dossier a été déposé conformément auprès des services de la DRAG, non auprès de Mr le wali
    4-Les travaux du projet des 80 logements, ont été entamés sans actes de propriété, ni permis de construire, et ce, avec la bénédiction du P/APC BENNADJI Braham, ceci malgré une décision de justice, sommant l’entrepreneur à arrêter les travaux.
    5-Concernant les projets, du stade, il y a lieu de signaler, que la commune dispose d’un stade homologué, qui a fait le bonheur des jeunes de feue EST,pendant 7 ans, dissoute par le P/APC, BENNADJI Braham, une association qui refuse de faire de la politique et de lui servir de tremplin. Une association qui a formé des jeunes, qui ont fait et font actuellement le bonheur des clubs de la 1’ère division (JSK, JSMB, et MOB).
    Pour revenir à cette démission et ce défi, ce n’est rien d’autre qu’un simulacre et une imposture ;Mr Rabah AIT ALI, avant de reproduire, des communiqués clandestins, sans cachet ni signature, vérifiez les informations qui vous sont transmise, en vous rapprochant de l’association, que vous accusez arbitrairement et de s service de l’administration mise en cause.




    0



    0
    rabah
    30 octobre 2013 - 23 h 04 min

    C’est ça l’Algérie: Un wali
    C’est ça l’Algérie: Un wali qui ne représente que ceux qui l’ont placé se permet de prendre des décisions à la place d’un élu du peuple.




    0



    0
    jugou
    30 octobre 2013 - 21 h 12 min

    oui l ‘Algérie a besoin de
    oui l ‘Algérie a besoin de beaucoup de lute pour changé




    0



    0
    Anonyme
    30 octobre 2013 - 19 h 34 min

    merci A P de nous donner la
    merci A P de nous donner la possibilité de nous exprimer même si on sait qu’on n’est pas si anonyme que ça ;




    0



    0
    Anonyme
    30 octobre 2013 - 18 h 26 min

    Bravo c est c est un
    Bravo c est c est un responsable élu bravo j espère une contagion à travers le pays les. PAPC sont le pivot des relations peuple état …..




    0



    0
    Mohamed EMaadi
    30 octobre 2013 - 17 h 02 min

    Cela ne m’étonne pas seule le
    Cela ne m’étonne pas seule le kabyle a des c…dans ce pays et foncièrement attaché a des valeurs et a l’Algérie Algérienne




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.