Communiqué du ministère des Affaires étrangères

L’Algérie prend note avec regret de la décision du gouvernement marocain relative au rappel pour consultations de son ambassadeur à Alger.
Cette décision injustifiée constitue une escalade malencontreuse qui s’appuie sur des motifs fallacieux et attentatoires à la souveraineté de l’Algérie dont les positions de principe sur les questions régionales et internationales ne sont susceptibles d’aucune remise en cause sous l’effet d’interférences étrangères.

L’Algérie prend note avec regret de la décision du gouvernement marocain relative au rappel pour consultations de son ambassadeur à Alger.
Cette décision injustifiée constitue une escalade malencontreuse qui s’appuie sur des motifs fallacieux et attentatoires à la souveraineté de l’Algérie dont les positions de principe sur les questions régionales et internationales ne sont susceptibles d’aucune remise en cause sous l’effet d’interférences étrangères.
La position de principe de l’Algérie sur le nécessaire parachèvement de la décolonisation du Sahara Occidental n’a jamais varié et le discours prononcé à Abuja par le ministre de la Justice, garde des Sceaux, ne fait que rappeler la constance de cette position qui est non seulement connue mais est largement soutenue par l’Union Africaine, le Parlement européen ainsi que par de nombreux autres acteurs internationaux.
La campagne ininterrompue de dénigrement de l’Algérie, menée avec acharnement par une partie de la classe politique marocaine, relayée et amplifiée par les médias publics de ce pays, est contraire aux relations de fraternité, de coopération et de bon voisinage entre les deux pays.
Cette campagne préméditée et cette escalade procèdent manifestement de la pratique connue visant à la bilatéralisation d’une question qui relève de la responsabilité des Nations unies.
L’Algérie, en ce qui la concerne, maintient en place l’ensemble de ses missions diplomatique et consulaires dans le royaume du Maroc ainsi que les chefs desdites missions qui poursuivent normalement leurs activités. Elle forme le ferme espoir que cet épisode malheureux dans le cours des relations algéro-marocaines pourra être contenu dans sa juste dimension et être rapidement dépassé.

Comment (12)

    Mohamed el Maadi
    2 novembre 2013 - 0 h 07 min

    En prenant cette posture
    En prenant cette posture l’Algérie va renforcer l’idée qu’on peut lui faire subir toute sortes de mépris et de saloperie]Mohamed el [email protected]

    Voila ce que je disait hier avant l’incident de l’emblème nationale (l’infamie du 1 novembre 2013).A méditer très fortement au risque de subir d’autre Evénement bien plus outrancier.




    0



    0
    Anonyme
    1 novembre 2013 - 14 h 11 min

    Par pitié monsieur le
    Par pitié monsieur le président instaurez le visa et surtout construisez vite UN MUR de 20 mètres de haut et sur 10000 Km qu’on ne voit plus la gueule de ces esclaves!!




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2013 - 22 h 23 min

    Salamou 3alikoum
    Réagir de

    Salamou 3alikoum

    Réagir de cette façon à la décision du MEA comme le font certain de mes compatriotes est exactement ce qu’espéré les makhzenistes. Rendons nous bien compte de certaines choses,personne d’entre nous n’a la totalité de se dossier avec ses mises à jour. la tourné diplomatique de Monsieur Ramtane Lamamra est un coup de maitre qui a pratiquement isolé le makhzen. Qui malgré le soutient du grand orient de France en plus du sionistan, sait qu’il n’a plus aucune marge de manœuvre « légal ». Face à cette offensive diplomatique de très haut nivaux, qui va déboucher sur une autre décision, cette fois ci venant de l’OUA en faveur de la question du peuple Sahraoui. Le makhzen tente de détourner et saper le travail de notre Ministre, qu’il craint bien plus que vous ne le croyez, en créant de faux problèmes. Laissant notre Ministre faire son travail, en appuyant ses décisions,et en nous concentrant sur nos problèmes interne, serait a mon avis, la meilleur façon de gifler le makhzen avec sa horde de chiens enragé qui ne font qu’aboyer.




    0



    0
    AnonymeEl Fantôme
    31 octobre 2013 - 21 h 26 min

    Pourquoi ne pas appliquer le
    Pourquoi ne pas appliquer le règle universelle de la réciprocité….Il y a aussi le parallélisme des formes (Kima Der Endirlou). DZ se doit de faire à l’identique et rappeler notre ambassadeur à Rabat ; on aurait vu à ce moment là la position du Makhzen. Malheureusement il n’y a plus de CHAOUI (avec le gros nez, ce NIF) AU POUVOIR; tel un certain ZEROUAL qui avait « zigouillée » les prévisions de Jalalatouhou, le père de l’actuel. Ils jouent à la « victimisation » laissant le rôle de bourreau à l’Algérie. Ya Wallah……….Ma Laabatche fecinéma !!! Les regrets….on peut s’en passer….ni enrichissement ni appauvrissement avec eux.




    0



    0
    l'oracle
    31 octobre 2013 - 21 h 13 min

    Alilou, vous divaguez, Hadjar
    Alilou, vous divaguez, Hadjar n’a jamais été déclaré personae non grata par l’Egpyte. il a représenté son pays jusqu’à son rappel à Alger.Quant à son prétendue salaire, c’est vous qui établissez ses fiches de paie ?

    Pour Benyamina, vous pensez vraiment qu’en une donne où Rabat fait monter les enchères, ses so called liens de parenté seraient pris en compte pour son maintien ?

    Allons, allons, quitte à dénigrer, tentez au moins d’etre crédible !

    Dans les deux cas, nos Représentants ont été maintenus sur la base de décisions murement refléchies et soupesées.

    On ne badine pas avec la souveraineté et autres principes qui fondent les Etats.

    Le génie de la diplomatie algérienne est de ne jamais céder aux provocations, de garder la tete froide et d’agir et de réagir en fonction des intérets nationaux.

    Nous sommes pourtant les offensés mais ce sont les Marocains qui rappellent leur Ambassadeur. un comble.

    Drabni ou bka ou sbekni ou chka !




    0



    0
    Alilou
    31 octobre 2013 - 16 h 44 min

    Le maintien de notre
    Le maintien de notre ambassadeur à Rabat malgré le rappel pour consultation de l’Ambassadeur marocain par le Gouvernement marocain ne m’étonne pas, pour au moins deux raisons :
    Primo, cet ambassadeur, M. Benyamina, est le neveu des (…), qui ne vont tout même pas interrompre sa sinécure, pour une « broutille ».
    Secondo, le précédent avec l’Egypte où notre ambassadeur, un certain Abdelkader Hadjar, a été maintenu malgré la rappel par l’Egypte de son ambassadeur à Alger lors de la crise du match de football entre les deux pays, en 2010.
    L’ambassadeur était déclaré non grata par les autorités égyptiennes mais il continuait à errer dans les rues du Caire et les couloirs des ambassades étrangères.
    Hadjar refusait de rentrer à Alger pour ne pas perdre le salaire de 20 000$ par mois qu’il percevait.
    Ces gens là placent la dignité bien en dessous de leurs intérêts matériels.




    0



    0
    citoyen
    31 octobre 2013 - 16 h 12 min

    la diplomatie algérienne est
    la diplomatie algérienne est d’une efficacité sans reproche. la décision prise par la chancellerie algérienne est juste et surtout appropriée. en diplomatie, quand quelqu’un vous menace, répondez lui toujours par gentillesse et dites lui merci,un jour ou l’autre il deviendra tout petit devant vous. bravo à la diplomatie algérienne. le peuple marocain est notre ami et les algériens qui vivent au maroc sont nos enfants, frères et soeurs et il faut qu’ils sachent que les dirigeants de leur pays ne sont pas dupes. analysez la chose et vous trouverez l’inapercevable. bonne journée.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    31 octobre 2013 - 15 h 42 min

    Pourquoi maintenir notre
    Pourquoi maintenir notre ambassadeur ? Pourquoi ramper ? Il faut cessez de se courber l’échange de bon procédé nous ordonne légalement de retirer nos diplomates ,car c’est un affront que de faire ce qu’il ont fait .Si les accusations sont infondé pourquoi maintenir nos missions ?En prenant cette posture l’Algérie va renforcer l’idée qu’on peut lui faire subir toute sortes de mépris et de saloperie.Je ne comprend pas cette situation et bien vraiment pauvre Algérie se faire déshabiller par le voisin marocain en public sans lever la tête .cette Algérie la je ne l’aime pas et je ne pleurerais pas sur elle si les Marocains vous font danser la danse du ventre en public.Ya sayydi ya moulay voila votre nouveau langage vous me dégoûtez toumma machi rajel




    0



    0
    Brahim Haddou
    31 octobre 2013 - 14 h 36 min

    fini la timidité, l’algérie
    fini la timidité, l’algérie doit sévir comme il le faut face aux agitations de gamins de la monarchie marocaine immature. on doit couper les relations avec cet état voyou. on n’a rien y gagner en les maintenant. le « maroc » n’existe pas pour nous.eNWS




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2013 - 14 h 35 min

    Comment soutenir le Maroc
    Comment soutenir le Maroc dans son colonialisme abjecte illégale au Sahara Occidental, alors qu’ils réclament de manière hystérique des territoires algériens ? pour qui nous prennent ses minables valets de l’impérialisme et du sionisme, que l’Algérie a chassé de la région? je crois qu’il est temps de leur donner une bonne raclée une bonne fois pour toute, en commençant par rompre les relations diplomatique, politique, économiques, culturelles. Asphixier le Maroc économiquement, reconduire tous ces milliers de marocains illégaux sur notre territoire aux frontières, il ne faut pas lésiner sur les moyens, il faut passer aux choses sérieuses et remettre le petit Maroc à sa place, c’est à dire une entité de rien du tout contrôlée par les puissances étrangères, ce serait faire preuve de salubrité régionale.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2013 - 14 h 28 min

    Ce minable roitelet et son
    Ce minable roitelet et son mekhzène de bas étage, n’ont pas compris que l’Algérie est indépendante et est souveraine de ses positions politiques extérieures. L’acharnement du Maroc contre l’Algérie est une guerre qui ne dit pas son nom, est une atteinte à notre souveraineté politique. Quand un parti faschiste trafiquant de drogue, réclame ouvertement des territoires algériens avec la caution du roitelet qui se révèle par son silence, la ligne rouge est franchie, c’est une atteinte à notre souveraineté territoriale. Les marocains se croient permis, ils pensent que l’Algérie leur appartient, ils veulent nous museler et nous forcer à suivre leur politique suicidaire et illégale de colonisation du Sahara Occidental, ils ont la mémoire ces fous à lier, comment pourrions soutenir ce voisin dans ses positions colonialiste, alors qu’en 1963 l’Algérie s’est faite envahir par les marocains. La diplomatie algérienne a été très affectée par Bouteflika et son ministre le sieur Medelci qui ont humilié l’Algérie en laissant des moins que rien comme l’Egypte, la Libye, le Maroc, et même la petite Tunisie nous insulter sans qu’il y ait réaction ferme de notre pays, bien au contraire notre pays a gardé le profil bas, face à toutes ces attaques étrangères, c’est qui fait que le Maroc se croit tout permis envers nous, il nous attaque de front, c’est très grave ce qu’ils font à notre pays : la drogue, l’immigration illégale marocaine sur notre territoire, la saignée de notre économie par les marocains, les revendications de territoires algériens par des faschistes marocains devraient nous pousser à interpeller les Nations Unies, c’est une guerre que le Maroc nous déclare depuis plusieurs années, il faut agir en urgence et rappeler notre ambassadeur immédiatement et rompre les relations diplomatique avec ce voisin haineux, belliqueux.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2013 - 14 h 22 min

    Ce minable roitelet et son
    Ce minable roitelet et son mekhzène de bas étage, n’ont pas compris que l’Algérie est indépendante et est souveraine de ses positions politiques extérieures. L’acharnement du Maroc contre l’Algérie est une guerre qui ne dit pas son nom, est une atteinte à notre souveraineté politique. Quand un parti faschiste trafiquant de drogue, réclame ouvertement des territoires algériens avec la caution du roitelet qui se révèle par son silence, la ligne rouge est franchie, c’est une atteinte à notre souveraineté territoriale. Les marocains se croient permis, ils pensent que l’Algérie leur appartient, ils veulent nous museler et nous forcer à suivre leur politique suicidaire et illégale de colonisation du Sahara Occidental, ils ont la mémoire ces fous à lier, comment pourrions soutenir ce voisin dans ses positions colonialiste, alors qu’en 1963 l’Algérie s’est faite envahir par les marocains. La diplomatie algérienne a été très affectée par Bouteflika et son ministre le sieur Medelci qui ont humilié l’Algérie en laissant des moins que rien comme l’Egypte, la Libye, le Maroc, et même la petite Tunisie nous insulter sans qu’il y ait réaction ferme de notre pays, bien au contraire notre pays a gardé le profil bas, face à toutes ces attaques étrangères, c’est qui fait que le Maroc se croit tout permis envers nous, il nous attaque de front, c’est très grave ce qu’ils font à notre pays : la drogue, l’immigration illégale marocaine sur notre territoire, la saignée de notre économie par les marocains, les revendications de territoires algériens par des faschistes marocains devraient nous pousser à interpeller les Nations Unies, c’est une guerre que le Maroc nous déclare depuis plusieurs années, il faut agir en urgence et rappeler notre ambassadeur immédiatement et rompre les relations diplomatique avec ce voisin haineux, belliqueux.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.