L’Algérie maintiendra son ambassadeur en poste à Rabat

Bien que la décision hâtive de Rabat de rappeler son ambassadeur accrédité à Alger ait pris de cours les autorités algériennes, ces dernières ont décidé de ne pas appliquer le principe de la réciprocité comme elle l’a toujours fait dans ce genre de situations. Algeriepatriotique a appris, en effet, que l’Algérie ne veut pas entrer dans le jeu des Marocains qui consiste à dramatiser le contexte bilatéral et à faire de la question de la surveillance des droits de l'Homme au Sahara Occidental un casus belli dans le but de décourager toutes les initiatives se rapportant à cette question au niveau du Conseil de sécurité de l’ONU. Par conséquent, l’Algérie a décidé de maintenir son ambassadeur à Rabat malgré cette escalade préméditée qui se fonde sur des motifs fallacieux. Cette réaction «souple» de l’Algérie est inédite. Il faut rappeler qu’en 1986, lorsque la France avait imposé le visa à plusieurs pays étrangers, l’Algérie avait été parmi les premiers et rares Etats à réagir en imposant à son tour le visa aux ressortissants français. Le Maroc, dont les citoyens sont toujours soumis à cette obligation, n’a jamais appliqué la réciprocité, les citoyens français étant libres de se rendre dans ce pays sans visa, à ce jour. La réaction de l’Algérie à cette nouvelle entorse aux règles de bon voisinage était attendue, si on en juge par les multiples appels du ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, à l’adresse des responsables politiques marocains qu’il a appelés à la «retenue» et à la «sagesse». De leur côté, les médias marocains redoublent de férocité à l’égard de l’Algérie à qui ils reprochent d’«entraver les efforts de rapprochement» entre les deux pays, gavant les Marocains d’informations mensongères sur notre pays, accusé de tous les maux et, surtout, de vouloir «détourner l’opinion algérienne des problèmes internes». On se souvient qu’en 1994, lorsque le roi Hassan II avait décidé de façon unilatérale d’imposer le visa d’entrée aux Algériens, suite à un attentat terroriste commis par un groupe islamiste armé marocain à Marrakech, l’Algérie avait non seulement appliqué la règle de la réciprocité, mais avait décidé de fermer la frontière. Une décision qui avait surpris le Makhzen à l’époque, lequel ne s’attendait pas à une telle riposte. Durant la même période, et par vengeance, le Maroc a servi de base arrière pour les groupes terroristes algériens et est allé jusqu’à héberger sur son sol le fondateur du GIA, Abdelhak Layada. Ce dernier avait alors été localisé par les services secrets algériens, alors que le ministre de l’Intérieur, Driss Basri, niait sa présence sur le territoire marocain jusqu’à ce que le Maroc, suite à de sérieuses menaces de l’Algérie, eût accepté, contraint, de remettre ce terroriste aux autorités algériennes. Hassan II avait tenté de monnayer sa restitution en contrepartie d’un «assouplissement» de la position de l’Algérie sur l’affaire du Sahara Occidental. Mais le chantage n’avait pas marché et le roi du Maroc avait dû se résigner à se séparer de sa «carte» sans aucune concession en retour.
Karim Bouali
 

Comment (16)

    Gagner argent en Bourse
    21 janvier 2014 - 17 h 16 min

    Poursuivez dans cette
    Poursuivez dans cette direction, c’est veritablement du plaisir de vous suivre.
    Gagner argent en Bourse http://www.methodeargent.net/




    0



    0
    Tamalous
    1 novembre 2013 - 13 h 45 min

    L’Algérie n’a pas de relation
    L’Algérie n’a pas de relation avec le makhzenistan, je ne vois pas à quoi sert notre ambassadeur dans ce pays, il fait juste de la figuration. le mieux ça serait de fermer cette ambassade.




    0



    0
    Anonyme
    1 novembre 2013 - 2 h 10 min

    Pour les marochiens et hizb
    Pour les marochiens et hizb el istiklal  »Sabat », qui prétendent qu’ils vont nous refaire le coup de la guerre des sables cela est bien adresser à vous.

    En entend souvent que l’histoire se répète à chaque fois.
    le maroc depuis les temps, veux conquérir des territoires de l’ouest d’Algérie.

    un petit bout d’histoire, source Wikipedia
    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89poque_moderne_de_l%27Alg%C3%A9rie

    à la suite des célèbres victoires sur le sultan marocain Moulay Ismail de 1694, où le Dey Chaâbane repoussa l’invasion marocaine de l’ouest algérien et poursuivit le Chérif jusqu’aux portes de Fès; [b]l’armistice fut signé à la demande du sultan qui les mains liées, baisa trois fois le sol devant le Dey Chaâbane et lui dit agenouillé « tu est le couteau et moi je suis la chair que tu peux couper »[/b]. En 1702, le bey de Tunis et le sultan marocain s’entendirent pour envahir simultanément la Régence; le bey de Tunis fut d’abord vaincu puis le chérif marocain mis en déroute dans l’ouest algérien par le Dey Hadj Mustapha qui se fit le trophée du cheval de Moulay Ismail richement harnaché..

    en 2013,
    l’équivalent de moulay ismail = Mimi 6
    et Dey Chaâbane – Dey Hadj Mustapha = les généraux ANP

    Est ce que vous voulais après ce petit rappel, refaire une autre armistice à Fès?




    0



    0
    AMYNE
    31 octobre 2013 - 23 h 04 min

    ENFIN………on pourrait
    ENFIN………on pourrait faire mieux….faisant du palais du peuple en face de l ambassade du royaume marocain une ambassade du peuple sahraoui…jusqu à…..




    0



    0
    salim
    31 octobre 2013 - 21 h 25 min

    Mais avant tout occupé vous
    Mais avant tout occupé vous déjà de Cieuta et Melilla… IL ME SEMBLE QUE SE SONT VOS TERRE… et du achiche qui tue nos frere Marocains au lieu de légiférer dessus…




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    31 octobre 2013 - 19 h 59 min

    VIVE L’ALGÉRIE
    VIVE L’ALGÉRIE




    0



    0
    ammmar
    31 octobre 2013 - 16 h 46 min

    DEBUT DES HOSTILITES,p etre
    DEBUT DES HOSTILITES,p etre se sera pas pour le mois prochain ou l’année prochaine,mais cette guerre destructrice aura bien lieu,nous algeriens,sommes tous prets et conditionnés peuple et armée mais sans le souhaiter,l’on a ras le bol de ce voisin demoniaque avec lequel tout nous separe,pire encore son voisinage nous nuit dangereusement et ce statu quo doit pas eterniser desesperement,faut quand meme en finir avec ce grand bidon ville du racolage et des stupefiants, des conspirations et de la traitrise ET NOUS TENONS DIEU POUR TEMOINS,POUR NOTRE PATIENCE ET TOUS LES EFFORTS CONSENTIS PAR NOUS ALGERIENS,POUR NE PAS ARRIVERA a CE BLOQUAGE BIEN ENTRETENU PAR LA MONARCHIE AALAOUITE MAROCAINE TELEGUIDEE PAR LES SIONISTES ET CEUX QUI NOUS EN VEULENT




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2013 - 16 h 42 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 31. octobre 2013 – 16:46
    Non Mr il faudrait arrêter du faire du sentiment et du profil bas face à un voisin belliqueux qui nous causent énormément de problèmes et va jusqu’à pousser le culot à s’attaquer à notre souveraineté territoriale, politique, il faut que cela cesse, à force de jouer à une soi disant « sagesse de l’Algérie » face un voisin haineux et belliqueux nous sommes devenus un pays qui à apparence de pays faible et peureux. Il faut rappeler notre ambassadeur couper les relations diplomatiques avec ce voisin ennem point barre. Le Maghreb est une idéologie étroite des naïfs comme vous, qui n’a d’autre objectif de soumettre notre pays dont l’indépendance été arraché au prix, sous contrôle de l’impérialisme et du sionisme, le Maghreb veut dire perte de souveraineté de l’Algérie et envasion de marocains sur notre territoire, ce ne peut pas faire le Maroc directement va se faire indirectement avec ce maghreb des chimères que veulent nous imposer la poltique expansionniste marocaine et ses alliés impérialo sioniste que l’Algérie garde ses frontières bien fermées et mette en échec les visées expansionnistes siono marocaines, par le biais de ce Maghreb de la honte dont les pays sont tous destabilisés par les « printemps siono impérialistes » des pays vendus qui ne sont plus souverains comme la Libye, la Tunisie, puisque le Maroc l’est depuis toujours, il ne faut pas hyhpothéquer l’avenir de l’Algérie avec ce Maghreb de la traitrise.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2013 - 15 h 46 min

    La diplomatie algérienne,
    La diplomatie algérienne, sous la houlette de Mr Lamamra, essaie de montrer au monde, la suprématie et la sagesse de la diplomatie algérienne sur celle de son voisin. notre ministre a fait un recadrage de la déclaration fracassante et se voulant expansionniste d’un dirigeant d’un parti politique marocain qui nécessite une réaction beaucoup plus violente, mais les intérêts du Maghreb a conduit nos dirigeants à minimiser l’acte. )Par ailleurs le rappel de l’ambassade marocain est une mesure inappropriée et la réaction de l’Algérie en est est bonne leçon de civisme et de bon sens.




    0



    0
    Brahim Haddou
    31 octobre 2013 - 14 h 19 min

    le « maroc » a soutenu et
    le « maroc » a soutenu et alimenté le terrorisme en algérie dès 1992. souvenez des paroles du détraqué sanguinaire hassan 2 « dommage que les autorités algériennes aient annulés le processus électoral, l’algérie aurait été un bon laborataire pour tester les islamistes ». les attentats de marrakech en 94 ont étés planifiés par les moukhabarats du makhzen pour faire porter le chapeau à l’algérie dans le but de l’isoler. ayant la provocation dans les gênes, le « maroc » décida d’expulser des ressortissants algériens sauvagement et d’imposer des visas. comme en 1976, où des algériens furent agressés par la police d’hassan 2. contrairement à ce que raconte les rhétoriques calomniatrices du makhzen qu’ont avalés les marocains et certains algériens naïfs, l’algérie n’a jamais « déporté » des marocains. c’est le tyran terroristes hassan 2 qui avait ordonné à des marocains d’algérie de proférer ces mensonges, bcp de marocains l’avaient avoués.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2013 - 14 h 12 min

    Il faut maintenir l’ambassade
    Il faut maintenir l’ambassade pour montrer au monde que ce sont les enfantins marocains qui fanfaronnent dans le vide. Mais nous devons garder notre objectif: LIBERATION DU SAHARA OCCIDENTAL PAR LES VOIES DIPLOMATIQUES ONUSIENNES. Le régime usurpateur marocain panique déjà, il a peur, car il sait que son discours colonialiste, qui n’a de sens que pour les sujets lobotomisés et serviles marocains, ce discours n’a aucun sens du point de vue de la légalité et de l’histoire sur lequel se base l’ONU.
    La seule façon de faire payer au régime et aux sujets marocains et leur arrogance et leurs mensonges et de faire échec à leur politique coloniale au Sahara occidental initiée par le fossoyeur du Maghreb Hassan ben el glaoui.




    0



    0
    Brahim Haddou
    31 octobre 2013 - 14 h 09 min

    « détourner les algériens des
    « détourner les algériens des problèmes internes ». comme ils sont trop « forts » les propagandistes terroristes du makhzen. ce royaume pourri est le « pays » de la mal-vie, de tous les maux et ils osent parler de notre situation interne qui est embelissante contrairement à la leur qui est malsaine et explosive. cette monarchie est vouée à disparaître. alors que tout le monde sait que ce sont les terroristes manipulateurs du makhzen qui ont toujours cherchés à détourner les marocains de leur misère quotidienne en endormant les marocains pour leur faire oublier qu’ils crèvent afin qu’ilsse fixent sur l’ennemi imaginaire qui n’est autre que l’algérie et les menaces imaginaires de l’algérie sur le « maroc » cette monarchie aux abois ne sait plus quoi inventer. plus personne aujourd’hui ne gobe les mensonges sans lendemain du regime terroriste marocain. les vrais terroristes dans la région sont les agents secrets marocains.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2013 - 14 h 06 min

    Il faudrait chasser
    Il faudrait chasser l’ambassadeur du Maroc pour motifs d’agressions marocaines tous azimut envers le peuple algérien : drogue, terrorisme (MUJUAO), escalade verbales contre l’Algérie, attaques incessantes grossières du roitelet contre le peuple algérien en nous traitant ouvertement d’ennemis, voir le dernier discours du roitelet sans culotte, il qualifie sans détour le peuple algérien d’ennemi du Maroc, alors que c’est le contraire. Le Maroc ose revendiquer des territoires algériens que le peuple algérien a libéré et qui appartiennent à l’Algérie depuis des millénaires. L’Algérie serait plus en droit de revendiquer une partie du Maroc si on se refère à l’histoire, mais nous ne voulons pas en arriver là. Un bédouin arabe saoudien comme le roitelet du Maroc n’a pas droit de revendiquer un seul milimètre des terres voisines du Maroc, ce bédouin doit être expulser de la région, il destabilise toute la région et la déshonore.




    0



    0
    selecto
    31 octobre 2013 - 13 h 53 min

    N’est pas Liamine Zeroual qui
    N’est pas Liamine Zeroual qui veut.




    0



    0
    Abou Stroff
    31 octobre 2013 - 13 h 43 min

    « l’Algérie a décidé de
    « l’Algérie a décidé de maintenir son ambassadeur à Rabat malgré cette escalade préméditée qui se fonde sur des motifs fallacieux. » dixit K. B.. je crois que l’on voit déjà la touche d’un vrai diplomate (monsieur Lamamra) et non celle d’un ancien cadre (le sieur medelci) des « galeries algériennes » qui s’est retrouvé ministre uniquement à cause de sa proximité avec notre bienaimé fakhamatouhou national. je pense que le makhzen est aux abois et l’algérie n’a pas à entrer dans son jeu puéril. de toute manière, l’affaire du sahara occidental est une affaire de décolonisation ( au même titre que l’affaire palestinienne) et l’algérie ne fait que rappeler le droit international.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2013 - 13 h 35 min

    ça me rappel le même sénario
    ça me rappel le même sénario d’après match Algerie – Egypte
    ou notre ministre des affaires etrangères n’à rien dit.
    Ministre de l’energie en visite pour signer des contrat le lendemain.
    Boutef embrasse Moubarek une semaine après.

    ..

    C’est le rôle du maroc de nous insultés et notre gouvernement fait une fixette sur avril 2014.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.