Le roi Mohammed VI dirige-t-il encore le Maroc ?

Au Maroc, on parle de plus en plus d’un roi constamment absent du pays. Les services officiels du Makhzen imposent le blackout sur les raisons de ces déplacements fréquents de Mohammed VI qu’on dit tantôt en France, tantôt aux Etats-Unis et, plus récemment encore, aux Emirats arabes unis, où il a été filmé dans un grand centre commercial de Dubaï. La rumeur enfle dans ce pays qui peine à faire face à une grave crise économique, étouffée pour l’instant par les milliards de dollars que Rabat emprunte pour essayer de retarder une explosion sociale inévitable. Plusieurs médias marocains prohibés, et édités à partir de l’étranger, disent que le roi Mohammed VI est atteint d’une maladie grave et qu’il est obligé de se soigner dans des hôpitaux étrangers. Des images qui circulent sur Internet le montrent à Paris, où il a séjourné plusieurs mois pour y subir des examens et un traitement lourd. Les dernières informations indiquent qu’il se trouve actuellement dans la capitale émiratie où une vidéo, qui circule également sur la Toile, le montre le visage pâle et la démarche peu sûre. Sa prise de poids depuis plusieurs mois et son visage anormalement enflé sont également le signe d’une thérapie, expliquent des médecins. Ses déplacements fréquents et ses protocoles thérapeutiques lourds font se poser la question de savoir qui dirige le Maroc en son absence et jusqu’à quel degré le pouvoir de décision des autorités marocaines est autonome et indépendant des nombreux pays qui lui accordent des prêts toxiques, donc difficilement remboursables. Dans la famille royale, c’est son frère Moulay Rachid qui joue incontestablement le rôle de «gardien du temple». Mais ce dernier risque, à la longue, de lorgner sur la succession si la situation générale du Maroc venait à se détériorer davantage, estiment des observateurs de la scène politique marocaine. Au sein du Makhzen, le très écouté maître à penser du défunt Hassan II, André Azoulay, est considéré comme la matière grise du Palais et son rôle est loin de se limiter au simple «conseiller du roi». Pratiquement, toutes les décisions importantes prises par ce dernier et par son prédécesseur sont le fruit de sa réflexion, affirment ces mêmes sources. Mais le Maroc étant lourdement endetté et redevable aux monarchies du Golfe et à quelques pays de l’Union européenne – la France en tête – qui couvrent ses atteintes aux droits de l’Homme et, pour certains d’entre eux, participent à l’exploitation illégale des richesses halieutiques du Sahara Occidental, il est évident que le pouvoir de décision lui échappe en partie ou totalement.
Karim Bouali
 

Comment (33)

    amaz
    6 janvier 2014 - 20 h 56 min

    les gens sont fous
    les gens sont fous




    0



    0
    Anonyme
    1 janvier 2014 - 13 h 36 min

    إن لم تستحي فافعل ماشئت
    C’est

    إن لم تستحي فافعل ماشئت
    C’est tout ce qu’on peut dires à ces gent là qui prenait des photos avec des fruits ici au Maroc.
    Ils sont ou les milliards de votre gaz et pétrole. Le Maroc avance doucement et surement sans Gaz ni Pétrole. et vous ?????????? 🙂




    0



    0
    Anonyme
    1 janvier 2014 - 13 h 32 min

    إن لم تستحي فافعل ماشئت
    c’est

    إن لم تستحي فافعل ماشئت
    c’est tout ce qu’on peut dire à des gens qui prenait des photos au Maroc avec des friots 🙂




    0



    0
    Anonyme
    21 décembre 2013 - 20 h 36 min

    Un avis favorable au Maroc
    Un avis favorable au Maroc venant des algeriens, aurait été très étonnant.




    0



    0
    Anonyme
    1 novembre 2013 - 14 h 48 min

    Par ammmar (non vérifié) | 1.
    Par ammmar (non vérifié) | 1. novembre 2013 – 9:24
    Merci vous avez décrit parfaitement nos voisins de l’Ouest il n’y a rien à ajouter, sauf d’espérer que les brebis agarées algériennes qui croient en la fraternité avec ces voisins pervers se réveillent et cessent de se faire avoir avec cette fausse fraternité que tentent de nous faire miroiter ce peuple d’esclaves depuis toujours depuis l’ancienne Mauritanie à laquelle il était intégré jusqu’à nos jours. La seule motivation des marocains c’est de nous dépecer de nos richesses, et de nous envahir, ce qu’ils ne peuvent pas faire dans la réalité ils l’espèrent dans leur UMA diabolique tout en espérant installer leur petit roitelet des juifs et des pauvres que la France a inventé pour asservir le Maroc, sur la grande terre d’Algérie terre des martyrs, le 1er Novembre est là pour nous rappeler que nous n’avons rien à voir avec ces voisins lâches, misérables, serviles qui se sont toujours applatis face aux envahisseurs, ils le sont toujours.




    0



    0
    shems almaghrib
    1 novembre 2013 - 11 h 36 min

    nous avons nos problèmes et
    nous avons nos problèmes et vous avez les vôtres , je vous suggére donc de vous occupez de votre président comateux…




    0



    0
    ammmar
    1 novembre 2013 - 8 h 24 min

    faut que mes compatriotes
    faut que mes compatriotes algeriens et algeriennes se rendent a cette evidence qui doit calibrer bos sentiments envers le maroc et tout ce qui bouge a l’ibterieur,meme les pauvres chacals et herissons qui rodent a l’ibterieur ventre creu,ce maudit royaume,peuple et gouvernants,sont tous modelés dans un moule anti algerien depuis 1500 ans ou seuls,l’expansionisme;la malice, la malhoneteté et l’asservissement,sont une culture typiquement marocaine transmisent diaboliquement de generation en generation par une secte royale p^ro sioniste et genetiquement pervers ou meme la sorcellerie et le charlatanisme ont une place de choix dans les arcanes monarchiques pour gerer ce peuple definitivement encanaillé.Faut que les naifs parmis nous se reveillent et coupent a leur tour ce cordon ombilical qui les lis a cet espoir utopique d’union entre nous et les marocains,ce peuple devenu au detriment de ses us,sa religion et son honneur et peut etre malgré lui, en populace ayant definitivement perdu les valeurs humaines,faisant de lui la risée de tout le monde,une posture a laquelle ces marocains se sont confortablement accomodés en se sentant singulierement fiers,alors mes chers compatriotes,ces gens la,sont les damnés sur la terre que le destin a placé juste a notre voisinage que certains qualifient de IBTILA de notre ALLAH,alors qu’en realité,c’est pour nous tester et nous apprendre a etre vigilant et etre sur nos gardes pour faire face a cet enchainement de defis auquels nous sommes destinés et les reussir comme toujours et la reside l’enigme de notre histoire glorieuse nous algeriens;qui a probablement un lien divin avec ce que ALLAH veut de ce monde en declain permanent et sa destination finale,on doit assumer la lourdeur de cette responsabilité divine comme on la tt le temps fait ou la main de ALLAH etait claire en nous venant en aide a chaque fois,nous sommes algeriens,fils de la grande ecole de la nature,ou LA CRAINTE DE DIEU,la rojla,la bravoure,l’honneteté et la fidelité aux principes ,sont les mots d’ordre qui regissent notre vie,a quoi servira de perdre son temps pour un rien,on doit trancher avec ce maroc de tous les malheurs de la planete,pourvoyeur de zatla en masse et lieu de debauche tout azimuth,alors fermons hermetiquement nos frontieres,mettons les definitivement en quarantaine comme des sideens et surtout protegeons nos dos et le cas echeant en cas ou nous serons obligé de nous defondre,la ferocité doit etre aussi un element a rajouter a notre temperement de guerrier,tout en tenant ALLAH pour temoin,merci




    0



    0
    Anonyme
    1 novembre 2013 - 1 h 45 min

    Par baraa (non vérifié) | 1.
    Par baraa (non vérifié) | 1. novembre 2013 – 0:15
    on peut critiquer le régime royal, on n’a pas besoin pour autant de cracher sur le peuple marocain frère.

    Allez racontez vos salades d’hypocrisie fraternelle avec un peuple esclave qui soutient son bourreau royal, il n’y a pas de fraternité entre les voisins, elle n’existe même pas au sein d’un même peuple, ces ignorants de marocains tentent de nous endormir avec leur fausse fraternité alors qu’ils nous haïssent seul l’argent et les richesses de l’Algérie les intéressent ils veulent en profiter. Si ils veulent dignement qu’ils aient du courage de chasser celui qui les affame, l’Algérie n’est pas obligé de nourrir ce peuple affamé par son roitelet, qu’ils crèvent tous ou ils se lèvent pour chasser leur bourreau ensuite on verra si ces marocains sont des hommes à part entière, ils ne le sont pas à partir du moment ou ils baisent les mains tachées de sang de leur roitelet. Le problème vient des marocains eux-mêmes qui acceptent de se soumettre comme des esclaves au roitelet aux pédophiles à la drogue. Le mot fraternité avec le Maroc doit être banni du vocabulaire de tous ces algériens naïfs qui nous font honte.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.