Querelle de salon

Par Kamel Moulfi – Si l’état des relations algéro-marocaines n’était pas aussi grave et les risques de dérapages si inquiétants, le jeu de mots qui a fait le titre de cet édito aurait sans doute contribué à détendre l’atmosphère et à mettre une note d’humour dans une situation ramenée à des dimensions raisonnables. De quoi s’agit-il ? «Les livres marocains sont arrivés depuis des jours à Alger et n’ont toujours pas été acheminés vers la foire, qui a ouvert ses portes avec nos stands déserts.» C’est la déclaration de Hassan Ouazzani, directeur au ministère de la Culture marocain, qui a assuré que les stocks de livres des maisons d’édition marocaines, participant au 18e Salon international du livre à Alger, étaient arrivés au port d’Alger depuis des jours et que, «bizarrement», ils y sont bloqués, alors que la salon a ouvert officiellement ses portes ce mercredi. La cérémonie d’ouverture de ce salon s’est donc faite avec des stands marocains qui auraient été voulus déserts par les responsables algériens. Des sources sur place, parmi les exposants marocains, ont indiqué, selon l’agence MAP, que les autorités algériennes ont justifié ce retard par une «erreur technique» survenue au niveau de la douane. Le pouvoir algérien se venge-t-il sur les livres marocains ? Personne ne le croirait. L’explication est à chercher ailleurs et il ne serait pas surprenant de découvrir une autre forme de provocation de la part des services du Makhzen. Mais, naturellement, les médias marocains ne manqueront sans doute pas l’occasion de relayer et d’amplifier les propos de Hassan Ouazzani, pour alimenter encore la campagne de dénigrement contre l’Algérie. Dans tous les cas, la responsabilité incombe entièrement au Maroc qui – comme l’a relevé le ministère algérien des Affaires étrangères –, en rappelant pour consultations son ambassadeur à Alger, sans justifications sérieuses, a choisi l’escalade à partir de motifs fallacieux et attentatoires à la souveraineté de l’Algérie. Les responsables algériens ne perdent pas l’espoir que cette situation de tension soit rapidement dépassée. A condition, encore une fois, que le Maroc mette un peu de retenue dans sa façon d’appréhender ses relations avec l’Algérie.
K. M.
 

Comment (6)

    Tamalous
    1 novembre 2013 - 15 h 41 min

    @abou stroff…l’Algérie a
    @abou stroff…l’Algérie a une puissance de feu qui peut réduire a néant le régime makhzenien et en 24 heures, mais dans notre conflit avec ce pays, on s’en remet à l’ONU et à la légalité international. Ce problème sera réglé par l’ONU et peu importe le temps que cela mettra, nous ne sommes pas pressés, et l’issue du conflit ne laisse planer aucun doute, les colons marocains repartiront bredouille du Sahara occidental, une main devant et une main derrière comme tous les colonisateurs avant eux.




    0



    0
    Ali Mansouri
    1 novembre 2013 - 15 h 33 min

    Que le roitelet reprenne son
    Que le roitelet reprenne son ambassadeur pour toujours, nous n’avons pas besoin d’un espion marocain qui porte le titre d’ambassadeur chez nous, cet espion ambassadeur est aussi au service d’Israël, tout ce qui vient du Maroc pue, leurs politiciens, leurs ambassadeurs, leur drogue, leurs trafiquants en tous genres, leurs voleurs de nos hydrocarbures, leur haine récurrente de l’Algérie et j’en passe. Il faut en finir une bonne fois pourt toute ce avec ce voisin ennemi voyou de tous les temps, qui est, en Afrique du Nord, ce que Israël est au Proche Orient, c’est à dire des entités terroristes artificielles belliqueuses haineuses. En se reférant à l’histoire le Maroc au même titre qu’Israël n’ont jamais existé ce sont des entités terroristes belliqueuses qui foutent la m…partout. Rappelons notre ambassadeur, coupons les relations diplomatiques, politiques, culturelles, économique avec ce voisin sionisé auquel il ne faut faire aucune confiance. L’Algérie n’a rien à gagner à maintenir de relations avec ce voisin haineux, elle a tout à perdre. Ce que nous demandent les valets marocains du sionisme et de l’impérialisme c’est de cautionner leur politique barbare coloniale au Sahara Occidental, alors que ces minables mekhzéniens réclament éhontément des territoires algériens, qui appartiennent à l’Algérie depuis des millénaires, et que l’Algérie et son peuple ont libérés du colonialisme. Ce que nous demandent les marocains c’est de faire profil bas face à leur colonialisme abjecte au Sahara Occidental et nous envoie une message que la prochaine qui subira leur colonialisme sera l’Algérie, c’est à dire abdiquer et nous la fermer en attedant que le faschiste CHabat nous envoie l’armée des sours marocaines appuyée par Israël et la France sur les territoires de Tindouf. Le Maroc est une entité créee de par la France il n’obéït qu’à ses maitres français que le peuple algérien a chassés, derrière le Maroc belliqueux se cachent Israël et la France.




    0



    0
    selecto
    1 novembre 2013 - 14 h 33 min

    Le Maroc n’ a pas besoin de
    Le Maroc n’ a pas besoin de centre culturel en France, la bibliothèque du centre culturel algérien est devenue depuis les années 2000 un instrument de propagande pour la littérature et les livres de propagandes marocaines aux frais de l’Algérie grâce à des complicités internes.
    Un enquête s’impose.
    Allez sur le site du CCA pour consulter la base de données de la bibliothèque en ligne, mot de recherche à taper « maroc » et vous aurez des surprises.




    0



    0
    Abou Stroff
    1 novembre 2013 - 14 h 09 min

    monsieur le modérateur AP, je
    monsieur le modérateur AP, je ne comprend pas pourquoi mon post a été écourté alors que je n’ai fait qu’un simple constat ou émis une simple opinion. en effet, n’ai je pas le droit d’avancer l’hypothèse que cette soi disant crise entre le makhzen marocain et le pouvoir rentier algérien n’est en fait qu’une manoeuvre de deux pouvoirs aux abois? l’un (le makhzen marocain) essayant de détourner le peuple marocain de la misère, dont il est le principal responsable, en lui présentant un soi disant ennemi externe et l’autre (le pouvoir rentier algérien) essayant de profiter de cette soi disant crise pour que les algériens lambda, croyant à une offensive ennemi, se positionnent tous derrière leur bienaimé fakhamatouhou national et le supplie de rempiler pour un quatrième mandat?
    PS: je ne crois pas offenser quiconque en développant l’hypothèse ci-dessus. si mon texte n’est pas publié, je conclurai que AP prend parti et veut nous fourguer son bienaimé fakhamatouhou national.




    0



    0
    Anonyme
    1 novembre 2013 - 13 h 45 min

    Un gros TOZ à l’UMA que
    Un gros TOZ à l’UMA que veulent nous imposer de force les sujets marocains, qui ne rêvent que de l’UMA un moyen facile et idéal pour nous envahir, pourtant ils ont une haine maladive de l’Algérie et de son peuple, ce qu’ils veulent c’est profiter de nos richesses, installer leur roitelet sur le trône Algérie, tous les marocains sans exception nous saoulent avec l’UMA, alors que les algériens le rejettent ils ont compris qu’est-ce qui se cache derrière cette obsession de l’UMA émanant des sujets marocains. La question est pourquoi ces pauvres sujet marocains sont ennivrés par l’UMA, alors que leur roitelet vient d’accuser l’Algérie de voisin ennemi, leurs journaux tirent à boulets rouges sur l’ALgérie et son peuple, les marocains si ils avaient les moyens de leur hystérie belliqueuse, nous détruiraient sans aucune hésitation, ils le font déjà par des centaines de tonnes de drogue qu’ils fourguent à l’Algérie avec le feu vert du mekhzène et du roitelet qui facilitent le passage de la drogue qui tue nos enfant vers l’Algérie. La réponse est qu’ils veulent absolument leur UMA avec un pays ennemi comme l’Algérie, pour une question de richesses, ils veulent nous coloniser par le biais de l’UMA pour vivre sur le dos de l’Algérie, alors que leur roitelet se vautre dans une luxure indécente, il tente de nous envoyer tous les misérables marocains pour nous envahir de force, l’Algérie est déjà envahie avec plus 500 000 marocains sont rentrés illégalement, une invasion encouragés par leur mekhzène, une colonisation de peuplement qui ne dit pas son nom, une invasions de marocains sur notre territoire expose notre pays à tous les dangers tout est bon pour nuir à l’Algérie : drogue, immigration illégale, attaques réccurentes belliqueuses contre l’Algérie haine, bientôt si nous ne prenons pas garde les marocains vont se faire exploser sur notre territoire, ils n’attendent que le signal de leur roitelet.




    0



    0
    Abou Stroff
    1 novembre 2013 - 10 h 20 min

    le makhzen marocain d’un côté
    le makhzen marocain d’un côté et les couches rentières algériennes n’ont aucun intérêt à dépasser l’escalade dans sa forme verbale. en effet, tout dépassement mettrait en péril les deux pouvoirs.(…)




    0



    0

Les commentaires sont fermés.