Jacob Cohen révèle la face cachée d’André Azoulay

Connu pour son combat antisioniste et son engagement pour la cause palestinienne, l’écrivain marocain de confession juive Jacob Cohen s’est livré, le moins qu’on puisse dire, à une véritable mise à nu du tonitruant conseiller du roi du Maroc, André Azoulay. Ce dernier, qui s’est aventuré à lancer des accusations à l’emporte-pièce contre l’écrivain et à tenter de le discréditer auprès de certains services du Mossad, a eu droit, cette fois-ci, à une réplique foudroyante. Nombre de facettes du plus anti-algérien des Marocains y sont dénoncées et dans le détail. Traitant son pourfendeur de sayan, c’est-à-dire un juif sioniste qui «collabore avec les institutions sionistes, le Mossad en particulier, pour promouvoir les intérêts de sa patrie de cœur», Jacob Cohen dévoile à l’opinion publique les «relations particulières» qu’entretient Azoulay avec certains dirigeants arabes dans l’entreprise d’intermédiation entre ces derniers et les services de renseignement israéliens. «Dans le cas de M. Azoulay, sa «contribution» a consisté à tisser patiemment et profondément des liens entre les responsables israéliens et des hommes politiques arabes en général, et marocains en particulier, pour favoriser ce qu’on appelle euphémiquement une meilleure compréhension, mais en réalité pour ancrer la présence israélienne dans les cercles dirigeants arabes, la rendre normale, utile même, et finalement incontournable». Les affirmations de Jacob Cohen corroborent en tout cas les révélations faites récemment par l’ancien chef des renseignements militaires israéliens et, de surcroît responsable de l’Institut israélien de recherche sur la sécurité nationale, le général Amous Yadlin à propos du «placement» d’agents d’infiltration et de manipulation dans 11 pays arabes, grâce à «de nombreux collaborateurs locaux» dans ces mêmes pays. Il n’y a nul doute qu’André Azoulay fait partie de ce contingent d’agents du Mossad, surtout que le général israélien confirme l’étendue des infiltrations dans un pays comme le Maroc pour tenter, dit-il, «d’atteindre l’Algérie, un pays qui, d’après lui, lui reste inaccessible». Israël compterait d’ailleurs dans le royaume chérifien près de 300 hommes (entre agents et collabos marocains), dont la mission première est de cibler l’Algérie, le Maroc étant déjà acquis au régime sioniste. Dans le même ordre d’idées, l’écrivain Jacob Cohen estime qu’Azoulay «joue depuis plus de 20 ans le rôle d’éminence grise, intermédiaire discret et utile pour tisser ces liens qui échappent au commun des mortels et qui font une politique». A ceux qui pourraient être tentés de dire que cette «relation» tendrait à la paix dans la région, l’écrivain réplique par une description chiffrée de l’évolution de la colonisation israélienne dans les territoires occupés. «Le régime sioniste a fait son trou dans les sociétés arabes sans rien lâcher sur sa politique. La Cisjordanie est dépecée, quadrillée, harcelée. Le nombre des colons sionistes est passé en 20 ans de «pourparlers» publics ou secrets de 150 000 à 550 000, soit 350% d’augmentation.» Selon Jacob Cohen, «l’arnaque sioniste a été, et est toujours, de faire croire aux négociations et à la volonté de paix, en comptant sur les sayanim, comme M. Azoulay, et leurs complices arabes, pour répandre cette atmosphère de dialogue, d’embrassades, de progrès». «Qu’a fait M. Azoulay depuis ce temps pour combattre l’occupation, les destructions, les détentions arbitraires, l’annexion de Jérusalem, la répression brutale à Gaza, etc. ?» s’interroge à ce propos l’écrivain qui raille, à cette occasion, la déclaration du conseiller du roi du Maroc quant à son soutien à la création d’un Etat palestinien. «Eh bien ! ironise l’écrivain, il n’est pas le seul, il est même en bonne compagnie. Bush, Sharon, Blair, Sarkozy, Netanyahou… ils sont tous pour un Etat palestinien. Mais ils attendent que les Palestiniens soient mûrs pour accepter un Banthoustan à l’ombre d’Israël.» Jacob Cohen appelle, d’ailleurs, à cesser «cette hypocrisie», car, selon lui, «les pro-Palestiniens à la sauce Azoulay et autres complices arabes se cantonnent dans des incantations sur le dialogue, la paix, les deux Etats, mais ferment les yeux sur le reste, car leurs intérêts sont indissolublement liés à ceux de l’Amérique impériale en général et de son vassal impérial au Proche-Orient en particulier».
Amine Sadek

Lire la réponse de Jacob Cohen ici
Voir également : Un mail codé dévoile le véritable auteur des livres contre l’ANP à l’instigation des services marocains et français
 

Comment (13)

    FLN
    9 novembre 2013 - 17 h 04 min

    monsieur jacob cohen est un
    monsieur jacob cohen est un homme d’honneur responsable et courageux son honnêteté devrait nous mettre en garde a tous!!

    abdelkader wahrani
    8 novembre 2013 - 22 h 20 min

    @ foulene. non merci Allah
    @ foulene. non merci Allah yakhlef? on a pas besoin ni le maroc pays ennemi, ni le maghreb, ni le jounal maghrebin,nous ne sommes ni fréres ni voisins, on a pas besoin les marocains dans notre pays il faut dénoncer les 150.000 marocains clandestins qui sont chez dans l´ouest du pays, les wilaya d´oran,sidi bel abbes,mostaganem,tlemcen, mascara, Chlef…ect que chacun chez soi. je suis pour les tunisiens, les pays du sahel. l´algerie pour les algeriens (eldjazair 3nta3 eldjazairyine) pas pour lES étrangers marocains non.

    FOULENE
    8 novembre 2013 - 20 h 22 min

    Ce qu’il faudrait, c’est
    Ce qu’il faudrait, c’est lancer un vrai journal Maghrebin, avec de grandes plumes acquises au Grand Maghreb, au délà des régimes

    hami moh
    8 novembre 2013 - 18 h 41 min

    il n y a rien d
    il n y a rien d exatraordinaire a cette article sans vouloir blesser l auteur les marocains sont tres friant de leurs conpatriotes de confesian juif qui sont eux meme tres porter sur le love d irael et surtout atteint du virus du sionism d ailleurs quand on entent les marocains je parle du petit peuple parler entre eux quand ils evoquent les juifs du maroc ils disent tout simplement ouled el bled cela veut dire les fils du maroc a part entiere aller sur les sites pro makhezen et vous verez les petites courbettes et calipettes fait a leur ouled el beled de religion juif d ailleurs ses derniers les juif sionistes occupent la belle part au maroc habitent en general dans des quartier tres bon chic bon genre ont les meuilleurs poste dans l administration se tape la part du gateau dans le tourism et meme le trafic de la zetla sans oublier le sexe ..il faut bien faire travailler les petit roccos les courbettes et la chita se n est pas suffisant comment je sais tout cela c est tout simple je reside en hollande depuis belle lurette en total cela 28 annees a amsterdam ou il y a une communautee de marocains rare sont ceux qui nous acceptent du font du coeur en general el mamalaka leur a appris la lecon l algerien est l ennemi du maroc il faut s en mefier comme en general sans etre raciste ou faire de la descrimination la plus part de ceux qui sont present en holland c est des paysant des fellah les berebers du rif rien a voir avec nos kabyles beaucoup plus instruit pour ce qui de ses berebers j ai ete choque comment ils sont pro makhezen et ils ont ume compation illimitee et beaucoup d amour qu ils portent a homo 69 ils y a sur nos site des kabyles qui voudraient faire un raprochement entre la cause kabyle en algerie et la cause des rifi au maroc vous perder votre temps mes enfants rien a voir les rifains detester le pere hassen dos mais son petit farfelu ils l aiment a en mourir

      yvets
      9 août 2016 - 16 h 20 min

      il serait utile qu’avant de
      il serait utile qu’avant de raconter n’importe quoi vous appreniez l’orthographe

    Mohamed EMaadi
    8 novembre 2013 - 18 h 12 min

    Safiya@
    Pour appuyer ce que

    Safiya@

    Pour appuyer ce que vous dites il suffit de lire ou de relire le « secret « d’Ahmed Boukhari ancien agent secret du CAB1 qui lui est explicite quant à la collaboration du Maroc avec le Mossad et ceci depuis « l’indépendance » du Maroc.

    Aderbal
    8 novembre 2013 - 17 h 55 min

    Pour ceux qui s’intéressent à
    Pour ceux qui s’intéressent à la question je leur suggère de lire le livre de Jacob Cohen « Le printemps des sanayim  » Ed. Harmattan…Vous ne serez pas déçus…

    Safiya
    8 novembre 2013 - 17 h 24 min

    Dans son article paru le
    Dans son article paru le 05/11/2013 sur dedefensa.org, Badia Benjelloun écrit :

    « Le Sommet extraordinaire arabe tenu à Casablanca en août 1985 a été écouté en direct à Tel Aviv, les micros de tous les chefs d’Etat arabes étaient reliés à une table d’écoute du Mossad (…), l’hypothèse que l’hôte l’est favorisée est très probable. »

    Sans autre commentaire.

    selecto
    8 novembre 2013 - 16 h 39 min

    L’Algérie reste inaccessible
    L’Algérie reste inaccessible ? C’est peut être de l’intox.

    مواطن حر
    8 novembre 2013 - 14 h 50 min

    Les « collabos » ont toujours
    Les « collabos » ont toujours etaient et sont toujours le maillon faible de nos societes d’avant la guerre, pendant (karkis) et apres (chakib & co).

    Pour que notre cher pays puissent aller vers l’avant il faudra faire le meme chose avec les collabos que ce que nos vaillants moujahidine et chouhada (les vrais) ont fait avec les Harkis.

    Il faudrait apprendre aux generations futurs la vraie histoire de leur pays et les preparer a une vraie guerre … celle de l’independance de l’esprit.

    Nassima
    8 novembre 2013 - 14 h 28 min

    Une pensé pieuse au militant
    Une pensé pieuse au militant politique le marocain juif Abraham Serfasty

    Abraham Serfaty que son âme repose en paix etait un militant anti-impérialiste,anticolonialiste ,juif marocain antisioniste, favorable à l’autodétermination des Sahraouis

    Pandant le reigne de Hassan II, Abraham Serfaty croupira pendant plus de quinze ans en prison, notamment à Kenitra, où il sera torturé. Devenu un des plus célèbres prisonniers marocains, il sera libéré en 1991, mais déchu de sa nationalité et expulsé du Maroc.

    Antisioniste
    8 novembre 2013 - 14 h 22 min

    Salamou 3alikoum
    @ Monsieur

    Salamou 3alikoum

    @ Monsieur Amine Sadek, Merci d’avoir fait cet article sur Monsieur Jacob Cohen envers qui j’ai un grand respect, et dont je ne doute pas de sa sincérité aussi bien que de son savoir.

    Anonyme
    8 novembre 2013 - 13 h 29 min

    Ce Monsieur dit ce que tout
    Ce Monsieur dit ce que tout le monde dit et pense, le Maroc et plusieurs entités arabes sont dominés par le sionisme, voilà pourquoi il faut fermer nos frontières et chasser tous les marocains qui se trouvent en territoire algérien, les sionistes tentent de nous atteindre avec l’aide du Maroc, c’est ce qui fait aboyer le petit roitelet des pauvres et des esclaves marocains, il a l’assurance que l’appui de ses maitres israéliens est sans faille. Sans Israël, sans Sarkozy et sans la France le roitelet du Maroc n’aurait jamais ouvert sa gueule de porc envers l’Algérie, n’aurait jamais osé contrecarrer l’Onu et les USA qui veulent instaurer un système de surveillance dans les territoires sahraouis occupés, le Maroc se croit invincible. Le peuple algérien doit laisser ses querelles internes et s’unir contre les ennemis externes surtout ceux du Maroc qui a en son sein les plus grands terroristes de l’humanité en l’occurence les sionistes. Nous devons faire front commun face à l’ennemi marocain qui dit aussi sioniste et français. Notre pays est cerné de toutes parts, car notre peuple n’est pas tombé dans le piège du printemps arabo-sioniste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.