Le nouveau wali de Tlemcen face à la colère citoyenne

Le nouveau wali de Tlemcen, Abdelhafid Saci, n’a pas tardé à vérifier sur le terrain l’étendue des problèmes sociaux qui se posent aux populations locales, dans une région qui traîne pourtant la réputation de wilaya privilégiée. En effet, il a dû faire face à la colère des citoyens alors qu’il accompagnait le directeur général des Douanes, en déplacement dans la région pour inspecter les postes d'observation du tracé frontalier. Et c’est dans cette zone frontalière, en butte à un enclavement de plus en plus pesant, que le cortège du wali s’est rendu à l’évidence que son prédécesseur, promu ministre, n’a pas forcément laissé une bonne réputation chez les administrés. Et pour cause, les citoyens d’El-Bouihi, qui ont arrêté le cortège officiel, se sont surtout plaints du fait que les responsables locaux font la sourde oreille à leurs préoccupations. Le chef de l’exécutif a été contraint d’user d’un langage plutôt sage pour poursuivre sa route, tout en promettant de donner suite, de manière graduelle, à ces préoccupations. M. Saci a dû, une seconde fois, et au niveau de la même commune, s’arrêter pour écouter les doléances d’autres citoyens qui se plaignaient de problèmes liés à l’AEP et à l’alimentation en gaz naturel. Là également, le premier responsable de la wilaya a été contraint de tranquilliser ses interlocuteurs en leur promettant de programmer une visite afin de s’enquérir de manière approfondie de la situation dans cette région frontalière.
Amine Sadek
 

Comment (3)

    00213
    11 novembre 2013 - 14 h 35 min

    C’est de la faute du Qatar et
    C’est de la faute du Qatar et du printemps arabe…
    🙂




    0



    0
    Anonyme SIDI MAKHLOUF
    10 novembre 2013 - 15 h 30 min

    L’état se doit de résoudre
    L’état se doit de résoudre les problèmes des habitants de ces r&gions frontalières ultra sensibles, car ce sont eux les premiers gardiens et défenseurs de cette zone frontalière.Ceci dit, sans toutefois perdre de vue, l’aspect prioritaire de la sécurité, de la frontière.




    0



    0
    selecto
    10 novembre 2013 - 14 h 31 min

    En efet Tlemcen à une
    En efet Tlemcen à une réputation d’où sont originaires les Dalton mais en réalité nos compatriotes de cette belle ville subissent les mêmes calvaires que tout les Algériens d’est en ouest du sud au nord, seule une poignée de cleptomanes profitent et volent le Trésor public en toute impunité.
    Ces (…) ont emprisonné le jeune bloguer parce que c’est un simple citoyen d’une famille modeste qui refuse le quatrième mandat.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.