L’Algérie au 7e rang arabe en matière de droits des femmes

Selon un rapport publié par la fondation Thomson Reuters, les femmes en Algérie ont acquis plus de droits politiques grâce, notamment, à une meilleure représentativité au Parlement où elles occupent depuis la dernière législative 31,6 % des sièges contre 7% lors du précédent mandat législatif. Dans un rapport intitulé «Women's rights in the Arab world», la fondation évalue également la progression des droits économiques et constate que les femmes représentent 16% de la force de travail et qu’elles bénéficient de 14 semaines de congé de maternité. La fondation constate que le mariage précoce des filles n’est pas répandu, et que l’âge moyen de mariage pour les filles est aux alentours de 29 ans. Le rapport signale que les femmes bénéficient à plus de 89% d’une prise en charge médicale lors d’une grossesse et que l’accès à la contraception est évalué à 61%. Une stagnation est observée dans ce domaine depuis quelques années selon le rapport. La fondation met en relief, par ailleurs, l’aboutissement du combat des femmes pour faire reconnaître le délit de harcèlement sexuel en citant la journée du 14 octobre 2012 durant laquelle un premier verdict a été prononcé par la justice dans une affaire de harcèlement. La ratification par l’Algérie, en 2008, de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) n’a pas permis cependant de lever toutes les ambiguïtés sur la violence au sein de la famille, selon la fondation. Celle-ci signale l’absence d’une législation contraignante pour ce qui est de la violence faite aux femmes en milieu familial et au sein des couples. La criminalisation du viol conjugal est signalée comme principal point négatif. La fondation estime de manière générale que la corruption empêche une évolution rapide des droits des femmes dans notre pays. Le rapport cite Chloée Ponchelet, militante à Human Right en Algérie, qui déclare que «la corruption dans toutes ses formes est un problème important qui freine les efforts entrepris en matière des droits des femmes». Il est à noter que le rapport, réalisé par une équipe de 336 experts dans 22 pays arabes, classe les Comores en tête des pays où il fait bon vivre pour les femmes, alors que l’Egypte est classée dernière. Au Maghreb, la Tunisie vient en tête grâce à une sixième place alors que le Maroc est dernier avec un huitième rang au classement général.
Meriem Sassi
 

Comment (17)

    lakhdar dz
    17 novembre 2013 - 7 h 23 min

    @ rissal
    c’est de la

    @ rissal

    c’est de la propagande des années 70 totalement insipide.
    3 chats yemenites ont donné naissance à une nation de plus de 100 millions d’âmes, c’est à croire que 99,99% des yemenites ont débarqué chez nous. c’est comme les 20 millions d’arabes du hidjaz qui ont enfanté 240 millions de prétendus arabes, soit une émigration de 92% de la population d’alors. outre l’histoire, les chiffres sont têtus mon frère.




    0



    0
    Kimpa MAZIGH
    17 novembre 2013 - 4 h 08 min

    Y’a pas besoin d’échelle de
    Y’a pas besoin d’échelle de classement ! L’Algérie n’est pas arabe, l’Algérie n’est pas française et encore moins américaines !

    L’Algérie est algérienne. Cessons l’aliénation merci ! Je sais une chose, le nouveau dragon de méditerranée a tout les atouts pour devenir le prochain pays émergeant du bassin méditerranéen. Et qui plus est, une véritable puissance régionale avec un poids conséquent dans cet espace géopolitique.

    Mais pour l’amour de Dieu ! Patriotes de l’Algérie battez vous pour l’algérianité de votre patrie ! Car seule l’Algérie algérienne est en mesure de reprendre une place comparable à celle que lui a donné Boumedienne dans les années 70 !

    Si quelqu’un dis que l’Algérie est autre chose qu’algérienne, c’est qu’il est assurément antipatriote ! Et puis je vais le dire à l’algérienne « L’Algérie est algérienne et celui qui n’est pas content, c’est pareil » et là je le dis sans vulgarité. Car il y a la version vulgaire !




    0



    0
    Gigelli
    16 novembre 2013 - 22 h 28 min

    Le titre dit « L’Algérie au 7e
    Le titre dit « L’Algérie au 7e rang arabe en matière de droits des femmes » donc 7eme sur 22 pays, alors que la Tunisie viendrait en tête avec la 6eme palce, sur quelle échelle parlons nous?

    Des statistiques sortie hors de leur contextes, fabirquées par un organisme créé et sponsorisé par la National Endowment Agency for Démocracy, et les fondations Sionistes telque celle de Soros, dont on ne publie pas le classement officiel, ne constiue pas une bonne raison d’en faire article, et certainement pas instructif, c’est du bidon, cela n’a aucun sense, si ce n’est d’être le relais à ceux qui veulent tester la docilité de ces pays qu’on jauge à longueur d’année sur soit disant leur évolution vers l’obéissance absolue à l’ordre établi par l’empire Sioniste.

    Faut il rappeler que ces officines de l’empire déguisées en ONG et déstinées à s’ingérer dans les problèmes d’états souverains, ou du moins de ce qu’il en reste, pour les déstabiliser et les soumettre par tous les moyens,ont été introduites par ceux qui sont au pouvoir, on ne peut pas s’allier à l’Empire sans y laisser des plumes, Kadhafi en a payé de sa vie quelque temps après avoir voulu coopérer avec l’empire de Satan, moralité de l’histoire. il y à de quoi s’inquéter pour l’avenir de ce pays, l’heure est grave…




    0



    0
    rissal
    16 novembre 2013 - 17 h 39 min

    @ Lakhdar DZ (non vérifié) |
    @ Lakhdar DZ (non vérifié) | 16. novembre 2013 – 12:20 Tu ne sais pas que les amazighs ont des ancêtres yemenites?




    0



    0
    hadj
    16 novembre 2013 - 13 h 59 min

    quel rang pour les droits de
    quel rang pour les droits de l’homme?.




    0



    0
    Lakhdar DZ
    16 novembre 2013 - 11 h 20 min

    @laila
    « Que font les Comores

    @laila
    « Que font les Comores au milieu des pays arabeS » Ta réflexion est aussi valable pour les 2/3 des pays cités. En effet, à part le hijaz tous les pays dit arabe sont au fait des pays arabisés par l’Islam : la Syrie, le Liban, la Palestine, l’Égypte, l’Irak, les 6 pays du Maghreb, etc. Tous ces pays ont leur histoire, leurs langues d’origine et bien sûr sont d’ethnies non arabes. d’ailleurs même le faciès est différent,les Arabes sont des asiatiques proches des indous et pakistanais, alors que les Syriens et Libanais sont des Phéniciens, nous des Amazigh etc. Mais le fait d’avoir adopté, pour une majorité, la langue et le fait d’avoir des pays non démocrates ont nous colle cette étiquette, mais ça commence à changer dans tous ces pays, avec la démocratie ont arrêtera de falsifié l’histoire et nous reviendront à la parole de Dieu qui dit, après bismillah arrahmane arrahim : « Wa khalaqnakoum chou3ouba wa kabaîla…. », « wa ja3alna fi khtilaf alsinatikoum aya… », « la khilaf baîna arabi wa a3ajami illa bitaqwa » Sadaka Allahou Al3adim.




    0



    0
    selecto
    15 novembre 2013 - 23 h 43 min

    Les escrocs ne ratent pas une
    Les escrocs ne ratent pas une occasion pour se mettre hors sujet pour faire la propagande à ce pouvoir qui a institutionnalisé la corruption et le régionalisme au point de payer du Trésor public les procès de ses protégés comme celui du violeur Cheb Mami qui vit au Maroc depuis sa libération et couvrir les fuites des voleurs de l’aéroport d’Oran.




    0



    0
    Lailla
    15 novembre 2013 - 21 h 19 min

    Je voie pas se que le Comores
    Je voie pas se que le Comores vient fair la il fait pas parti des pays arabes




    0



    0
    berbericus
    15 novembre 2013 - 18 h 57 min

    Bons résultats, continuons
    Bons résultats, continuons donc sur le chemin de l’émancipation et de la dignité de nos sœurs (épouses, mères, filles, sœurs ou amies). Pour une fois soyons fiers, car c’est avec l’enthousiasme que les idéaux gagnent du terrain sur l’oppression, la médiocrité et l’ignorance. http://www.malikamin.net




    0



    0
    coco
    15 novembre 2013 - 17 h 54 min

    L’Algérie au 7e rang arabe en
    L’Algérie au 7e rang arabe en ce qui concerne les droits des femmes ne signifie rien. Classer le pays arabes relève du ridicule.

    En effet comment comparer la peste au choléra, le cancer au SIDA…. Chacun sait qu’au sein du « monde » arabo musulman les femmes sont méprisées, marginalisées, infantilisées, soumises à leurs frères, à leur père, à un tuteur, à l’état, à la religion….

    Le codes de la famille en Algérie, l’interdiction faite aux femmes de conduire une voiture en Arabie Saoudite, les fillettes mariées dès leur plus jeune âge au Yémen, la polygamie, l’excision, sans compter le Maroc ou l’article 475 du Code pénal permet au « violeur d’une femme mineure d’épouser sa victime pour échapper à sa peine »….sont autant de preuves accablantes.

    En juillet 2001 à Hassi Messaoud un imam a orchestré des viols collectifs. Il y eu un simulacre de procès contre les voyous violeurs …. Cet évènement constitue la preuve irréfutable de la marginalisation des femmes en Algérie.

    De plus nous ne disposons pas de statistique précises dans la mesure ou au sein de ces « pays » (dictatures fascistes) les femmes violées par peur de représailles, du qu’en-dira-t-on , par peur de l’ostracisme, de l’anathème ne portent pas plainte.
    Un classement international serait beaucoup plus crédible.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_femmes_violent%C3%A9es_de_Hassi_Messaoud




    0



    0
    Elherraz
    15 novembre 2013 - 16 h 35 min

    Maintenant les intégristes et
    Maintenant les intégristes et les machos vont tout faire pour « battre » l’Egypte et prendre sa très « honorifique » 22 eme place.




    0



    0
    Brahim Haddou
    15 novembre 2013 - 16 h 23 min

    il y’a bien sur de quoi
    il y’a bien sur de quoi pavoiser, mais la vérité est que l’algérie est première et non septième. même freedom house reconnaît dans ses rapports, que l’algérie est le pays arabe le plus avancé dans l’émancipation de la femme, qu’elle a le statut le plus avancé.depuis la gouvernance de bouteflika, les femmes sont actives dans tous les échelons de la société, alors qu’auparavant plusieurs postes étaient l’apanage de la gente masculine.la femme n’est plus un problème et tabou de société dans notre pays. eh oui, n’en déplaise aux envieux et haineux, la femme algérienne, femme courage, est la plus libre du monde arabe et même plus libre et dominante que les états occidentaux qui prétendent être les plus éclairés et chantre de la démocratie, droits de l’homme, égalité etc. l’algérie est le pays arabe le plus paritaire et plus paritaire que les états occidentaux. en algérie, il n’y a aucuns écarts salariales entre les hommes et les femmes, contrairement en occident. si en algérie, dans un secteur, le salaire est faible pour la femme, il l’est pour l’homme aussi, si le salaire est très élevé pour l’homme, il l’est pour la femme aussi. nous le sommes pays qui compte le plus de scolarisées dans le monde arabe et le moins de femmes chômeurs, les polcières algériennes sont les plus nombreuses du monde arabe et dont je suis fière que ma nièce soit policière. le niveau de la place de la femme dans notre société est tellement enviée, que les faiseurs de ce classement ont voulus diminuer ce mérité en attribuant à l’algérie cette septième place qui ne reflète pas la réalité du terrain, car la vérité est que l’algérie doit être classée première et non septième ou a la limité deuxième ou troisième, la syrie et le liban étant peut être nettement mieux émancipées que notre pays dans le domaine féminin. mais à part peut être le pays de cham et le pays de cèdre, l’algérie est à des années lumières des autres états arabes. ou encore, la représentativité féminine à l’assemblée est même plus nombreuse qu’en france. la médaille d’argent, d’or et de bronze reviennent à la syrie, au liban et à l’algérie. et bien sûr, l’arabie yaoudite, ferme la marche et au maghreb la libye et le maroc sont bons derniers, les droits de la femme n’existant plus en libye, surtout avec le retour de la polygamie et l’application de la charia et la liberté féminine n’ayant jamais existé au maroc où les femmes ne sortent pas de chez elles.




    0



    0
    Anonyme
    15 novembre 2013 - 15 h 53 min

    N’importe quoi, dans le monde
    N’importe quoi, dans le monde arabe à part la Tunisie jusqu’à présent l’Algérie le Maroc et la Syrie je ne vois aucun autre pays donnant des droits aux femmes alors arrêtons de dire n’importe quoi et suivre la classification de l’occident comme des moutons, ce ne sont que des mercenaires à la solde du plus offrants.




    0



    0
    Adel
    15 novembre 2013 - 15 h 38 min

    Encore des c…qui ont établi
    Encore des c…qui ont établi un classement pareils.
    Nous avons a faire a des ignards qui ne connaissent rien à l’algérie. Il est vrai aussi que nos officiels ne communiquent pas sur ce qui est fait en algérie
    Quelle ironie, la législation algérienne ne fait pas de discrimination, c’est le poids de la tradition dans certaines régions qui fait des blocages.
    Réagissez mes belles algériennes à cette ignominie
    J’affirme que l’algérien prèfère sa fille à son garçon
    n’est-ce-pas chers amis.
    Moi j’ai deux filles qui sont la prunelle de mes yeux




    0



    0
    Abou Stroff
    15 novembre 2013 - 14 h 55 min

    « Un bon rétablissement à
    « Un bon rétablissement à notre président Bouteflika que nous aimons tous », parle pour toi farida car, jusqu’à preuve du contraire nul ne t’a mandaté et nul n’a mandaté les laudateurs (saadani, sellal, ghoul, benyounès, tata louisa, ghoul, ect.) de ton fakhamatouhou pour parler au nom des algériens.
    PS: moua, je n’ai jamais aimé et je n’aimerai jamais un individu, quel qu’il soit, qui n’a pas de nif!




    0



    0
    Amcum
    15 novembre 2013 - 14 h 15 min

    Une dernière place en
    Une dernière place en harmonie avec la culture, la religion et surtout l’histoire du peuple Algérien est inestimable. Moi personnellement je n’accorde aucune importance a ces organismes, lesquels a partir de l’étranger ou via leurs stupides relais, distribuent les bons points et les mauvais points en fonction bien sur de leurs intérêts!
    Dès qu’on accorde de l’importance a ces clowns, on accepte sans conditions le rang de seconde classe dans le monde des humains !
    Oui, les Algériennes et les Algériens doivent tous contribuer à la construction de la prestigieuse et majestueuse Algérie, mais pas avec un schéma a l’occidentale. On refuse de plaire. On est volontaire pour bâtir notre pays dans l’harmonie. Personnellement je vous donne non pas juste la première place, mais tout le classement !




    0



    0
    farida Blida
    15 novembre 2013 - 13 h 26 min

    Dazzou m3ahom! je
    Dazzou m3ahom! je n’échangerais en aucun cas ma place de 7 eme pour les soit-disant 6 autres classés avant nous. Nous avons un pays qui se construit de mieux en mieux, les gens commencent à se réveiller. Nous avons des élections libres, nous n’avons pas de monarchie Et nos hommes sont les plus beaux et les plus courageux du monde! Que ce soit au nord, au sud, à l’ouest ou à l’est! Un bon rétablissement à notre président Bouteflika que nous aimons tous et à qui nous désirons une retraite plus que méritée. Qu’il se retire comme un grand personnage de l’histoire Algérienne, avec l’Espoir que le prochain président et son gouvernement ferons mieux pour notre pays.

    Wa Salam




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.