La multiplication des parodies sur Internet agace Sellal

Selon certaines indiscrétions, le Premier ministre supporte mal la multiplication de ses parodies sur les réseaux sociaux. Les internautes ont, en effet, intensifié les montages sur Facebook, YouTube et autres moyens de communication modernes pour reprendre les fameuses phrases improvisées par le chef de l’Exécutif à l’occasion de ses nombreuses sorties à travers le pays. Très blagueur lui-même, le Premier ministre subit un retour de flamme. «Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse», commente un internaute qui suit de près la phraséologie d’Abdelmalek Sellal et les imitations qui en sont faites sur Internet. Les Algériens se doutaient un peu que l’ancien ministre des Ressources en eau avait une forte propension à la drôlerie, mais c’est dans sa position actuelle de Premier ministre qu’ils ont découvert chez lui cette «addiction à la blague». Des journalistes racontent que lors de ses déplacements avec ses collègues du gouvernement, avant de prendre la tête de celui-ci, il s’amusait à les brocarder, histoire de mettre de l’ambiance lors des longs et nombreux voyages que leur imposait le président de la République durant ses deux premiers mandats. Parmi ses galéjades, cette «flèche» lancée en arabe dialectal à son homologue de la Santé, fraîchement nommé à ce poste après avoir assumé celui de ministre de l’Agriculture – Sellal était alors ministre des Ressources en eau : «Alors comme ça, tu passes de la patate à l’hosto !» On se souvient aussi lorsque, ministre de l’Intérieur, il devait annoncer les résultats d’élections qui avaient eu lieu la veille et, ignorant sans doute que son microphone était allumé, il lança, toujours en arabe dialectal, quelques minutes avant le début de la conférence de presse, à un ministre assis à côté de lui : «Et si on leur faisait un truc en anglais ?» Les Algérois gardent de lui, également, le souvenir d’un ministre «populaire» qui n’a pas hésité à faire une entorse au protocole, lors d’une tournée du chef de l’Etat dans la capitale, pour se payer une paire de chaussettes chez des vendeurs à la sauvette dans une ruelle adjacente. Mais c’est surtout au lendemain de l’attaque terroriste contre le site gazier de Tiguentourine que les citoyens ont compris toute la difficulté du Premier ministre à s’exprimer sur des sujets graves. Un exercice périlleux pour celui qui ne peut pas s’empêcher de plaisanter de tout et de rien et qui, face à un problème aussi délicat que cette affaire que le pays a assimilé à une agression armée étrangère. Il avait dû remplacer ses boutades par des aphorismes et des expressions courantes qui expriment l’honneur et le courage. Sellal avait eu tout le mal du monde à placer les phrases qu’il faut en pareilles circonstances, pesant chacun de ses mots et peinant à trouver les formules adéquates, n’étant pas lui-même militaire et étant obligé d’expliquer les détails d’un assaut de l’armée contre des terroristes. Et c’est de là que ses «problèmes» ont commencé. Ce qui, au début, était perçu comme une volonté du tout nouveau Premier ministre de rompre avec le discours figé de ses prédécesseurs, est devenu, au fil du temps, un tic dont il ne peut pas se débarrasser, si tant est qu’il en ait envie.
M. Aït Amara
 

Comment (24)

    tamergssift
    22 novembre 2013 - 23 h 57 min

    D’après ce que je lis sur
    D’après ce que je lis sur lui, c’est un bon premier ministre et j’espère un futur vice président avec Mohamed Mouleshoul président.




    0



    0
    Alilou
    22 novembre 2013 - 10 h 35 min

    Personnellement, je trouve
    Personnellement, je trouve Sellal sympathique, cela ne veut pas dire que j’approuve ce qu’il fait pour Bouteflika.
    Sa démarche, su la photo qui illustre cet article, à la Andriano Celentano dans « Les Dragueurs » me fait rire.
    N’en parlons pas de ses sorties burlesques.
    Lui au moins, il essaie de donner quelque chose en contrepartie de la rente dont il profite.
    Les autres « yaklou fi el ghella ou issabou fi el mella ».
    Behdlou blebled, Allah la irrabahhoum !




    0



    0
    Anonyme
    22 novembre 2013 - 7 h 46 min

    Sellal porte un costume trop
    Sellal porte un costume trop grand pour lui.

    Il n’a pas l’étoffe d’un premier ministre.

    À l’étranger, ils le prennent pour un porteur de bagages : les hommes de sa sécurité rapprochée sont plus élégants que lui.

    Ceci dit Sellal a l’air d’être un honnête homme, c’est très bien. Mzis ce n’est pas suffisant pour occuper une telle fonction. Il faut avoir de l’élégance, de la prestance, du charisme, bien présenter et être un excellent orateur, toute des qualités qui lui font défaut.

    Si on se retrouve avec PM comme lui c’est parceque les promotions dans la fonction publique reposent sur la loyauté aveugle et la servitude totale au Zaim.

    Dans ce système, les meilleurs s’en vont ou s’encainaillent, et les pires finissent en haut de l’échelle.
    Souvent, ils s’entourent eux aussi de gens encore moins compétents qu’eux, et ainsi de suite….
    Le nivellement par le bas est ininterrompu.

    C’est comme cela qu’un jour on finit par trouver un ou plusieurs singe macaques au gouvernement.

    Le vrai coupable, ce n’est pas le fusible, c’est l’electricien qui l’a installé dans la boite de dérivation en sachant pertinemment que le fusible allait sauter rapidement, en raison d’un amperage trop faible pour tenir son rôle.




    0



    0
    Réaliste DZ
    21 novembre 2013 - 9 h 23 min

    Non élu ==> bey bey.
    >65 ==>

    Non élu ==> bey bey.
    >65 ==> bey bey.




    0



    0
    idriss
    21 novembre 2013 - 8 h 54 min

    oui regarder les
    oui regarder les guignols.biensur ils s(attaquent toujours au faible comme d’habitude.ils sont aussi courageux que ça qu’ils s’attaquentcrif,licra,sos racisme et d’autres guignoleries de façade.
    arretez de prendrepour modele de democratie la france ou autres.comme disait coluche la democratie c’est cause toujours.
    le dernier en date de votre belle democratie francaise une personne a affiche sur son parebrise hollande degage il s’est trouve au commissariat.la democratie usa.c’est pire meme pas le droit de faire greve ni de manifester elle jolie votre modele de democratie.
    quand mr sellal continuer votre chemin et laisser ceux qui aboyent apres la caravane.
    sellal a etanche la soif des algeriens et juste pour il merite tout le respect.pour ceux qui le traite d’incomptetant doivent certainement vivre en france ou au canada.
    viva algerie. et mort aux c..s.




    0



    0
    Ferdi
    21 novembre 2013 - 8 h 46 min

    A vous lire on croirait
    A vous lire on croirait presque que cet homme est très fin, et que ses petites phrases sont pleines de bon sens. C’est vraiment se moquer du monde. Sellal est un incompétent notoire (…). Tout le monde se rappelle combien il nous jurait que Bouteflika se portait très bien, et il nous avait même reproché de le prendre pour un menteur. En vérité, Sellal sert de brave petit soldat qu’on envoie au feu et qui fait feu de tout bois. Il fait tellement de zèle qu’à un certain moment il avait sérieusement été envisagé de le débarquer.




    0



    0
    sasoula
    21 novembre 2013 - 7 h 18 min

    merci à SELLAL de nous
    merci à SELLAL de nous booster pour se réapproprier notre dialecte.




    0



    0
    Anonyme
    20 novembre 2013 - 15 h 54 min

    IL ne faut pas se voile la
    IL ne faut pas se voile la face comme on dit chez nous « i ghati el chems bel gharbel » cette personne est incompetante et n’a pas ca place au ministere, mais bon nous connaisons tous qui nous gouverne, et que cette personne n’est que le fruit de plusieurs annees de mauvais choix




    0



    0
    bilal
    20 novembre 2013 - 15 h 30 min

    Moi, si j’étais Sellal, je
    Moi, si j’étais Sellal, je n’irais plus en France et j’arrêterais de m’afficher avec des Français en cachette ou en public. (vous savez, tout le monde n’a pas son sens de l’humour, il y eu une « série d’évènements inquiétantes » qui devrait le faire réfléchir durablement..). {Ce n’est qu’un avis}.




    0



    0
    Chemlal
    20 novembre 2013 - 15 h 13 min

    Vous oubliez sans doute,
    Vous oubliez sans doute, lorsque Chadli a dit »un pays qui n’a pas de problème n’est pas un bon pays, et nous el hamdu lilah, nous n’avons pas de problème, ou bien l’ancien ministre de l’intérieur,Lekhdiri, lors de la prise d’otages a l’Aéroport Houari Boumediene  » j’ai parlé avec l’avion »alors laisser Sellal tranquille, il doit gérer un pays compliqué et un président malade.




    0



    0
    vrirouche
    20 novembre 2013 - 14 h 14 min

    Pourquoi ? Il ne parle pas
    Pourquoi ? Il ne parle pas l’authentique langue ancestrale Nord Africaine ? Ils ne savent s’exprimer qu’en langue d’importation ???????????????????????????????????????????




    0



    0
    Anonyme
    20 novembre 2013 - 13 h 49 min

    La mauvaise image est
    La mauvaise image est imputable plutôt aux militaires, qui ont mené l’opération de Tiguentourine, qu’à Sellal. C’était à eux d’expliquer la chose militaire et non à des civils. A charge pour le chef du Gouvernement de s’occuper du politique. Voilà ce qui arrive quand l’autorité civile n’a pas de prise sur l’armée.




    0



    0
    sofia
    20 novembre 2013 - 13 h 34 min

    moi perso je le trouve tres
    moi perso je le trouve tres sympatique est tres spontanee. Monsieur le Ministre vous avait la côte est surtous rester telle que vous etes ne changes surtous rien.




    0



    0
    Anonyme
    20 novembre 2013 - 13 h 25 min

    Après les élections d’avril,
    Après les élections d’avril, il va sauté.
    Il fait quoi à part visiter le pays d’Est à l’ouest et nord au sud.
    Un VRP à la solde de Said




    0



    0
    00213
    20 novembre 2013 - 11 h 46 min

    C’est juste un algérien qui
    C’est juste un algérien qui s’exprime comme les algériens.
    .
    Même aux USA, Obama fait du baseball, se permet de shaker les stars du hip-hop, supporte son équipe de football américain, il met des casquette de la NBA et sert des cafés dans un Starbuck’s pour se mettre à la place du citoyen…
    … en bref un américain parmi des américains, qui contrôle la première puissance nucléaire au monde.
    .
    Il faudrait cependant que Sellal dose correctement son rapprochement populaire pour éviter de finir dans la grossièreté, car son poste régalien doit tout autant demeurer dans le subconscient des citoyens comme « important ».
    .
    Eh oui, l’Algérie n’est pas arabe, encore moins française ou berbère.
    L’Algérie est algérienne !




    0



    0
    inspecteur tahar
    20 novembre 2013 - 11 h 27 min

    hé oui SELLAL,a force de
    hé oui SELLAL,a force de t’approprier tout ses postes au sein du gouvernement,tu na pas encore compris,que tu n’était pas fait pour ce travail de ministre.Sa demande et exige du grand proféssionnalisme,pour étre un grand ministre comme il se doit,et non pas comme toi tu exerce ta fonction politique mais comme bouffon de service et tu oses te plaindre car on te parodie sur le net.Est dire que tu as le sens de l’humour,comme tu est pathétique pauvre de toi.Allé réveille toi démissionne et va rejoindre un cirque il s’ont besoin de clown comme toi.On est tousse avec toi SELLAL le clown




    0



    0
    bilal
    20 novembre 2013 - 11 h 18 min

    Sellal pourrait être bon mais
    Sellal pourrait être bon mais je lui reproche d’être pro Français et d’avoir le cynisme d’Ouyahia, quant a son humour il ne fait plus rire personne depuis bien longtemps.




    0



    0
    Amine
    20 novembre 2013 - 11 h 11 min

    Elli ikhalat ennoukhala
    Elli ikhalat ennoukhala yenagbouh el djaj, dit un adage algérien.
    En disant : »Si nous mentons lapidez-nous », Sellal a ouvert la boîte de Pandore, qui ne se refermera qu’avec son départ.
    C un peu l’histoire de l’arroseur arrosé.




    0



    0
    Anonyme
    20 novembre 2013 - 11 h 07 min

    Mr le Premier Ministre essaie
    Mr le Premier Ministre essaie d’utiliser le dialecte algérien dans le langage officiel à l’instar des responsables des pays arabes qui parlent leur langage populaire sans tabou ni complexe. Bravo Mr Sellal, vous avez le courage et le mérite de promouvoir le parler algérien.




    0



    0
    Anonyme
    20 novembre 2013 - 10 h 31 min

    la vie souri a celui qui lui
    la vie souri a celui qui lui souri je conseille a sellal de regarder les guignoles de l’infos sur canal plus pour voir comment sont traités hollande son 1er ministre et les autres et qu’il regarde aussi TF1 apres le journal C’EST CANTELOUP qu’il écoute RTL ET EUROPE pour entendre gerra et CANTELOU monsieur la voix de son maitre a ce que je sache vous étes un homme public vous étes un démocrate ? un blageur donc subissez ou démissionnez (…) foutez la paix aux internautes des reseaux sociaux c’est le seul moyen et outil ou les gens outilisent pour se défouler et vous dire vos quatres véritées




    0



    0
    Noureddine Legheliel
    20 novembre 2013 - 10 h 29 min

    Bonjour tout le monde
    Les

    Bonjour tout le monde

    Les reseaux sociaux !!!! , je me demande pour quoi les réseaux sociaux algeriens ne critiquent pas le ministre qui a touché á leurs poche en dévaluant le dinar et par consequent toutes les hausses des salaires qu´ils avaient obtenu au prix des manifestations et des repressions policiéres se sont partis en fumée ce fameux ministre que les journalistes algeriens appellent le premier argentier du pays ( quel titre de noblesse !!!!! ) est en fait un icone du mal et il manifeste son mépris ouvertement envers 37 millions d´Algeriens.
    Mais apres tout peut-etre que monsieurs Said Saadi ne s´est pas trompé en disant une fois  » je crois que je me suis trompé de peuple « 




    0



    0
    algerienmeskine
    20 novembre 2013 - 10 h 05 min

    Sellal a tout simplement
    Sellal a tout simplement oublié qu’il appartient à un peuple superstitieux qui n’a aucun sens de l’humour,et qui croit à toutes les balivernes(laser du fis au stade)!!!etc…etc…

    en d’autres termes ,un peuple mentalement arriéré!!!




    0



    0
    el watani
    20 novembre 2013 - 10 h 03 min

    …On se souvient aussi
    …On se souvient aussi lorsque, ministre de l’Intérieur, il devait annoncer les résultats d’élections qui avaient eu lieu la veille et, ignorant sans doute que son microphone était allumé, il lança, toujours en arabe dialectal, quelques minutes avant le début de la conférence de presse, à un ministre assis à côté de lui : «Et si on leur faisait un truc en anglais ?»
    Information à corriger car en fait cela s ‘est passé en 1999 lors de l ‘annonce des résultats des présidentielles .Il y avait à ses cotés le porte parole du gouvernement et ministre de la communication et de la culture de l ‘époque Abdelaziz Rahabi .Sellal avait dit  » comment on dit bonjour en espagnol… Probable allusion au fait que Rahabi parle espagnol , langue de son dernier poste en qualité d’ambassadeur en Espagne .




    0



    0
    Anonyme
    20 novembre 2013 - 9 h 58 min

    c’est mieux que la langue de
    c’est mieux que la langue de bois ,parfois assassine également!
    encore un petit effort sur certains sujets à préparer comme il faut et Sellal aura réussi avec succès son examen de passage ;
    Bravo ,Si Sellal vous êtes entier et à ce titre vous convenez parfaitement à la population qui vous suit avec attention;
    ceci dit l’utilisation rationnelle des mots est aussi un devoir de responsable ;




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.