Ghoul veut-il faire oublier le scandale de l’autoroute Est-Ouest ?

Après les autoroutes à étages, Amar Ghoul annonce le début de la concrétisation du projet d’avions-taxis pour désenclaver les Hauts-Plateaux et le Sud algérien. Le ministre des Transports affirme, en effet, que l’option est définitivement retenue et que le premier aérodrome est prévu à Khoubana, dans la wilaya de M’sila. D’autres infrastructures du même genre sont également prévues dans d’autres wilayas. Sans donner de délai pour la concrétisation de ces chantiers prometteurs, Amar Ghoul souligne que l’investissement dans ce domaine sera ouvert aux opérateurs privés. Le ministre, qui multiplie les annonces de nouveaux projets gigantesques, fait rêver plus d’un. Outre l’extension du métro d’Alger et les études lancées pour le métro d’Oran, Amar Ghoul fait état d’un plan de dotation de vingt wilayas du tramway. Des trains express, des tramways, des bateaux, des avions gros porteurs, des car-ferries, le ministre des Transports vient, ainsi, d’hériter du secteur qui bénéficiera du plus grand transfert d’argent au cours des dix prochaines années. Il promet la modernisation rapide des transports en commun afin de réduire considérablement l’utilisation de la voiture qui provoque des embouteillages interminables dans les grands centres urbains. Le ministre des Transports, visiblement en campagne pour Bouteflika avec son parti TAJ, semble chercher à faire oublier ses déboires dans le secteur des travaux publics. La parole suffira-t-elle pour convaincre les Algériens de ses bonnes intentions ? Les projets annoncés à moins de six mois de la présidentielle sont trop beaux pour que les Algériens, qui subissent quotidiennement les affres du transport et depuis des années les promesses dans le vent, y croient. Il faudra joindre l’acte à la parole aussi vite que possible pour mettre un terme à la défiance ambiante. Surtout que le ministre traîne encore une mauvaise réputation liée au projet de l’autoroute Est-Ouest, qui a accusé un retard énorme – plus de cinq ans – et coûté plus cher que prévu. Cela, sans compter les scandales de corruption qui ont éclaboussé plusieurs cadres du secteur.
Sonia B.
 

Comment (28)

    azwou
    25 novembre 2013 - 2 h 06 min

    Pauvre de nous,on est
    Pauvre de nous,on est gouvérné par des incapables,ils sont entrain de brader le pays par leur politique du » APRES MOI LE DELUGE »

    azwou
    25 novembre 2013 - 2 h 06 min

    Pauvre de nous,on est
    Pauvre de nous,on est gouvérné par des incapables,ils sont entrain de brader le pays par leur politique du » APRES MOI LE DELUGE »

    Mabrouk
    24 novembre 2013 - 18 h 59 min

    Au jour d’aujourd’hui
    Au jour d’aujourd’hui l’autoroute n’est pas terminé soit à peine 70 % + ieurs tronçons sont entrain d’être refaits
    ( Kadiria -Bouira , Meftah-Khemis El Khechna et plusieurs autres tronçons) réalisé dans un piteux état et le marché initial était de 7 Milliards de Dollars est passé à plus de 12 Milliards de dollars si ce mec de Ghoul s’affiche sur Enahar en narguant l’opposition c’est qu’il doit se reprocher beaucoup de choses.S’accrochant sur l’entourage de Boutef en essayant de maintenir le gouvernail dans la bonne direction car le bateau commence à chavirer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.