Le collectif des souscripteurs au programme LPP interpelle Tebboune

Le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme se trouve entre deux feux. D’un côté, les souscripteurs AADL de 2001-2002 qui ne sont plus éligibles à cette formule et, de l’autre, les souscripteurs au programme de logement promotionnel public (LPP), nouvelle formule instituée en 2012 pour les classes moyennes. Après avoir été saisi par le collectif des anciens souscripteurs de l’AADL de 2001-2002 pour donner la priorité à leurs dossiers dans le programme LPP, Abdelmadjid Tebboune vient d’être destinataire d’une lettre du collectif des souscripteurs au LPP qui lui demande de respecter l’ordre chronologique comme élément de traitement des dossiers. Déterminés à défendre leurs droits d’accès au logement, ces souscripteurs estiment qu’eux aussi n’étaient pas éligibles en 2001 au point de n’avoir pas pu déposer de dossiers. «Taraudés par l’inquiétude de voir notre espoir d’accéder, enfin, à un logement subventionné par l’Etat, dont la formule d’acquisition (coût, facilité, etc.) serait certainement à la portée de nos espérances, s’estomper sinon encore reporté», ils interpellent le ministre de l’Habitat pour qu’il n’accorde pas la priorité aux anciens souscripteurs AADL de 2001-2002, considérant cela comme une injustice à faire subir à ces dizaines de milliers postulants à ce programme. «Votre décision telle que rapportée par les médias au bénéfice des souscripteurs AADL 2001-2002, afin de les inscrire en priorité dans le nouveau programme LPP, serait injuste et injustifiée, du fait que nous-mêmes, à l’époque, nous n’étions pas éligibles pour cette formule, et ce n’est pas de notre faute non plus et nous avons continué à attendre», souligne le collectif dans sa lettre, estimant encore que par cette décision, le ministre accorderait la priorité «à tout postulant pour un logement, quelle que soit la formule : AADL 2003-2005, LPA, LSP… ». Les souscripteurs au LPP insistent sur «l’ordre séquentiel» à respecter pour ne pas pénaliser tous les cadres ayant cru à cette formule. Il y a quelques semaines, le ministre de l’Habitat avait déclaré que la priorité serait accordée aux souscripteurs AADL de 2001-2002 dont les dossiers ont été transférés au programme LPP. C’est pourquoi ce collectif des postulants au LPP a dû réagir. «Notre initiative est une action citoyenne pour rapprocher l’administré de l’administrateur et maintenir un calme d’esprit au sein de notre communauté, car ces derniers temps beaucoup d’informations relayées par les médias, en relation avec le projet LPP, alimentent notre quotidien. Et en l’absence d’information officielle pour infirmer ou confirmer ces intox, beaucoup de questions et d’inquiétude restent sans réponses», conclut le collectif qui espère que cette nouvelle formule aboutisse.
Sonia B.
 

Comment (22)

    Anonyme
    18 janvier 2014 - 10 h 58 min

    attendre et attendre jusqu’a
    attendre et attendre jusqu’a ce que dieu le veux c’est tout




    0



    0
    Anonyme
    15 janvier 2014 - 5 h 52 min

    Allez vous acheter des
    Allez vous acheter des logements en Espagne au lieu de vous chamailler pour l’ordre chronologique vous cautionner ces prix ? c’est de la pure folie avec c’es prix la !!!




    0



    0
    Bali
    9 janvier 2014 - 18 h 28 min

    L’ordre séquentiel
    L’ordre séquentiel desvsouscripteurs LPP doit impérativement etre respecté, l’engagement de l’état envers la classe moyenne doit etre honoré il y va de sa crédibilité !!!!!




    0



    0
    imene
    29 décembre 2013 - 8 h 57 min

    je trouve que les prix des
    je trouve que les prix des logements sont trop chers
    si on compare un salaire de 102000da qui a droit à un logement AADL et un salaire de 108000 da qui le paye à 800 millions je trouve que c pas juste en plus d’un apport initiale de 150 millions.
    c le même prix q une promotion immobilière privé.




    0



    0
    lamia
    28 décembre 2013 - 21 h 54 min

    LPP quand et a quel prix , un
    LPP quand et a quel prix , un groupe facebook est destiné a tous les souscripteur lpp (nouveau et ancien adll 2001-2002 , qui sont contre le prix de 8 million da déjà annoncer , ansi que les délais de réponses …rejoignez nous sur facebook




    0



    0
    lamia
    26 décembre 2013 - 14 h 10 min

    كشف وزير السكن والعمران
    كشف وزير السكن والعمران والمدينة، عبد المجيد تبون، في تصريح خص به “الخبر”، أن المؤسسة الوطنية للترقية العقارية شرعت في استدعاء المكتتبين في برنامج “السكن العمومي الترقوي”، لتسديد الشطر الأول من قيمة السكنات التي ستتراوح أسعارها من 750 مليون إلى 800 مليون سنتيم. وأصاف الوزير، على هامش زيارة الوزير الأول إلى ولاية الطارف، أمس، أن الشطر الأول، وهو “دفعة جزافية”، حدد بـ150 مليون سنتيم، فيما يقسم باقي المبلغ إلى 3 أو 4 دفعات إلى غاية الشطر الأخير عند تاريخ استلام السكن بصفة نهائية، مشيرا إلى أن الحكومة لن تتنازل عن الفوائد نتيجة القروض التي يمنحها القرض الشعبي الجزائري للمكتتبين في صيغة “السكن العمومي الترقوي” – See more at: http://www.elkhabar.com/ar/watan/375930.html#sthash.MQ5hfyv2.dpuf
    voici le vrais probleme




    0



    0
    Yacine
    26 novembre 2013 - 8 h 37 min

    Salam à tous
    Je vais raconter

    Salam à tous
    Je vais raconter mon parcours et vous jugerez si c’est normal que les aadl 2011-2002 passe en priorité. Quand la formule AADL est apparue, on a été très captif à cette formule, mais quand la condition est apparue de ne pas dépasser les 40000 DA, on s’est retiré comme de honnêtes gens qui ont pris le mal en patience, en espérant des jours meilleurs. Quand le LPP est apparue, on s’est dis maintenant c’est à notre tour d’avoir un appart, étant cadre de classe moyenne, rejeté par les promotions immobilières à fort prix, et inéligible au social, on s’est dis que enfin l’état Algérien a pensé enfin à cette classe de gens honnêtes. Et maintenant que nous avons déposé un dossier auprès de l’enpi avec un numéro séquentiel, messieurs du ministère et des ces agences aadl viennent avec une idée simpliste pour dire que les aadl 2001-2002 qui perçoivent maintenant plus de 6 smig passent en priorité sur les gens honnêtes qui ont attendus comme eux, mais à la seule différence que eux ont un dossier chez AADL. Si on voit la chose comme ça, alors j’aurai du déposé un dossier en 2001, et attendre ce que j’ai attendu depuis. Peut être que je serai le numéro 1 maintenant avec un appart à ouled fayet wilaya d’Alger!!!!! Mais vu les prix annoncé par le Ministre hier sur canal algérie, c’est encore les bagarines qui vont être servi et les honnêtes gens vont déposer des dossiers dans le social, rabi iched inchallah le baril de brent à ces prix là.




    0



    0
    Yacine
    26 novembre 2013 - 8 h 37 min

    Salam à tous
    Je vais raconter

    Salam à tous
    Je vais raconter mon parcours et vous jugerez si c’est normal que les aadl 2011-2002 passe en priorité. Quand la formule AADL est apparue, on a été très captif à cette formule, mais quand la condition est apparue de ne pas dépasser les 40000 DA, on s’est retiré comme de honnêtes gens qui ont pris le mal en patience, en espérant des jours meilleurs. Quand le LPP est apparue, on s’est dis maintenant c’est à notre tour d’avoir un appart, étant cadre de classe moyenne, rejeté par les promotions immobilières à fort prix, et inéligible au social, on s’est dis que enfin l’état Algérien a pensé enfin à cette classe de gens honnêtes. Et maintenant que nous avons déposé un dossier auprès de l’enpi avec un numéro séquentiel, messieurs du ministère et des ces agences aadl viennent avec une idée simpliste pour dire que les aadl 2001-2002 qui perçoivent maintenant plus de 6 smig passent en priorité sur les gens honnêtes qui ont attendus comme eux, mais à la seule différence que eux ont un dossier chez AADL. Si on voit la chose comme ça, alors j’aurai du déposé un dossier en 2001, et attendre ce que j’ai attendu depuis. Peut être que je serai le numéro 1 maintenant avec un appart à ouled fayet wilaya d’Alger!!!!! Mais vu les prix annoncé par le Ministre hier sur canal algérie, c’est encore les bagarines qui vont être servi et les honnêtes gens vont déposer des dossiers dans le social, rabi iched inchallah le baril de brent à ces prix là.




    0



    0
    karim
    26 novembre 2013 - 8 h 11 min

    A partir du moment ou l’etat
    A partir du moment ou l’etat subventionne ces logements meme a concurence de 2% les criteres de selection ne peuvent pas etre en fonction de l’ordre chronologique du depot du dossier il y a l’age ,l’habitat precaire …etc quand on pratiquerea la verite des prix alors la ca sera une autre paire de manches il n y aura plus de facteur social en jeu




    0



    0
    karim
    26 novembre 2013 - 8 h 11 min

    A partir du moment ou l’etat
    A partir du moment ou l’etat subventionne ces logements meme a concurence de 2% les criteres de selection ne peuvent pas etre en fonction de l’ordre chronologique du depot du dossier il y a l’age ,l’habitat precaire …etc quand on pratiquerea la verite des prix alors la ca sera une autre paire de manches il n y aura plus de facteur social en jeu




    0



    0
    Farouk
    26 novembre 2013 - 6 h 43 min

    Logiquement la priorité est
    Logiquement la priorité est pour les souscripteurs AADL 2001-2002, victimes d’augmentation de leurs salaires, parce qu’à cause de cette augmentation il sont transférés à cette formule LPP, qui a été crée pour cette cause.




    0



    0
    Farouk
    26 novembre 2013 - 6 h 43 min

    Logiquement la priorité est
    Logiquement la priorité est pour les souscripteurs AADL 2001-2002, victimes d’augmentation de leurs salaires, parce qu’à cause de cette augmentation il sont transférés à cette formule LPP, qui a été crée pour cette cause.




    0



    0
    fifa
    26 novembre 2013 - 5 h 39 min

    nous les souscripteurs
    nous les souscripteurs 2001/2002 et qui depassent 10800 da onvoulais bien rester au seined aadl mais vu le decret misterielon a perdu acec aadl après 12 annees d’attennte et de souffrance ;donc ce nest pas à vous de decder les choses c’est au minister rt il faut attendre votre tour




    0



    0
    fifa
    26 novembre 2013 - 5 h 39 min

    nous les souscripteurs
    nous les souscripteurs 2001/2002 et qui depassent 10800 da onvoulais bien rester au seined aadl mais vu le decret misterielon a perdu acec aadl après 12 annees d’attennte et de souffrance ;donc ce nest pas à vous de decder les choses c’est au minister rt il faut attendre votre tour




    0



    0
    Karim
    25 novembre 2013 - 21 h 27 min

    il faut des critères
    il faut des critères rigoureux pour pouvoir géré cette situation sans léser les véritables « nécessiteux  » au logement car dans le passe avec l’AADL on a fait bénéficier des personnes qui ne sont pas du tout dans le besoin ,de grosses villas les attendent a la mort du parental !zadou l’ma lebhar.Des enquêtes sérieuses avec des déplacements d’assistantes sociales sont salutaires.




    0



    0
    Karim
    25 novembre 2013 - 21 h 27 min

    il faut des critères
    il faut des critères rigoureux pour pouvoir géré cette situation sans léser les véritables « nécessiteux  » au logement car dans le passe avec l’AADL on a fait bénéficier des personnes qui ne sont pas du tout dans le besoin ,de grosses villas les attendent a la mort du parental !zadou l’ma lebhar.Des enquêtes sérieuses avec des déplacements d’assistantes sociales sont salutaires.




    0



    0
    Yacine
    25 novembre 2013 - 14 h 16 min

    Si les anciens souscripteur
    Si les anciens souscripteur AADL 2001 2002 n’ont pas benificié à temps ce n’est pas de notre faute
    nous aussi on eté penalisé faute de notre salaire.
    et puis soyons franc, ces souscripteurs trouve leurs comptes, ça les arrange d’avoir un LPP plutot qu’un AADL
    alors faites la queue et attendez comme nous, oubliez cette hisoire de priorité parceque ça va barder a cause de ça




    0



    0
    Yacine
    25 novembre 2013 - 14 h 16 min

    Si les anciens souscripteur
    Si les anciens souscripteur AADL 2001 2002 n’ont pas benificié à temps ce n’est pas de notre faute
    nous aussi on eté penalisé faute de notre salaire.
    et puis soyons franc, ces souscripteurs trouve leurs comptes, ça les arrange d’avoir un LPP plutot qu’un AADL
    alors faites la queue et attendez comme nous, oubliez cette hisoire de priorité parceque ça va barder a cause de ça




    0



    0
    Mahdi
    25 novembre 2013 - 14 h 06 min

    Il y a une vérité qui a vu le
    Il y a une vérité qui a vu le jour lorsque la formule AADL a été remise en « ligne ». L’agence AADL, par le biais des chiffres qu’elle a publiés, révèle une chose très importante : la demande des algériens en matière de logements ne peut guère dépasser le chiffre de 800 000 demandes. Donc la vérité est que en algérie, et chiffre officiel de l’AADL à l’appui, il n’Y A QUE 800 000 DEMANDE OFFICIELLE DE LOGEMENTS QUI DEVRAIENT être construits. Point final. et tout le monde sera logé. Maintenant, et d’après les chiffres toujours, si on considère que le seul programme de 1 million de logement a été réalisé, on se pose la question à savoir comment se fait-il qu’il y a un manque, même des « oubliés », alors qu’il y a réellement un surplus ? fahmouna ya djamâ




    0



    0
    Mahdi
    25 novembre 2013 - 14 h 06 min

    Il y a une vérité qui a vu le
    Il y a une vérité qui a vu le jour lorsque la formule AADL a été remise en « ligne ». L’agence AADL, par le biais des chiffres qu’elle a publiés, révèle une chose très importante : la demande des algériens en matière de logements ne peut guère dépasser le chiffre de 800 000 demandes. Donc la vérité est que en algérie, et chiffre officiel de l’AADL à l’appui, il n’Y A QUE 800 000 DEMANDE OFFICIELLE DE LOGEMENTS QUI DEVRAIENT être construits. Point final. et tout le monde sera logé. Maintenant, et d’après les chiffres toujours, si on considère que le seul programme de 1 million de logement a été réalisé, on se pose la question à savoir comment se fait-il qu’il y a un manque, même des « oubliés », alors qu’il y a réellement un surplus ? fahmouna ya djamâ




    0



    0
    Mohand Lebghel
    25 novembre 2013 - 13 h 58 min

    Le problème de l’Algérie, en
    Le problème de l’Algérie, en première instance, est bien l’organisation, qui fait défaut dans tous les domaines, hélas.




    0



    0
    Mohand Lebghel
    25 novembre 2013 - 13 h 58 min

    Le problème de l’Algérie, en
    Le problème de l’Algérie, en première instance, est bien l’organisation, qui fait défaut dans tous les domaines, hélas.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.