L’UE consacre 23,5 millions d’euros à l’emploi des jeunes en Algérie

L’Union européenne s’est engagée à soutenir l’emploi des jeunes en Algérie en allouant 23,5 millions d’euros destinée, notamment à renforcer les programmes de formation en faveur de cette catégorie sociale, un volet inscrit dans le cadre de l’Accord d'association entre les deux parties. Le programme d’appui au secteur de l’emploi en Algérie (PASEA), conclu entre l’UE et l’Algérie, signé en octobre 2010 tend à améliorer la promotion et la régulation de l’emploi économique à travers le renforcement de l’Agence nationale de l'emploi (Anem) et la fourniture régulière au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale de statistiques fiables sur le marché de l’emploi. Promouvoir, donc, les possibilités d'emploi pour les jeunes et les aider à l'intégration sociale et professionnelle par l'éducation et la formation constitue l’objectif à atteindre par le biais de ce projet de coopération, qui sera mis en œuvre à l'initiative de la Fondation européenne pour la formation (ETF) de l'Union européenne pour trois années. Le sujet a, d’ailleurs, été au centre de l’audience accordé ce lundi par le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale à l'ambassadeur de l'Union européenne en Algérie, Marek Skolil. Les discussions ont notamment porté sur la situation et les perspectives de la coopération entre les deux parties dans les domaines de l'emploi et de la sécurité sociale, en vue de dynamiser la coopération entre l'Algérie et l'Union européenne, tant dans le cadre de l'accord de partenariat ou de la politique européenne de voisinage. Le représentant de l’UE a exprimé, à cette occasion, sa satisfaction quant au niveau atteint par la mise en œuvre du programme de financement du PASEA, lancé officiellement en novembre 2012. L’UE s’était engagée à soutenir les réformes entreprises par le gouvernement algérien à travers le plan quinquennal 2009-2014, par la mise en place d'un ambitieux projet d'appui au secteur de l'emploi, et tout particulièrement de l'Agence nationale pour l'Emploi.
Amine Sadek

Comment (8)

    Anonyme
    28 novembre 2013 - 0 h 29 min

    Quel gachi d’argent pour
    Quel gachi d’argent pour degager ses citoyens, sur la base de leurs origines. Car, ne revez pas que ce soit des Algeriens d’Algerie dont il s’agit !!!! Ou de jeunes allemandes , Italiennes, Suedoises, Hollandaises, etc. ce qui manque aux jeunes Algeriens, Celles-la seront employe’es guaranti, dans l’avion ou bateau, avant de mettre les pieds sur le sol Africain, et partout en Afrique, pas seulement l’Algerie.

    Ce n’est pas de 3 sous dont les algeriens ou les Africains ont besoin, leurs pays et tout le continent est une richesse, que la corruption et la manipulation de leurs pays s’arretent !




    0



    0
    Anonyme
    28 novembre 2013 - 0 h 29 min

    Quel gachi d’argent pour
    Quel gachi d’argent pour degager ses citoyens, sur la base de leurs origines. Car, ne revez pas que ce soit des Algeriens d’Algerie dont il s’agit !!!! Ou de jeunes allemandes , Italiennes, Suedoises, Hollandaises, etc. ce qui manque aux jeunes Algeriens, Celles-la seront employe’es guaranti, dans l’avion ou bateau, avant de mettre les pieds sur le sol Africain, et partout en Afrique, pas seulement l’Algerie.

    Ce n’est pas de 3 sous dont les algeriens ou les Africains ont besoin, leurs pays et tout le continent est une richesse, que la corruption et la manipulation de leurs pays s’arretent !




    0



    0
    Anonyme
    26 novembre 2013 - 9 h 34 min

    A mon avis, ce fric va
    A mon avis, ce fric va directement dans l´´escarcelle de qui vous savez, il ne sera jamais utilisé pour le chomage, les zouamas analphabetes,algeriens n ont pas cette culture du prochain, ils ne connaissent d´ailleurs ds la conjugaison que la 1ere personne du singulier!!




    0



    0
    Anonyme
    26 novembre 2013 - 9 h 34 min

    A mon avis, ce fric va
    A mon avis, ce fric va directement dans l´´escarcelle de qui vous savez, il ne sera jamais utilisé pour le chomage, les zouamas analphabetes,algeriens n ont pas cette culture du prochain, ils ne connaissent d´ailleurs ds la conjugaison que la 1ere personne du singulier!!




    0



    0
    aghrive
    25 novembre 2013 - 19 h 38 min

    Moi je dirais a Mr Sellal et
    Moi je dirais a Mr Sellal et Mr Le president de ne pas accepter ce cadeau empoisonné. Dans 2 ans ils vont réclamer 10 fois plus si non une intervention militaire.
    Je leur dis cassez vous avec votre argent sale .Les reformes on les soutient seuls car on des milliers de piliers, qui dirigent ce pays que vous avez essayer de détruire avec votre FIS.




    0



    0
    aghrive
    25 novembre 2013 - 19 h 38 min

    Moi je dirais a Mr Sellal et
    Moi je dirais a Mr Sellal et Mr Le president de ne pas accepter ce cadeau empoisonné. Dans 2 ans ils vont réclamer 10 fois plus si non une intervention militaire.
    Je leur dis cassez vous avec votre argent sale .Les reformes on les soutient seuls car on des milliers de piliers, qui dirigent ce pays que vous avez essayer de détruire avec votre FIS.




    0



    0
    MACIZEL
    25 novembre 2013 - 17 h 56 min

    En gros « Salafni Nelaab N3ak »
    En gros « Salafni Nelaab N3ak » préte moi, je vais jouer avec ou contre toi, je ne comprend pas, l’Algérie a 200 milliards d $ , ou bien ce n’est que papier vert, comment, l’EU va donner de l’argent à un riche pour le former! Je devient un peu silencieux sur ce cas de déchéance financière!




    0



    0
    MACIZEL
    25 novembre 2013 - 17 h 56 min

    En gros « Salafni Nelaab N3ak »
    En gros « Salafni Nelaab N3ak » préte moi, je vais jouer avec ou contre toi, je ne comprend pas, l’Algérie a 200 milliards d $ , ou bien ce n’est que papier vert, comment, l’EU va donner de l’argent à un riche pour le former! Je devient un peu silencieux sur ce cas de déchéance financière!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.