Une société allemande offre des bourses d’études aux Algériens

La société allemande Ipsen Logistics annonce une offre de bourse d’études de trois ans au profit de candidats algériens dans le domaine du management et l’ingénierie logistique. Avec le soutien de la Chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie (AHK Algérie), la formation se déroulera à l’Université Jacobs de Brême, reconnue pour les cours de haut niveau dispensés en parfaite adéquation avec les besoins des entreprises qui officient dans les infrastructures portuaires et les services afférents comme c’est le cas pour la société allemande Ipsen Logistics. Celle-ci est spécialisée dans les solutions logistiques et la distribution à travers le monde et est présente sur tous les continents à travers ses filiales, notamment en Afrique du Nord. Selon un communiqué de la Chambre de commerce algéro-allemande, la bourse permettra de couvrir tous les frais scolaires et annexes dont la chambre universitaire et une pension complète pour un montant annuel de 24 550 euros. Selon le communiqué, l’entreprise privée, dont le siège est à Brême, investit dans la formation complète des personnes prometteuses et intéressées par une carrière axée sur le management logistique. Elle offre cette formation pour investir dans la ressource humaine et satisfaire ses besoins en main-d’œuvre hautement qualifiée et en adéquation avec son secteur spécifique. La formation se déroule exclusivement en langue anglaise dans un campus qui réunit 75% d’étudiants étrangers venant de plus de 100 pays. Les personnes intéressées peuvent envoyer leur demande à la Chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie (AHK Algérie), 11, rue Mohamed-Khoudi, El-Biar, 1600 Alger. Le courrier devra être adressé à Mlle Amina Gouri.
M. Sassi

Comment (13)

    RanYa NiNa
    23 juin 2016 - 11 h 26 min

    Ich interessiere mich 🙂
    Ich interessiere mich 🙂




    0



    0
    hibernatus
    28 novembre 2013 - 18 h 36 min

    normalement la RFA a toujours
    normalement la RFA a toujours choisi ses étudiants boursiers elle-même sans passer par les différentes instances algériennes pour éviter les passe-droit. Je sais par ma propre expérience car ayant bénéficié d’une bourse de recherches dans les années 1990 d’un organisme allemand que mon dossier n’a pas du tout transité par le ministère algérien de tutelle mais il a été transmis par le biais de l’ambassade d’Allemagne à Alger directement à Bonn à l’époque, lieu où a été fait le tri. Donc mes amis intéressés transmettez votre dossier, y aura pas de passe-droit en tenant compte du fait que le choix sera fait à Brème. Bonne chance à tous !




    0



    0
    hibernatus
    28 novembre 2013 - 18 h 36 min

    normalement la RFA a toujours
    normalement la RFA a toujours choisi ses étudiants boursiers elle-même sans passer par les différentes instances algériennes pour éviter les passe-droit. Je sais par ma propre expérience car ayant bénéficié d’une bourse de recherches dans les années 1990 d’un organisme allemand que mon dossier n’a pas du tout transité par le ministère algérien de tutelle mais il a été transmis par le biais de l’ambassade d’Allemagne à Alger directement à Bonn à l’époque, lieu où a été fait le tri. Donc mes amis intéressés transmettez votre dossier, y aura pas de passe-droit en tenant compte du fait que le choix sera fait à Brème. Bonne chance à tous !




    0



    0
    kebch bounetahAnonyme
    27 novembre 2013 - 21 h 04 min

    étrange cet article ,comment
    étrange cet article ,comment peut-on donner le nom de la personne à contacter soit c’est une arnaque soit on pousse à la corruption




    0



    0
    kebch bounetahAnonyme
    27 novembre 2013 - 21 h 04 min

    étrange cet article ,comment
    étrange cet article ,comment peut-on donner le nom de la personne à contacter soit c’est une arnaque soit on pousse à la corruption




    0



    0
    Anonyme
    27 novembre 2013 - 20 h 33 min

    Tu parles des bourses aux
    Tu parles des bourses aux Algériens ! quelque soit l’ organisme qui offre ces bourses, ces dernières iront, non pas vers les étudiants méritants, mais ceux d’entre eux qui ont un oncle bien placé dans système diabolique du régime.
    Même l’université Patrice Lumuba de Moscou pourtant au temps de l’union Soviétique, ses 300 bourses annuelles réservées au Algériens, étaient systématiquement distribuées parmi la clientèle Pire, ! pas un Algérien Lambda n’ayant des filon FLNEsques dans le régime pourri n’a pu obtenir le fameux concours d’air Algérie par exemple pour devenir pilote de ligne quand la formation était à l’étranger. Dans les années 80 par, ce concours était organisé et les écoles françaises ( celle de Toulouse) ou encore les écoles d’aviation Américaines, exigeaient à ce que ça soient elles mêmes qui corrigeraient, les copies des concours, et bien le régime en place laissait faire, les professeurs française ou américains faisaient honnêtement leur travail en désignant et même en publiant les noms des reçus, …. jamais un seul de ces noms qui n’avaient pas de filon dans le système n’a pu partir d’une façon effective.
    des dizaines d’étudiants algériens brillants reçus au concours ont attendu pour certains naïfs deux ou trois ans pour partir avant de se rendre compte que d’autres sont déjà partis à leur place.
    C’est un système bati sur le mensonge, la violence, le mépris, la ruse et ce est absolument ennemi de l’Algérie car, il a écrasé des centaines de milliers de vrais patriotes les a poussé à quitter le pieds et même pour certain à devenir extrémiste. C’est ce système clientéliste là, qui demande aux Algériens de lui reconnaître son statut de libérateur, de quelle libération parle-t-il ? il est même le symbole de toutes les tyrannie.




    0



    0
    Anonyme
    27 novembre 2013 - 20 h 33 min

    Tu parles des bourses aux
    Tu parles des bourses aux Algériens ! quelque soit l’ organisme qui offre ces bourses, ces dernières iront, non pas vers les étudiants méritants, mais ceux d’entre eux qui ont un oncle bien placé dans système diabolique du régime.
    Même l’université Patrice Lumuba de Moscou pourtant au temps de l’union Soviétique, ses 300 bourses annuelles réservées au Algériens, étaient systématiquement distribuées parmi la clientèle Pire, ! pas un Algérien Lambda n’ayant des filon FLNEsques dans le régime pourri n’a pu obtenir le fameux concours d’air Algérie par exemple pour devenir pilote de ligne quand la formation était à l’étranger. Dans les années 80 par, ce concours était organisé et les écoles françaises ( celle de Toulouse) ou encore les écoles d’aviation Américaines, exigeaient à ce que ça soient elles mêmes qui corrigeraient, les copies des concours, et bien le régime en place laissait faire, les professeurs française ou américains faisaient honnêtement leur travail en désignant et même en publiant les noms des reçus, …. jamais un seul de ces noms qui n’avaient pas de filon dans le système n’a pu partir d’une façon effective.
    des dizaines d’étudiants algériens brillants reçus au concours ont attendu pour certains naïfs deux ou trois ans pour partir avant de se rendre compte que d’autres sont déjà partis à leur place.
    C’est un système bati sur le mensonge, la violence, le mépris, la ruse et ce est absolument ennemi de l’Algérie car, il a écrasé des centaines de milliers de vrais patriotes les a poussé à quitter le pieds et même pour certain à devenir extrémiste. C’est ce système clientéliste là, qui demande aux Algériens de lui reconnaître son statut de libérateur, de quelle libération parle-t-il ? il est même le symbole de toutes les tyrannie.




    0



    0
    zarzor
    27 novembre 2013 - 20 h 26 min

    L’Allemagne et l’Autriche
    L’Allemagne et l’Autriche deux pays droits qui ne spéculent pas et qui ne compliquent pas l existence .




    0



    0
    zarzor
    27 novembre 2013 - 20 h 26 min

    L’Allemagne et l’Autriche
    L’Allemagne et l’Autriche deux pays droits qui ne spéculent pas et qui ne compliquent pas l existence .




    0



    0
    00213
    27 novembre 2013 - 20 h 20 min

    Vous êtes malade AP, cette
    Vous êtes malade AP, cette pauvre Amina Gouri va être submergé par les centaines de milliers d’étudiants algériens qui veulent déserté leur cauchemar universitaire.
    Même les étudiants en médecine ou en pâtisserie vont assurément tenter leur chance (d’évasion).
    .
    Alors comme ça ils nous pètent une guerre colonialiste aux frontières, ils déstabilisent nos pays voisins, ils soutiennent indirectement nos ennemis terroristes et puis ils viennent benoitement nous filer un coup de pouce par amour de l’Algérie ?!
    Quand l’état est défaillant, les rusés n’hésitent à s’engouffrer dans les brèches.
    .
    Plusieurs pays occidentaux ont récemment multiplié les dispositions en faveur des étudiants algériens.
    Il ont compris que pour pénétrer au plus profond du système, ils doivent former notre élite de demain.
    .
    C’est comme pour les projets industriels, qu’attendent ils pour aller recrutés en direct des spécialistes aux 4 coins du monde ?
    J’ai lu récemment une interview d’un éminent professeur de robotique en Inde, qui se plaignait de gagner seulement 800 dollars par mois.
    Imaginez qu’avec seulement 10% du budget du ministère des Moudjahidines (quasiment tous décédés), on pourrait recruté plusieurs grands professeurs étrangers pour monter des départements technologiques et de surcroit en multipliant leurs salaires par 10.




    0



    0
    00213
    27 novembre 2013 - 20 h 20 min

    Vous êtes malade AP, cette
    Vous êtes malade AP, cette pauvre Amina Gouri va être submergé par les centaines de milliers d’étudiants algériens qui veulent déserté leur cauchemar universitaire.
    Même les étudiants en médecine ou en pâtisserie vont assurément tenter leur chance (d’évasion).
    .
    Alors comme ça ils nous pètent une guerre colonialiste aux frontières, ils déstabilisent nos pays voisins, ils soutiennent indirectement nos ennemis terroristes et puis ils viennent benoitement nous filer un coup de pouce par amour de l’Algérie ?!
    Quand l’état est défaillant, les rusés n’hésitent à s’engouffrer dans les brèches.
    .
    Plusieurs pays occidentaux ont récemment multiplié les dispositions en faveur des étudiants algériens.
    Il ont compris que pour pénétrer au plus profond du système, ils doivent former notre élite de demain.
    .
    C’est comme pour les projets industriels, qu’attendent ils pour aller recrutés en direct des spécialistes aux 4 coins du monde ?
    J’ai lu récemment une interview d’un éminent professeur de robotique en Inde, qui se plaignait de gagner seulement 800 dollars par mois.
    Imaginez qu’avec seulement 10% du budget du ministère des Moudjahidines (quasiment tous décédés), on pourrait recruté plusieurs grands professeurs étrangers pour monter des départements technologiques et de surcroit en multipliant leurs salaires par 10.




    0



    0
    Amcum
    27 novembre 2013 - 18 h 46 min

    Excellente initiative!
    Excellente initiative!




    0



    0
    Amcum
    27 novembre 2013 - 18 h 46 min

    Excellente initiative!
    Excellente initiative!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.