3G : les Algériens devront encore attendre

La ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Mme Zohra Derdouri, a annoncé un nouveau report du lancement de la 3G. Prévue le 1er décembre, l’opération très attendue par les opérateurs et les utilisateurs est repoussée encore une fois. Un nouveau changement qui ne manquera pas d’agacer les futurs utilisateurs de la 3G, lassés d’attendre depuis des années un hypothétique réseau 3G. Dans un entretien à l’APS, la ministre informe que le lancement du processus de commercialisation de la téléphonie mobile de troisième génération (3G+) en Algérie «ne pourra être lancé le 1er décembre». Il le sera une fois que le décret exécutif de délivrance de la licence ait été signé et notifié aux trois opérateurs que sont Mobilis, Ooredoo et Djezzy, déclare Mme Derdouri qui ajoute que «les trois opérateurs ont, aussi, besoin d’un temps incompressible pour programmer, chacun d’eux, les numéros (3G+) que l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications va leur attribuer. La ministre parle d’un délai d’une semaine pour la signature du décret auquel il faudra probablement ajouter au mieux quelques semaines pour l’étude et l’octroi des autorisations aux opérateurs. Selon les explications de Mme Derdouri, le gouvernement a donné son accord pour la signature du décret qui sera publié au Journal officiel. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le gouvernement ne semble pas très pressé de donner le feu vert au lancement effectif de la 3G. Cette «nonchalance» devient même suspecte aux yeux de beaucoup d’observateurs politiques et économiques. Ce nouveau report qui appelle, en effet, beaucoup de questions n’ébranle pas outre mesure la nouvelle ministre qui, dans le sillage de son prédécesseur, justifie le retard du lancement de la technologie sans état d’âme, en se limitant à des arguments juridiques et techniques. «Lorsqu’elle sera notifiée, l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) demandera aux trois opérateurs de soumettre, dans les plus brefs délais, les offres qu’ils comptent mettre sur le marché», déclare Mme Derdouri à l’APS ajoutant que «le besoin de la 3G+ devra être progressif dans le sens où cette nouvelle technologie ne couvrira pas toutes les villes». Sur ce plan, elle affirme qu’«il est impossible pour les trois opérateurs d’être présents partout dans les différentes wilayas du pays. Toutefois, la 3G+ sera disponible dans toutes les wilayas après trois ans, tandis que la couverture du territoire national ne le sera qu’après cinq ans». Des délais qui donnent le tournis. Malgré cela, Mme la ministre enchaîne déjà sur la décision du gouvernement de lancer d’autres technologies dans le cadre de sa stratégie haut et très haut débit. «La téléphonie de quatrième génération (4G) sans fil, de type LTE, en mode fixe sera, ainsi, opérationnelle en janvier 2014 en Algérie.» Il s’agit aussi pour l’Algérie de lancer la téléphonie mobile de quatrième génération (4G) au début de l’année 2015. «C’est l’un des engagements du gouvernement. Des informations seront données au fur et à mesure de l’avancement de l’étude de ce dossier», nous dit sans broncher Mme Derdouri.
M. Sassi
 

Comment (22)

    Anonyme
    2 décembre 2013 - 14 h 02 min

    c’est quoi cette folie de la
    c’est quoi cette folie de la 3G?? on a bien vécu sans la 3G, et nous pouvons encore attendre!!….la 3G n’est pas vraiment une nécessité en Algérie pour l’instant, elle est une nécessité seulement dans les pays où il y a une économie numérique avancée, où les échanges d’information se font par internet.




    0



    0
    Anonyme
    2 décembre 2013 - 14 h 02 min

    c’est quoi cette folie de la
    c’est quoi cette folie de la 3G?? on a bien vécu sans la 3G, et nous pouvons encore attendre!!….la 3G n’est pas vraiment une nécessité en Algérie pour l’instant, elle est une nécessité seulement dans les pays où il y a une économie numérique avancée, où les échanges d’information se font par internet.




    0



    0
    Yassine zyriab
    2 décembre 2013 - 0 h 27 min

    L’Algerie appartiendra a une
    L’Algerie appartiendra a une bande de malfaiteurs tant que son MOULAH’A -proprietaire,c’est a dire ,le peuple algerien est politiquement ABSENT. Que faire? S’ORGANISER a tous les niveaux,a partir des quartiers jusqu’au niveau DES partis politiques .Comme a fait le FLN de 1954.Hier,l’ennemi etait la France,aujourd’hui ,c’est le regime. C’est tout.




    0



    0
    Yassine zyriab
    2 décembre 2013 - 0 h 27 min

    L’Algerie appartiendra a une
    L’Algerie appartiendra a une bande de malfaiteurs tant que son MOULAH’A -proprietaire,c’est a dire ,le peuple algerien est politiquement ABSENT. Que faire? S’ORGANISER a tous les niveaux,a partir des quartiers jusqu’au niveau DES partis politiques .Comme a fait le FLN de 1954.Hier,l’ennemi etait la France,aujourd’hui ,c’est le regime. C’est tout.




    0



    0
    Le Naif.
    1 décembre 2013 - 13 h 31 min

    Madame.
    Je pense et

    Madame.
    Je pense et sérieusement que vous devriez partir et entouré par vos cadres en Somalie pour des stages de recyclage.
    Ce n’est pas une honte on apprend à toute age n’est ce pas?




    0



    0
    Le Naif.
    1 décembre 2013 - 13 h 31 min

    Madame.
    Je pense et

    Madame.
    Je pense et sérieusement que vous devriez partir et entouré par vos cadres en Somalie pour des stages de recyclage.
    Ce n’est pas une honte on apprend à toute age n’est ce pas?




    0



    0
    RAMO
    30 novembre 2013 - 15 h 08 min

    IL Y A DES RALENTISSEURS MÊME
    IL Y A DES RALENTISSEURS MÊME DANS LE 3G,MOI JE DIRAIS QU IL Y A AUSSI INCOMPÉTENCE AU NIVEAU de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications ET AUSSI DU MINISTÈRE ils ne sont même pas capables de proposer une étude et les conditions d un cahier de charge technique de départ, et ce n’est qu’après le lancement éminent a la date prévue qu ils essayent de justifier l’injustifiable de leur incompétence, en imposant encore d’autre ralentisseurs eux aussi injustifiables malgré les assurances des opérateurs d un seul numéro du 2G qui basculerai vers le 3G et a moindre cout aussi (nouvelle puce, portable paperasse. qui ne seront d aucune utilité pour ceux qui ont déjà un numéro) je suis très pessimiste et perplexe aussi car il y aura d autre surprise encore et encore.




    0



    0
    RAMO
    30 novembre 2013 - 15 h 08 min

    IL Y A DES RALENTISSEURS MÊME
    IL Y A DES RALENTISSEURS MÊME DANS LE 3G,MOI JE DIRAIS QU IL Y A AUSSI INCOMPÉTENCE AU NIVEAU de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications ET AUSSI DU MINISTÈRE ils ne sont même pas capables de proposer une étude et les conditions d un cahier de charge technique de départ, et ce n’est qu’après le lancement éminent a la date prévue qu ils essayent de justifier l’injustifiable de leur incompétence, en imposant encore d’autre ralentisseurs eux aussi injustifiables malgré les assurances des opérateurs d un seul numéro du 2G qui basculerai vers le 3G et a moindre cout aussi (nouvelle puce, portable paperasse. qui ne seront d aucune utilité pour ceux qui ont déjà un numéro) je suis très pessimiste et perplexe aussi car il y aura d autre surprise encore et encore.




    0



    0
    nora
    30 novembre 2013 - 13 h 14 min

    Vous l´aurez après le 17
    Vous l´aurez après le 17 avril 2014, ils ne vont tout de même pas s´amuser a vous donner un bâton avec lequel vous allez leur taper sur les doigts! et encore je suis optimiste! (…)




    0



    0
    nora
    30 novembre 2013 - 13 h 14 min

    Vous l´aurez après le 17
    Vous l´aurez après le 17 avril 2014, ils ne vont tout de même pas s´amuser a vous donner un bâton avec lequel vous allez leur taper sur les doigts! et encore je suis optimiste! (…)




    0



    0
    le Naïf
    30 novembre 2013 - 10 h 11 min

    N’est-ce-pas aberrant de
    N’est-ce-pas aberrant de parler aujourd’hui de la 3G au moment où sur un autre plan les internautes en Algérie triment pour accéder à n’importe quel site contrairement à nos voisins qui n’ont aucun problème de ce côté-ci. Qu’ont-ils de plus que nous ?
    N’y-t-il pas des étapes techniques à franchir d’une manière parallèle et successive avant de faire des sauts dans le vide. On a toujours agi plus vite que l’on pense. Et c’est la raison du nouveau report de la date du lancement de la 3G.




    0



    0
    le Naïf
    30 novembre 2013 - 10 h 11 min

    N’est-ce-pas aberrant de
    N’est-ce-pas aberrant de parler aujourd’hui de la 3G au moment où sur un autre plan les internautes en Algérie triment pour accéder à n’importe quel site contrairement à nos voisins qui n’ont aucun problème de ce côté-ci. Qu’ont-ils de plus que nous ?
    N’y-t-il pas des étapes techniques à franchir d’une manière parallèle et successive avant de faire des sauts dans le vide. On a toujours agi plus vite que l’on pense. Et c’est la raison du nouveau report de la date du lancement de la 3G.




    0



    0
    TARIK - BAB EL OUED -
    29 novembre 2013 - 20 h 25 min

    EH
    EH OUI………………!!!!

    IL FAUT QUE LES PRIX SOIENT ACCESSIBLES AUX ‘ FAKAKIRS ‘ .




    0



    0
    TARIK - BAB EL OUED -
    29 novembre 2013 - 20 h 25 min

    EH
    EH OUI………………!!!!

    IL FAUT QUE LES PRIX SOIENT ACCESSIBLES AUX ‘ FAKAKIRS ‘ .




    0



    0
    Adlane
    29 novembre 2013 - 18 h 38 min

    Pourquoi fixer une date puis
    Pourquoi fixer une date puis faire marche arrière, c’est la crédibilité du gouvernent qui reçoit encore un bon coup. Excepté le premier ministre qui essaie de tenir la barre vaille que vaille, les membres de son gouvernement font des promesse et fixent des dates qui ne sont jamais respectées, ils auraient pu s’inscrire dans le livre des records Guinness pour les promesses non tenues par des déclarations officielles. Cet état de fait met en mauvaise posture la crédibilité de nos responsables, ils doivent apprendre à avancer que des choses qu’ils peuvent concrétiser et ne faire que des déclarations intempestives.




    0



    0
    Adlane
    29 novembre 2013 - 18 h 38 min

    Pourquoi fixer une date puis
    Pourquoi fixer une date puis faire marche arrière, c’est la crédibilité du gouvernent qui reçoit encore un bon coup. Excepté le premier ministre qui essaie de tenir la barre vaille que vaille, les membres de son gouvernement font des promesse et fixent des dates qui ne sont jamais respectées, ils auraient pu s’inscrire dans le livre des records Guinness pour les promesses non tenues par des déclarations officielles. Cet état de fait met en mauvaise posture la crédibilité de nos responsables, ils doivent apprendre à avancer que des choses qu’ils peuvent concrétiser et ne faire que des déclarations intempestives.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    29 novembre 2013 - 17 h 41 min

    La 3G est une technologie de
    La 3G est une technologie de communication,quand je dis cela j’ai tout dit!




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    29 novembre 2013 - 17 h 41 min

    La 3G est une technologie de
    La 3G est une technologie de communication,quand je dis cela j’ai tout dit!




    0



    0
    Cherif
    29 novembre 2013 - 17 h 16 min

    c’est de la poudre aux yeux,
    c’est de la poudre aux yeux, la 4G sans fil de type LTE en mode fixe ne sera jamais opérationnelle en janvier 2014, sinon comment expliquer tout ce retard à propos de la 3G. le feuilletton va continuer et le suyspens durer. pas de 3G ni+ ni encore moins la 4G. délai après délai et nous avons désormais que des promesses.




    0



    0
    Cherif
    29 novembre 2013 - 17 h 16 min

    c’est de la poudre aux yeux,
    c’est de la poudre aux yeux, la 4G sans fil de type LTE en mode fixe ne sera jamais opérationnelle en janvier 2014, sinon comment expliquer tout ce retard à propos de la 3G. le feuilletton va continuer et le suyspens durer. pas de 3G ni+ ni encore moins la 4G. délai après délai et nous avons désormais que des promesses.




    0



    0
    Mohand
    29 novembre 2013 - 15 h 55 min

    On attend depuis 1830! rien a
    On attend depuis 1830! rien a changé et rien ne change.




    0



    0
    Mohand
    29 novembre 2013 - 15 h 55 min

    On attend depuis 1830! rien a
    On attend depuis 1830! rien a changé et rien ne change.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.