L’opérateur Nedjma-Ooredoo obtient sa licence 3G et s’oppose à la nouvelle numérotation

Nedjma-Ooredoo vient d’obtenir sa licence pour la réalisation et l’exploitation d’un réseau de téléphonie mobile de troisième génération (3G). L’attribution définitive de la licence 3G intervient suite à la signature du décret exécutif y afférent, la veille par le Premier ministre Abdelmalek Sellal. A cette occasion, le PDG de Nedjma-Ooredoo, Joseph Ged, a félicité les autorités algériennes «pour le processus objectif et transparent de la 3G», indique un communiqué de presse de cet opérateur adressé à Algeriepatriotique. Ged, qui a animé une conférence de presse à l’hôtel Djazaïr, a ajouté : «Nous avons toujours mis au cœur de notre stratégie et sans équivoque l’intérêt réel des Algériens. Notre engagement envers les Algériens reste inconditionnel et indépendant des circonstances. Nous sommes fiers de prendre part à cette étape importante et nous mobiliserons tous les moyens nécessaires pour en faire un succès.» A souligner que les trois opérateurs Nedjma-Ooredoo, Mobilis et Djezzy ont reçu en même temps, aujourd’hui mardi, les notifications officielles de leurs licences de téléphonie mobile de troisième génération. Le lancement officiel de la 3G était prévu le 1er décembre dernier, mais des problèmes de dernière minute avaient surgi. En effet, l’ARTP n’avait pas prévenu les trois opérateurs que l’attribution des licences et la signature des décrets devaient retarder le lancement effectif et que ce processus était soumis à des règles. Mais le ministère de tutelle avait promis que cela «n’excéderait pas la fin de la semaine prochaine», précisant que «les trois opérateurs ont besoin, également, d’un temps incompressible pour programmer les numéros (3G+) que l’ARTP va leur attribuer». Nouveau couac, l’ARTP a, entretemps, pris tout le monde au dépourvu en déclarant que les puces de 2G ne seront plus valables pour activer la 3G, ce qui exigera le réabonnement et l’acquisition de nouvelles puces. Nedjma-Ooredoo s’y est aussitôt opposé. Dimanche dernier, la ministre est intervenu pour trancher le débat et assurer que les abonnés pourront garder les puces de 2G après le lancement des services de la 3G, en expliquant que les abonnés ne seraient pas contraints de changer leur numéro à l’occasion de la commercialisation de la 3G. Un ultime problème à assainir : celui de la nouvelle numérotation exigée par l’ARTP. Nedjma-Ooredoo estime que «le cahier des charges ne stipule pas une numérotation distincte pour la 3G». Un responsable de cet opérateur a déclaré que «tout changement du plan de numérotation national doit se faire en concertation avec les opérateurs». «Nous avons toujours respecté les décisions des autorités (algériennes), ajoute la même source, et nous nous sommes toujours prononcés ouvertement en faveur du développement du marché et de l'intérêt des consommateurs», en relevant que cette décision allait se traduire par des investissements supplémentaires pour les opérateurs.
R. Mahmoudi
 

Comment (5)

    mostefa noureddine
    13 décembre 2013 - 18 h 32 min

    marci
    marci




    0



    0
    azul
    13 décembre 2013 - 17 h 41 min

    c vrai mon ami en 2020 les
    c vrai mon ami en 2020 les autres sauront à 8g dommage pour ce pays




    0



    0
    Adlane
    4 décembre 2013 - 22 h 40 min

    Le lancement de la 3G fait
    Le lancement de la 3G fait un bruit immense comme s’il s’agit du projet du siècle alors que d’autres pays pensent déjà à la 5G. Par ailleurs le délai exorbitant de 7 ans pour couvrir 80% du pays laisse les algériens pantois dans le sens où ce délai est largement suffisant pour que la 3G devienne obsolète à savoir la contre-vérité de Mme la Ministre de promettre la 4G pour 2015 alors que la 3G be serait qu’à ses balbutiements, c’est une pure contradiction et une euphorie de la part de nos responsables.




    0



    0
    Lemajd
    3 décembre 2013 - 17 h 34 min

    Enfin un match Algerie (
    Enfin un match Algerie ( ARPT) – Quatar (Oeredoo) avant 2022.




    0



    0
    Lemajd
    3 décembre 2013 - 17 h 34 min

    Enfin un match Algerie (
    Enfin un match Algerie ( ARPT) – Quatar (Oeredoo) avant 2022.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.