Bouteflika : un danger pour l’unité nationale

L’icône de la chanson kabyle Idir qui parle ouvertement, dans de nombreux médias algériens et étrangers, non plus d'autonomie mais d'indépendance de la Kabylie. Le militant mozabite des droits de l'Homme, Kamel Eddine Fekhar, qui appelle publiquement l'ONU à intervenir en Algérie pour protéger la communauté mozabite contre la répression du gouvernement algérien. Les chômeurs du Sud qui dénoncent la «discrimination économique et sociale» dont souffre leur région de la part du gouvernement algérien, qui la marginalise, en réservant la majorité des emplois d'encadrement, et même des autres catégories, à des personnels venus du nord de l'Algérie. Qui veut plonger l'Algérie dans le chaos pour imposer à la nation algérienne le, déjà maudit et gros de tous les périls, 4e mandat ? Qui cherche l'éclatement de notre pays, à un moment où ses services de sécurité sont traînés dans la boue par le clan présidentiel et ses complices ? Il est clair qu'usé par le pouvoir et sa maladie invalidante et totalement discrédité par les scandales de corruption dans lesquels ses proches sont enlisés jusqu'au cou, Bouteflika a définitivement perdu toute crédibilité sur les plans interne et externe. Il est donc loin de constituer le candidat de consensus dont l'Algérie a besoin d'urgence aujourd'hui pour faire face efficacement aux nombreux défis qui l'attendent. Ceux qui s'obstinent à vouloir l'imposer à la nation pour défendre des intérêts bassement claniques prendront la lourde responsabilité historique d'exposer la cohésion, la stabilité et l'unité nationales à un danger certain.
Ali Bounif
 

Comment (35)

    citoyen
    31 décembre 2013 - 17 h 56 min

    ya si rebahi, bonsoir. je te
    ya si rebahi, bonsoir. je te jure que je n’ai rien contre toi ou quelqu’un d’autre, MAIS !!!! sois au moin un peu clarvoyant. dans le contexte actuel, sincerement, tu vois quelqu’un d’autre capable de tenir contre tous les détracteurs de l’algérie ? et bien non ! la STATURE POLITIQUE DE BOUTEFLIKA à l’échelle mondiale a fait que notre pays et son peuple sont sorti des affres de la décenie noire glorieusement, grace à lui. nous lui devons une reconnaissance quand meme. laissez le continuer et c’est la volonté de Dieu le Tout Puissant qui fera le reste. j’espère que vous m’avez compris. je vous salut et bonne soirée.

    yacine
    28 décembre 2013 - 15 h 17 min

    qui vous a dit que les
    qui vous a dit que les services de sécurité sont trainé dans la boue, même ces ça ils sont entrainer contre la boue,mais vous oublier une chose, que il sont éternel pour garder la maison Algérie ,et il faut pas oublier que d’autre soldat inconnu au bataillon surveille dans la discrétion les aventuriers qui veulent jouer avec le feu.salut.

    citoyen
    6 décembre 2013 - 20 h 30 min

    ya rebahi, pour etre bref
    ya rebahi, pour etre bref avec toi, je te dirais que c’est toi qui un tribal et pour preuve TU ES ISSU d’UNE TRIBU et c’est pour cela que tu ne peu pas etre normal. ton commentaire dégage du tribalisme. bref, terminé ! vous ne réussirez jamais à arriver à vos fins malsains.

    Anonyme
    5 décembre 2013 - 13 h 41 min

    après moi le chaos!!!l’ecole
    après moi le chaos!!!l’ecole algerienne a ete incapable de former des elites qui manquent aujourd’hui pour prendre la releve!!!elle a produit des chomeurs voir des terroristes.!!!!malheuresement aucun pays arabe n’echappe a cette regle!!!la bigoterie est a la mode,et comme disait l’autre, cette bigoterie est devenue pour le peuple son opium!!!a cela il faut ajouter ce cancer qui ronge verticalement la societe,la corruption et qui va de la femme de ménage jusqu’au sommet!!!!!

    Anonyme
    5 décembre 2013 - 13 h 19 min

    il veut peut etre couler le
    il veut peut etre couler le pays avant de partir???

    Benbrahim
    5 décembre 2013 - 8 h 39 min

    En plaçant ses intérêts au
    En plaçant ses intérêts au dessus de ceux du pays, Bouteflika fait honte à ses fonctions. Il est tombé très bas car ce comportement est indigne d’un Chef d’Etat.
    Il faut vite tourner cette page noire et honteuse de notre histoire. Behdel blebled Allah la irrab’hou !

    Omar
    5 décembre 2013 - 7 h 10 min

    Mr Rabah, Saidani a négocié
    Mr Rabah, Saidani a négocié sa fuite en France lorsqu’il avait reçu l’Ambassadeur de France à Alger. En exécutant les ordres de Said Bouteflika, de « casser le DRS et Sellal » afin de les neutraliser, Saidani savait qu’il jouait très gros c’est pour ça qu’il avait préparé ses arrières en invitant l’Ambassadeur de France à venir lui rendre visite au siège du FLN car lui ne pouvait pas se rendre à l’Ambassade de France.
    L’a-t-il mis au parfum du plan Said Bouteflika-Saidani ?
    Les visites inopinée de Delanoë et du Juge Trévidic à Alger semblent suggérer cela.
    Aux dernières nouvelles, Saidani va rester en France « pour se soigner ».

    Rabahi
    4 décembre 2013 - 18 h 05 min

    @citoyen. Il ne faut pas
    @citoyen. Il ne faut pas sortir de St Cyr pour comprendre à travers votre commentaire violent que vous faites partie des rentiers du clan présidentiel qui veut inculquer aux Algériens des habitudes étrangères à sa culture et ses traditions ancestrales.
    En versant systématiquement dans l’insulte et la moquerie à cause de votre arrogance innée, vous reproduisez les schémas éculés de Sidkoum El Moulik, qui reste le seul monarque au monde à qui on baise honteusement la main pour lui exprimer sa soumission totale.
    En l’occurrence, les ratés ce sont vous que 50 ans de convivialité pour ne pas dire de co-éxsitence avec les Chaouis et les zwawas, vous n’avez pas changé d’un iota.
    Celui qui a dit que l’habitude était une seconde nature, n’avait pas tort. Ouvrez les yeux bon sang !L’Algérie comprend 48 wilayas et non pas une et demie.

    Rabahi
    4 décembre 2013 - 18 h 05 min

    @citoyen. Il ne faut pas
    @citoyen. Il ne faut pas sortir de St Cyr pour comprendre à travers votre commentaire violent que vous faites partie des rentiers du clan présidentiel qui veut inculquer aux Algériens des habitudes étrangères à sa culture et ses traditions ancestrales.
    En versant systématiquement dans l’insulte et la moquerie à cause de votre arrogance innée, vous reproduisez les schémas éculés de Sidkoum El Moulik, qui reste le seul monarque au monde à qui on baise honteusement la main pour lui exprimer sa soumission totale.
    En l’occurrence, les ratés ce sont vous que 50 ans de convivialité pour ne pas dire de co-éxsitence avec les Chaouis et les zwawas, vous n’avez pas changé d’un iota.
    Celui qui a dit que l’habitude était une seconde nature, n’avait pas tort. Ouvrez les yeux bon sang !L’Algérie comprend 48 wilayas et non pas une et demie.

    Anonyme
    4 décembre 2013 - 16 h 11 min

    Que Dieu Protège notre
    Que Dieu Protège notre président BOUTEFLIKA. Vivement un 4è mandat pour ce grand homme!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.