L’étrange silence de l’ancien Premier ministre Ahmed Benbitour sur les violences interethniques dans le M’zab

L’ancien Premier ministre et candidat à l’élection présidentielle, Ahmed Benbitour, peut-il jouer un rôle dans les démarches entreprises pour éteindre le feu de la haine qui s’installe dangereusement dans le M’zab et continue à faire des victimes ? Issu de cette région, il a sans doute toute la latitude pour faire valoir sa personnalité et proposer ses bons offices auprès des notables et des représentants des deux communautés en conflit, les Mozabites et les Chaâmbis, afin d’imaginer une trêve urgente et, pourquoi pas, sceller une réconciliation durable, au nom du vivre-ensemble et des principes de la République. Beaucoup de citoyens attendaient un sursaut de conscience de la part de celui qui se propose vaillamment de sauver l’Algérie d’une «dérive latente» et avertit dans toutes ses interventions publiques des périls qui guetteraient le pays. Mais il n’a pris aucune initiative, ni fait aucun commentaire sur ces graves événements qui secouent, tour à tour, toutes les grandes cités du M’zab : Berriane, Ghardaïa et, aujourd’hui, Guerrara. Or, c’est aujourd’hui ou jamais pour celui qui veut prouver sa capacité à diriger le pays et à représenter l’unité nationale. Il est clair que les violences interethniques, doublées d’un schisme confessionnel ravageur, qui sont remontées à la surface cette semaine, faisant planer des risques de dérapages incontrôlables, avec des accusations publiques de «traitement racial» et les arrestations massives de citoyens et même de militants, ne sauraient être combattues par la seule voie sécuritaire. Une solution politique sérieuse et durable doit être envisagée et mise en œuvre par les représentants de deux communautés, avec l’aide de personnalités de poids comme Ahmed Benbitour et l’arbitrage de l’Etat, qui doit appréhender le problème dans sa profondeur. Car toutes les démarches administratives préconisées jusque-là par les pouvoirs publics, et même les interventions de certains partis politiques, pour résoudre le problème, n’ont eu aucun effet. Au contraire, elles n’ont fait que ranimer le feu.
R. Mahmoudi

Comment (38)

    Hocine
    5 décembre 2013 - 20 h 56 min

    Benbitour n`est pas un
    Benbitour n`est pas un mozabite. Il est arabe Hilalien. En tant que tel il ne peut pas agir avec equite,et quand bien même il jouera a la neutralite,son jugement sera considéré comme empreint de parti pris en faveur des siens.

    SiZineddine
    5 décembre 2013 - 20 h 15 min

    Ne comptez pas sur l’état et
    Ne comptez pas sur l’état et sur la bande de maroqui pour faire le travail pédagogique pour dire au peuple algerien que l’on a rien rien à avoir avec les salafistes et les arabes. Ces probleme ethniques sont exhumés à tout moment où la legitiité du clan d’Oujda ancien gerant de maison d’Oujda devenu aujourd’hui regent d’Algerie, est mise en cause.
    Les Mab sont de brave gens honnetes et travailleurs. Ils sont une ecole d’economie digne de HEC et qui a maintenu l’economie algerienne en bonne santé apres l’independance.
    Les Maab sont une ecole d’economie, de pudeur et d’honnêteté. Il faut arracher la mal là ou il est et le mal est le clan d’Oujda ancien gerant de maison d’Oujda, cette bande de maroqui que le colonialisme a laissé pour detruire l’Algerie. Quand on sera debarrassé u clan de gerant de maison d’Oujda, l’Algerie commencera à connaitre paix et prosperité. Les algerien doiventb regarder du coté d’Oujda et non pas du coté de nos freres du Mzab, la creme de l’économie dans le monde. Nous devrions apprendre beaucoup d’eux en humilité, savoir faire economique et honneteté.
    S’il n’y a pas un travail pedagogique dechacun de nous, car le pouvoir ne le fera pas puisqu’il n’en a pas car eduqué dans les maison d’Oujda. C’est à chacun de faire le travail pedagogique pour eloigner le spectre d’une autre guerre civile conçu par le clan d’Oujda contre nos freres mozabite.

    kimpa Mazigh
    5 décembre 2013 - 20 h 03 min

    Benbitour fait bien de garder
    Benbitour fait bien de garder ses distances. Sinon ça va se passer comme pour les kabyles ! On va le taxer de mozabite régionaliste !

    D’ailleurs, il ne fait pas bon vivre pour un kabyle dans son pays ! Quand la discrimination cessera envers cette région qui a tant donné pour l’indépendance ce sera un signe que notre pays va bien !

    Il faut arrêter le coup du régionaliste car nous sommes toutes et tous les patriotes de l’Algérie algérienne et de nulle autre Algérie fantasmée par je ne sais qui !

    amokrane
    5 décembre 2013 - 14 h 04 min

    ghardaia,
    ghardaia, bordj-badji-mokhtar… ce sont des conflits concus par l’eglise catholique sous l’egide du pouvoir francais en collaboration avec la nebuleuse salafiste.

    Ness maascar
    4 décembre 2013 - 15 h 42 min

    S’il simisce ils vont dire
    S’il simisce ils vont dire qu’il exploite ce pb a des fins politiciennes
    Ce pb concerne toute l’Algerie mais avec un President mort vivant la guerre civile la vraie n’est pas lui dans cette région et ailleurs avec d’autres minorités …………..j’ai honte d’être ALGERIEN sous Bouteflika

    Ness maascar
    4 décembre 2013 - 15 h 42 min

    S’il simisce ils vont dire
    S’il simisce ils vont dire qu’il exploite ce pb a des fins politiciennes
    Ce pb concerne toute l’Algerie mais avec un President mort vivant la guerre civile la vraie n’est pas lui dans cette région et ailleurs avec d’autres minorités …………..j’ai honte d’être ALGERIEN sous Bouteflika

    Anonyme
    4 décembre 2013 - 15 h 38 min

    @Omar, bien dit.
    Même son ex

    @Omar, bien dit.
    Même son ex défenseur invétéré « Youcef Benzellat » a découvert l’imposture et s’est vite ravisé. Mais va y explique ça à Mr Abdelkader El Wahrani.
    Cordialement.

    Anonyme
    4 décembre 2013 - 15 h 38 min

    @Omar, bien dit.
    Même son ex

    @Omar, bien dit.
    Même son ex défenseur invétéré « Youcef Benzellat » a découvert l’imposture et s’est vite ravisé. Mais va y explique ça à Mr Abdelkader El Wahrani.
    Cordialement.

    abdelkader wahrani
    4 décembre 2013 - 12 h 22 min

    Benbitour pas fou, c´est un
    Benbitour pas fou, c´est un homme rusé,avisé, prudent comme le renard du deser, yedrob meltaht, yedrob taht elma, il vise loin même trés loin???. yedrob b3yyd.

    abdelkader wahrani
    4 décembre 2013 - 12 h 22 min

    Benbitour pas fou, c´est un
    Benbitour pas fou, c´est un homme rusé,avisé, prudent comme le renard du deser, yedrob meltaht, yedrob taht elma, il vise loin même trés loin???. yedrob b3yyd.

    Hankou
    4 décembre 2013 - 12 h 10 min

    Moi je l’aurai nomme prefet a
    Moi je l’aurai nomme prefet a ghardaia.

    Hankou
    4 décembre 2013 - 12 h 10 min

    Moi je l’aurai nomme prefet a
    Moi je l’aurai nomme prefet a ghardaia.

    AnonymeKELAM
    4 décembre 2013 - 10 h 49 min

    c’est un vieux problème qui
    c’est un vieux problème qui n’a pas trouver de solution:entre musulman sa la fou mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.