Alger et Paris créent une nouvelle instance de «dialogue régulier»

Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, se rendra lundi 16 et mardi 17 décembre en visite officielle en Algérie, indique un communiqué de l’ambassade de France à Alger, adressé à Algeriepatriotique. «Ce déplacement a pour objectif d’approfondir le dialogue bilatéral, dans le prolongement de la visite d’Etat» qu’a effectuée sur place le président de la République française en décembre 2012, précise le communiqué. «Il sera l’occasion de tenir la première session du comité intergouvernemental de haut niveau, nouvelle instance de dialogue régulier entre les deux gouvernements que le Premier ministre présidera conjointement avec son homologue algérien le Premier ministre Abdelmalek Sellal et auquel participeront de nombreux ministres», ajoute le communiqué. Les deux Premiers ministres auront également l’occasion de s’exprimer devant les représentants des entreprises françaises et algériennes réunies à Alger ce jour-là. Jean-Marc Ayrault se rendra à Oran où son programme «permettra d’illustrer le développement du partenariat économique entre nos deux pays dans une logique gagnant-gagnant», souligne le communiqué de l’ambassade de France à Alger. Le Premier ministre français visitera le tramway d’Oran et les usines Renault et Lafarge, ainsi que l’Ecole nationale polytechnique.
Lina S.

Comment (12)

    amazigh el wahrani
    11 décembre 2013 - 13 h 10 min

    ont a rient a gagner avec
    ont a rient a gagner avec c’est français c’est des corrompu des salopard ont plus la plus par des chaife d’entreprise français sont tousse des juive double nationale israélien
    veaux mieux travailler avec les allemand est les coréen ou japonais que avec c’est pourrit
    est même les italienne st espagnole ont peut tré bien travailler avec eux
    comme je le dit toujours
    tous sauf la France c’est la devise con doit travailler avec
    T.S.F « tous sauf la France »




    0



    0
    Anonyme
    11 décembre 2013 - 3 h 30 min

    La crise financière aura
    La crise financière aura raison de tout en Europe et en Amérique du nord, dont plusieurs pays colonialistes et criminels, dont la France, la GB, les USA … ont fait fortune, par le sang, le génocide …. sur le dos de l’Afrique, le moyen Orient…, que vous continuez à pillez, à ce jour. Mais toute cette fortune mal acquise ne vous servira à rien. Il y a une justice divine. La Chine et les puissances émergentes (Brésil, Inde … ) sont passées par là. Ne dit-on pas qu’un bien mal acquis ne profite jamais? C’est une loi universelle, valable pour les individus et pour les états aussi.




    0



    0
    selecto
    10 décembre 2013 - 13 h 29 min

    C’est le débarquement de Sidi
    C’est le débarquement de Sidi Fredj bis.




    0



    0
    zarzor
    10 décembre 2013 - 10 h 11 min

    soyez sur mr le ministre que
    soyez sur mr le ministre que vos relations durent jusqu’à ce que
    vos confreres sbires sont au pouvoir que vous avez vous meme mis en place !!
    vous etes celebres ,reconnus comme la mauvaise monnaie et désormais non convertible á l echelle planetraire .
    personne n a l envie de dormir avec un seul oeil pour vous surveiller avec un autre , non!! restez chez vous et assumez vos responsabilités devant votre peuple qui vous attend au tournant. soyez certains qu ils vous attendent !!




    0



    0
    Makhloufi
    10 décembre 2013 - 10 h 05 min

    00213 (non vérifié) | 10.
    00213 (non vérifié) | 10. décembre 2013 – 10:01

    De quelle exportation de profs français parlez-vous quand on sait que la langue de Molière ne dépasse pas aujourd’hui le cadre des « discussions de salons » comme le disent si bien les Anglophones avec ironie bien entendu.
    Même les chercheurs français ne peuvent s’exprimer à l’extérieur de l’héxagone s’ils ne maitrisent pas la langue de Shakespeare. Quant aux publications scientifiques je préfère ne pas me prononcer au regard des Prix Nobles attribués ces 50 dernières années à des competences francaises.
    Moralité, les sciences et les nouvelles technologies ont quitté la France depuis belle lurette pour ne pas dire depuis Marie Curie meme si cette dernière n’était pas française.

    Respectfully.




    0



    0
    Safiya
    10 décembre 2013 - 9 h 27 min

    Suite à mon post de 9:52,
    Suite à mon post de 9:52, j’ai omis importées donc celles qui se contentent de transformer les matières premières importées…




    0



    0
    Safiya
    10 décembre 2013 - 9 h 23 min

    Un lien pour le fun :
    Un lien pour le fun : http://www.gouvernement.fr/premier-ministre/la-france-et-la-chine-exercent-dans-le-monde-des-responsabilités-particulières

    Juste pour la photo souvenir. Observez bien la poignée de mains du sieur Eyrault, qui se veut ostensiblement molle en laissant l’index pendre.




    0



    0
    Hichem
    10 décembre 2013 - 9 h 01 min

    C’est comme si la France
    C’est comme si la France voudrait d’une Algérie forte économiquement, stable socialement et frequentable politiquement.
    Quelle NAIVETE culturelle des gens d’El Mouradia




    0



    0
    00213
    10 décembre 2013 - 9 h 01 min

    OUI au partenariat
    OUI au partenariat algéro-français gagnant-gagnant !
    NON au petit lobby (rancunier) qui veut tout parasiter !
    2 nations – 2 peuples – 1 histoire.
    .
    « …le Premier ministre français visitera le tramway d’Oran et les usines Renault et Lafarge, ainsi que l’École nationale polytechnique…
    …ainsi que l’École nationale polytechnique…
    …ainsi que l’École nationale polytechnique…
    …ainsi que l’École nationale polytechnique…
    …ainsi que l’École nationale polytechnique…
    …ainsi que l’École nationale polytechnique…
    …ainsi que l’École nationale polytechnique…
    …ainsi que l’École nationale polytechnique…
    …ainsi que l’École nationale polytechnique…
    …ainsi que l’École nationale polytechnique…
    …ainsi que l’École nationale polytechnique…
    …ainsi que l’École nationale polytechnique…
    …ainsi que l’École nationale polytechnique…
    …ainsi que l’École nationale polytechnique…
    …ainsi que l’École nationale polytechnique…
    …ainsi que l’École nationale polytechnique… »
    .
    Ils peuvent garder leurs tramways et leurs usines mais s’ils veulent nous exporter leurs profs de l’École nationale polytechnique de Palaiseau, il n y a pas de problème on leur déroulera le tapis rouge pire que Hollande, en plus il n y a pas de 51/49.




    0



    0
    Malek
    10 décembre 2013 - 8 h 58 min

    Pourquoi continuer à flirter
    Pourquoi continuer à flirter avec cette « ennemi intime » alors que les pays du BRICS nous tendent la main pour nous accompagner dans le développement de notre économie et la medernisation de nos Institutions ?
    Je n’arive pas a comprendre l’approche masochiste de nos Gouvernants Wallah




    0



    0
    Faridz
    10 décembre 2013 - 8 h 54 min

    Comment croire ces francais à
    Comment croire ces francais à la culture néo-colonialiste qui jadis, étaient sur le point de reconnaitre la future « République Islamique Algérienne » en 1992.
    Pour preuve, deux années après avoir dérouler le tapis rouge et permis d’implanter sa tente en plein Palais de l’Elysée au Dictateur Kadaffi,ils l’ont assassiné comme un chien.

    N’ayant pas la mémoire courte ne serait-ce que par respect à nos Martyrs.




    0



    0
    Safiya
    10 décembre 2013 - 8 h 52 min

    « ‘…) devant les entreprises
    « ‘…) devant les entreprises françaises et algériennes réunies à Alger ce jour-là (…). »

    Avant tout, corrigeons la coquille : « les représentants des entreprises ».

    De quelles entreprises algériennes il s’agit ? Celles qui se contentent de transformer les matières premières, simples ateliers de transformation appelées pompeusement entreprises.

    Ah ! la formule mensongère « gagnant-gagnant ». Bon, je préfère m’arrêter là…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.