Le gouvernement prépare la visite de Jean-Marc Ayrault

Le gouvernement prépare la prochaine rencontre algéro-française au sommet qui aura lieu les 16 et 17 décembre 2013. Dans cette optique, un conseil interministériel a été présidé par Abdelmalek Sellal juste avant son déplacement à l’ouest du pays. Tous les ministres ont été conviés à cette importante rencontre consacrée afin d’optimiser la coordination entre les membres du gouvernement ainsi que la définition des pôles de discussion et les objectifs attendus. La majorité des départements ministériels sont concernés par les discussions qui vont avoir lieu, la semaine prochaine, avec les responsables politiques français et les hommes d’affaires venant explorer à Alger les possibilités de partenariats bilatéraux. Beaucoup de dossiers politiques et économiques seront en effet examinés par les deux parties lors du comité intergouvernemental de haut niveau qui se réunira à Alger, une toute nouvelle instance de dialogue régulier entre les deux gouvernements, présidé par le Premier ministre Abdelmalek Sellal conjointement avec son homologue français Jean-Marc Ayrault. Le Premier ministre français arrivera à Alger à la tête d’une délégation importante afin «d’approfondir le dialogue bilatéral, dans le prolongement de la visite d’Etat qu’a effectuée en Algérie le président de la République française François Hollande en décembre 2012», selon les termes d’un communiqué du gouvernement français. Ce dernier parraine un grand nombre d’entreprises françaises qui feront le déplacement en Algérie en quête d’opportunités d’affaires. Les Français, à l’image de beaucoup d’entreprises étrangères qui transitent depuis quelques mois par l’aéroport d’Alger, ont en point de mire les promesses d’investissement que laisse notamment entrevoir le prochain plan quinquennal. Ils comptent aussi sur le soutien politique du gouvernement français qui cherche des opportunités d’affaires à l’étranger, en cette conjoncture de crise que connaît l’Europe. L’importance de la représentation au sein de la nouvelle instance créée par les deux parties est annoncée comme une amorce d’un partenariat plus solide entre les deux pays et une promesse de dépassionner le débat autour de questions politiques et historiques «sensibles». Il est à noter qu’une rencontre économique réunira, lundi prochain à Alger, les chefs d’entreprise algériens et français parrainés respectivement par le Forum des chefs d’entreprises (FCE) et le Medef-international, pour permettre la mise en relation entre les communautés d’affaires des deux pays. La rencontre devrait constituer, selon le FCE, une occasion de contacts et de discussions pour les chefs d’entreprise, autour notamment des thématiques sectorielles de l’agroalimentaire, les infrastructures, l’énergie, la santé, les médicaments, le transport, le bâtiment, les travaux publics, l’habitat et les technologies de l’information et de la communication.
Meriem Sassi
 

Comment (5)

    Horizon
    13 décembre 2013 - 23 h 35 min

    Salem Alikoum
    Deux conditions

    Salem Alikoum

    Deux conditions doivent être remplis impérativement , faute de quoi un double zéro pointer sera l’aboutissement à tout se bric à brac venant faire courbette devant vos anciens martyrs.

    Ne plus soutenir le roitelet momo 666 sur ces visées sur le Sahara Occidentale .

    Et cessez définitivement deux jouer aux multiples faces avec nous les Algériens et les Musulmans aillant pour religion l’Islam et la pratiquant sans aucune forme d’extrémisme non compatible avec les préceptes coranique ou sunnite ….

    Vous faites partie des principaux souffres douleurs des musulmans du monde entier .

    Vous sur l’une des trois marche du podium.

    Il faut choisir nous haïr ou nous estimez nous les algériens musulmans et nos frères musulmans dispatchés à travers le monde.
    Cette estime doit-être sans aucune équivoque réelle sans déviez d’un pouce.
    Les deux à la fois sera une réponse explicite .




    0



    0
    Algérois
    13 décembre 2013 - 8 h 59 min

    Encore une visite bidon pour
    Encore une visite bidon pour soutenir le pouvoir en place,et pomper les caisses du pays.




    0



    0
    selecto
    12 décembre 2013 - 17 h 43 min

    Ce type va tout faire pour
    Ce type va tout faire pour favoriser le candidat des escrocs qui ont pillé le trésor public, en échange il va rentrera chez lui avec un bon paquet de contrats.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    12 décembre 2013 - 15 h 12 min

    regarder la photo de cet
    regarder la photo de cet hypocrite avec son sourire jaune?. ceux qui pensent les francais aiment les algeriens vivent sur une planéte qui n´existe pas???. la france raciste pilleurs des richesses de l´algerie?. les francais voleurs,escros,affairistes.magouilleurs…ect.




    0



    0
    Djel
    12 décembre 2013 - 15 h 09 min

    Le gouvernement prépare la
    Le gouvernement prépare la visite de Jean-Marc Ayrault !!!!

    Ou plutôt, prépare la visite de ses MAITRES !!!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.