L’accord commercial préférentiel algéro-tunisien bientôt en vigueur

L’accord commercial préférentiel algéro-tunisien, qui prévoit l’exonération des droits de douane pour plusieurs centaines de produits de part et d’autre, devrait entrer en vigueur le 5 janvier prochain. C’est ce qu’a rapporté la presse tunisienne aujourd’hui vendredi, citant la directrice du commerce et de la coopération internationale au ministère tunisien du Commerce et de l’Artisanat, Saida Hachicha. Les autorités algériennes et tunisiennes ont, chacune de leur côté, adopté l’ordonnance portant publication de l’accord commercial préférentiel conclu entre les deux pays et des décrets et annexes relatifs à sa mise en œuvre. Un accord, faut-il le rappeler, entériné en … 2008, mais qui n’a pu être concrétisé que récemment. L’accord stipule que les deux parties doivent appliquer aux marchandises d’origine algérienne ou tunisienne le principe du traitement national en ce qui concerne les taxes exigées dans le pays importateur. Concrètement, l’accord prévoit des exonérations des taxes douanières qui vont de 40% à 100% pour certains produits industriels, et des exonérations des taxes douanières totales pour une liste de produits agricoles et agroalimentaires. Exit l’exonération douanière, les produits à exporter seront soumis à des normes techniques, notamment le certificat d’origine émis par les autorités concernées dans le pays exportateur. L’accord prévoit la facilitation et l’encouragement du développement de la coopération économique et commerciale entre les deux pays, lequel doit aboutir à la complémentarité économique pour préparer le terrain à la mise en place d’une zone de libre-échange entre les deux pays. Les échanges commerciaux entre la Tunisie et l’Algérie ont atteint 1,1 milliard d’euros à fin 2012. Durant les onze premiers mois de l’année en cours, ces échanges ont connu une croissance, pour le moins sensible, de 10%.
Amine Sadek
 

Comment (21)

    djazaayri
    29 décembre 2013 - 10 h 15 min

    (…) on dirait que toutes
    (…) on dirait que toutes les réactions viennent de notre diaspora ,nationalistes ils le sont ,mais loin de la réalité que nous vivons ici au pays.venez vous impliquer et vous ferez moi les malins derrière vos claviers.azul




    0



    0
    00213
    16 décembre 2013 - 8 h 50 min

    Plusieurs importateurs
    Plusieurs importateurs algériens sont entrain de concocter leurs plan pour s’engouffrer dans la brèche et gonfler la facture d’importation.
    Ils sont entrain de s’associer massivement avec des contrebandiers tunisiens qui ont leurs relais libyens, pour pouvoir importer leurs marchandises à moindre coût.
    En effet la Libye est un no-man’s land où les douaniers portuaires sont capables de fermer les yeux sur le passage de containers pour seulement 100 dollars.
    Ensuite les réseaux tunisiens acheminent la marchandises par voie terrestres en traversant les frontières devenues une véritable passoire avec leur gardes-frontières qui perçoivent leurs salaires 1 mois sur 2.
    Pour finir, ils reconditionnent les produits avec un cachet tunisien et une immense plus-value à la clé.
    Et ensuite on vient nous baratiner sur la relance de l’emploi par l’industrie, quand un fabricant local se fait saigné par les impôts, les taxes et autres charges !
    .
    De plus cette annonce est parvenue comme une véritable bouée de sauvetage pour Ennahdha (larbins qataris) qui encouragent toutes les entreprises tunisiennes à se tourner vers l’Algérie.
    Alors que le peuple était à saturation (économique) pour dégager ces chiens, voila qu’on leur offre bêtement une sorte de prolongation de mandat.
    Les consignes passées par la nomenklatura sont claires :
    Les délégations d’Ennahdha doivent sensibilisées les chambres de commerce pour mettre en avant cette opportunité et permettre de relâcher la pression sur eux.
    Parallèlement ils multiplient les contacts avec Abdelhakim Belhaj qui parle dans certaines vidéos, disponibles sur les sites jihadistes, de -libérer les frères algériens du GIA « injustement » emprisonnés-.
    .
    Une fois de plus on se tire une balle dans le pied, mais cette fois c’est dans les 2.
    Nous devons certes privilégié le peuple frère tunisien, mais pas au détriment de nos emplois qui vont être menacé non pas par la production tunisienne mais par l’importation illégale, et encore moins au bénéfice de cet appendice des Frères « Musulmans ».
    .
    Cet accord rentre parfaitement dans le combat que mène l’impérialisme contre le protectionnisme et le nationalisme.
    Ils veulent tout libéraliser et centraliser les pouvoirs pour mieux contrôler (ONU, Ligue arabe, Union africaine, ZALE, OMC, UE, UPM, UMA).
    Par exemple, on considère aujourd’hui qu’un habitant de Naples n’est plus italien, mais il est européen et sa vie se décide à Bruxelles entre lobbyistes qui ont d’ailleurs décidé que tout produit israélien est exonéré de taxe en Europe…




    0



    0
    Anonyme
    15 décembre 2013 - 16 h 45 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 14. décembre 2013 – 23:35

    Allez mendier de l’aide chez vos amis marocains, quatariens, saoudiens, vous avez voté pour les islamistes démerdez-vous, vous êtes moqués des algériens quand vous avez fait votre petite révolution qui détruit la Tunisie démerdez-vous, oubliez nous nous les algériens, nous ne pouvons vous aider tant et aussi longtemps que vous garderez au pouvoir enahda et que vous ne démontrez pas franchement vos positions complices avec les marocains sur la question du Sahara Occidental,vous n’avez rien à nous apporter vous les tunisiens, vos produits frelatés vont crées du chômage en Algérie, chacun des intérêts, ceux de l’Algérie ne sont pas avec ses voisins à problèmes et pilleurs.




    0



    0
    Anonyme
    14 décembre 2013 - 22 h 35 min

    Anonyme (non vérifié) | 13.
    Anonyme (non vérifié) | 13. décembre 2013….Tu dois être un marroki jaloux qui veut semer la zizanie entre l’Algérie et son bon voisin la Tunisie.




    0



    0
    Anonyme
    14 décembre 2013 - 22 h 30 min

    @Anonymedjamal…en 2013
    @Anonymedjamal…en 2013 c’est l’Algerie qui exporte les téléviseurs Samsung, ENIE, Candor, et Iris en Tunisie et tous les pays limitrophes




    0



    0
    Anonymedjamal
    13 décembre 2013 - 22 h 00 min

    ils vont nous la refaire
    ils vont nous la refaire comme en 1980, ou ils ont utilisé ce type d’accord « UMA » pour faciliter les echanges « intra-maghrebins » pour nous fourber des televisions soi-disanr tunisiens, mais qui etaient d’origine asiatique, ils ont seulement changé les étiquettes pour marquer « made in tunisia » et les faire passer en dérogation des droits de douanes, Merci nos voisins, nous on aime se faire avoir!!!!!!




    0



    0
    Anonyme
    13 décembre 2013 - 21 h 13 min

    Par Horizon (non vérifié) |
    Par Horizon (non vérifié) | 13. décembre 2013 – 22:03
    tu raisonne comme le régime, moi qui ait écrit les postes précédents je me méfie des marocains et des tunisiens comme des pestiférés, ce sont des lâches (…) qui n’hésiteraient à nous achever si ils avaient les moyens, j’ai un esprit très critique fondée envers ce voisinage pourri que nous avons à l’est et à l’ouest, mais je reconnais que les marocains sont les pires de nos pires ennemis, les tunisiens sont des hypocrites de la pire espèce, ils font les choses en douce, ils sont très copains copains avec les esclaves marocains contre les algériens en terre étrangère.




    0



    0
    Anonyme
    13 décembre 2013 - 21 h 07 min

    Par fal (non vérifié) | 13.
    Par fal (non vérifié) | 13. décembre 2013 – 20:38

    Ru dois être sûrement tunisien pour défendre ton pays et tenir des propos élogieux envers les tiens, moi je te répondrai non mr on ne doit rien à la Tunisie, quand tu prétends que l’on se doit de l’aider moi je dis que non, nous l’avons suffisamment aidée et ces mêmes tunisiens nous accusent d’être responsables des actes terroristes qui sévissent chez vous en Tunisie, nous ne pouvons aider ou entretenir des voisins serpents qu’ils soient de l’Ouest ou de l’Est sous n’importe quel faux prétexte. Quand l’Algerie se débattait toutes seule pour sortir de la barbarie islamistes, ces même voisins riaient de nous. Je prends par exemple la Tunisie, elle a laissé les touristes algériens se rendre sur son territoire, pas pour nos beaux yeux, le tourisme algérien rapporte beaucoup aux tunisiens, mais pas un seul terroriste algérien n’a pénétré le territoire tunisien pour y commettre des attentats contrairement à ce qui s’est passé au site gazier d’In Aménas, 11 terroristes mercenaires tunisiens faisaient parti du commandos pour faire exploser le site gazier, sans compter les hordes de terroristes tunisiens qui sont cramponnaient à nos frontières pour tenter de pénétrer dans notre pays pour semer ce qu’ils sèment en Syrie, nous devons rien à ces voisins qui nous accusent de leur propre terrorisme, des parlementaires tunisiens ne se sont pas gênés pour pointer du doigts les algériens pour les actes terroristes commis par des tunisiens sur le sol tunisien.Mauvaise passe ou non l’Algérie a trop de problèmes pour prendre sur le dos ceux de ses voisins, que chacun se débrouille. Si l’Algérie tombait, ces voisins seraient les premiers à nous engloutir sans pitié, mais dieu merci nous sommes un peuple fort et nous avons une armée puissante, les marocains ou tunisiens sont logés à la même enseigne ils sont aussi fourbes les uns que les autres.




    0



    0
    Horizon
    13 décembre 2013 - 21 h 03 min

    salem alikoum
    Voila sa

    salem alikoum

    Voila sa recommence les makhzéniens de momo 666 ont a nouveau infiltrées ce site et ce sujet d’actualité qu’il jalouse à en crever.

    Ils commentent en dénigrants sur les tunisiens pour nous divisés de notre voisin et frères par qui beaucoup de points communs nous attachent et nous unis.

    Demander a sbir el frança de vous nourrir et de vous aidez.




    0



    0
    Anonyme
    13 décembre 2013 - 20 h 42 min

    La coopération entre les pays
    La coopération entre les pays voisins doit être basée sur une confiance mutuelle et un intérêt réciproque, les lois commerciales doivent être le fondement de cette coopération.




    0



    0
    S.S.A
    13 décembre 2013 - 19 h 52 min

    Assalam Ou3laykoum
    A Par

    Assalam Ou3laykoum
    A Par Annonyme (non vérifié) | 13. décembre 2013 – 19:21
    Tout a fait d’accord avec ton com, les Tunisiens ne s’impliquent pas sur la question du Sahara occidental occupé et toute aide Algérienne devrait être conditionné dans ce sens, c’est ça la politique du gagnant-gagnant.
    Assalam Ou3laykoum.




    0



    0
    fal
    13 décembre 2013 - 19 h 38 min

    L’Algérie se doit d’aider la
    L’Algérie se doit d’aider la Tunisie à sortir de sa mauvaise passe politico-économique, Quand on voit la perfidie et l’hostilité des marocains à l’ouest, on ne peut que se réjouir d’avoir des voisins respectables et estimables à l’est.




    0



    0
    elhadj
    13 décembre 2013 - 18 h 33 min

    ce qui est demandé à nos
    ce qui est demandé à nos responsables des douanes, du commerce et divers autre services de contrôle sanitaires c’est d’être à cheval et sans pitié avec les éventuels trafiquants.dans le passé beaucoup de choses nous ont fourgués pour soit disant de produits localement .les produits importés par l’Algérie devront être interdits pour ce gendre de commerce ( cosmétiques électroménagers,médicaments,pièces de rechanges,carburants,lubrifiants,pneumatiques et j’en passe nous avons affaire à des gens qui connaissent nos faiblesses et qui aiment profondémentleur pays.




    0



    0
    elhadj
    13 décembre 2013 - 18 h 33 min

    ce qui est demandé à nos
    ce qui est demandé à nos responsables des douanes, du commerce et divers autre services de contrôle sanitaires c’est d’être à cheval et sans pitié avec les éventuels trafiquants.dans le passé beaucoup de choses nous ont fourgués pour soit disant de produits localement .les produits importés par l’Algérie devront être interdits pour ce gendre de commerce ( cosmétiques électroménagers,médicaments,pièces de rechanges,carburants,lubrifiants,pneumatiques et j’en passe nous avons affaire à des gens qui connaissent nos faiblesses et qui aiment profondémentleur pays.




    0



    0
    Annonyme
    13 décembre 2013 - 18 h 21 min

    Que font les tunisiens sur la
    Que font les tunisiens sur la question du Sahara Occidental, rien du tout, par le silence ils cautionnent la barbarie féodale colonialiste marocaine, qui occupent un territoire qui ne leur a jamais appartenu avec l’aide des sionistes et de la France. L’Algérie devrait conditionner toutes aides aux tunisiens à la position tunisienne sur la question du Sahara Occidental. Quand un pays de la région est agressé par un voisin, il me semble que cela devrait choquer les autres voisins qui ne doivent pas se cantonner dans une position complice silencieuse. Il n’y a que l’Algérie qui défend la juste cause sahraouie, les tunisiens, ne l’ont jamais fait, comment ces voisins lâches et hypocrites qu’ils soient tunisiens marocains osent dire qu’ils ont aidé l’Algérie dans sa révolution c’est faux, nous sommes algériens nous connaissons ceux qui nous ont vraiment aidé, ce ne sont pas les voisins, ni les musulmans en général, mais des pays comme l’ex Yougoslvie, la Chine, Cuba, certains pays d’Amérique Latine ce chantage que nous font nos voisin en nous martelant qu’ils nous ont soit disant aidé dans notre révolution et qu’on doit leur rendre la pareille doit cesser une bonne fois pour toute. Entre nous c’est l’Algérie qui a libéré laTunisie et tous les pays d’Afrique du colonialisme, par le grand sacrifice de ses propres enfants. Le combat courageux libérateur algérien a inspiré tous les peuples du monde, on ne pourrait en dire autant de la Tunisie du Maroc et d’autres pays aussi lâches qui se moquaient des algériens durant la petite révolution arabe qui s’est faite en Tunisie qui s’est avérée un vraie fiasco pour les pays qui a imité la tunisie et pour la Tunisie elle même.




    0



    0
    Annonyme
    13 décembre 2013 - 17 h 46 min

    L’Algérie doit regarder vers
    L’Algérie doit regarder vers les pays du BRICS pour leur savoir faire et non pas regarder vers des pays voisins qui saignent son économie, ses hydrocarbures, ses produits subventionnés par l’État algérien qui doivent profiter aux algériens. Les voisins n’ont pas se savoir faire, ils ont une économie fondée sur la contre bande, qui saigne l’économie algérienne, ils ont une économie concurrente à la nôtre et non pas complémentaire, aucun voisin de l’Algérie n’a du savoir faire. La proximité géographique, la religion, la langue ne sont plus des références pour nous unir, une union qui serait un désastre pour l’Algérie qui aurait tout à perdre avec des voisins en faillite, pauvres, nous devons regarder nos intérêts, et ils ne sont pas avec ce voisinage proche qui est une source de graves problèmes pour l’Algérie qui a subi un des pires terrorismes de l’humanité avec l’indifférence totale de nos voisins qui eux nous traitaient de terroristes. On le constate que ceux qui ricanaient sur le sort de l’Algérie à sang et à feu le paient très cher, alors que l’Algérie s’est relevée et s’en enrichi grâce à la générosité de sa terre millénaires. À rappeler que les frontières terrestres algériennes existaient avec ses voisins depuis des millénaires, et ce n’est pas au l’UMA de la honte de la trahison de la fusmisterie que nous les ouvriront avec des voisins qui ne nous ressemblent aucunement.




    0



    0
    Annonyme
    13 décembre 2013 - 17 h 19 min

    Que les tunisiens se
    Que les tunisiens se débrouillent, l’Algérie n’est pas la mère Thérésa de l’Afrique du Nord, nos voisins sont des hypocrites, il faut leur donner une bonne leçons, les tunisiens et les marocains se liguent souvent contre nous à l’étranger.




    0



    0
    Annonyme
    13 décembre 2013 - 17 h 17 min

    Mokhtar (non vérifié) | 13.
    Mokhtar (non vérifié) | 13. décembre 2013 – 15:26
    Les tunisiens comme les marocains n’ont rien fait pour aider l’Algérie dans son combat seul contre le colonialisme, la Tunisie et le Maroc sont restés soumis au régime de protectorat français. L’ancien président tunisien Bourguiba a chassé de Tunisie les combattants algériens qui étaient réfugiés en Tunisie et cela après les attaques françaises de Sidi Sekiat en Tunisie. Nous ne pouvons pas aider des voisins hypocrites qui nous jalousent et nous haïssent que chacun des peuples de la région se démerde. Les Tunisiens tentent de nous attribuer les actes terroristes faits par des tunisiens, eux-mêmes, celui qui a enflammé l’Algérie Belhadj est un tunisien. Moi je dis que tant que Enadha dirige la Tunisie, ce voisin représente une menace pour la stabilité de l’Algérie, il faut couper les vannes, et laisser la situation économique se dégrader en Tunisie, jusqu’à que les tunisiens comprennent qu’ils doivent se départir du régime islamiste enhada qui complote contre l’Algérie, avec le qatar et l’arabie Saoudite. Je comprends qu’il y a soudaienement des tunisiens qui ont débarqué sur ce site pour nous inciter à leurs ouvrir notre économie pourqu’ils en profitent à fond. L’Algérie a toujours aidé la Tunisie par ses milliers de touristes algériens qui s’y déplacent en Tunisie. Comment faire confiance aux tunisiens qui font le commerce de nos propres dates sous le label tunisien. Je n’ai pas confiance ni aux tunisiens qui nous attribuent les actes terroristes tunisiens, encore moins aux marocains, ces voisins nous ont traité de terroristes quand l’Algérie saignait de tout son sang.




    0



    0
    le guetteur
    13 décembre 2013 - 16 h 42 min

    merci MOKH.
    merci MOKH.




    0



    0
    Issam
    13 décembre 2013 - 16 h 40 min

    Aucun pays du magreb ne peut
    Aucun pays du magreb ne peut s’en sortir seul.Il ne faut pas laisser la tunisie entre les mains crochus qui dirigent la france .Regardons les européens comment il ont connectés leur voie ferroviére et prenons exemple ça aurait du être fait depuis 20 ans .

    celui qui est contre je l’e(…) d’avance .




    0



    0
    Mokhtar
    13 décembre 2013 - 14 h 26 min

    On doit aider nos frères
    On doit aider nos frères tunisiens a sortir de cette situation difficile tant sur le plan économique que sur les autres plans souhaités par nos voisins.
    N’oublions pas ce qu’ils ont fait pour nous lors de notre guerre de liberation.
    Malheureusement je ne peux pas dire la meme chose pour nos voisins de l’Ouest pour plusieurs raisons en rapport avec la traitrise,l jalousie et la haine envers l’algérie, son people et ses Martyrs
    Respecteuses salutations à nos frères et soeurs tunisien(ne)s




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.