Sellal interpellé sur les tensions tribales dans l’Est du pays

Après les affrontements intercommunautaires de la vallée du M’zab, Abdelmalek Sellal aura à faire preuve de beaucoup de tact pour faire face aux graves tensions tribales à l’est du pays. Les différentes tribus installées dans les wilayas d’El-Oued, Tébessa, Khenchela et Biskra se livrent une guerre sans merci sur le marquage de leurs territoires. Ces quatre wilayas peuplées d’une centaine de tribus et de grands archs vivent ces jours-ci au rythme d’affrontements inter-tribaux qui ne cessent de s’accentuer. La tension est telle que le cheikh de la Tariqâ Qadiriya, Hassani Lahcen Ben Mohamed, tire la sonnette d’alarme. Dans une déclaration rapportée par le journal El-Khabar, le cheikh craint des débordements graves qui entacheraient le bon voisinage dans cette partie de l’extrême est du pays. Le cheikh tente ainsi à travers son statut de premier responsable de la prestigieuse Tariqâ Qadiriya, très respectée en Algérie, en Afrique et même au Moyen-Orient, d’attirer l’attention du Premier ministre afin qu’il agisse pour apaiser les esprits et régler ce conflit persistant du marquage des territoires. Le cheikh Hassani Lahcen Ben Mohamed estime «nécessaire» cette intervention au plus haut lieu d’autant plus que ce conflit est alimenté par l’administration locale qui tarde à tracer les lignes frontalières entre une localité et une autre et une région et une autre pour contraindre chacune des nombreuses tribus à évoluer dans son aire géographique et éviter de piétiner sur le territoire de l’autre. Parmi les tribus historiques les plus connues dans cette zone étalée sur quatre wilayas, l’on peut citer Ouled Amor, les Guemar, Behima et les Débila. Il y a aussi les tribus d’Aghir et Khenafsa à Khenchela qui se sont réconciliées en 2009 après un conflit qui a duré de longues années. Biskra, quant à elle, est connue pour sa grande tribu de Tahouda. Les rivalités entre les différentes tribus de cette région ne datent pas d’aujourd’hui. Rien qu’en 2012, des affrontements entre deux tribus de Bir El-Atter, dans la wilaya de Tébessa, se sont soldés par une quarantaine de blessés. Les tribus ont toujours eu un rôle prépondérant dans la vie sociale et politique du pays. D’ailleurs, le vote dans ces régions s’effectue souvent selon l’appartenance tribale.
Sonia B.
 

Comment (9)

    qu'importe
    18 décembre 2013 - 8 h 40 min

    Des mots , des phrases des
    Des mots , des phrases des scénarios sortis tout droit du lexique coloniale , lui n’est plus là mais vous véhiculés son idéologie.




    0



    0
    00213
    16 décembre 2013 - 10 h 03 min

    Pas de paix sans justice,
    Pas de paix sans justice, hors l’état est censé représenter le Juste.
    .
    Quant à ces histoires d’hommes de Cro-Magon avec ces tribus, ces archs et ces tariqas, je dirais que la chine a envoyé une fusée sur la Lune et que l’Espagne étudie un sérieux vaccin contre le Sida.
    Et le comble c’est qu’à chaque fois les hommes qui composent ces équipes scientifiques viennent des quatre coins de leurs pays respectifs.
    .
    Le monde avance à grand pas et nous on bloque encore en 2013 sur l’origine des algériens et la supériorité de tel ou tel ethnie…
    …pathétiquement.




    0



    0
    Issam
    15 décembre 2013 - 20 h 39 min

    Je sais qu’il est du sud
    Je sais qu’il est du sud ouest ,mais c’est pour dire que la tradition des mystique souffie est encore présent dans le grand sud ET que cette bataille de chiffonnier n’a plus rien avoir avec la sagesse d’autrefois




    0



    0
    Anonyme
    15 décembre 2013 - 20 h 38 min

    @Issam
    Pierre Rabhi est

    @Issam
    Pierre Rabhi est originaire de Béchar




    0



    0
    sadek
    15 décembre 2013 - 20 h 34 min

    demandez a l ‘opposition se
    demandez a l ‘opposition se qu’elle fait au de lancer leur programme (s ils ont en )elle attise le se lancer dans le chaos mais cette opposition n’arrivera jamais a construire quelque de bon et ce n’est pas son objectif
    a bientot




    0



    0
    Anonyme
    15 décembre 2013 - 20 h 29 min

    @Issam
    Pierre Rabhi est

    @Issam
    Pierre Rabhi est originaire de Béchar




    0



    0
    sadek
    15 décembre 2013 - 20 h 25 min

    demandez a l ‘opposition se
    demandez a l ‘opposition se qu’elle fait au de lancer leur programme (s ils ont en )elle attise le se lancer dans le chaos mais cette opposition n’arrivera jamais a construire quelque de bon et ce n’est pas son objectif
    a bientot




    0



    0
    sadek
    15 décembre 2013 - 20 h 24 min

    demandez a l ‘opposition se
    demandez a l ‘opposition se qu’elle fait au de lancer leur programme (s ils ont en )elle attise le se lancer dans le chaos mais cette opposition n’arrivera jamais a construire quelque de bon et ce n’est pas son objectif
    a bientot




    0



    0
    Issam
    15 décembre 2013 - 18 h 55 min

    C’est la région dont est
    C’est la région dont est originaire pierre rabbhi fils d’un grand théologien souffie.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.