Escroquerie politique ?

Par M. Aït Amara – Veut-on faire oublier l’affaire Khelil ? L’annonce de l’extradition prochaine d’Abdemoumen Khalifa, alors que l’Etat algérien le réclame à la justice britannique depuis sept longues années, laisse pantois. Bien sûr, un tel scepticisme émane d’un journaliste algérien habitué à l’intrication des institutions de l’Etat censées agir chacune selon ses propres pouvoirs, indépendamment les unes des autres. Mais les observateurs les plus convaincus par l’indépendance de la justice, du parlement et des médias dans les pays les plus avancés, comme la Grande-Bretagne, constatent de plus en plus que cette indépendance a aussi ses limites. Est-ce un deal politique emballé dans un papier cadeau juridique, dans ce contexte où les affaires de l’Etat sont conduites par temps de brouillard ? C’est possible. En tout cas, cette extradition tombe à pic, parce qu’elle fera oublier, pendant un moment, l’autre «affaire du siècle» qui a elle-même remisé au placard celle de Khalifa jusqu’à ce tour de passe-passe de la Cour britannique qui nous ressort jack-in-the-box, à l’approche des fêtes de fin d’année. Alors que la rue algérienne se focalisait sur le cafouillage au sujet du mandat d’arrêt international lancé contre l’ancien ministre de l’Energie et des Mines pour – n’ayons pas peur des mots – haute trahison, le diable ressort de sa boîte. D’un côté, la plainte contre Khelil est retirée, de l’autre, la demande d’extradition de Khalifa, qu’on croyait illusoire, est devenue faisable comme par enchantement. Il est difficile de ne pas subodorer l’existence d’une corrélation entre ces deux développements quasi simultanés dans deux événements qui prennent l’allure d’une véritable escroquerie politique.
M. A.-A.
 

Comment (13)

    Anonyme
    25 décembre 2013 - 17 h 50 min

    les affaires du clan ne
    les affaires du clan ne pourront jamais être oubliées car elles
    sont une catastrophe pour le pays pays et son peuple ;jamais une équipe au pouvoir n’a autant fait de mal au pays ; el khalifa ne peut faire oublier chakib khallil car elle même est une lourde compromission des membres du clan;
    d’où vient cette méthode de le Chkarra ? comment paient on les baltaguias ,les zaouias ,les dépenses faramineuses des campagnes électorales ,les affaires scabreuses de tout genre ?
    Eh oui ,c’est une invention du clan allié avec l’informel ,le blanchiment ,la corruption ,le fruit du racket et autre ;
    réfléchissez !




    0



    0
    Anonyme
    18 décembre 2013 - 0 h 35 min

    ah..j ais oublier de repondre
    ah..j ais oublier de repondre a une question…pour quelle raison ont avertie? Tous simplement pour eviter beaucoup de malheur d un cote mais plus car les chats avant d avaler les souris aiment bien jouer avec.




    0



    0
    Anonyme
    18 décembre 2013 - 0 h 20 min

    Maintenant vous avez une idee
    Maintenant vous avez une idee de la prochaine decenie noir qui attend les gens qui vivent du fruit des coup d etats. Ce qui est interessant avec la nouvelle technologie, c est que les civils ne sont plus exposes aux effects secondaire du terrorisme. Ca veut dire que dans le future la mafia militaire et les terroristes peuvent s entretuer avec precision sans toucher a la population, grace aux drones. Une fois les deux eleminer, les populations peuvent vivre tranquille.




    0



    0
    Anonyme
    18 décembre 2013 - 0 h 11 min

    Mercie pour avoir publier mon
    Mercie pour avoir publier mon message et comme recompense je vous dit plus sur notre projet…les mini drones transportent 2 Kg par drone. Les drones peuvent aussi travailler en equipe avec un fillet et transporter plus. Les drones peuvent suivre leur cibles par gps ou aussi gprs (le telephone mobile de la cible). Les drones coutes dont les 300 euro par drone. C est pas cher pour vos beaux yeux miliardaires. Il y a aucun moyen militaire de stoper les mini drones. Les millions de claches que vous avez acheter pour vous defendre servirons a rien. Le problemes actuel que nous avons c est la distance. Une drone peut faire 10 Km a une vitesse de 100 Km/h. Le problem c est comment ramener la drone a 10 km de la ou la mafia habite? Pour ca on etudie de faire monter les drones par ballon dans l atmosphere et les laisser tomber quand elle sont sur la tete de la mafia….ou ce qu on va faire sans doute, c est apprendre au drones a s acrocher aux moyens de transport (avions, trains) pour arriver a distination. Schience fixion, et bien regarder vous meme: http://www.youtube.com/watch?v=w2itwFJCgFQ




    0



    0
    Anonyme
    17 décembre 2013 - 22 h 17 min

    hey du calme, on a prevue
    hey du calme, on a prevue pour chaqu un de vous une drone avec un bon kilo de remerciement. Accelerez les depenses du magot, sinon vous aurez pas le temp de tout depenser…..et faite evaquer vos familles car on va distribuer genereusement entre vous….:-)




    0



    0
    Alilou
    17 décembre 2013 - 16 h 44 min

    Mahmoudi, l’étrange réaction
    Mahmoudi, l’étrange réaction de Louh montre plutôt que le clan présidentiel ne voulait pas de Khalifa et qu’en extradant Khalifa, la Grande Bretagne lui fait un cadeau empoisonné, lui qui est terni par les sandales d’un de ses membres clés, en l’occurrence Chakib Khelil, qui roule pour les Bouteflika.




    0



    0
    HIHI
    17 décembre 2013 - 14 h 47 min

    merci monsieur Hassi
    merci monsieur Hassi Messaoud, même les anglais tu les fait plier




    0



    0
    Mahmoudi
    17 décembre 2013 - 14 h 22 min

    Je dirait plutôt « escroquerie
    Je dirait plutôt « escroquerie diplomatique » car sans la complicité de la Grande Bretagne cette escroquerie n’aurait pas pu avoir lieu.

    Combien le clan présidentiel a-t-il payé pour acheter la compromission de la Perfide Albion ?

    Quand nous le saurons un jour ou l’autre nous serons sidérés de constater jusqu’où cette bande de voyous est allée pour tromper le peuple algérien en bonne intelligence avec une puissance étrangère.

    Mais jamais l’arbre Khalifa ne cachera le bosquet Khelil et la forêt Bouteflika !

    Rien n’arrêtera la chute de ces mercenaires !




    0



    0
    Abou Stroff
    17 décembre 2013 - 12 h 52 min

    encore une fois, le
    encore une fois, le modérateur a sévi en supprimant le début de mon commentaire. en effet, en quoi l’hypothèse d’une liquidation de khalifa dès que ce dernier aurait foulé le tarmac de l’aéroport d’alger serait-elle saugrenue? je précise que je n’ai à aucun moment pointé le doigt vers le tueur ou le commanditaire et on peut facilement imaginer que le tueur ne serait qu’un fou (rappelons nous de Khemisti) ou qu’un illuminé (rappelons nous de Boudiaf) ou un agent de l’impérialisme et de la réaction (rappelons nous des années 60 et 70 où l’impérialisme et la réaction nous jalousaient et nous mettaient des bâtons dans les roues de la révolution).
    PS: je n’ai mentionné aucun nom de bandit ni insulté qui que ce soit. j’espère donc que mon post passera.




    0



    0
    Anonyme
    17 décembre 2013 - 10 h 52 min

    l’Etat algérien? hein? Un
    l’Etat algérien? hein? Un etat ressemble a autre chose….ce que vous avez ressemble plutot a un Hammam 🙂




    0



    0
    Abou Stroff
    17 décembre 2013 - 10 h 01 min

    () Si moumène atterrit à
    () Si moumène atterrit à alger, beaucoup de nos augustes dirigeants (le premier cercle autour de notre bienaimé fakhamatouhou national, entre autres) auront du mal à cacher leur émotion et finiront par avoir une diarrhée carabinée. moralité de l’histoire: et si moumène était exhibé pour nous faire oublier un plus gros poisson, l’ami intime de notre bienaimé fakhamatouhou national?




    0



    0
    salim
    17 décembre 2013 - 8 h 11 min

    Il y a une complicité à
    Il y a une complicité à grande échelle. Il y a des manœuvres qui crèvent les yeux. La GB qui a toujours refusé d’extrader Khalifa, et subitement elle est d’accord. De quoi faut il qualifier ceci. Ça va plus loin qu’on ne le pense.




    0



    0
    memona
    17 décembre 2013 - 6 h 44 min

    pour etre une escroquerie
    pour etre une escroquerie politique c’est bien une escroquerie politique et tant que khelil et consorts n’ont pas été sommé devenir s’expliquer devant le peuple la justice algérienne ne sert à rien ou juste pour assomer les plus faibles vous parlez d’une justice!!!!!




    0



    0

Les commentaires sont fermés.