Soutien aux islamistes armés en Syrie : Washington met en garde Doha et accentue l’isolement de Paris

Le revirement des Etats-Unis dans la crise syrienne se fait de plus en plus sentir, à la veille de la conférence Genève-2, prévue le 25 janvier prochain. Ainsi, le département d’Etat américain a réitéré son exigence à l’adresse des dirigeants de certains pays du Golfe de cesser toute forme de soutien aux djihadistes des deux principales organisations activant en Syrie, à savoir la Dawla islamiyya en Irak et en Syrie et le Front de la Nosrah, et aussi de juguler le flux de «combattants» étrangers sur le territoire syrien. Dans un récent communiqué diffusé à Bagdad, le département d’Etat a condamné les derniers attentats en Irak attribués à la Dawla islamiyya en Irak et en Syrie, qualifiant cette organisation de «filiale d’Al-Qaïda, qui est l’ennemi commun des Etats-Unis et de l’Irak et constitue une menace pour la région du Grand Moyen-Orient». Dans ce même communiqué, le département d’Etat exhorte les dirigeants des pays de la région à «prendre des mesures efficaces pour empêcher le financement et le recrutement des combattants au sein de ces groupes», citant la Dawla islmaiyya et le Front de la Nosrah. Cette exhortation officielle de Washington, qui s’apparente à une mise en garde et qui fait suite à une demande de Damas avant de s’engager dans un processus de négociations, a-t-elle une chance d’être entendue ? Lorsqu’on sait l’engagement d’un pays pourvoyeur comme l’Arabie Saoudite, relayant le Qatar au sein du CCG, dans le soutien aux groupes terroristes en Syrie, et celui de la Turquie, autre allié «stratégique» des Etats-Unis dans la région, qui ont tout misé pour obtenir la chute de Bachar Al-Assad et de son régime, on ne peut espérer un retournement de situation rapide sur le terrain. Les Etats-Unis s’étaient engagés à s’impliquer davantage dans une solution politique à la crise, suite à l’initiative russe sur l’arsenal chimique syrien. La France se trouve, ainsi, de plus en plus isolée dans le dossier syrien qui s'achemine vers un compromis avec Damas et une défaite militaire inexorable des groupes islamistes armés qui continuent d’y sévir, mais qui peinent à prendre le dessus sur une armée syrienne soutenue par la Russie et la Chine et résolue à en découdre.
R. Mahmoudi
 

Comment (9)

    Le Clou Algérien.
    26 décembre 2013 - 9 h 53 min

    Les Usa , Arabie Saoudite,
    Les Usa , Arabie Saoudite, Israël , Qatar , France , Turquie , Gb et les Larbins Oppositions Terroristes Mercenaires sont derrière le terrorisme en Syrie . En Irak toujours les mêmes soutiens du Golf Saoudien Traîtres au terforiste qui tuent leur Frères Iranien , Irakien , Syrien .. Les Saouds sont un danger . Alkaida , Al nousra …ect ne sont que des pourriture contre l’Islam, ennemis de l’Islam . Les Wahabites sont des ennemis de l’Islam, traîtres et semeurs de désordres. En Libye , Syrie , Irak , ..ect avec le soutient de leurs Maîtres de l’OTAN. Voila ce que pensent tous peuples Musulmans et Honnêtes gens du Monde en général.




    0



    0
    Safiya
    24 décembre 2013 - 22 h 42 min

    @ Mère-Patrie – 24/12 –
    @ Mère-Patrie – 24/12 – 11:37

    Je suis d’accord avec vous sur le fond mais pour la fable je pencherais plutôt vers « Le Fermier, le chien et le Renard » :

    Le Loup et le Renard sont d’étranges voisins :
    Je ne bâtirais point autour de leur demeure.
    Ce dernier guettait à toute heure
    Les poules d’un fermier ; et quoique des plus fins,
    Il n’avait pu donner d’atteinte à la volaille.
    D’une part l’appétit, de l’autre le danger,
    N’étaient pas au compère un embarras léger.
    Hé quoi ! dit-il, cette canaille
    Se moque impunément de moi ?
    Je vais, je viens, je me travaille,
    J’imagine cent tours ; le rustre, en paix chez soi,
    Vous fait argent de tout, convertit en monnoie
    Ses chapons, sa poulaille, il en a même au croc :
    Et moi, maître passé, quand j’attrape un vieux coq,
    Pourquoi Sire Jupin ‘a-t-il donc appelé
    Au métier de Renard ? Je jure par le puissances
    De l’Olympe et du Styx, il en sera parlé.
    Roulant en son coeur ces vengeances,
    Il choisit une nuit libérale en pavots :
    Chacun était plongé dans un profond repos,
    Le maître du logis, les valets, le chien même,
    Poules, poulets, chapons, tout dormait. Le Fermier
    Laissant ouvert son poulailler
    Commit une sottise extrême.
    Le voleur tourne tant qu’il entre au lieu guetté
    Le dépeuple, remplit de meurtres la cité,
    Les marques de sa cruauté
    Parurent avec l’Aube : on vit un étalage
    De corps sanglants et de carnage…. etc.

    Je rajoute pour ma part Vive POUTINE !




    0



    0
    SIDI MAKHLOUF
    24 décembre 2013 - 11 h 51 min

    Il faut faire gaffe avec ces
    Il faut faire gaffe avec ces cocos qui ont adopté le zéro comme couvre chef. Leurs réactions sont imprévisibles.Nous comptons sur notre Ministre des AE,pour préserver notre pays de leurs coup de Jarnac.




    0



    0
    Sabeur C
    24 décembre 2013 - 11 h 45 min

    N’importe quoi! Désolé Mr
    N’importe quoi! Désolé Mr R.Mahmoudi mais là sincèrement…




    0



    0
    Mére-patrie
    24 décembre 2013 - 10 h 37 min

    Le vieux metteur en scène
    Le vieux metteur en scène américain continue de jouer sur les deux plans : politique et terroriste.
    Tout le monde sait que : les marionnettes du Golfe persique tels l’Arabie wahhabite saoudienne ; alliée stratégique des juifs sionistes, le Qatar-sionisé pourvoyeur en armes et en argents des soi-disant salafistes et frères musulmanisés, ainsi que la Turquie ou la Jordanie, y compris l’entité juive,,, Sans parler bien sûr des lapins européens tels que la France ou la Petite Bretagne tous ces bons mondes obéissent au moindre geste de leur maitre américain.
    Alors monsieur le Président Obama depuis quand vos domptés et/ou « alliés stratégiques » désobéissent à vos injonctions.
    Souhaitons seulement que dans cette attitude anesthésiée que vous affichée vous nous rappeliez la fable française de Jean de La Fontaine : « Le lion devenu vieux » ! En rappel, voici ce que cette fable dise :
    LE LION DEVENU VIEUX (*)
    …………Le Lion, terreur des forêts,
    Chargé d’ans, et pleurant son antique prouesse
    Fut enfin attaqué par ses propres sujets
    Devenus forts par sa faiblesse.
    Le Cheval s’approchant lui donne un coup de pied,
    Le Loup, un coup de dent ; le Bœuf, un coup de corne.
    Le malheureux Lion, languissant, triste, et morne,
    Peut à peine rugir, par l’âge estropié
    Il attend son destin, sans faire aucunes plaintes,
    Quand, voyant l’Âne même à son antre accourir
    Ah ! c’est trop, lui dit-il, je voulais bien mourir ;
    Mais c’est mourir deux fois que souffrir tes atteintes.

    Alors cessons cette comédie !
    Ou a-t-on le droit de ne plus considérer les Usa, ce grand pays, comme l’unique puissance mondiale que personne n’est en mesure de discuter ses ordres ou ses consignes n’est est plus une !
    Vos récentes menaces sur le différent armé qui oppose le président du Sud-soudan et son adjoint rebelle, sont-elles des choux blancs…
    N’êtes-vous plus capables de les arrêter ?
    Ne vous suffit-il pas d’ordonner à votre agent Bandar-Bush de les arrêter en votre qualité de commanditaires.
    La notoriété de la grande Amérique se joue dans cette guerre contre la Syrie et les massacres continus des populations en Irak par les wahhabites saoudiens que vous et vos prédécesseurs ont décidé de déclencher.
    Attendons pour voir !




    0



    0
    Farouk
    24 décembre 2013 - 8 h 54 min

    Les USA doivent exercer les
    Les USA doivent exercer les meme pressions sur le Guignol Flamby qui soit disant combat le terrorisme au Mali mais le soutien materiellement et financierement en Syrie, en Lybie, en Tunisie et au Maroc.




    0



    0
    Mouradz
    24 décembre 2013 - 8 h 51 min

    La France tout comme les
    La France tout comme les Royaumes féodaux arabes ( particulierement la triplette Qatar-KSA-Maroc) et la Turquie du terroriste en cravate dit Erdogan, ont été et resteront les principaux promoteurs et financiers de l’International Terrorisme Salafiste Wahabiste.
    Et si les USA sont en train d’essayer de mettre de l’ordre chez ses sbires qui dirigent ces voyoucraties c’est parce qu’ils ont compris qu’un autre11 septembre 2001 est possible a tout moment au regard de se qui s’est passé en Afghanistan dans les années 90 puis en Irak.




    0



    0
    yacine
    24 décembre 2013 - 8 h 26 min

     »Washington met en garde
     »Washington met en garde Doha » je pensais que le Qatar etait un pion americain?? un peu de serieux !!
    on s en fout des autres….
    la corrumption, les enfants enleves, les prix qui flambent, les jeunes par millions au chomage, les hopitaux delabres, le traffic des diplomes, la violence qui sevit dans notre societe etc etc… ce sont des sujets qui nous interessent ,, on s en fout des autres
    Joyeuse fete de fin d annee.




    0



    0
    selecto
    24 décembre 2013 - 3 h 27 min

    Depuis le début du ce conflit
    Depuis le début du ce conflit de consternantes facilités ont été offertes aux recruteurs dans les cités de banlieues pour envoyer des « volontaires » se battre contre la Syrie comme lors de la décennie noir en Algérie où des dizaines de fils de harkis sont parti se battre à côtés des assassins de notre peuple.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.