Le chef de la diplomatie égyptienne attendu à Alger le 5 janvier

Les échanges entre Alger et Le Caire n’ont jamais été aussi intenses et prometteurs. Après la visite il y a quelques semaines du vice-ministre des Affaires étrangères, Nacer Kamel, le chef de la diplomatie, Nabil Fahmy, prépare un grand voyage dans les prochains jours. L’ambassadeur d’Egypte à Alger, Azeddine Fahmy, a confirmé cette visite du ministre des Affaires étrangères de son pays, prévue le 5 janvier prochain. Dans une déclaration à l’agence officielle égyptienne Mena, le diplomate égyptien a souligné que cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations bilatérales et portera également sur l’examen de la situation dans le monde arabe, tout en affirmant que «nous sommes soucieux de cordonner avec l’Algérie, pays d’un million de martyrs», et en reconnaissant à l’Algérie sa place de pays-pivot dans la région. L’ambassadeur ajoute que cette visite «survient dans une conjoncture politique locale très sensible», marquée par la préparation d’échéances électorales capitales pour l’avenir de l’Egypte et la mise en place d’une Constitution et annonce que la Haute Commission mixte se tiendra bientôt à Alger. Lors de sa visite à Alger, le vice-ministre des Affaires étrangères chargé des Affaires arabes, Nacer Kamel, a été reçu par le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra. A l’issue de sa rencontre, le responsable égyptien a déclaré que «le système de sécurité arabe ne sera stabilisé qu’avec le dialogue et une coordination soutenue entre l’Algérie et l’Egypte», rappelant à cette occasion le rôle important que pouvait jouer les deux mécanismes de coopération et de coordination qui existent entre les deux pays, à savoir la Haute Commission mixte et la Commission de suivi politique». Pour lui, l’Algérie et l’Egypte «constituent les deux centres de gravité du monde arabe et de l’Afrique».
R. Mahmoudi
 

Comment (15)

    degdoug
    27 décembre 2013 - 11 h 01 min

    Logique que l´Algérie
    Logique que l´Algérie redevienne fréquentable pour les Egyptiens. L´Egypte a deux problèmes pour lesquels l´Algérie posséde la solution: la crise économique et le terrorisme islamiste.




    0



    0
    Karim
    27 décembre 2013 - 8 h 59 min

    @Par jazairihorr (non
    @Par jazairihorr (non vérifié) | 26. décembre 2013 – 21:52

    Juste pour toi ptit sujet-soumis, un lien sur un sujet non soumis mais brulant susceptible de lever la diapause de tes neurones et comprendre ce qui se passe dans ton pays ‘le Royaume de la perversion et de tous les interdits’.

    sahara : ce que les marocains ne savent pas/

    http://www.youtube.com/watch?v=EwP6ehW1Eho
    Assalam Ou3laykoum.




    0



    0
    Mohamed eel Maadi
    27 décembre 2013 - 1 h 21 min

    [email protected]
    Dès la fin 1993,

    [email protected]

    Dès la fin 1993, le Washington Post et le Los Angeles Times révélaient en s’appuyant sur des sources sûres que les États-Unis s’attendaient à un effondrement du régime algérien « dans les dix-huit mois à venir » qui leur a donné ses estimations si ce n’est les agents de service américains et pourquoi ? L’Algérie était la premières visées de la longue liste des pays a remodelé politiquement et le département d’état américain avait déja misé sur le FIS qui comme a la baie des cochons en 1962 voulu déstabiliser Castro, mais chez nous, c’était l’armée nationale et populaire qui était dans leur ligne de mire, le reste Abbasi Madani n’ont été que des marionnettes et l’histoire me donne raison, la Lybie, la Syrie, et la Tunise tout appuyées par les Etats unis et qui soutienne-t-il ? Les mêmes qu’on avait en Algérie 20 ans plus tôt et faite le lien et vous retrouverez la CIA sur le chemin




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    26 décembre 2013 - 22 h 21 min

    Le chef de la diplomatie
    Le chef de la diplomatie égyptienne attendu à Alger le 5 janvier… Bienvenue chez nous en Algerie cher frere Nacef Kamel. Nous n avons pas oublie le support de Gamal Abdenasser a notre cause entre 1954 a 1962. Votre gouvenement aurait pu venir voir ce qui s est passe chez nous en Algerie entre 1988 a 1998. Il aurait pu assister a la barbarie conduite par les fondamentalistes dans notre pays. Maintenant vous les avez malheureusement en Egypte ceux qui veulent detruire l Islam et le monde arabo musulman. Comme l’adage le dit si bien  » Il vaut mieux tard que jamais « . Le general Nezzar,l Armee algerienne et les survivants de l holocauste perpetre contre notre peuple par le FIS et le GIA entre 88 a 98 pourront sans aucun doute vous expliquer comment lutter contre ces criminels dans votre pays….God Bless your country and our beautiful Algeria…Of course our country could be more beautiful without all the incredible thieves of public funds still at large….au lieu de pourir dans nos prisons




    0



    0
    chark
    26 décembre 2013 - 22 h 16 min

    Est-ce que la dictature sissi
    Est-ce que la dictature sissi aura le courage politique de rompre les accords bilatéraux avec le sionistan ?




    0



    0
    Anonyme
    26 décembre 2013 - 22 h 10 min

    Par jazairihorr (non vérifié)
    Par jazairihorr (non vérifié) | 26. décembre 2013 – 21:52 el mekhzani horr le FIS n’a jamais gagné les élections en Algérie.




    0



    0
    Kahina
    26 décembre 2013 - 22 h 07 min

    A jazairihorr
    Non, je suis

    A jazairihorr

    Non, je suis désolé. le FIS n’a pas remporté le premier tour des élections pour la simple raison qu’il avait utilisé tous les moyens en sa possession, et ils étaient, hélas, nombreux, pour truquer les votes. Les morts avaient été convoqués pour voter, les hommes, grimés, et femmes de leur mouvance avaient voté plusieurs fois grace au djilbab et les résultats tronqués.

    Cela étant dit, et meme s’ils avaient remporté ce premier tour régulièrement et sans triche, il fallait leur barrer le chemin et c’est ce que des Hommes, tels Lamari, Nezzar et d’autres valeureux ont fait. Que l »ANP en soit remerciée car si nous sommes encore là aujourd’hui, debouts, c’est grace à elle!

    Alors les discours insidieux et moralisateurs, à d’autres!

    Vous avez votre religion et nous avons la notre!

    Kahina l’irréductible janviériste…et toujours rebelle of course !




    0



    0
    Anonyme
    26 décembre 2013 - 21 h 57 min

    Par jazairihorr (non vérifié)
    Par jazairihorr (non vérifié) | 26. décembre 2013 – 21:52

    tu es une mekhzéni horr, il n’y a aucun doute et un pro fIS




    0



    0
    jazairihorr
    26 décembre 2013 - 20 h 52 min

    @mohamed el maadi
    il ya

    @mohamed el maadi
    il ya quatre ans et a cause d’un match de foot l’égypte était notre pire ennemi on a failli rompre les relations diplomatiques , on a mobilisé tout le peuple ( pour des raisons de politique intérieure ) et on a joué sur la fibre nationaliste comme d’habitude , aujourd’hui l’égypte est devenu notre ami , notre complice , le pays qui nous ressemble et qui est entrain de vivre ce qu’on a vécu , on ai devenu un modèle pas en prospérité ou développement ou innovation mais dans la suspension du processus éléctorale après que le peuple a voté en son ame et conscience et a rejeté ce système mafieux ( je te rassure je suis un opposant du fis) mais je reconnais que ce parti a gagné des éléctions haut la main contre le pouvoir que tu défends bec et angle.c’était d’ailleurs les seules éléctions démocratiques dans l’histoire de l’algérie antidémocratique.




    0



    0
    anti clan d'Oujda
    26 décembre 2013 - 20 h 37 min

    Personne ne renie
    Personne ne renie l’algérianité de Mohamed el mahdi, ni vous Kahina, même si nos opinions divergent, parce que les algériens savent se reconnaître entre eux et savent aussi distinguer le bon grain de l’ivraie. Les imposteurs sont repérables à leur discours pro marocain qui pue sur nos sites, leur discours empeste la puanteur du mekhzène. Le pire c’est qu’ils que ces nuls pensent nous embobiner à souhait, ils ne sont pas assez intelligents pour tromper les vrais algériens, eux les esclaves d’un régime féodal moyenâgeux.




    0



    0
    Kahina
    26 décembre 2013 - 20 h 09 min

    Mohamed eel Maadi. moi aussi
    Mohamed eel Maadi. moi aussi on m’a traité de tous les noms et mis en doute mon patriotisme et meme traité de harki parce que j’avais trouvé honteux qu’on se réjouisse de la mort d’etres humains et que, partant, on appuie un attentat terroriste, nous qui avons perdu 200 000 nationaux, victime du terrorisme.

    Alors ne vous en faites pas et défendez vos points de vue avec fermeté et conviction. Je conamne l’attentat contre qui a visé le bâtiment de la police nationale égyptienne et cette prise de position me parait relever du bon sens car on ne peut avoir une approche à géométrie variable sur un fléau qui nous a fait tant de mal et continue encore à faucher des vies et je pense en particulier à nos militaires: nos prères, nos frères, nos fils… qui continuent à payer un lourd tribut pour préserver l’ALgérie. je suis un janviériste et l’ai toujours été et ce n’est pas les petites natures qui nous dénient notre algérianité qui me feront bouger d’un iota. Oui nous appyuons l’Egypte dans son combat contre le terrorisme par principe.




    0



    0
    Mohamed eel Maadi
    26 décembre 2013 - 19 h 31 min

    Par [email protected]
    Pourquoi

    Par [email protected]

    Pourquoi crois-tu que nous soutenons l’Égypte ? Je parler dans un autre commentaire de géopolitique et quelle est la nôtre concernant l’Arabie saoudite ou le Qatar ? C’est simple les empêchez de se servir de certains pays et d’avancer leur pion en Afrique du Nord et l’Egypte fait partie de cette stratégie.




    0



    0
    Anonyme
    26 décembre 2013 - 19 h 21 min

    El Maadi, ton analyse est
    El Maadi, ton analyse est simpliste il ne faut pas oublier que l’Egypte est sous contrôle des saoudiens pour mener son combat contre les frères musulmans d’Égypte proche du Qatar, ce qui se passe en Égypte c’est une guerre entre le Qatar et l’Arabie Soudite qui veulent prendre le contrôle de l’islamisme politique, sous le regard amusée des puissances impérialo sionistes qui jubilent de joie, l’Égypte, avec l’aide de l’Arabie Saoudite, a fait tomber Morsi qui se rapprochait des iranien, la visite en Égypte de l’ancien président iranien en est la preuve.




    0



    0
    Fouadz
    26 décembre 2013 - 18 h 32 min

    @Par Mohamed eel Maadi (non
    @Par Mohamed eel Maadi (non vérifié) | 26. décembre 2013 – 18:41

    Et surtout ne pas dechirer la recente feuille de l’histoire ecrite par l’Egypte en direction de l’Algerie, son peuple et ses Martyrs (2010).
    Pour tout le reste de n’en tappe meme si je dois rester eveiller cette fois-ci.




    0



    0
    Mohamed eel Maadi
    26 décembre 2013 - 17 h 41 min

    «le système de sécurité arabe
    «le système de sécurité arabe ne sera stabilisé qu’avec le dialogue et une coordination soutenue entre l’Algérie et l’Egypte»,

    Voila ce que je me tus a dire a des intervenants algériens sur ce site qui me dénie mon algerianité car j’ai condamné avec force et sans réserve l’attentat qui a touché le bâtiment de la police nationale égyptienne . Je pense que notre relation avec l’Egypte nous sera profitable pour notre sécurité et celle de notre pays ! Algerie patriotique pense comme moi ,osera-t-on vous dire que vous n’êtes pas algérien en défendant cette ligne politique comme on l’a fait a l’égard de ma personne? J’en doute…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.